CE QUI NOUS OPPOSE CE QUI NOUS UNIT de Nina Frey.

51BzAf0v-cL._SY346_

 

 

[ ROMANCE – Nouveauté 2018]

Editions Harlequin – Collection HQN

Service presse

 

 

Format numérique (386 pages) : 5.99€

Ma note : 4/5 mention « à découvrir »

 

 

 

 

 

Je remercie les éditions Harlequin pour leur confiance.

 

 


 

Le résumé :

 

La vie, les autres, le monde qui l’entoure… Sixtine sait que tout peut s’effondrer en un instant. Alors, pour survivre, elle n’a trouvé qu’une solution : oublier qui elle était. Désormais, elle, c’est Tina, cette fille aux collants troués, aux bottines cloutées et à la mèche de cheveux rose bonbon. Cette fille qui attire l’œil parce qu’elle ne respecte pas les codes, qui vit dans un squat où se côtoient ceux qui ne trouvent pas leur place. Et elle a l’habitude de provoquer, qu’on la dévisage, voire qu’on la juge. Mais ce soir-là, quand elle croise Max, il y a quelque chose de différent. La colère noire dans son regard, les cicatrices sur son visage et même le mépris qu’il lui témoigne… Tout cela, loin de la repousser, l’attire. Car Tina comprend qu’elle vient de rencontrer quelqu’un qui n’a pas été épargné par la vie. Quelqu’un comme elle.

 


 

Mon avis :

 

Si t’es du genre habituée aux romances avec en rôle principal : le beau mâle alpha les pépètes plein les poches et accessoirement conducteur d’un bolide à deux ou quatre roues et de la sexy blonde, brune, rousse bien roulée qui fait craquer le beau mâle en rut en moins de deux secondes top chrono. Et bien ici je t’arrête de suite et c’est en ça qu’excelle cette topissime romance : un contexte et un décor bien loin de ceux que t’as l’habitude de croiser dans les livres.

 

A quoi tu dois t’attendre ? Une rue sombre, un immeuble délabré, un appartement squatté (raccordé illégalement au réseau électrique), une famille ou plutôt une coloc déjantée et surtout ravagée par la vie. Ce squat, Tina y vit depuis quelques mois. Elle a sombré suite au décès accidentel de sa sœur qu’elle chérissait plus que tout. Issue d’une famille (qui a des pépètes) de Versailles, elle a fui l’image parfaite qui ne l’était plus vraiment. Vivre sa vie comme elle l’entend avec ses propres codes, ses propres délires, ses espoirs, sa haine et ses craintes, sans attache, sans lien qui pourrait l’anéantir de nouveau. Bienvenue dans le monde de Tina. Sexe, drogue, alcool (attention l’abus est dangereux pour la santé !). Un monde underground, grunch, rock’n roll, gothique, cuir, clou, Doc Martens, bas résille, maquillage sombre, tatouage, musique à fond. Tina survit dans son monde, se forge un avenir peu probable mais qui lui ressemble. Un futur loin d’être idyllique. Un présent qui annihile sa souffrance sourde, qui la rend plus forte. Un présent dangereux mais vivifiant ! Tina n’est pas la fille paumée. Elle continue ses études de sociologie. Vivote de petits boulots. La défonce et les sorties font certes partis de son quotidien, mais derrière cette apparence de fille inattaquable, se trouve une fille fragile, inquiète, soucieuse, amicale, généreuse et prête à tout pour protéger ceux qu’elle chérit. Une fille formidable qui n’a pas sa langue dans sa poche. Une fille qui garde le sourire malgré tout. Un fille charismatique. Lorsqu’elle rencontre Max dans un bar c’est directement le clash ! Une phrase bien sentie, grossière, enflammée. Un connard de première mais malgré cette grossièreté elle ne peut s’empêcher de croire que cet homme n’est pas ce qu’il laisse paraître.
Max est un blessé de la vie. Ces cicatrices sur son corps lui rappellent sans cesse son passé. Il n’est plus l’homme enjoué et dragueur qu’il était. Il est devenu taciturne, colérique, incontrôlable, impulsif. Il perd pied dans son quotidien bordélique. Sous morphine (pour raison médicale), il tente tant bien que mal de remonter la pente. Quand il la voit, il la déteste de suite. Une sorte de haine viscérale. Une première rencontre foudroyante et malsaine. La première avant une flopée d’autres.

 

Une rencontre fracassante qui laissera bien des séquelles. Même si leur monde s’oppose, d’autres éléments les unis. Les blessures de la vie font s’apaiser dans leur bras et les rendre plus fort. Malgré leurs faiblesses, leur histoire les unira pour le meilleur et surtout le pire. Une histoire bouleversante, une histoire sans pitié, sans faux semblants. Une histoire de leurs vies tragiques ! Ce n’est pas forcément une histoire mélodramatique à la Shakespeare, mais force est de constater que c’est une histoire qui ne peut que te toucher en plein cœur. Tu ne peux qu’être sensible !
Ce n’est sans compter sur la présence des amis de Tina et Max qui viennent semer un semblant de pagaille à la hauteur de leur monde respectif.

 

C’est une lecture totalement dingue ! J’ai beaucoup apprécié ce côté décalé des personnages et surtout l’univers dans lequel ils évoluent. L’auteur a une parfaite maitrise de la psychologie de ses protagonistes, ne cessant de les faire réagir au quart du tour ou les mettant dans des situations pittoresques. L’intensité des mots et des émotions est omniprésente. Leurs états d’âmes, leurs sensibilités et leurs courages les rendent manifestement attachants.

 

Sans ménagement, une lecture à laquelle j’ai succombé !

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

Vers le site de Nina Frey, pour suivre son actualité !

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s