La nuit des maudits de Karim Nedjari

La nuit des maudits - perso

Témoignage – Livre sorti le 9 mai 2018

Editions Fayard

Masse Critique Babelio

 

Je remercie les éditions Fayard et le site Babelio qui, grâce à l’opération Masse Critique, m’ont permis de découvrir ce livre.

Résumé : Vendredi 22  mai 1998. Aimé Jacquet écarte six joueurs initialement retenus pour disputer la Coupe du monde : Nicolas Anelka, Martin Djetou, Pierre Laigle, Lionel Letizi, Ibrahim Ba et Sabri Lamouchi.
Il leur manquait la «  carte  » du club très fermé des Deschamps, Zidane, Desailly…
Depuis, ils ont connu le chômage, la dépression, le divorce, la solitude et, parfois même, l’exil.
Karim Nedjari a voulu conter cette légende noire. Il a retrouvé les vaincus d’un soir. Son enquête plonge dans les coulisses du foot français, devenu, en vingt ans, un business qui a gâché sa passion d’enfance.
Voici la face cachée du triomphe de juillet  1998.

 

Mon avis : Grande fan de sport et de témoignages sportifs, j’étais ravie de pouvoir découvrir ce récit qui concerne les grands oubliés du triomphe des bleus en 1998. En effet, Aimé Jacquet, à l’époque, avait convoqué 28 joueurs pour le début de la préparation de la coupe du monde 1998. Le 22 mai, il annoncé à six d’entre eux qu’ils quittent le groupe et qu’ils ne participeront donc pas à cette grande aventure. Un rêve se brise et certains ne s’en relèveront pas.

Nicolas Anelka est sûrement celui qui s’en est le mieux sorti car il a ensuite participé à l’Euro 2000 et il a participé à cette campagne victorieuse. Malheureusement, ses frasques ternissent son image et ce n’est pas son talent dont on se souviendra. L’auteur amène un nouvel éclairage sur le joueur et j’ai changé, en partie, l’image que je pouvais avoir de lui.

Pour Ibrahim Ba, Martin Djetou, Pierre Laigle, Lionel Letizi et Sabri Lamouchi, les trajectoires professionnelles ne seront pas toutes les mêmes. Pour les deux premiers, les pépins vont s’accumuler et ils ne vont pas connaitre la carrière à laquelle ils auraient pu prétendre. Pour les trois autres, ils vont poursuivre leurs carrières avec un peu plus de réussite mais ils ne reverront plus le maillot bleu. Pour tous, cette soirée du 22 mai a été vécue comme un traumatisme, une blessure qui ne se refermera jamais. En effet, comment peut-on accepter d’avoir été mis de côté alors que les autres sont devenus champions du monde ??

J’ai aimé la construction du récit. L’auteure a choisi d’alterner entre la description de cette soirée du 22 mai, et son lendemain, et la mise en avant, les uns après les autres, de ces six « exclus ». Au cours de cette lecture, j’ai apprécié le fait que Karim Nedjari, grand reporter du Parisien et ex-directeur des rédactions des sports de Canal +, prennent le temps de reposer le contexte et explique en détail tout ce qui a pu se passer. Il émet aussi quelques hypothèses sur la non-sélection des maudits car comme ils l’ont raconté, aucun n’a vraiment eu d’explication sur sa mise à l’écart. On sent que le journaliste est un passionné car tout ce qu’il raconte est à la fois expliqué avec passion et professionnalisme. Je regrette quelques répétitions de faits, qui ralentissent la lecture, mais je me suis régalée en découvrant ce récit.

Pour conclure, je recommande ce roman à tous les amateurs de témoignages sportifs. Si vous n’aimez pas le football, passez votre chemin car ce livre est destiné aux amateurs de ce sport. J’ai aimé en savoir plus sur les « exclus » et découvrir ce qu’ils sont devenus et comment ils ont évolué. Sorti juste avant la nouvelle campagne victorieuse, ce récit mérite d’être lu car il nous montre quelques coulisses de l’équipe de France et apporte un nouvel éclairage sur les bleus de 98.

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez ce livre sur le site des Editions Fayard

Retrouvez également ce récit sur Amazon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s