INTERVIEW de Eva de Kerlan.

Bonjour !

 

Dernière interview dans le cadre du nouveau #MonMarathonIndé de septembre.
Certaines d’entre vous connaissent peut être Eva de Kerlan grâce à ses plusieurs romans parus dans de grandes maison d’éditions.
Aujourd’hui Eva de Kerlan s’auto édite et sa nouvelle romance érotique/suspense vous coupera le souffle.
Pour le moment place à l’interview d’Eva que je remercie pour avoir répondu à mes questions.

 

Bonne découverte.
 
  • Que genre d’autrice es-tu ?
Le genre rêveur, qui  a toujours une histoire qui se déroule dans sa tête avant d’être posée sur le papier et plusieurs autres qui s’impatientent dans la file d’attente. Je suis le style qui va s’impliquer à fond dans son roman, qui ressent ce que ressentent ses personnages aussi.

 

  • Un livre préféré ?
Mermère ? le petit prince ? le cœur perdu des automates ? difficile de choisir. Chacun a des qualités qui lui sont propres et uniques, je crois qu’il m’est impossible d’en élire un seul.

 

  • Un livre que tu n’as jamais pu finir ?
L’écume des jours de boris vian. Lecture obligatoire pour le collège, je n’y ai absolument rien compris et c’était tellement obscur et confus à mes yeux que je n’ai jamais réussi à le finir.

 

  • Des petites manies quand tu écris ?
Grignoter tous les trois mots une petite douceur (style bonbon ou chocolat). Je suis un peu gourmande, je l’avoue…

 

  • Plume ou ordinateur ?
Plume par passion et parce que mon récit me vient bien plus facilement de manière plus fluide quand j’ai un stylo et un cahier face à moi. l’ordinateur en rédaction pure j’entends est un frein pour moi, il me bloque. Après j’y ai recours sur des textes urgents à écrire, car passer par la phase stylo/cahier puis transcription demande une étape de temps plutôt longue dans le processus.

 

  • Plutôt jour ou nuit ?
Nuit de préférence, quand tout est calme, qu’il n’y a plus d’obligation ni de distraction. Néanmoins, étant donné que j’en ai fait mon métier, je suis souvent obligée d’écrire en journée pour tenir mes délais. J’ai appris à écrire de jour, mais je ne suis pas aussi efficace qu’à la lumière des étoiles.

 

  • Auto édition par conviction ?
Plutôt par nécessité, les maisons d’édition montrant un intérêt tout relatif aux rééditions de romans. J’ai la chance d’avoir de super maisons d’édition avec moi, et j’ai un relationnel plus que parfait avec mes différents éditeurs, alors c’est assez naturellement que je vais vers eux leur proposer mes textes inédits.

 

  • Ton pire défaut ?
Mon manque de confiance en moi sans doute. Douter de tout ça me résumerait assez bien.

 

  • Ta plus grande qualité ?
Euh… j’en sais rien, faudrait demander à mon entourage.

 

  • Passionnée ou persévérante ?
Les deux 😉 je pense être un mélange d’un peu tout ça à la fois en fait. je ne peux pas écrire sans passion, et des fois, lorsque la motivation s’installe, ou qu’on doute aussi, la persévérance entre alors en jeu et me permet de terminer ce que j’ai commencé.

 

  • Tu écris ….?
Romance, sf, jeunesse, dystopie, historique, dark…. Je ne me restreins pas, c’est vraiment génial de pouvoir entrer dans tous les univers et dimensions de rédaction.

 

  • Ton rêve le plus fou ?
Etre éditée. C’est plus un rêve, il s’est réalisé 😉

 

  • Décris en trois adjectifs ton roman que je m’apprête à lire :
Another me, donc. Intrigant. Addictif. Surprenant.
 
Merci à toi

Merci Eva.
Je vous donne rendez-vous cet après midi pour découvrir mon avis sur Another me.

 

IMG_20180426_160220_117

Une réflexion sur “INTERVIEW de Eva de Kerlan.

  1. Pingback: ANOTHER ME de Eva de Kerlan. |

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s