MOH de Ewa Rau.

[ ROMANTIC SUSPENSE – Nouveauté 2019 ]
BLACK INK Editions
306 pages
Ma note : 4/5 mention « à découvrir »
Lien Kindle
 
Le résumé :
« J’étouffe dans cette vie recluse et étriquée. Mon ambition me ronge, et signera ma perte si je ne fais rien. Ma seule échappatoire : quitter les miens pour me construire un avenir, sans oublier qui je suis et d’où je viens. C’est pourquoi je pousse sans hésitation cette porte qui s’entrouvre sur l’autre monde. Pour apprendre, mais surtout comprendre. Les comprendre.»
Quand, à 18 ans à peine, Moh quitte sa réserve pour poursuivre des études et vivre chez les Wilson, elle ne sait pas encore qu’elle sera prise dans un engrenage diabolique.
Quelques mois de plénitude avant de tomber dans le cycle infernal de la douleur, de la frustration, du désir, mais surtout de la rage. Sa rage. Celle d’un seul homme : Lenny.
Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"
 
Il y a ces livres qui te percutent, te marquent au fer rouge et te coupent la respiration. Il y a ces livres qui te ballottent en te faisant croire que tout est possible dans un monde où rien n’est gratuit. Il y a ces livres qui peu à peu s’insinuent en toi et qui te paralysent en un quart de seconde. Et quand tu le refermes, c’est comme si tu avais été en apnée pendant plus de 300 pages. Quelle drôle de sensation ! Cette sensation où tu n’oses pas bouger d’un centimètre de peur que l’histoire prenne une tournure que tu ne veux absolument pas. De peur que tu rates le twist que tu attends avec impatience. Cette sensation intrusive que tout peut basculer en une seule seconde.

 

Mohicane, alias Moh, a été élevée dans la réserve où son grand-père en est le chef. Elle connaît la désolation, la solitude, le silence de ces grandes plaines arides. Elle connaît l’importance de la nature, du ciel, des étoiles du vent et du Grand Esprit. Elle perçoit un essentiel qui nous échappe. Elle entend ce que nous ignorions. Elle touche une infinité qui nous n’est pas dévolu à connaître. Façonnée par le désert et son peuple, Moh est attentive, généreuse et d’une gentillesse débordante. Pourtant Moh aspire à découvrir l’autre monde, celui de l’homme blanc. Alors quand le programme qu’elle a sollicité lui accorde sa place, elle est aussi joyeuse qu’apeurée.

 

Un monde inconnu s’ouvre à elle. De nouveaux codes, la modernité, les cours, les relations sociables, une meilleure amie, une famille d’adoption dévolue, des regards qui ne trompent pas, des mots chuchotés à l’oreille qui éveille des soupçons et puis il y a Lenny.

 

Indomptable sauvage, meurtri par une rage qui broie quiconque s’aventure trop près du bel étalon. Lenny revient de loin, assoiffé de vengeance et prêt en découdre. La haine est son seul et unique moteur. Lenny n’est rien d’autre que destruction. Et sa cible de choix est la parfaite Moh. Ce qu’il ignore encore c’est le pouvoir qu’elle exerce sur lui.

 

Je découvre pour la première fois la plume de Ewa Rau et son univers. Un univers très sombre où la lumière à du mal à percer. C’est peut être cliché, mais c’est ce combat qui en impose tout au long de cette histoire. Des personnages que tout oppose. Une ambiance paradoxale. Une atmosphère oppressante. Un bouillon de rires, de larmes, de cris, de joies, de bonheur, de colères, de haines, de désespoirs, d’espoirs, de questions, de silences morbides, de passion, d’amour, de caresses, de confidences, de craintes. Du merveilleux à l’obscur, le pas est vite franchi. Un chemin vers la résilience qui emprunte mille tourments. Un chemin vers la vie quel qu’elle soit.

 

MOH est à la fois douloureux et merveilleux, magnifique et horrible, accaparant et scotchant,  lumineux et sombre. A découvrir de toute urgence !!!

 

Une chronique de #Esméralda

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

… le site de Black Ink Editions.

2 réflexions sur “MOH de Ewa Rau.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s