APSARA, DE SANG ET D’ENCRE de Célia Quero.

[ ROMAN AVENTURE / ESOTERISME – Nouveauté 2019]
Tome 1/?
Éditions EXERGUE – Collection Roman Eso
464 pages
Ma note : 4/5 mention « à découvrir »
Lien Kindle
 
Le résumé :
Quand le safran se teintera de rouge, viendra le temps de compter trois nuits d’enfantement. La quatrième, la lumière sera là. Quelle énigme cachent les premières lignes de ce poème ? C’est ce que Clara découvrira suite au décès de son grand-père adoptif, l’éminent professeur Henry Delatour. Un bien étrange poème qui mènera la jeune femme des rues de Londres aux jungles asiatiques, de fragments d’ Afghanistan à la révolution birmane, sur les traces d une communauté gardienne d’un précieux secret. Le danger est immense, mais Clara ne peut plus reculer. La quête l’a choisie, la noirceur l’enserre et se tatoue sur sa peau. Deux camps et deux hommes s’arrachent la jeune femme qui, entre recherches, voyages et prémonitions, décodera peu à peu les énigmes du poème pour préserver l’équilibre du monde. Mais y parviendra-t-elle à temps ?
Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"
 
Aujourd’hui je t’embarque dans ce roman d’aventures qui sent mot bon le dépaysement.

 

Clara a mal démarré dans la vie. Devenue orpheline suite à la disparition brutale de ses parents, elle se trouve arrachée au monde qu’elle connait pour rentrer en France. Une première mésaventure qui pourtant la conduit directement dans les bras de Henry Delatour éminent ethnologue. Henry et Clara, s’est un coup de foudre réciproque. Une osmose magique et inimaginable qui se crée instantanément. Clara grandit dans un monde immensément riche. Son grand père adoptif l’élève avec douceur et bienveillance. Malgré cela Clara se sent dépossédée, en décalage avec les jeunes de son âge. Elle ne trouve pas sa place dans le monde qu’il entoure. La solitude devient une compagne fidèle et elle s’en accommode. Sa vie part en vrille lorsqu’elle apprend le décès de Henry. Son monde s’écroule et sombre. C’est en rangeant le bureau de son grand-père qu’elle découvre une correspondance bien curieuse. Une prophétie, un poème, un nom, un lieu, une quête qui dure depuis plus de 30 ans ? Que se cache-t-il derrière ces non-dits ? Poussée par une force invisible, peut-être l’espoir de voir encore son grand-père vivre au travers de tout cela, Clara décide de mener sa propre enquête. Direction Londres où sa vie va changer radicalement.

 

Londres et une rencontre déterminante plus tard, la voici les deux pieds dans une enquête ardue qui ne laisse aucune place aux indécisions. Embrigadée dans cette course contre la montre, Clara vit mille tourments où les exaltations viennent parfois remonter son moral en berne. Sans se soucier du danger qui guette son heure dans l’ombre, elle se donne corps et âme dans le but de déchiffrer ce poème. Sa vie monacale est loin d’être palpitante, embourbée dans ses recherches, elle met rarement le nez dehors. Toutefois, elle se lie d’amitiés avec la pétillante voisine de dessous et puis le locataire de l’appartement où elle a pris ses quartiers revient et un séduisant homme d’affaires courtise Clara avec élégance et insistance, alors qu’un vieux monsieur lui cache des éléments cruciaux.

 

Clara, poussée par une intuition et effrayée par les derniers rebondissements, décide de se rendre, accompagnée par le séduisant colocataire, en Birmanie, berceau de son énigmatique poème.

 

Arrivera-t-elle à percer le mystère de cette quête à temps ? Arrivera-t-elle à déjouer les tours de la partie adverse ? Que découvrira-t-elle au bout de cette quête ?

 

Célia Quero nous invite dans une fabuleuse et extraordinaire aventure. A l’image (un peu) du Da Vinci Code, cette histoire est portée par une jeune femme qui prise dans les filets de cette quête va se découvrir. Elle va se découvrir farouche, fonceuse, obstinée, têtue, courageuse et surtout elle va découvrir comment être en accord avec elle-même. Elle découvre aussi l’amour et le soutien indéfectible de l’amitié. Elle découvre ses racines et puis elle va  être confrontée au mal et à l’horreur. La perte de l’identité, l’obscurantisme, le génocide et la non tolérance. Célia Quero a un talent absolument génial. Celui de me faire voyager au travers de ses descriptions pittoresques et merveilleuses. Un voyage inouï au cœur d’un peuple survolté et chaleureux. Les paysages défilent sur mes yeux et l’impression irréelle d’avoir également entrepris ce voyage. De très belles descriptions, de l’action et des rebondissements portent vers le twist final. Un final très inattendu et épatant et surtout scotchant !

 

Je voudrais aussi ajouté un petit commentaire sur le choix du titre de ce roman que je trouve totalement stupéfiant et en accord total avec cette histoire. Célia Quero nous porte sur un sujet quelle maitrise totalement et son enthousiasme à nous faire découvrir ce monde est saisissant.

 

De Londres à la Birmanie, en passant par la Thaïlande pour finir sur les îles Mergui, Célia Quero signe un roman où l’aventure exotique règne en maître.

 

Un super roman à découvrir absolument !!

 

Une chronique de #Esméralda.

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

… le site des éditions Exergue.

… le book-trailer.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s