JUST YOU : une romance au masculin de Eva de Kerlan.

[ ROMANCE EROTIQUE – Réédition ]
362 pages
Ma note : 4/5
Lien Kindle
 
Le résumé :
Pour Alex, brillant avocat, séduire une femme est un jeu dont il sort toujours vainqueur… jusqu’à ce qu’il LA rencontre. Elle, cette femme qu’il désire, qu’il veut, mais qui reste totalement indifférente à son charme. Le défi est lancé. Saura-t-il la conquérir ?
Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"
 
Alex n’a qu’un seul mot d’ordre séduire. La séduction est pour lui un jeu. Repérer sa cible, la charmer, la choyer, la séduire pour obtenir le fameux sésame. Un jeu malsain mais dans lequel il y trouve entière satisfaction. Alex est sans conteste un véritable play boy et il s’est véritablement en jouer. Un maître-jeu de la séduction qui ne connaît pas l’échec et affiche, au final, un tableau de chasse décadent. Alors, oui, j’ai toutes les raisons pour le détester et le haïr. J’ai toutes les raisons pour ne pas dépeindre un portrait idyllique, mais au fil des pages, j’ai découvert un autre Alex, celui qui ne joue plus, celui tourmenté, celui un peu perdu. Est-ce finalement le véritable Alex ?

 

Avez-vous déjà lu une romance presque exclusivement écrite du point de vue masculin ? Souvent je râle dans les romances, car ce dernier est souvent négligé. Eva de Kerlan mène agréablement sa barque et l’effet est sans conteste très réussi. Suivre les pérégrinations d’Alex est une sacrée aventure. Les scènes érotiques parachèvent une histoire où peu à peu une intrigue s’installe créant une atmosphère pesante. Eva de Kerlan au travers de son personnage se pose la question « quel est le véritable amour ? ». Est-ce celui que l’on ressent au travers des relations charnelles ? Ou bien est-ce cet amour inconditionnel, celui qui rend fou, celui qui rend aveugle ? Et Alex se doit de trouver ses propres réponses et le chemin vers la révélation est assez ardu.

 

JUST YOU est une romance érotique légère où les personnages se cherchent et font des erreurs. JUST YOU est une sorte de journal intime où le masculin a sa place. J’ai apprécié la manière dont Eva de Kerlan s’approprie son histoire. Les personnages sont aussi attachants que détestables. Et un final tout aussi romantique que fondant !

 

Une chronique de #Esméralda

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

… le site de Eva De Kerlan !

… mon avis sur une autre romance de Eva de Kerlan (clique sur la photo).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s