COMMENT J’AI BOYCOTTE NOËL (ET SURVÉCU A L’ALASKA) de Julia Nole.

[ COMÉDIE ROMANTIQUE DE NOËL – Nouveauté 2019 ]
Éditions HARLEQUIN – Collection HQN
249 pages
Ma note : 5/5 mention « à croquer »
Lien Kindle
 
Le résumé :
A situation désespérée, solution… radicale.
L’Alaska. Ensoleillement quasi nul, températures extra hostiles et réseau inexistant. Pas exactement la destination dont rêvait Courtney pour les fêtes de Noël ! Pourtant c’est la seule solution qu’elle a trouvée pour :
1. Fuir son ex (qui se trouve aussi être son patron) ;
2. Échapper à la traditionnelle réunion de famille (à laquelle elle était censée venir accompagnée) ;
3. Faire le point sur sa vie (ou ce qu’il en reste).
Bon, elle a peut-être surestimé ses capacités d’adaptation et sous-estimé l’hostilité des habitants. En l’occurrence, de Brad, homme à tout faire du village, à la carrure – et à l’amabilité – digne de celle d’un ours. Alors Courtney n’a plus qu’un seul objectif : survivre. Si possible, loin de Brad.

Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"

 
Okay, okay … j’échauffe mes doigts et je remets en ordre tout ce que je dois vous dire sur cette comédie romantique « spéciale noël » aussi hilarante qu’émouvante.

 

Courtney est une jeune femme sans histoire. Beaucoup rêveuse, un peu trop romantique, un peu trop fleur bleue et irrémédiablement attirée par les hommes qui ne méritent aucunement son attention. Courtney rêve de l’homme, du vrai, celui qui sera la rendre heureuse et non pas celui qui l’abonne à son canapé accompagnée d’un (voire beaucoup) pot de glace géant. Courtney, la tête dans les étoiles et le reste sur un nuage duveteux, est le genre de femme que j’adore. Simple, bordélique, maladroite, intelligente … la femme parfaite dans un monde un peu trop macho ! Courtney est attachante et irrésistiblement rigolote. Le plus dur dans sa vie c’est la solitude et les noël chez sa mère qui passe de février à décembre son temps à préparer l’événement majeur de l’année. Une mère un brin trop protectrice et beaucoup monomaniaque, qui ne rêve qu’une chose que sa fille adorée trouve chaussure à son pieds et bague à son annulaire. Oui mais Courtney a un léger problème, ses histoires de cœur ne dépasse guère le troisième rendez-vous, et la bague a beau briller dans ses yeux elle est loin d’être sur son doigt. Et si elle avait mis tous ses espoirs dans son patron hyper sexy au diable, la chute en est bien plus douloureuse. Courtney rêve mais ses illusions virent souvent au cauchemar. Et elle n’en peu plus ! Elle sature, elle débloque, elle rumine, elle mange trop de glace, elle ne va pas bien du tout ! Alors que tout son monde s’écroule comme un vilain château de cartes, une proposition saugrenue vient la sauver : faire un remplacement en Alaska. Ni une ni deux, la voici bagages en main, direction un petit village de rien du tout perdu au fin fond de l’Alaska. Parée à toutes éventualités, elle a oublié de prendre en considération la présence exceptionnelle d’un ours mal léché.

 

Brad, le barbu et taciturne, tout le temps, n’a que faire de cette citadine venue se perdre dans son monde. Lui ce qu’il aime avant tout c’est : la solitude, le calme, le vide, rendre service, travailler le bois et peut être par la force des choses aller secourir la belle. Peu bavard mais d’une gentillesse sans pareil, Brad fait peur. Sa carrure imposante, son pick-up qui a des allures de guet-apens pour y réaliser un kidnapping voire un meurtre, sa manière de s’exprimer, il y a de quoi flipper pour la brave Courtney. Tout ceci aurait pu continuer sur cette lancée désastreuse, si une bande de mamies olé olé n’avaient pas mis leur grain de sel ou de neige dans cette histoire. Oui parce que toutes les mamies voient ce que nous ne nous voyons pas. Et le pire c’est qu’elles ont raison !

 

Une chaudière malmenée, une terrible tempête, un blizzard à couper le souffle et la vue et un ours brun mal léché ont suffit que ces deux têtes brûlées se rapprochent. Cela suffira t-il à surpasser leurs erreurs et leurs peurs ?

 

Une nouvelle fois c’est un sans faute pour Julia Nole. Sa dernière comédie romantique a de quoi vous faire chauffer les zygomatiques. Une histoire aussi douce qu’hilarante. Une histoire aussi charmante que accaparante. Un humour dosé avec suffisance et un personnage sympathique et extraordinaire. J’ai rigolé pour les petits tracas de Courtney, ses déboires et sa manière de les affronter, sa maladresse et sa façon de se les approprier, ses piques non pas assassines mais qui témoignent de sa gêne, sa manière de courir dans la neige et de s’y affaler de toute sa longueur, ses décisions rocambolesques et sa façon de se dépatouiller de sa maladresse, de ses mensonges et de ses peurs. Une aventure exotique au pays de la neige où Courtney va enfin trouver la femme qu’elle est et la fille aimée par ses parents. Un parcours houleux où les ours auront sa peau !

 

Une comédie romantique pétillante qui enjolivera cette période de noël ! A découvrir et à croquer sans modération ! Julia Nole a su me faire pleurer de rire !

 

Une chronique de #Esméralda.

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

… le site des éditions Harlequin !

… mes avis sur d’autres romances de Julia Nole.

2 réflexions sur “COMMENT J’AI BOYCOTTE NOËL (ET SURVÉCU A L’ALASKA) de Julia Nole.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s