OOM d’Alexiane Thill

Science-fiction – Ebook sorti le 15 avril 2020

Auto-édition

Service presse

Ma note : 4/5

 

Avant de commencer, je tiens à remercier chaleureusement Alexiane Thill pour sa confiance et pour m’avoir confié, en avant-première, son nouveau roman.

Résumé : Vingt équipes, vingt pays, cent- quarante hommes et femmes… un seul trophée.
En 2056, les Worlds, championnat d’e-sport, basé sur un célèbre jeu vidéo en réalité virtuelle, ont remplacé les Jeux Olympiques.
Kira n’est pas censée y participer.
Kira n’y a pas sa place.
La jeune femme fait pourtant partie de La Ligue française, et vise à tout prix la savoureuse récompense. Tout ce qu’elle doit faire, c’est venir à bout des nombreux défis qui l’attendent durant quatre mois, dans l’univers post-apocalyptique de Terra Legends.
Mais lorsqu’il est question de protéger un lourd secret confié par Virtual Games de la curiosité et du magnétisme du capitaine de son équipe, Tristan, tous les coups sont permis.
Quitte à affronter ses propres coéquipiers…

 

L’avis de #Lilie : Lorsque j’ai entendu parler de ce nouveau roman d’Alexiane Thill, j’ai été étonnée par le résumé. Les jeux-vidéos ne sont pas une passion pour moi mais j’ai la chance, ou la malchance, d’avoir de nombreux amis « gamers » donc ma curiosité ayant été titillée, je me suis laissée tenter…. et ne regrette absolument pas cette « expérience ».

Nous voilà en 2056, aux championnats du monde d’un célèbre jeu vidéo qui permet à ses joueurs d’évoluer en réalité virtuelle totale. L’équipe de France découvre Kira, une jeune assistante, qui a pris la place d’Arthur, membre historique de l’équipe. Rien ne lui sera épargnée, entre suspicion et humiliation. Pourquoi est-elle là ? Quel est le secret que Virtual Games lui demande de cacher ? Arrivera-t-elle à trouver sa place ?

Kira est une jeune femme timide et solitaire. On comprend, au fil des pages, qu’elle n’a pas eu une vie facile et qu’elle a trouvé dans Terra Legends un échappatoire. Habituée à jouer seule et refroidie par l’accueil qui lui a été réservé, elle va devoir prendre sur elle pour apprendre à jouer avec les autres mais aussi déployer tout son savoir-faire pour rassurer ses coéquipiers et se faire accepter par eux. On la voit évoluer, lutter, tout au long du récit, et c’est un personnage que j’ai pris plaisir à suivre même si j’aurais aimé, par moment, qu’elle se fasse plus confiance. Je suis maintenant obligée de vous parler de Tristan, le capitaine. Charismatique, il coordonne les actions de tous les membres et c’est lui qui va, le premier, essayer de percer la carapace de Kira. Lui non plus n’a pas eu un parcours linéaire ni facile mais c’est un personnage attachant, profondément humain et avec de belles valeurs. Parmi les autres joueurs, mention spéciale à Amélie, l’alchimiste, que j’ai eu beaucoup de mal à apprécier et à cerner, mais qui montre plusieurs visages au fil de l’histoire, ce qui la rend très intéressante. Enfin, j’ai adoré Antoine, un des premiers qui va faire confiance à Kira et qui, avec ses discours interminables et loufoques, met un peu de légèreté dans certaines situations tendues.

Comme je le disais au départ, je ne suis pas une spécialiste des jeux vidéos mais j’ai quelques connaissances. Ainsi, j’ai pu rapidement m’immerger dans l’univers de ce roman qui se passe en grande partie dans le jeu « Terra Legends ». Si vous n’êtes pas un adepte ou pas connaisseur, ne vous inquiétez pas. L’histoire est ponctuée de nombreuses notes expliquant les termes un peu techniques et les scènes dans le jeu sont très bien décrites, à tel point que je m’y suis vraiment vue ! J’ai beaucoup apprécié qu’il y ait, aussi, une bonne part de l’intrigue qui se passe hors du jeu, entre les personnages, dans la vie réelle. Ainsi, on s’attache plus facilement aux personnalités qui se dévoilent. Je ne connaissais pas du tout la plume de l’autrice et je dois dire que je n’ai pas du tout été déçue ! On sent qu’elle maîtrise son sujet et la passion qui l’anime. Sa plume est dynamique, vive et émotionnellement prenante. En effet, passé un certains cap, je n’ai plus réussi à poser ma liseuse, tellement prise dans l’histoire mais aussi curieuse de ce qui allait arriver à nos héros. J’ai tremblé à leurs côtés et j’ai eu un uppercut émotionnel un peu avant le dénouement final, qui est incroyablement prenant. 

Pour conclure, si vous recherchez un roman original, entre science-fiction et « romance geek », laissez-vous tenter par « OOM » ! Alexiane Thill réussit, avec ce roman, son nouveau pari, en écrivant une histoire se passant dans l’univers des jeux vidéos mais surtout, en nous tenant en haleine jusqu’au dernier moment ! 

 

Retrouvez l’univers d’Alexiane Thill ici
Le lien kindle, c’est par ici

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s