Une seconde chance de bonheur de Shirley Jump

Romance sentimentale – Livre sorti le 1er juillet 2020

Editions Harlequin – Collection Harmony

Service presse

Ma note : 3/5

 

Avant de commencer, je tiens à remercier les éditions Harlequin qui m’ont permis de découvrir un roman de leur nouvelle collection.

Résumé : Onze ans, trois mois et deux jours. Cela fait une éternité que Melanie n’a pas revu Harris McCarthy, son amour de jeunesse. De passage à Stone Gap, elle est soudain tentée de renouer avec cet homme qui fait encore battre son cœur. C’est impossible, hélas ! Tous dans la petite ville ignorent que la vie si parfaite que Melanie s’est construite à New York, bien loin des siens, n’est qu’un tissu de mensonges. Et jamais Harris ne devra découvrir la vérité… 

 

L’avis de #Lilie : Les éditions Harlequin ont décidé de lancer, au mois de juillet, une nouvelle collection de romances softs. Fan absolue des belles histoires d’amour pleine de romantisme, je n’ai pas hésité avant d’accepter de découvrir un de leurs romans. Malheureusement, je referme mon livre avec un goût d’inachevé.

Nous faisons ici connaissance avec Melanie, une jeune femme qui a longtemps souffert du regard de sa mère, de la comparaison avec sa sœur, et qui voit, depuis un an, son monde s’effondrer. Quand elle débarque pour aider Abby, sa grande sœur, à préparer son mariage, elle ne peut s’empêcher de passer sous silence toutes ses déconvenues pour donner l’illusion que tout va bien. Elle croise en ville Harris, son amour de jeunesse, qui l’a laissée tomber du jour au lendemain. Entre eux, l’étincelle est toujours là mais est-elle prête à lui pardonner son abandon ? Et lui, que cache-t-il derrière son grand sourire ? Est-il vraiment celui qu’il paraît être ?

Melanie s’est construite dans la souffrance. Ayant perdu son père jeune, elle a été élevée par une mère veuve, surprotectrice et un peu aigrie. Pour ne pas la décevoir, elle a alors développé une capacité incroyable à transformer la réalité… Malheureusement pour elle, elle a gardé cette aptitude en grandissant et a bien du mal à être sincère avec ses proches. On dit toujours que quand on commence à mentir, la spirale ne cesse de grandir…. En observant Melanie, on s’en rend bien compte et on se demande bien comment elle va arriver à se sortir de cette situation. De son côté, Harris a tout du gendre idéal : beau, musclé, gentil, serviable, avec de la conversation, il est impensable qu’il soit encore célibataire !! Et pourtant, depuis toutes ces années, Melanie le hante et la revoir va lui confirmer que la flamme est loin d’être éteinte. Pourtant, il reste méfiant car elle lui a brisé le cœur !! Cette scène de rupture est une des clés du roman car c’est sur elle que nos protagonistes ont fait des choix….qui n’ont pas été, a priori, les bons. Harris cache lui aussi des secrets, que l’on va découvrir au fil des pages et n’est pas, lui non plus, celui qu’il semble être….

En terminant ce roman, je suis réellement très mitigée. D’un côté, j’ai passé un bon moment de lecture car c’est une histoire qui se lit vite et facilement. J’ai eu l’impression, sans être péjorative, d’être devant un téléfilm de l’après-midi, une intrigue dont on sait, dès le début, que cela finira bien. Néanmoins, certains événements tragiques sont introduits à dose homéopathique dans l’histoire afin de lui donner un peu plus de caractère. D’un autre côté, j’ai un peu été gênée par la lourdeur, par moment, du texte. J’ai trouvé qu’il y avait de nombreuses répétitions dans le récit et cela m’a dérangée. En effet, je pense que la technique du leitmotiv peut servir à rappeler à notre esprit un événement qui nous a perturbé mais là, c’était trop. Certains éléments sont rappelés quasiment à tous les chapitres, voir plusieurs fois par chapitres, et ces redondances m’ont, un peu, fait perdre le rythme. J’ai néanmoins aimé l’ambiance qui se dégageait de ce roman, l’atmosphère bienveillante de cette petite ville des Etats-Unis où tout le monde se connaît et s’entraide. Les protagonistes, eux, m’ont moins touché car je n’ai pas vraiment compris certaines de leurs réactions et je n’ai pas vraiment réussi à m’attacher à eux. 

Pour conclure, « Une seconde chance de bonheur » est un roman court, sans prise de tête, qui saura charmer les amateurs de romance soft. Pour ma part, je n’ai pas totalement été convaincue mais je pense, en toute sincérité, ne pas être le cœur de cible de cette nouvelle collection, à qui je souhaite une longue vie au sein des éditions Harlequin !

 

Retrouvez ce roman sur le site des éditions Harlequin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s