BAD GIRL SEXY BOY, une romance de Elizabeth O’Roark.


Pour la sauver des ténèbres, il doit braver l’interdit.
 
Imbattable. Rebelle. Dangereuse. Olivia traîne une fichue réputation lorsqu’elle intègre l’équipe d’athlétisme de l’université du Colorado. Tant pis, elle n’est pas là pour se faire aimer. Elle est là parce que courir est vital, c’est la seule chose qui parvienne à museler les démons de son passé.
. Alors, même si son play-boy de coach, que toutes les filles trouvent si sexy, la pousse jour après jour dans ses retranchements, elle compte bien lui prouver qu’elle est la meilleure.

Will n’a jamais voulu d’Olivia dans son équipe. Farouche, imprévisible, violente, elle incarne l’opposé des valeurs sportives, même si elle est son meilleur espoir. Mais, quand il découvre les failles qui menacent de faire sombrer la jeune femme, il comprend tout. Olivia a besoin d’aide. Et, pour l’aider, il doit sortir de son rôle de coach…
Traduction Léa Tozzi

Olivia n’a rien d’une jeune femme bien sous tout rapport. Olivia n’est ni tendre ni amicale. Tant pis pour tous les ragots et rumeurs qui courent à son compte, certains sont vrais, les autres, elle s’en fiche. Son but, courir. Courir quoiqu’il arrive, coûte que coûte, courir s’est oublier, s’affranchir de tous souvenirs, se libérer.
Sa colère, ses pulsions la portent vers la solitude. Son unique espoir, ne pas se faire renvoyer du campus à cause de son comportement et de son caractère irascible. Éviter toutes confrontations, éviter toutes relations, éviter tout qui pourrait lui nuire. Faire face à l’hostilité, elle est prête. La jalousie, la convoitise, l’amertume, tout autant de sentiments qui la poussent en avant. Pourtant elle va être confronter à ses faiblesses, celles qu’elle cache aux yeux de tous. S’affranchir d’elle, c’est ouvrir la fenêtre sur son passé et partir à la rencontre de ses pires démons.

 

Will, têtu, ne comprend pas le recrutement d’Olivia. Ses actes l’ont précédée et il n’est pas partant pour devenir son coach. Pourtant il n’a pas le choix même si elle est effectivement la meilleure de l’équipe, il prend gare à cette fille au caractère impérial. Will est un gentil garçon. La main sur le cœur, il est prêt à tout pour aider son prochain. Entraîneur avant tout, il s’occupe de la ferme de sa mère le reste du temps. Il a remisé sa plus grande passion, l’escalade en haute montagne, pour aider sa mère. Lorsqu’il comprend qu’Olivia a de sacrés soucis, ni une ni deux, il fonce quitte à mettre en péril son boulot. Une lourde tâche l’attend, arrivera t-il à panser les blessures de sa bad girl ?

 

Elizabeth O’Roark signe une première romance digne des plus grandes auteures de romance. Un histoire aussi douloureuse que généreuse. Une plume sublime et addictive qui nous plonge dans une histoire dramatique. Les personnages aux premiers abords froids et impertinents délivrent au fil des chapitres leurs faiblesses et leurs blessures, les rendant à la fois énervants, attachants et finalement sublimes. Une histoire qui aborde avec subtilité les traumatismes liés à l’enfance et leurs conséquences. En contre partie à cette noirceur, Elizabeth O’Roark injecte une bonne dose de bienveillance, de gentillesse et d’humanité. Le sport devient alors un exutoire essentiel et inévitable. Un style efficace et entraînant qui nous plonge dans le tumulte des émotions et des sentiments. Une histoire d’une force impressionnante qui laisse pantois, grisée et euphorique. J’ai mangé les pages, j’ai retenu ma respiration tout au long de ses phrases envoûtantes. Une romance qui en jette inéluctablement et qui ne vous laissera pas insensible. J’ai adoré, j’ai adoré, j’ai craqué, j’ai pleuré, j’ai ri, j’ai vibré, j’ai aimé !

 

Une chronique de #Esméralda

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s