GOLIAT, un thriller de Mehdy Brunet.


La mer de Barents, au large des côtes norvégiennes : Goliat, une plateforme pétrolière en proie aux éléments déchaînés, est le sinistre théâtre d’une série de meurtres odieux. David Corvin, ex-agent du FBI, va devoir utiliser toutes ses compétences pour stopper l’hécatombe. Mais au bout du chemin, il risque de perdre son âme… Et bien plus encore…

Mehdy Brunet revient avec un thriller explosif. Si LE FRUIT DE MA COLÈRE ne m’avait pas entièrement séduite, GOLIAT a de quoi surprendre ! Apprêtez-vous à mettre un pieds (enfin les deux) en enfer !
David Corvin, ex-agent du FBI, se trouve sur la plateforme Goliat pour une mission de sécurité. Une équipe de 4 mecs au passé mystérieux mais qui n’ont pas peur d’aller au front quelque soit la situation. Une mission comme tant d’autres, mais celle-ci a une saveur particulière. Un endroit isolé, quelque part au cœur de la mer de Barents, une tempête monstrueuse qui ne compte pas s’essouffler, un huis clos glauque qui aurait pu ressembler au paradis sur terre si deux corps exsangues n’auraient pas jouer les trouble-fêtes. Car sur cette plateforme, devenue antre du diable, ce qui lui tient le plus à cœur est présent et il fera tout pour le protéger. Ainsi s’engage une course poursuite dans les entrailles de Goliat où l’imprévisible surgira, déstabilisant un homme déjà à fleur de peau.

 

Si vous pensiez à la lecture du résumé que ce thriller est un huis clos et bien vous faites erreur. Mehdy Brunet a de la suite dans les idées et vous fait vivre une incroyable aventure. Construit comme un roman choral, l’auteur joue entre les dates, les sauts temporels c’est bien et c’est génial surtout quand s’est maîtrisé. Un voyage à vous rendre fou. D’un côté David Corvin et de l’autre deux agents du FBI qui n’ont qu’un seul objectif, mettre sous les verrous le fou furieux qui tue impunément. Le scénario se construit autour de ces deux axes tout au long des dates clés. Un scénario qui ne laisse pas place à l’imprévisible et qui vous accroche dés le départ. Il est vrai que j’ai toujours peur avec ce genre de récit, mais pour une fois et malgré un début quelque peu chaotique, j’ai pu profité pleinement de ce thriller. GOLIAT met en scène des personnages torturés où la colère prédomine. Mehdy Brunet joue avec une étonnante facilité entre l’amour et la mort, nous portant aux portes de l’immoralité. Un thriller court et terriblement efficace que je vous invite à découvrir. Une atmosphère qui s’alourdit au fil des chapitres et des personnages qui perdent peu à peu la tête. De l’action, des rebondissements, des cris, des larmes, du sang et quelques viscères, rien de mieux pour se mettre dans l’ambiance et se laisser porter par l’imagination sans limite de Mehdy Brunet.

 

Une chronique de #Esméralda

… Lien Kindle

… le site des éditions Taurnada

… mon avis sur un autre thriller de Mehdy Brunet, clique sur la photo pour le lire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s