LA RÉSERVE, une romance fantastique de Claytone Carpe.


Deux créatures incompatibles – l’un vampire, l’autre humaine – se retrouvent à coexister suite à un instant d’égarement : le prédateur épargne sa proie.
Maéva embrasse alors un monde tout droit sorti des contes (pas vraiment roses) et James découvre qu’il n’est pas forcément déplaisant d’être autre chose qu’un individualiste méprisant.
Les circonstances mèneront nos héros à fuir en catastrophe une dangereuse firme. Ils seront obligés – pour sauver leurs vies – de faire des choix hasardeux aux répercussions macabres, mais qui leur permettront de découvrir qui ils sont vraiment.

Maéva est une solitaire. Obligée comme beaucoup de monde, son travail de comptable au sein d’une grande firme ne l’épanouit pas. Quelques ami.e.s pour de rares sorties, quelques rencontres hasardeuses, pas d’amoureux, juste un pigeon qui a pris l’habitude de passer la nuit dans son appartement. La vie de Maéva n’a rien de folichon.
Morose, déprimée, l’avenir lui semble sombre. Une matinée banale pour un jour comme tous les autres, le métro et une rencontre improbable. Cet homme aux yeux étranges et magnétiques, une aura envoûtante, un homme que l’on ne peut que remarquer. Le monde autour disparaît, trou noir. Maéva se réveille dans une chambre inconnue face à cet homme intriguant. Son instinct de survie s’affole, elle pressent le pire, la mort. Elle règne autour de son ravisseur. Un prédateur qui la révulse autant qui l’attire. Un mélange ambigu qui l’apeure tout autant qui l’envoûte. Et comme elle s’y attend la mort se faufile sournoisement à son contact.

 

James n’a pas de cœur. Ses proies, il ne leur laisse aucune chance. Les humains lui permettent de vivre longtemps. Leur sang il s’en abreuve. Elle allongée dans son lit, elle n’aurait pas du survivre. Il n’a pitié pour personne et personne ne lui survit. Une belle entorse qu’est cette chose dans son lit mais il n’a pas pu s’y résoudre. Son sang est merveilleusement bon, mais au delà de ça, il éprouve une attirance. Être avec une humaine dans son clan est interdit. Il doit à tout prix la laisser partir.

 

Les semaines défilent, elle s’enfonce dans la déprime. Ces heures où elle a vécut le pire a été aussi le meilleur. Elle a enfin ressenti dans ses bras son cœur battre et s’ouvrir . Sans lui, elle n’a rien à vivre. Lui la suit, la surveille, la protège de loin dans l’obscurité des ruelles.Un cruel hasard va les réunir débutant ainsi une longue et extraordinaire aventure où l’amour, la passion, l’amitié vont révéler leurs émotions et sentiments et leurs natures profondes.

 

Claytone Carpe revisite le fameux mythe lié aux vampires en y agrémentant une belle romance. J’ai beaucoup aimé ce que propose l’auteure. Une histoire qui sort de l’ordinaire et qui a le mérite d’être addictive. Les confrontations et les rebondissements sont nombreux. Une histoire loin d’être banale et qui s’amplifie au fil des chapitres. Une bonne première partie sert à nous imprégner de la psychologie des personnages. Une base nécessaire qui évoluera vers du très très surprenant. Les personnages secondaires vont se greffer à leur aventure. Notamment ce pigeon qui cache bien son jeu. Un docteur intriguant. Un chef charismatique. Des vampires jaloux. Des sorcières qui n’ont peur de rien. Et des méchants vraiment méchants fou à lier qui ne lâchent pas l’affaire. Une histoire où l’amour à sa place au milieu d’actions fulgurantes et sanglantes. Quelques instants romantiques, du grandiose et du dépaysement de quoi passer un excellent moment de lecture portée par une plume, sensuelle et efficace.

 

Une chronique de #Esméralda

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s