LES MEREVEILLEUSES, un roman de Nathalie Longevial.


Une légende orientale raconte qu’un ruban rouge unit toutes les personnes qui doivent se rencontrer au cours de leur vie. Le fil s’emmêle, se tend, il peut faire vingt fois le tour de la terre, il s’étirera toujours suffisamment pour permettre la rencontre.
C’est une longue traversée qui débute pour Alexandre, Mathilde et Tien Sinh avant qu’ils ne trouvent chacun l’extrémité du fil rouge.
Dans Les Mèreveilleuses, il est question de maternité, d’abandon, d’adoption, de loyautés, de légitimité, de parentalité et de famille. Mais surtout, il y est question d’amour.

Dans la vie il y a ces évidences souvent éphémères, parfois uniques et universelles. Elles débutent d’une rencontre fugace devenant ce souvenir éternel. Pour Mathilde cet état de conscience éclate lors d’un voyage. Comme une évidence suprême, l’adoption devient le projet dans lequel elle s’y jette corps et âme.
Nathalie Longevial dépeint ici avec une frénésie touchante ce long parcours qu’est l’adoption. Au travers de doutes, des espoirs de Mathilde, elle explore l’ambiguïté, l’intensité de ce parcours hors du commun. De l’autre côté, nous suivons la vie du petit Tien Sinh, orphelin et en situation de handicap. Une enfance teintée de malheurs mais qui tentent de s’effacer et de s’atténuer au fil des mois, au fil de ces farces, de ces rires perdus, de ces aventures. Pas à pas, au rythme des mots, les tableaux se complètent. Tristesse, joie, euphorie, abandon, doute, question tout autant de touches qui les parfont. Ce fil rouge se tend, se perd, s’embobine, fait des détours, et arrive après d’interminables mois à ce qu’il aspire.

 

Nathalie Longevial rend un hommage vibrant et touchant à toutes ces personnes qui ont choisi cette voie, et elle donne espoir à ces petites mains tenant ces fils.

 

J’ai beaucoup apprécié la teneur de ce roman sans contexte puissant et bouleversant. J’ai cependant regretté ces longueurs où les émotions ont eu tendance à me faire suffoquer.

 

Une chronique de #Esméralda.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s