UNE VIKING A ROUEN, une romance historique de Sophie Dabat.


Prête. Inge Oledöttir a vécu toute sa vie pour cet instant unique : son premier raid en Francie occidentale. Pourquoi alors, après avoir éliminé un à un tous les adversaires qui se dressaient sur son chemin, hésite-t-elle à envoyer l’ennemi, aux yeux aussi tumultueux que les flots de la mer, au Valhalla ? Serait-ce parce que le guerrier franc a osé lui voler un baiser au milieu des combats, à elle qu’aucun homme n’a le droit de toucher, ou parce qu’elle a aimé cet instant plus que tout autre ?

Inge a toujours su qu’elle souhaitait devenir skjaldmö. Une guerrière au service de Freya, déesse de la guerre et de la fertilité. Elle s’est entraînée dur tout au long de sa jeunesse, et il est venu le le moment pour elle, de faire valoir sa force, sa technique, son courage auprès de Svend, chef viking du clan de Ribe. Une épreuve à la hauteur de ses capacités qui lui permet d’intégrer les rangs de ces guerrières farouches et intouchables.
Inge est prête à tous les sacrifices. Son entraînement va façonner la guerrière en devenir, la rendant impitoyable et insaisissable sur le terrain. Son courage, sa témérité et sa fougue lui valent des éloges et le respect de tous malgré son jeune âge. Le clan de Svend rejoignent le roi du Danemark en Francie Occidentale afin de gonfler l’armée de ce dernier. Remontant le Seine, les combats et les pillages s’intensifient jusqu’aux portes de Paris où le siège sera éprouvant pour les deux camps. Inge découvre la Francie occidentale avec une certaine curiosité. Son installation dans un village qu’elle dirigera lui permet d’apprendre de nombreuses choses que cela soit sur la culture, la religion et les pratiques des paysans. Inge est de nature curieuse, empathique et à l’écoute. Elle n’éprouve aucun jugement vers ce peuple et sa culture, au contraire elle éprouve un certain plaisir à découvrir. Mais son âme de guerrière n’est jamais loin, et les combats lui manquent notamment de recroiser ce chevalier franc qui lui avait fait forte impression lors de son premier raid. Des missions lui permettent de recroiser sa route plusieurs fois et à chaque rencontre c’est une magie qui les saisit. Puis une rencontre fatale va sceller leur sort pour le pire et pourquoi pas le meilleur, le chemin sera long, chaotique et intense.

 

Ce chevalier franc, loin de ses terres, a pour mission de repousser les envahisseur coûte que coûte. Un enjeu qui ne peut se résoudre à perdre et dont il mènera à bien malgré de nombreux échecs. Sauf que tout devient difficile lorsqu’il croise cette jeune viking qui l’envoûte littéralement sur le champ de bataille. Un souvenir qu’il nourrit avec ardeur et dont il en voudrait d’autre. Ce chevalier a un honneur sans faille. Sa force qu’elle soit physique ou intellectuelle surprend et charme. Son attirance pour la belle guerrière est incompréhensible mais elle bien là forte et évidente. Et si un coup du sort la mettait dans ses bras aura t’il la force d’avouer l’inavouable ?

 

J’ai de suite été emballée par cette romance historique. Je suis rentrée en un claquement de doigts dans l’histoire et j’ai passé un super moment tout au long de ma lecture. Une première partie s’intéresse à la culture viking. Au sein du clan, j’ai découvert les rituels, leurs manières de vivre, de diriger le clan et ces skjaldmö. Un pan historique totalement captivant et qui n’est pas sans rappeler la fameuse série télévisée que vous avez adoré peut-être. Une ambiance totalement électrisante et fascinante. L’autre partie du roman est consacrée pour le coup à l’histoire française, dans une moindre mesure tout de même. Effectivement la romance prend le dessus sur les combats et situations politico-religieuses. Elle met en exergue la personnalité des personnages et de leurs sentiments. Le tempérament fougueux de la belle Inge fait des étincelles alors que son compagnon doit gérer des situations inconfortables. Les actions et les rebondissements sont nombreux. L’histoire est sans aucun doute ancrée dans un contexte historique qui n’est pas utopique. Les détails et les nombreuses annotations permettent d’apprendre et cela est un réel avantage. L’auteur combine à la perfection ce côté guerrier et celui de la passion, rendant ce duo fortement improbable explosif. La plume de Sophie Dabat n’offre aucun temps mort, dire que j’ai dévoré ce roman serait un euphémisme. Une romance alliant, la passion et la culture viking, offrant un moment de lecture sensationnel. Un pur régal ! Je vous invite à la découvrir !

 

Une chronique de #Esméralda

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s