Le chemin des âmes de Joseph Boyden

Littérature Nord-Américaine – Livre paru le 12/03/2008
Editions le Livre de Poche
Lecture personnelle

Ma note : 3,5/5 

 

Résumé : 1919. Nord de l’Ontario. Niska, une vieille Indienne, attend sur un quai de gare le retour d’Elijah, un soldat qui a survécu à la guerre. À sa grande surprise, l’homme qui descend du train est son neveu Xavier qu’elle croyait mort, ou plutôt son ombre, méconnaissable. Pendant trois jours, à bord du canoë qui les ramène chez eux, et tandis que sa tante essaie de le maintenir en vie, Xavier revit les heures sombres de son passé : l’engagement dans l’armée canadienne avec Elijah, son meilleur ami, et l’enfer des champs de bataille en France…


L’avis de #Lilie : Voilà un moment que j’entendais parler de l’auteur canadien Joseph Boyden. J’ai eu l’occasion de le rencontrer l’an passé, à l’occasion d’une conférence sur les minorités aux Etats-Unis et j’avais beaucoup aimé son univers. Je me suis donc lancée dans la découverte de sa plume en cette fin d’année grâce à ma cousine et à nos lectures communes. Celle-ci portait sur le thème « immersion dans la culture indienne ». Même si cette dernière n’est pas au cœur de l’intrigue, on en apprend un peu plus sur certaines pratiques et on découvre, surtout, la première guerre mondiale vue des tranchées.

Nous faisons ici connaissance avec Niska, une indienne âgée qui reçoit, un jour, une lettre lui indiquant que son neveu Xavier est mort au front mais que son ami Elijah est vivant. Elle se rend donc en ville pour aller le chercher mais là, surprise, c’est bel et bien son neveu, comme elle aime l’appeler, qui descend du train. Mais que s’est-il donc passé en France ? Pourquoi cette méprise ? Pourquoi Xavier semble-t-il encore si loin ? Qu’a-t-il vécu sur le front ?

Niska est une indienne qui vit en toute liberté, loin de la ville et des réserves qu’elle fuit. Elle n’a pas eu une enfance facile et s’est plus ou moins construite seule. Attachée à son indépendance et à sa liberté, elle pratique la magie et le respect des traditions est primordial pour elle. On apprend qu’elle a recueilli son neveu Xavier qui, comme elle, ne s’acclimatait pas à la civilisation « blanche » et semblait épris de nature et de liberté. A son côté, il va devenir un chasseur et affuter ses réflexes, ce qui sera un réel avantage une fois sur le front. Très solitaire, il a toujours vécu avec sa tante puis avec son ami Elijah. En rejoignant l’armée, il est un peu déboussolé, que ce soit à cause de la barrière de la langue ou de son mutisme naturel. Très discret, il va toujours essayer d’accomplir sa mission du mieux qu’il peut, dans l’intérêt du groupe. A l’inverse, Elijah va vite s’acclimater à l’armée et aux coutumes de ses compagnons d’arme. Tireur d’élite avec son ami, il va chercher la lumière et la reconnaissance des siens et de ses supérieurs. La guerre va avoir de graves conséquences sur lui et sur l’amitié qui le liait à Xavier…

Comme je le disais en introduction, ce voyage en canoë avec Niska et Xavier va nous permettre de découvrir des coutumes indiennes mais une grande part du récit concerne la vie dans les tranchées. L’auteur décrit avec précision ce qu’on appelle « l’enfer des tranchées », les angoisses des combats, les rudes conditions de vie et le quotidien des soldats. Même si c’est un sujet qui m’intéresse beaucoup et sur lequel j’avais déjà beaucoup lu, j’ai énormément appris, notamment sur la prise des tranchées ou les relations entre les armées alliées. Néanmoins, trop de détails tuent les détails et honnêtement, certains passages m’ont paru un peu long ou répétitifs. L’auteur a, je pense, été un peu trop perfectionniste et il m’a, par moment, perdu. En revanche, sa plume est très précise et elle nous plonge totalement dans les ambiances décrites. Le lecteur est ainsi en totale immersion dans les tranchées et on se surprend parfois à baisser la tête, de peur que quelque chose nous tombe dessus. C’est une découverte intéressante, qui me donne envie de poursuivre ma découverte des écrits de Joseph Boyden.

Pour conclure, « le chemin des âmes » est un roman exigeant mais captivant. L’auteur nous embarque dans une histoire poignante qui nous permet de découvrir le quotidien des tranchées et des soldats partis au front. Un roman puissant, marquant qui ne laissera aucun lecteur indifférent.

Retrouvez ce roman sur le site du livre de poche

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s