L’insoumise d’Aquitaine, noces occitanes d’Eléonore Fernaye

Romance historique – Livre sorti le 1er janvier 2021
Editions Harlequin – Collection Aliénor
Service presse

Ma note : 4.5/5 mention « envoûtant »

Avant de commencer je tiens à remercier les éditions Harlequin qui, via la plateforme NetGalley, m’ont permis de découvrir ce roman en service presse.

Résumé : Aquitaine, 1160
Pour conserver son domaine, Adelaïde, dame de Sanxay, est prête à tout. Tout, y compris désobéir à la duchesse Aliénor d’Aquitaine et au roi Henri, bien qu’elle soit leur vassale. Son veuvage lui sied, et elle refuse de se conformer à l’union qu’on veut lui voir prendre avec Bouchard de Missé, le dernier fils d’un seigneur désargenté de Mayenne. Une seule solution lui est alors possible : feindre une union avec un homme de confiance, Messire Arnault, frère de son défunt époux, qui a toujours été très bon pour elle. Même si ce dernier, en retraite monastique, risque fort de la congédier avec rudesse…


L’avis de #Lilie :
Vous devez le savoir maintenant, j’adore les parutions de la collection Aliénor. Jusqu’à présent, toutes mes lectures se déroulaient au moment de la révolution française. J’étais donc contente de changer d’époque avec celle-ci et je n’ai pas été déçue !

Nous faisons ici connaissance avec Adelaïde, une dame qui a la charge de son domaine après la mort de son père et de son fiancé. Célibataire, le roi décide de la marier avec un seigneur sans domaine. Ne voulant pas se laisser dicter sa conduite, elle tente de contourner la demande royale en faisant appel au frère de son défunt fiancé prénommé Arnault. Néanmoins, rien ne se passera comme elle l’attendait…. Arnault va-t-il accepter la proposition d’Adelaïde ? Que va-t-il se passer quand le prétendant officiel va arriver ? Arnault et Adelaïde sont-ils capables de jouer la comédie et de duper leurs cœurs ?

Adelaïde est une jeune femme forte, fière, indépendante, qui n’a pas l’habitude de se laisser dicter sa conduite. La demande royale va la mortifier tant elle était loin de s’imaginer qu’on la forcerait à se marier. En se tournant vers Arnault, elle choisit de renouer avec son passé mais elle va aussi s’aventurer dans un jeu dangereux à plus d’un titre. Tout d’abord, elle doit le convaincre de l’épouser, mais juste pour un temps. Ensuite, elle va devoir accepter de partager la gestion de son domaine, elle qui a pris l’habitude de tout gérer seule. Enfin, elle va se rendre compte que le cœur a des raisons que la raison ignore. En effet, même si sur le papier, son idée paraissait séduisante, il y a des choses que l’on ne contrôle pas…. Arnault, quand à lui, s’est retiré dans un monastère après la mort de son frère. On comprend rapidement qu’il est rongé par un évènement de son passé et la venue d’Adelaïde va le chambouler et remettre en question toutes ses certitudes. Prévenant, galant, il est un mari parfait même s’il doit se contenir pour ne pas effrayer sa dulcinée. La relation entre les deux protagonistes évolue sur courant alternatif et j’ai trouvé ça bien car ils avancent pas à pas, en apprenant à se connaître, à s’apprivoiser et à se découvrir.

J’ai passé un excellent moment de lecture avec ce roman. Tout d’abord, le cadre historique est très bien posé et j’ai littéralement été transportée au Moyen-Age. J’ai vu le château, les chevaliers, les dames avec leurs grandes coiffes, bref, l’autrice a réussi à m’entraîner dans cette époque que l’on imagine sombre. Sa plume est donc très visuelle et elle joue avec le lecteur en nous faisant passer de l’espoir au désespoir en l’espace de quelques paragraphes. Les points de vue des protagonistes sont alternés, ce que j’adore car cela permet de suivre leurs réflexions et l’évolution de leurs sentiments. J’ai lu qu’une suite était prévue. Si c’est bien le cas, j’en suis ravie car je me suis beaucoup attachée aux personnages et j’ai bien envie de savoir ce qui peut encore leur arriver.

Pour conclure, « l’insoumise d’Aquitaine » est une jolie romance historique qui tient toutes ses promesses grâce à des protagonistes qui ont du caractère, une intrigue qui tient le lecteur en haleine et un cadre historique parfaitement décrit. Vivement la suite !

Retrouvez ce roman sur le site des éditions Harlequin

pro_reader_120     reviews_50_120     favorited_reviews_120     netgalley_challenge_2018_120     netgalley_challenge_2019_120


3 réflexions sur “L’insoumise d’Aquitaine, noces occitanes d’Eléonore Fernaye

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s