Ce lien entre nous de David Joy

Littérature Nord-Américaine – Roman sorti le 3 septembre 2020
Editions Sonatine
Lecture personnelle

Ma note : 5/5 mention « un roman incroyable »

Quatrième de couverture : Caroline du Nord. Darl Moody vit dans un mobile home sur l’ancienne propriété de sa famille. Un soir, alors qu’il braconne, il tue un homme par accident. Le frère du défunt, connu pour sa violence et sa cruauté, a vite fait de remonter la piste jusqu’à lui. Un face à face impitoyable s’engage alors.
Avec Ce lien entre nous, David Joy esquisse un nouveau portrait noir des Appalaches. Quelle rédemption pour ces régions violentes et magnifiques, réduites au désespoir ? Seul un grand écrivain est capable de nous donner une réponse.


L’avis de #Lilie : Voilà un moment que j’entendais parler de David Joy comme l’une des nouvelles voix du roman nord-américain. Finalement, j’ai décidé de me laisser tenter par celui-ci sur les conseils des lecteurs du Picabo River Book Club et de ma libraire. Je ne regrette absolument pas de les avoir écoutés même si je ne m’attendais absolument pas à éprouver tout ça lors de ma lecture !

Nous faisons ici connaissance avec Darl Moody, un homme vivant dans les Appalaches et qui braconnent sur les terres d’un de ses voisins, étant donné que ce dernier est absent. Croyant tirer un cerf, il tue un homme. A partir de là, plus rien ne sera comme avant pour lui, pour son meilleur ami et pour le frère du défunt. Quelles seront les conséquences de cet accident ? La justice fédérale arrivera-t-elle à se faire respecter ? Comment vivent les hommes dans ces montagnes ?

Darl Moody n’est pas un méchant bougre mais il est clair que ce n’est pas un protagoniste qu’on a l’habitude de voir. Il a une vie assez tranquille, rythmée par ses chasses interdites et quelques soirées avec son ami Calvin Hooper. Ce dernier mène également une vie assez routinière enjolivée par la présence de sa compagne Angie. Dwayne Brewer, en revanche, a tout d’une grosse brute mais il aime plus que tout son frère Carol, surnommé Sissi. Moqué pour ses particularités, Dwayne a toujours mis un point d’honneur à le protéger et sa mort va lui faire perdre les pédales. A partir de là, il va engager une chasse à l’homme et va tout faire pour savoir ce qui lui est arrivé.

Je ne peux pas en dire beaucoup plus ni sur l’intrigue ni sur les protagonistes car je risquerais de vous dévoiler certaines choses qu’il vaut mieux découvrir par soi-même. Ce roman m’a mis une grosse claque. Tout d’abord, dès les premières lignes, on entre dans le vif du sujet avec l’action principale qui se déclenche de suite, suivie d’une rapide présentation des différents personnages. La plume de l’auteur ne fait pas dans la dentelle ni dans la fioriture ; en effet, il va droit à l’essentiel, nous décrivant avec toute sa sincérité ce qui se passe et ce que peuvent ressentir les différents intervenants. Il faut avoir le cœur bien accroché car il n’hésite pas à fournir des détails qui, pour nous citadins, peuvent paraître violents voir choquants. Cette histoire est également l’occasion de mettre en lumière cette Amérique que l’on dit profonde, éloignée des grandes métropoles et dont les coutumes et habitudes de vies sont beaucoup plus rustiques. En effet, on constate que là-bas, les armes à feu et la violence sont un mode de communication comme un autre et on perçoit un réel décalage entre le business-man New-Yorkais, les acteurs Hollywoodiens et les Américains des Appalaches. J’ai refermé ce livre en soufflant un bon coup, ne m’étant même pas rendue compte que les dernières pages me l’avait littéralement coupé. J’ai longuement repensé à cette lecture et je dois dire qu’elle va sûrement me hanter encore pendant un petit moment…

Pour conclure, « Ce lien entre nous » est une très belle découverte. Ce n’est pas un roman à mettre entre toutes les mains tant la plume de l’auteur est crue, franche et directe. Néanmoins, il est l’occasion de découvrir un autre visage des Etats-Unis, un visage méconnu ou oublié par le reste du monde.

Retrouvez ce roman sur le site des éditions Sonatine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s