THE REVENGE PLAN, une romance de Linda Kage.


Quand la vengeance devient tentation. 
 
Lorsqu’elle découvre en rentrant chez elle un soir que son petit ami la trompe avec l’étudiante qui partage sa chambre, Haven est dévastée.
Pour se venger de cette trahison, elle imagine un plan aussi simple qu’efficace : se rapprocher de Wick Webster, l’ennemi juré de son ex, afin de rendre ce dernier jaloux. Ça tombe bien, Wick semble tout disposé à l’aider et accepte même de l’accueillir en tant que nouvelle colocataire. Mais très vite, Haven prend conscience que la cohabitation va être beaucoup plus difficile qu’elle ne l’imaginait. Car Wick est un sportif dangereusement séduisant, et ses attentions quotidiennes en font une tentation redoutable…

Je vous avoue direct, le résumé est quelque peu différent de l’histoire. Si il vous semble évident que Wick est pris a parti dans cette histoire de vengeance, il en est tout autre.
Lorsque Haven arrive un peu plus tôt que prévu dans sa chambre d’étudiante, c’est la douche froide, carrément des trombes d’eau qui s’abattent sur elle. Son petit ami avec lequel elle pensait vivre toute sa vie avec, est nu comme au premier jour de sa vie entrain de fourrer son machin dans le machin de sa colocataire est accessoirement amie. Si j’emploie ces mots là, c’est par-ce que l’auteure à quelque peu un langage assez simple et familier et c’est un de ces points qui ne m’a pas permis de matcher avec cette romance. Une romance sans un brin de poésie et de bon sens, c’est quelque peu dérangeant pour la lectrice que je suis.
Maintenant que je t’ai prévenu de mon plus gros souci, je passe donc à l’histoire. Tu as compris que la scène initiale est le déclenchement de catastrophes et de rebondissements à venir. Alors qu’Haven est statufiée par la vision pas du tout onirique de la scène, elle prend ses jambes à son cou. Filant dans les couloirs du dortoir, elle se prend en plein face le torse inébranlable de …. Wick ! Paniqués et déboussolés par cette situation sortie de nulle part, Wick décide de la cacher dans la chambre de sa sœur dont il sortait et de la protéger de l’énergumène qui tambourine à la porte comme un forcené et qui plus est, est son ennemi de toujours. Cette rencontre dans le chaos va être les prémices d’une histoire rocambolesque qui s’éternisera entre découverte de l’un de l’autre, de confidences, d’espoir et de vengeance. Car cette dernière est bien tenace et réelle et Haven est prête à tout pour la mettre en œuvre quitte à se brûler les ailes et en à entraîner son nouveau colocataire contre son grès.

 

Haven est une gentille fille. Téméraire et têtue, elle sait rester discrète mais n’hésite pas à balancer les quatre vérités. Maladroite et impulsive, les situations ubuesques, elle connaît.

 

Wick est un jeune homme pas très à l’aise, surtout en présence de Haven. Prévenant, gentil, compatissant, pas vraiment tête brûlée, fleur bleu, attendrissant … la parfaite panoplie anti bad boy.

 

Entre eux, c’est rapidement je t’attire mais ce n’est pas possible. Et aucun d’entre eux ne cache leur attirance mutuelle. La gène s’installe parfois malsaine et  souvent étincelante.

 

Vous l’aurez peut-être compris, l’histoire s’étiole autour de cette vengeance qui prend des proportions pharaoniques au point de laisser une capote usagée (tentative de création des petites bêtes grâce à de la lessive et autre ingrédients saugrenus) et un soutif dans le lit du fautif. Mission accomplie sauf que ce qui ne devait pas arriver, arriva. Pris la main dans le sac, se concluant par une gifle monumentale dont l’heureuse élue n’est autre qu’Haven !

 

Heureusement que les membres de leur famille respective sont un brin loufoque et déjanté. Du pep’s bienvenue qui a su rehaussé mon intérêt pour l’histoire.

 

Vous l’aurez compris, cette lecture m’a laissé un léger goût d’amertume. J’ai souvent eu cette impression de tourner en rond où la seule issue était évidente. La pseudo histoire qui s’invite entre les chapitres est quelque peu décousue, même si j’ai été surprise par le dénouement. Il n’y a pas véritablement de surprises, tout coule de source. Il est tout de même intéressant de voir évoluer les sentiments des deux protagonistes au cœur de ce charivari. Cela reste une lecture simple mais qui n’a pas su faire chavirer mon cœur et ressentir ces fameux picotements que l’on peut retrouver dans les romances. Pas de flop, mais pas de coup de cœur et pourtant ce ne sont pas les avis dithyrambiques qui manquent !

 

Une chronique de #Esméralda

 


2 réflexions sur “THE REVENGE PLAN, une romance de Linda Kage.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s