L’affaire Margot de Sanaë Lemoine

Littérature contemporaine – Roman sorti le 1er avril 2021
Editions Eyrolles – Collection Aparté

Ma note : 4/5 mention « autrice à suivre »


Avant de commencer, je tiens à remercier les Editions Eyrolles et Babelio pour l’envoi du roman et pour la rencontre avec l’autrice.

Résumé : Août à Paris, sa chaleur écrasante. Margot Louve vient d’avoir 17 ans. Elle est brillante et tous les possibles s’ouvriront à elle bientôt. Mais pour le moment, sa vie lui paraît étriquée. Pire, elle se sent invisible. Dans l’ombre d’une mère, actrice de théâtre en vue cultivant avec elle une distance délibérée et qu’elle rêverait de pouvoir appeler Maman. Fille d’un père dont on ne parle pas, parce qu’il a une autre vie, légitime celle-là. Alors Margot décide de faire craquer les coutures de son monde, de prendre la lumière à son tour. À ce journaliste puissant et respecté qui semble s’intéresser à elle vraiment, elle révèle le secret de sa famille.

L’Affaire Margot est un roman d’apprentissage sensible sur le passage à l’âge adulte. Il explore les détours que prend l’amour entre une mère et sa fille.


L’avis de #Lilie :
Depuis sa sortie, j’entends beaucoup parler de ce premier roman. Écrit par une autrice américaine, ayant un père français et une mère japonaise, cette histoire, inspirée d’éléments de sa vie personnelle, est une ode à l’amour maternel et amène son lecteur à s’interroger sur les relations intrafamiliale, le poids d’un secret et toutes les questions que l’on se pose quand on est adolescent.

Nous faisons ici connaissance avec Margot, une adolescente de 17 ans qui vit à Paris avec sa mère, Anouk. Son père est un ministre qui cache sa double vie à son épouse et ses deux fils. Margot vit de plus en plus mal d’être cachée et de vivre dans l’ombre de ses parents célèbres. Un jour, elle décide de parler à un journaliste qui, sans citer sa source, révèle son existence. Quelles seront les conséquences de cette révélation sur Margot ? Sur sa mère ? Sur son père ? Sur « l’autre famille » ? Margot mesure-t-elle l’onde de choc provoquée par cette nouvelle ? Et a-t-elle raison de faire confiance à ce journaliste et à son épouse ? Pourquoi sont-ils si attentionnés avec elle ?

Margot est une jeune fille qui est un peu perdue. Elle a une relation particulière avec sa mère qui peut se montrer tantôt très tendre, tantôt distante. Elle s’entend bien avec son père, qu’elle aime beaucoup, mais souffre de ne pas le voir aussi souvent qu’elle le voudrait. Lorsqu’elle croise, par hasard, l’épouse de son père, elle se met à rêver d’une vie différente. Séduite par David, un journaliste rencontré après une représentation de sa mère, elle lui confie son secret mais tout ne se passera pas comme elle l’avait pensé. Margot est, finalement, une adolescente comme les autres, en recherche de l’affection de ses parents et qui a du mal à se projeter dans le futur. Sa mère Anouk semble froide, distante, plus préoccupée par sa carrière que par sa fille. Au fil des pages, on découvre d’autres pans de sa personnalité, plus attachante et plus en adéquation avec l’image qu’on peut avoir d’une mère. Son père est un homme politique de premier plan qui, même s’il n’a pas grandi dans un milieu favorisé, a appris à faire attention aux apparences. Ainsi, même s’il est présent pour sa fille, il fait le choix de la garder cachée et il ne va pas se montrer sous son meilleur jour, vis-à-vis d’elle, au moment de la publication de l’article. Enfin, il y a David, le journaliste, et Brigitte, son épouse. Tous les deux vont se montrer très prévenants et avenants envers Margot, en lui servant d’amis mais aussi de confidents. Mais sous leurs airs parfaits, que réservent-ils à la jeune fille ?

Ce premier roman est une réussite. En effet, on entre tout de suite dans le vif du sujet et je me suis très vite attachée à Margot. La plume de l’autrice est très visuelle et émotionnellement forte. En effet, l’intrigue et l’intensité émotionnelle vont crescendo et le lecteur termine l’histoire à bout de souffle. Beaucoup de thématiques sont abordées ici : on parle de maternité, de rapport au corps, des secrets de famille, de la confiance…. Tous ces thèmes se mêlent au fil des pages et nous amènent à nous interroger. L’originalité de ce livre réside dans l’absence formelle de dialogues. En effet, ils sont retranscrits à la forme indirecte, ce qui n’empêche pas de se représenter les différents protagonistes en train de discuter. En bref, Sanaë Lemoine frappe fort avec cette histoire, nulle doute qu’elle fera partie des autrices sur lesquelles il faudra compter dans l’avenir.

Pour conclure, « l’affaire Margot » est un roman marquant et très réussi qui amène le lecteur à s’interroger sur l’amour maternel, le poids des secrets et les relations de confiance. Je le recommande à tous les amateurs de nouvelles plumes et à tous ceux qui aiment les secrets de famille et les non-dits.

Retrouvez ce roman sur le site des éditions Eyrolles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s