NOS SENS INTERDITS, une romance de Estelle Every.


« La proposition indécente qu’elle ne devrait pas accepter… »
Après le décès de sa sœur, Julia reçoit une proposition dérangeante de la part de son riche et sexy beau-frère, Conor : devenir mère porteuse pour avoir cet enfant que sa sœur et lui n’ont jamais pu concevoir.
Tiraillée entre la morale et son envie d’aider Conor, le choix est difficile, surtout lorsqu’un évènement brutal redistribue les cartes. Et c’est sans compter sur son attirance pour Conor qui ne fait que grandir de jour en jour…
Quand l’amour s’oppose à la morale, Julia doit-elle suivre son coeur ou écouter sa raison ?

Julia a une vie paisible d’étudiante qui doit galérer pour joindre les deux bouts. Bref une vie banale qu’elle partage avec son colocataire adorable. Elle s’est toujours sentie de trop auprès de sa mère qui a toujours eu une préférence pour son aînée. Une artiste accomplie, mariée à un architecte américain et installée outre-Atlantique. Alors quand l’annonce de sa mort frappe, c’est tout un monde qui s’écroule. Une mère anéantie et une Julia qui tente de garder la tête hors de l’eau. Si sa relation avec sa sœur était distendue, ce n’est pas pour autant qu’elle ne la portait plus dans son cœur. Malgré leur grand écart d’âge, elle aurait aimé et apprécié l’adulte qu’elle était devenue.
Alors quand son beau-frère lui fait part d’une proposition qui aux premiers abords est indécente, Julia ne sait plus sur quel pied danser. Entre ses études et ses deux boulots, elle arrive tant bien que mal à vivre, mais l’hospitalisation de sa mère la met dans une situation financière difficile. Il est bien vrai que la proposition de Conor est alléchante, elle a besoin de cet argent mais qu’en est-il de ses valeurs, de ses convictions. Conor a de bons arguments. Continuer à voir vivre sa sœur à travers un petit bout de chou est un joli rêve. Mais porter cet enfant qui ne sera jamais le sien est émotionnellement dangereux.

 

Julia se donne du temps pour réfléchir et décide de traverser l’Atlantique avec Conor.

 

Julia est irrésistiblement attirée par Conor. Une attraction condamnable et condamnée. Elle apprend au fil des jours à le connaître. Son arrogance, sa prestance, son aplomb, son silence, ses non-dits, sa colère, son amour, ses désillusions et ses rêves. Julia découvre un homme complexe mais terriblement attachant. Sa gentillesse, sa prévenance, sa douceur et ses mots ne la dissuadent pas d’accomplir ce geste d’altruisme. Ses sentiments s’amplifient, son corps, le traître ne s’embarrasse pas des convenances, il le veut à tout prix et la raison est prête à se faire la malle. Pourtant elle garde bien à l’esprit que le fantôme de sa grande sœur est partout, en lui, dans ses murs, dans ce projet totalement dingue et dans ce qu’il représente.

 

Est-ce que la détermination de Julia sera ébranlée ?

 

Estelle Every signe une nouvelle romance totalement et carrément hallucinante. Cette proposition indécente devient le moteur d’un scénario qui tour à tour subjugue et choque. La moralité n’a qu’à bien se tenir ! Julia est une femme attachante malgré ses frasques et ses envies, elle continue à se chercher. Ses principes et ses convictions la poussent dans ses retranchements dont elle arrive à se délivrer. L’amour ne se contrôle pas. L’attirance est aussi abjecte que merveilleuse et reste l’élément primaire à toute prise de conscience future. Julia est torturée entre ses propres envies et désirs et la réalité d’une situation enlisée et malsaine. Conor et ses airs mystérieux m’ont fait sortir de mes gonds. Ses prises de positions par la force et son charisme m’ont hérissé les poils. Un magnétisme évident mais une personnalité invasive et désarmante. Une froideur poussée à l’extrême et un comportement proche de la connard-attitude ! Deux personnages antagonistes mais qui s’appairent à merveille !

 

Estelle Every signe une romance déstabilisante ! Elle m’a poussé dans mes retranchements où finalement la moralité n’a peut-être pas lieu d’être ! Au départ, je n’étais pas du tout sûre d’aimer. Au fil des chapitres l’évidence est apparue comme une sacrée gourmandise prête à se faire croquer et dévorer. La lumière se fait sur certaines zones d’ombre et les mots sont lâchés ! L’amour se distille à petite dose. Une romance que j’ai finalement adorée. Estelle Every n’a pas son pareil pour nous faire vivre une histoire de dingue toujours portée par une plume qui nous fait vivre une multitude d’émotions. Le thème abordé n’était pas gagné d’avance. Estelle Every a su faire preuve de magnanimité. Voilà, voilà, encore un excellent moment de lecture. Hâte de lire le point de vue de Conor !

 

Une chronique de #Esméralda

… Lien Kindle

… le site d’Estelle Every

… mes avis sur les précédentes romances d’Estelle Every, clique sur les photos pour les découvrir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s