Le tatoueur d’Auschwitz d’Heather Morris

Témoignage – Livre sorti en 2018
Editions France Loisirs

Ma note : 4.5/5 mention « lecture poignante »


Résumé : Sous un ciel de plomb, des prisonniers défilent à l’entrée du camp d’Auschwitz. Bientôt, ils ne seront plus que des numéros tatoués sur le bras. C’est Lale, un déporté, qui est chargé de cette sinistre tâche. Il travaille le regard rivé au sol pour éviter de voir la douleur dans les yeux de ceux qu’il marque à jamais.
Un jour, pourtant, il lève les yeux sur Gita et la jeune femme devient sa lumière dans ce monde d’une noirceur infinie. Ils savent d’emblée qu’ils sont faits l’un pour l’autre. Mais dans cette prison où l’on se bat pour un morceau de pain et pour sauver sa vie, il n’y a pas de place pour l’amour.
Ils doivent se contenter de minuscules moments de joie, qui leur font oublier le cauchemar du quotidien. Mais Lale a fait une promesse : un jour, ils seront libres, deux jeunes gens heureux de vivre ensemble. Deux personnes plus fortes que l’horreur du monde.
L’histoire vraie d’un homme et d’une femme qui ont trouvé l’amour au cœur de l’enfer.


L’avis de #Lilie : La seconde guerre mondiale et la shoah sont des thèmes qui m’ont toujours intéressée. J’ai du mal à comprendre comment de telles horreurs ont pu se produire et donc, je lis, assez régulièrement, des témoignages ou des histoires ayant ce contexte historique. Pourtant, ce livre a dormi dans ma PAL pendant plus de deux ans avant que je me décide à l’en sortir grâce à sa sortie en poche et au « raz de marée » qu’il a provoqué en librairie. Une chose est sûre, il fait avoir le cœur bien accroché au moment de sa lecture car certains passages sont crus et cruels.

Nous faisons ici connaissance avec Lale, un jeune slovaque qui a, pour seul « défaut » d’être juif. En avril 1942, il est déporté pour le camp d’Auschwitz, et très vite, il comprend que pour survivre, il va falloir être malin. Un jour, il croise le regard de Gita et à partir de là, tout va changer pour lui car il est évident qu’il a envie de sortir du camp pour une seule et bonne raison : vivre au grand jour son amour pour la jeune femme. Mais quelles épreuves va-t-il devoir supporter ? L’amour peut-il vraiment aider à survivre ? Lale et Gita auront-ils leur happy end ?

Peu de temps après son arrivés, Lale est « recruté » pour devenir tatoueur d’Auschwitz. Ce poste le protège un peu car il est en permanence en relation avec des SS et il a aussi l’occasion de côtoyer des personnes de l’extérieur du camp. Lale est malin et il va essayer de tirer profit des vices des uns et des autres pour avancer et survivre. Néanmoins, il ne sera pas à l’abri des trahisons ou des coups bas mais il va tout faire pour sortir de ce camp de la mort vivant. On ne sait pas grand chose de Gita, pendant un long moment. En effet, elle reste très mystérieuse et même si ses sentiments pour Lale semblent apparaître très vite, elle ne se dévoilera que très tardivement. Elle aussi, elle a fait preuve de beaucoup de courage et ses amitiés dans son block vont l’aider à tenir le coup.

Ce témoignage a été écrit par Heather Morris qui est une journaliste australienne. Lale lui a confié son histoire après le décès de Gita et l’autrice a fait un gros travail pour le mettre en confiance puis pour remettre de l’ordre dans les souvenirs racontés. Ce qui m’a frappé, c’est la rapidité et la facilité avec laquelle je suis rentrée dans cette histoire. Les faits racontés sont, par moment, difficiles à lire mais nous montrent que l’horreur a existé, à une époque qui n’est pas si lointaine. Je me suis beaucoup attachée à Lale, un peu moins à Gita et je me suis régalée pendant environ les trois quarts du livre. La fin m’a semblé un peu rapide, à partir de la libération du camp, et j’aurais aimé, je pense, avoir plus de détails sur leur vie d’après. Néanmoins, c’est un témoignage de plus sur les horreurs nazies et c’est aussi un moyen de dire « il ne faut pas oublier, pour ne pas que cela se reproduise »….

Pour conclure, « Le tatoueur d’Auschwitz » est un témoignage bouleversant sur les conditions de vie des déportés dans les camps de travail nazi. Malgré les monstruosités décrites, le message délivré est un message d’espoir et d’amour car Lale n’a jamais baissé les bras ni cessé d’y croire.

Retrouvez ce roman sur Amazon

3 réflexions sur “Le tatoueur d’Auschwitz d’Heather Morris

  1. Hello 🙂
    Ce livre traîne dans ma PàL depuis sa sortie en grand format. Très intéressée également par les événements de la Seconde Guerre Mondiale, je l’avais commencé de suite, mais ce n’était pas le moment pour moi et je l’ai vite mis de côté. Mais ta chronique me donne envie de le ressortir prochainement ^^
    Belle journée à toi et, surtout, belles lectures !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s