Celle qui ne pardonnait pas de Christophe Vasse

Roman policier – Sortie en juin 2021
Éditions les Nouveaux Auteurs

Ma note : 4/5 mention « roman à rebondissements »


Avant de commencer, je tiens à remercier GH David pour l’organisation du blogtour et la maison d’édition « les nouveaux auteurs » pour m’avoir envoyé ce roman en service presse.

Résumé : Toulouse. Une étudiante est retrouvée morte dans son lit, enveloppée dans un drap blanc immaculé, soigneusement coiffée, une fleur blanche glissée entre les mains. Peu de temps après, la capitaine Gabrielle Berthelot reçoit une carte énigmatique au dos de laquelle sont inscrits les mots : « PRENEZ SOIN D’ELLE ». Aux côtés de son nouveau binôme, Marc Darbanville, elle se lance à la poursuite du tueur. Mais le prédateur n’est peut-être pas celui qu’elle croit, et les démons du passé se liguent aux monstres du présent. Gabrielle est une battante, une guerrière. Mais aujourd’hui, c’est toute une légion qui se dresse devant elle.


L’avis de #Lilie : Christophe Vasse fait parti des auteurs qui montent dans l’univers des romans policiers. J’ai son premier roman dans ma PAL mais comme souvent, je repousse le moment de le découvrir. Lorsqu’on m’a proposé de participer à un blogtour afin d’aider au lancement de son nouveau « bébé », je n’ai pas hésité longtemps et je ne regrette absolument pas de m’être lancée dans l’aventure.

Nous faisons ici connaissance avec Gabrielle, capitaine de gendarmerie qui vient de perdre son binôme, celui avec qui elle faisait équipe depuis longtemps et qui était comme un membre de sa famille. A l’arrivée de Marc, elle va se montrer hostile mais une affaire de tueur en série va leur tomber dessus et les obliger à travailler ensemble. Comment vont-ils s’en sortir ? Vont-ils arriver à travailler ensemble ? Pourquoi Gabrielle semble-t-elle toujours si froide ?

Gabrielle est une femme qui n’a pas l’habitude de se laisser marcher sur les pieds. On la sent en même temps forte et fragile, tentant de cacher ses faiblesses derrière un fort caractère et une capacité de travail assez incroyable. On la découvre au fil des pages et c’est un personnage qui vaut le détour, tant sa volonté de réussir est impressionnante. Concernant Marc, c’est un père de famille qui semble entretenir une relation compliquée avec son épouse. Il a, au début, un peu de mal à cerner sa supérieure mais il va, grâce à sa capacité d’écoute et son empathie, arriver à percer ses défenses et l’inciter à lui faire confiance. Tous les deux, ils forment une équipe de flics complices, complémentaires et prêts à tout pour résoudre leur enquête.

Pour une découverte, je n’ai pas été déçue. L’auteur arrive à nous immerger totalement dans son histoire et à créer une ambiance intrigante sans qu’elle ne devienne jamais angoissante. Le narrateur externe suit tantôt les enquêteurs, tantôt le tueur, tantôt les victimes et tantôt des personnages mystérieux dont nous comprenons l’identité qu’à la toute fin. Ce procédé nous permet de suivre un grand nombre de protagonistes et d’aiguiser la curiosité du lecteur. Telle une toile d’araignée, cette intrigue complexe mêle enquête de police et drames personnels pour nos deux enquêteurs. L’univers crée est donc riche et permet à l’auteur de s’amuser en tentant de nous perdre à travers de nombreux détails. Pourtant, tel un puzzle, tout s’emboîte quasi-parfaitement à la fin et on referme le livre en se demandant quand on aura la chance de retrouver Gabrielle et Marc ?

Pour conclure, « Celle qui ne pardonnait pas » est un très bon roman policier ayant pour cadre la ville rose. Venez, vous aussi, vous lancer à la poursuite de ce tueur en série et découvrir un duo de flics détonnant et étonnant.

Retrouvez ce roman sur le site des Nouveaux Auteurs

 

 


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s