REVIENS VITE, TU ME MANQUES DÉJÀ !, une comédie romantique de Julia Parme.

Comédie romantique

Éditions Harlequin

Collection &H


Fleuriste créative cherche client charmant pour concevoir de jolis bouquets… et plus si affinités.

Un sourire ! C’est tout ce qu’il a fallu pour que le cœur d’Iris s’emballe ce matin. Il faut avouer que son nouveau client, Gabriel, est plus charmant que la plupart des habitués de sa boutique. Et galant, qui plus est ! Il n’a pas hésité à lui venir en aide lorsqu’elle s’est coupée avec l’un de ses outils.
Un réflexe que n’aurait certainement pas eu Édouard, son petit ami de longue date, qui a toujours fait passer ses copains avant elle. Mais ce n’est pas une raison suffisante pour imaginer quoi que ce soit entre elle et Gabriel. D’autant que, si ce dernier lui a acheté des fleurs, c’est sûrement pour les offrir à quelqu’un qui lui est cher… C’est vite vu : s’il ne remet plus les pieds dans son magasin, Iris sera fixée. Mais s’il revient… c’est peut-être qu’elle lui plaît elle aussi !

 

Ma note : 3/5
Nouveauté 2021
258 pages
Disponible en numérique

 


MON AVIS

Voici une belle romance à découvrir en ce début de reprise de boulot et tout le tralala. Une jolie romance toute douce qui émeut sans aucun doute.

 

Des fleurs partout, sur le parterre, sur des étagères, sur l’escalier en colimaçon. Iris a grandit auprès des fleurs que sa mère admirait sans cesse et c’est toujours le cas. Iris est une passionnée. Une de celle qui grâce à un coup d’œil et quelques mots va vous confectionner le bouquet qui vous correspond. Iris a un talent inné. Le plaisir de partager, d’échanger, d’écouter, une sensibilité bienveillante et bien rare de nos jours. Iris a repris la boutique de sa mère qui a pris sa retraite loin de Paris dans un petit village bucolique. Secondée par sa meilleure amie. Elle l’a embauchée suite à une rupture difficile et depuis elle partage leur quotidien et même l’appartement de fonction. Une amie fidèle, un peu casse pieds et qui se mêle de ce qui ne la regarde pas. Une fille pimpante. Un duo surprenant mais lié par une amitié sans faille et bon enfant.

 

Les histoires d’amour devraient toujours commencer avec un bouquet de fleurs. Gabriel est entré dans cette petite boutique qu’on lui a chaudement recommandée. Un accueil accompagné de jurons, bien incongru dans ce cadre si calme. Et une fleuriste dépitée et mal à l’aise face à la situation avec une main blessée. Gabriel ne se fait pas prier et vient l’aider. Une première rencontre surréaliste se terminant par un bouquet pour une dame qui aura bien de la chance. Une première rencontre où les sourires élargissent les lèvres et les regards se font timide. Il en faut peu à Iris pour tomber son le charme du dandy et c’est bien incompréhensible. En couple depuis six années avec Édouard, les frémissements des premières fois ont laissé place à une grande solitude. Chacun de son côté, l’avenir n’a rien de concret à ses côtés. Et leur dernière dispute est plus grave que ce qu’il n’y paraît.

 

Alors quand Gabriel revient dans sa boutique, il ne lui faut pas plus pour oser espérer davantage.

 

Julia Parme nous propose une jolie romance placée sous le signe de la tendresse et de la timidité et des fleurs. Une histoire portée par des personnages exceptionnels qui doivent d’affronter des moments difficiles de leur vie au moment de leur rencontre. Une romance loin d’être lisse puisque de nombreux rebondissements jalonnent leur histoire. Si vous aimez les histoires d’amour qui prennent tout son temps pour s’installer, alors vous êtes au bon endroit. Effectivement, Julia Parme met en avant les sentiments et leur contradiction, la peur de l’engagement, la peur de l’échec entraînée par une timidité non feinte. Un slow burn parfait pour débuter la reprise de septembre. J’ai été charmée par l’atmosphère bucolique qui se dégage et l’histoire engagée. Julia Parme met en exergue les émotions avec malice et tendresse sauf cas exceptionnel, mesure exceptionnelle. Il m’a toutefois manqué ce punch que j’aime retrouver dans les romances, le rythme de celle-ci me convenait moins.

 

Une très belle histoire portée par une jolie plume enchanteresse que je recommande vivement aux amatrices de belles romances.

 

 

Une chronique de #Esméralda

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s