LOVING MADNESS, une romance de Lina Reys.

ROMANCE CONTEMPORAINE

Éditions Harlequin – Collection &H

Tome 1


Jayde Black est un homme au cœur aussi sombre que son nom –  ce n’est pas pour rien qu’on le surnomme Singer Killer. Soupçonné de meurtre et habitué des pires scandales, il se raccroche à la vie grâce à la musique et à son groupe, Madness, qui lui permet de canaliser sa douleur et sa rage. Il sait qu’il doit faire profil bas s’il
veut garder sa place de chanteur mais, quand son manager l’informe qu’une inconnue a été embauchée pour composer le nouvel album, il ne peut l’accepter. Et pour se débarrasser de cette opportuniste tatouée aux cheveux mauves et au caractère indomptable il est prêt à tout…
Iris Lance ne croit pas à sa chance : elle va travailler sur le nouvel album de Madness ! Après tout ce qu’elle a traversé, la roue semble enfin tourner pour la jeune pianiste. Bien sûr, elle va devoir supporter Jayde Black, cet enfoiré de la pire espèce qui a un sérieux problème avec les femmes et le mot respect, mais elle en a maté de plus coriaces. Et Jayde n’a aucune idée de ce dont elle est capable…
Ces deux âmes sulfureuses et hantées par leur passé vont bientôt découvrir qu’une haine viscérale cache souvent le plus puissant des désirs…

 

Ma note : 3,5/5
Nouveauté 2021
512 pages
Disponible au format numérique et broché

 


MON AVIS

Iris et Jayde ont en commun bien plus qu’ils pourraient le croire. Un passé respectif qui pourtant a beaucoup de similitudes et surtout la musique seul intermède salvateur. La musique est pour elle, ce moment unique où plus rien n’existe autour et où toutes les émotions transparaissent, envoûtent. L’écriture est un des prolongements de cet état. Il permet de véhiculer les émotions, les messages, l’amour, la peur, la solitude, la rage et la haine. Les mots ont cette faculté innée de faire écho en tout un chacun. Une résonance personnelle qui touche un grand nombre d’entre nous. Iris a trouvé sa force dans cet avenir qui lui n’était pas autorisé. Elle est allé chercher au fond d’elle, la hargne et la volonté de risquer tout pour obtenir ce qu’elle souhaitait et pour cette promesse qu’elle s’est faite il y a longtemps.

 

Jayde n’est plus que l’ombre de lui même. Une ombre taciturne où la douleur s’apaise dans ces moments glauques où la drogue devient le seul et unique remède à ses maux. Écrire et chanter ont été son rêve le plus cher malgré toutes les remontrances dont il a fait l’objet. Un but qu’il atteint avec la hargne collée aux tripes et cette volonté de faire taire les méjugés et les préjugés. Derrière ses mots se cachent le désespoir, la douleur, l’abandon, la désolation et la haine. Son groupe est son havre de paix. Ces trois amis et malgré leurs caractères respectifs, forment cette famille unie dans les bons comme les mauvais moments.

 

Alors quand Iris empiète sur le territoire de Jayde, la guerre est déclarée. Tout élément devient l’objet de disputes virulentes dans le seul but d’éjecter Iris. Mais la belle n’a pas dit son dernier mot et seul son entêtement les poussera à déposer les armes et à apprendre à se connaître, se découvrir et écrire ensemble. Mais les démons rôdent toujours prêts à fondre sur eux à la moindre seconde d’inattention.

 

J’adore les romances qui évoluent dans le monde de la musique. J’aime ce monde pour des raisons inconnues mais davantage pour le feeling que j’éprouve pour les personnages. J’aime beaucoup l’osmose qui se créer entre les personnages et la musique. Et c’est ce qui m’a en premier lieu donné envie de lire cette romance et non pas le bandeau où le mot Wattpad règne en maître. J’ai beaucoup aimé cette histoire où les protagonistes aussi sombre soit ils tentent malgré tout vers la résilience et l’acceptation. Oui j’ai beaucoup aimé cette histoire. Elle m’a déchiré mon petit cœur et m’a tenu en haleine. Mais et oui il y a un mais, le seul élément qui m’a déplu est le fait que l’autrice insiste sur l’état psychique des personnages. C’en devient lourd, redondant et cela entache à mes yeux tout le reste et je n’ai pas su m’en détacher pour me laisser happer complètement par cette histoire. En règle général, je ne lis pas, pour ne pas dire jamais, les romans où apparaissent ce fameux bandeau (dixit plus haut) car en règle général je sors des ces lectures déçues voire énervées. J’ai voulu déroger à mes aprioris et mon avis s’en ressent. Et comme j’adore être paradoxale, je ne te cache pas que je lirai quand même le tome 2 ( je ne sais pas combien il y en aura). Il faut dire que Lyna Reys a soigné son final me laissant carrément sur la touche. Et clac de fin !

 

En bref, j’ai adoré l’histoire qui flirte avec le romantic suspense mais alors tout ce qui a été mis en exergue concernant l’aspect psychologique des personnages et dit et redit, non là, je passe mon tour !

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s