MON BEAU SAPIN, ROI DES ENFOIRÉS (que j’aime ton fessier), une romance de Noël de Déborah Guérand.

ROMANCE

Éditions Harlequin – Collection &H Digital


Le père Noël est mort… vive la mère Noël ! 
D’habitude, Fauve adore Noël – et surtout les multiples calendriers de l’Avent qu’elle dévore pour l’occasion. Mais cette année sa période préférée s’annonce tout sauf magique. Pour commencer, elle a été obligée d’accepter le seul job qu’elle a trouvé : lutin du père Noël dans un centre commercial. Jusque-là, rien d’insurmontable.
Sauf que – surprise ! – par le plus grand des hasards il se trouve que le nouveau père Noël n’est autre que Jérémy, son ex. Le Jérémy qui l’a lâchement plaquée il y a deux ans pour partir en tournée aux États-Unis et qui lui a brisé le cœur au passage. Alors, quand elle voit le petit sourire en coin que lui adresse cet enfoiré de père-Noël-Jérémy, elle a soudain très envie de le tabasser à grands coups de sucre d’orge géant devant une file d’enfants bientôt traumatisés…

 

Ma note : 4,5/5
Nouveauté 2021
284 pages
Disponible uniquement au format numérique

 

 


MON AVIS

Fauve est une femme au caractère bien trempé. En général sa détermination ne vaut pas son entêtement, mais derrière cette force se trouve un cœur d’artichaut nourrit au chocolat. Fauve est une businesswoman accomplie sauf depuis qu’elle n’a plus de boulot. Désigner en décoration intérieure, elle rêve d’intégrer une prestigieuse entreprise, mais en attendant elle est lutin de noël faisant face à l’hystérie collective qui possède les enfants au nez coulant. Bref pas le boulot de ses rêves heureusement le calendrier de l’avent est là pour lui remonter le moral. Après un père noël aux mains baladeuses, ce dernier est remplacé par le seul et unique amour de sa vie, Jérémy. Armée de son plus joli sucre d’orge et de son sourire de tueuse, la voici entrain de rouster le père noël. Le pauvre homme est quelque peu surpris de sa réaction. Il faut dire que deux ans auparavant c’était la douche froide suivit d’une vague de tristesse sans pareille qui avait assailli la belle Fauve. On peut donc comprendre son geste désespéré.

 

Je finis cette petite introduction par une jolie citation :

 

On a peine à haïr ce qu’on a bien aimé, et le feu mal éteint est bientôt rallumé.
Citation de Pierre Corneille ; Sertorius, I, 3 (1662)
 
Mais quelle romance sensationnelle. Il faut dire que le personnage de Fauve est juste hilarant et j’ai pris un plaisir fou à la découvrir, à rire et à pleurer avec elle. Une femme resplendissante, bourrée de bons sentiments, généreuse et imparable. Genre gaffeuse, maladroite mais tellement touchante. Les sentiments rendent dingue et Fauve en est la première victime. Entre sa passion « pas du tout » modéré pour le chocolat et ses posts Instagram touchant, Fauve est une femme inspirée et inspirante. J’ai passé toute la première partie de cette romance à me tordre de rire. Une immersion totalement réussi dans une atmosphère de noël de dingue. Rapidement je prend à espérer comme elle et à croire que la magie ne noël existerait. Je suis prise d’un véritable engouement pour cette histoire qui parle de seconde chance. Des rendez-vous ratés ne sont pas le point final aux jolies histoires. Une énergie revitalisante découle de la plume de Déborah Guérand qui nous offre un moment de pur bonheur. Les personnages sont justes ravissant et attachant.

 

Bref, une romance de noël qui en jette. Du punch à revendre. Une magnifique ambiance de noël. Et des personnages attendrissants. Je sors de cette lecture ravie et bien au-delà ! Et vive le chocolat !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s