L’HIVER N’EST JAMAIS FROID AU CAFÉ DE L’AMOUR, une romance de noël de Julia Nole.

ROMANCE CONTEMPORAINE

Éditions Harper Collins


C’est un fait : depuis que sa grand-mère, Madie, a été placée en EHPAD, rien ne va plus dans la famille de Lili. Sa sœur ne jure que par son travail, son frère frôle le coma éthylique tous les week-ends, et voilà que son père envisage de vendre le café de Madie. Pourtant, cet endroit est tellement plus qu’un simple café ! C’est une véritable institution dans le village, un refuge où venir se réchauffer et un lieu chargé de souvenirs, qui les a tous vus grandir…
Non, il ne peut pas disparaître. Alors, Lili va tout faire pour le sauver et permettre à sa grand-mère d’y passer un dernier Noël. Même si ça signifie recroiser Tom, son éternel ennemi d’enfance, celui à qui elle doit le surnom de « Liliputienne » ainsi que sa phobie des insectes. Ce garçon moqueur devenu un officier de police très séduisant… mais toujours aussi énervant !

 

 

Ma note : 4/5 mention « à savourer »
Nouveauté 2021
304 pages
Disponible au format poche et numérique

 

 


MON AVIS

Aurélie, alias Lili, porte au café de grand-mère Madie, une affection sans limite. Des souvenirs à la pelle hantent ses lieux où elle a toujours eu une place particulière. Ses murs renferment des anecdotes, des rires, des pleurs, des cris d’enfants, l’odeur du café et des savoureux gâteaux confectionnés avec amour. Le café de Madie est un lieu magique, vivant et humain. Sa chaleur vous enveloppe dans un doux et tendre cocon dont il est difficile de s’extraire.

 

Mais un jour ce rêve s’écroule. Madie est hospitalisée en urgence et ne remettra plus jamais les pieds dans son café. Une année s’est écoulée et la famille s’étiole aux résonances de non-dits, de peine et de peur. Une année affreuse où les mots dépassent les pensées et où la tristesse s’installe. Aurélie fuit à tout prix ces moments familiaux se réfugiant dans son travail. Mais l’ultimatum est posé et Aurélie va tout faire pour montrer que sa famille à tort.

 

Julia Nole nous propose une nouvelle fois une jolie romance d’amour. L’histoire se déroule tout autour de ce café qui va devenir un véritable enjeu personnel et par extension familial. Aurélie est une jeune femme tenace et idéaliste. Sa maladresse est légendaire est ne tarde pas à faire des étincelles dans ce café montagnard. Aurélie fonce avec conviction et générosité. Elle n’a qu’un seul objectif : profitez de Madie et de son café une dernière fois. Cette situation ubuesque va perturber le quotidien d’Aurélie qui se retrouve chef d’entreprise, comptable, accessoirement peintre, décoratrice et apprentie électricienne et surtout gaffeuse. Aurélie m’a littéralement touchée par son enthousiasme débordant et contagieux et peu à peu son entourage va être également pris par cette frénésie. Si l’atmosphère dès le départ se veut triste, progressivement elle tend vers une ambiance chaleureuse et magique.

 

Et une romance de noël ne serait rien sans un soupçon d’amour. Et celui-ci est à l’image d’un policier. Tom, elle le connaît depuis son enfance. Ils ont fait les quatre cent coups ensemble mais surtout elle ne retient de lui que l’expert en farce et attrape qu’il était. Tom a beaucoup à se faire pardonner mais surtout il va devoir être à la hauteur du costume (c’est Aurélie qui le dit).

 

Une romance slow burn qui fait palpiter le petit cœur romantique que j’ai. Un décor parfait pour les différentes scènes du roman : entre la neige, le feu de cheminée, le pub joyeux et festif et le marché de noël.

 

La nouvelle romance de Julia Nole est un moment de lecture à savourer lentement et qui nous met dans l’ambiance de noël en un clin d’œil. Un environnement propice à la détente et qui invite à croire que l’amour est aussi doux que noël et qu’un bon chocolat chaud. Julia Nole m’a fait vivre une aventure palpitante où la famille est au cœur de tout. Une histoire qui met plein d’étoiles dans les yeux et qui nous pousse à penser que tout est possible tant que l’on y croit et qu’il n’y a pas de limite à nos rêves les plus fous.

 

Une jolie romance de noël aussi douce qu’un gros nounours que l’on enserre sans cesse.

 

MY FAVORITE HALF-NIGHT STAND, une romance de Christina Lauren.

NEW ROMANCE

Éditions Hugo Roman


Millie Morris, professeur, comme ses quatre meilleurs amis et collègues à l’université de Santa Barbara, est une célibataire endurcie. Après une aventure d’un soir avec Reid, l’un des membres du groupe, Millie crée un profil en utilisant son deuxième prénom  » Catherine « , une photo qui ne dévoile pas son visage, et le retrouve sur l’application en ligne.
Les deux amis se lancent alors dans une relation sexuelle et romantique inattendue dans le royaume digital qui menace de détruire leur amitié dans la vie réelle.
La narration alternée, en prose pour la majeure partie du roman, se conjugue avec textos, chats de groupe et messages échangés via l’application, qui s’invitent dans l’univers de Millie, Reid et ses amis, laissant entrevoir l’évolution originale et sexy de la romance et vous donnera envie de swiper !

 

Ma note : 4,5/5
Nouveauté 2021
346 pages
Disponible en numérique et broché

 

MON AVIS

Aujourd’hui je viens vous parler d’un e jolie romance sous le signe des rencontres sur le net. Et par la même occasion je découvre la fameuse Christina Lauren qui à ma grande surprise, est en fait, une duo d’autrices américaines. Un quatre main qui fonctionne à merveille car à aucun moment je me suis dit : « Mmmmm ça c’est deux nanas qui écrivent »!

 

Dans le jargon des sites de rencontres (que je ne connais pas du tout), un « Half-night stand » c’est la rencontre de la soirée qui va passer la nuit (et plus si affinité) avec toi avant de disparaître au lever du soleil. C’est l’histoire d’une bande de copains un peu perché dans le milieu scientifique. Ils sont quatre hommes (dont Reid qui va nous intéresser) et une nana, Millie, une experte dans le domaine de la criminalité des femmes psychopathes. Millie fait vraiment flipper avec cette passion glauque (un peu). D’ailleurs qui apprécierait une femme qui passe sa journée à parler de meurtres, pas tout le monde ! Millie est une jeune femme sensible et qui a du mal à gérer ses émotions qu’elle préfère enfouir au fin fond de sa solide carapace. De nombreux événements survenus dans sa jeunesse ont façonné la jeune femme en devenir. La solitude ne lui fait guère peur mais avec sa bande de copains c’est tout autre chose. Moins sur la défensive, elle se laisse aller à leur contact malgré quelques des rigidités comportementales et son tact légendaire. Il est impossible pour elle de s’épancher sur sa vie en dehors de sa vie à l’université. Après une liaison amoureuse chaotique, elle trouve du confort auprès de Reid. Le jeune scientifique est d’un soutien sans faille et très vite, va au-delà de l’amitié et prend le chemin de la fraternité anticipant tour à tour, les désirs, les idées et les phrases de chacun. Une osmose parfaite pour ce duo que j’ai rapidement adopté et adoré.

 

Le soir d’une beuverie, est posée sur la table la question d’un gala et le fait d’être accompagné et c’est ainsi que les sites de rencontres sont mis sur la table et le pari est lancé de trouver chacun une personne qui l’accompagnera. Après quelques réticences et un dérapage dans les grandes lignes de l’art (une nuit Millie et Reid), Millie et ses copains se lancent dans cette aventure numérique. Et quand le hasard fait bien les choses, il est fort probable que les conséquences dans la réalité soient toutes autres.

 

Voici une romance comme je les aime. Des personnages totalement atypiques et borderline. Un enjeu crucial. Et les conséquences terribles suite à un choix douteux. Et le tout porté par deux plumes qui ont su me rendre accro au bout de quelques chapitres. Le choix de l’alternance des points de vue est une véritable aubaine pour apprendre à connaître nos deux héros au cœur d’artichaut. Les autrices m’ont plongé dans un milieu que je ne connais absolument pas. Elles font preuve d’honnêteté en décrivant les dérives et les conséquences sur la confiance en soi face à des espoirs vains et des rêves qui s’écroulent fabriqués par le numérique. Le tout dans une ambiance bon-enfant entrecoupé par des moments bien plus sérieux et tragiques. Est ce que l’amour se marchande ? Un bien de consommation ? Tout autant de questions qu’abordent les autrices. Une romance qui se lit rapidement et malgré certain passage difficile, c’est une lecture surprenante et romantique (oui aussi). J’ai fermé cette romance totalement séduite par ma découverte et je compte la poursuivre !

REVIENS VITE, TU ME MANQUES DÉJÀ !, une comédie romantique de Julia Parme.

Comédie romantique

Éditions Harlequin

Collection &H


Fleuriste créative cherche client charmant pour concevoir de jolis bouquets… et plus si affinités.

Un sourire ! C’est tout ce qu’il a fallu pour que le cœur d’Iris s’emballe ce matin. Il faut avouer que son nouveau client, Gabriel, est plus charmant que la plupart des habitués de sa boutique. Et galant, qui plus est ! Il n’a pas hésité à lui venir en aide lorsqu’elle s’est coupée avec l’un de ses outils.
Un réflexe que n’aurait certainement pas eu Édouard, son petit ami de longue date, qui a toujours fait passer ses copains avant elle. Mais ce n’est pas une raison suffisante pour imaginer quoi que ce soit entre elle et Gabriel. D’autant que, si ce dernier lui a acheté des fleurs, c’est sûrement pour les offrir à quelqu’un qui lui est cher… C’est vite vu : s’il ne remet plus les pieds dans son magasin, Iris sera fixée. Mais s’il revient… c’est peut-être qu’elle lui plaît elle aussi !

 

Ma note : 3/5
Nouveauté 2021
258 pages
Disponible en numérique

 


MON AVIS

Voici une belle romance à découvrir en ce début de reprise de boulot et tout le tralala. Une jolie romance toute douce qui émeut sans aucun doute.

 

Des fleurs partout, sur le parterre, sur des étagères, sur l’escalier en colimaçon. Iris a grandit auprès des fleurs que sa mère admirait sans cesse et c’est toujours le cas. Iris est une passionnée. Une de celle qui grâce à un coup d’œil et quelques mots va vous confectionner le bouquet qui vous correspond. Iris a un talent inné. Le plaisir de partager, d’échanger, d’écouter, une sensibilité bienveillante et bien rare de nos jours. Iris a repris la boutique de sa mère qui a pris sa retraite loin de Paris dans un petit village bucolique. Secondée par sa meilleure amie. Elle l’a embauchée suite à une rupture difficile et depuis elle partage leur quotidien et même l’appartement de fonction. Une amie fidèle, un peu casse pieds et qui se mêle de ce qui ne la regarde pas. Une fille pimpante. Un duo surprenant mais lié par une amitié sans faille et bon enfant.

 

Les histoires d’amour devraient toujours commencer avec un bouquet de fleurs. Gabriel est entré dans cette petite boutique qu’on lui a chaudement recommandée. Un accueil accompagné de jurons, bien incongru dans ce cadre si calme. Et une fleuriste dépitée et mal à l’aise face à la situation avec une main blessée. Gabriel ne se fait pas prier et vient l’aider. Une première rencontre surréaliste se terminant par un bouquet pour une dame qui aura bien de la chance. Une première rencontre où les sourires élargissent les lèvres et les regards se font timide. Il en faut peu à Iris pour tomber son le charme du dandy et c’est bien incompréhensible. En couple depuis six années avec Édouard, les frémissements des premières fois ont laissé place à une grande solitude. Chacun de son côté, l’avenir n’a rien de concret à ses côtés. Et leur dernière dispute est plus grave que ce qu’il n’y paraît.

 

Alors quand Gabriel revient dans sa boutique, il ne lui faut pas plus pour oser espérer davantage.

 

Julia Parme nous propose une jolie romance placée sous le signe de la tendresse et de la timidité et des fleurs. Une histoire portée par des personnages exceptionnels qui doivent d’affronter des moments difficiles de leur vie au moment de leur rencontre. Une romance loin d’être lisse puisque de nombreux rebondissements jalonnent leur histoire. Si vous aimez les histoires d’amour qui prennent tout son temps pour s’installer, alors vous êtes au bon endroit. Effectivement, Julia Parme met en avant les sentiments et leur contradiction, la peur de l’engagement, la peur de l’échec entraînée par une timidité non feinte. Un slow burn parfait pour débuter la reprise de septembre. J’ai été charmée par l’atmosphère bucolique qui se dégage et l’histoire engagée. Julia Parme met en exergue les émotions avec malice et tendresse sauf cas exceptionnel, mesure exceptionnelle. Il m’a toutefois manqué ce punch que j’aime retrouver dans les romances, le rythme de celle-ci me convenait moins.

 

Une très belle histoire portée par une jolie plume enchanteresse que je recommande vivement aux amatrices de belles romances.

 

 

Une chronique de #Esméralda

ACCOMMODER AU SAFRAN, une romance de Maryssa Rachel.

ROMANCE CONTEMPORAINE

JDH Éditions

Collection Romance Addict


Une sexy romance dans la collection Romance Addict : Comment prendre soin de l’autre si on n’est pas capable de prendre soin de soi ? L’amour existe-t-il encore ? Que signifie être infidèle ? Peut-on encore vibrer d’amour après toutes ces années de mariage et surtout après 40 ans ? Et si tout était trop tard ? Et si après tout, la vie c’était l’ennui… ?
Qui n’a jamais eu envie de tout foutre en l’air et de recommencer une vie ailleurs ? Marie est drôle, brute de décoffrage, tantôt joyeuse, tantôt triste, tantôt forte, tantôt faible, tantôt amoureuse, tantôt haineuse… Mais Marie manque de confiance en elle. La vie de couple l’a « enrobée » dans tous les sens du terme, elle se trouve grosse, vieille, moche et inintéressante, surtout à côté de ses deux merveilleuses amies… Relookage express, nouvelle coiffure et épilation, sorties dans les bars avec les copines… Marie va vite se rendre compte que ses sorties lui font un bien fou. Elle retrouve goût à la vie, elle reprend soin d’elle, elle évite de plus en plus ce mari boulet qu’elle ne supporte plus… Avec « ACCOMMODER AU SAFRAN », Maryssa Rachel offre à ses lecteurs une histoire d’amour moderne, drôle, parfois cynique, sans « once upon a time » et sans « ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants »…

Ma note : 4/5
Nouveauté 2021
328 pages
Disponible en numérique et broché


MON AVIS

Si le nom de l’auteure vous interpelle, c’est que certainement vous aviez suivi de près ou de loin la sortie en 2017 de son roman Outrage Chez Hugo Roman dans leur collection Blanche qui avait fait beaucoup, beaucoup, de bruits.

 

Est-ce-que Maryssa Rachel s’est adoucit en nous proposant une romance traditionnelle ?

 

Je dirai bien que non !

 

Une romance certes traditionnelle, mais pas gnangnan. Une romance mature et qui explore l’amour et l’âge sous toutes ses coutures, si je puis dire.

 

Marie, la petite quarantaine, pas d’enfant, mais un mari bien installé dans la vie, avec la petite bedaine naissante et les chaussettes qui puent (c’est important). Marie est journaliste, écrit quelques piges et couvre ici et là des événement régionaux sans grande importance. La vie de Marie est un long puits sans fond. Une routine morbide dans laquelle s’est installée les remords et les reproches. Le sommeil, cette fatigue psychique, fait de ses journées un long combat, pour se lever, faire quelques chose et être la femme parfaite pour un mari qui a perdu de sa splendeur et de son ardeur.

 

Que sont devenus ses rêves ? Qu’est devenue sa vie ? Quelle femme est-elle à présent ?

 

La prise de conscience est ardue. La liberté est un lointain et doux éphémère. Aidée par ses deux amies de toujours qui croquent la vie et les plaisirs à pleine dent, Marie va tenter de donner un sens à sa vie, à ses désirs, à ses espoirs. Une quête semée d’embûches, mais c’est bien connu les erreurs forment la jeunesse.

 

Maryssa Rachel nous propose une romance assez atypique. J’ai rarement lu une romance où l’héroïne principale est une quadra en mal d’amour et en plein questionnement. De ce fait j’ai beaucoup apprécié le déroulement de l’histoire et surtout les prises de consciences qui nous ne vendent pas du rêve en tablette de chocolat et de happy-end. Une romance très proche de la réalité dans laquelle je m’y souvent retrouvée (et c’est choquant de se dire j’aurai pu dire ou faire cela). Maryssa Rachel aborde avec tact et fermeté des sujets sensibles tels que le deuil de la maternité, le deuil d’un mariage, le deuil de la femme que l’on souhaitait être, le deuil d’un premier amour, le deuil d’une carrière professionnel mais au-delà de tout cela elle parle d’amitié, de sexe libre, de liberté, de confiance en soi, de bien-être, d’espoir et d’amour naissant.

 

Marie est un personnage à part entière avec ses défauts et ses qualités. Une personne déterminée malgré sa tristesse envahissante et qui par ses hésitations va découvrir que malgré son âge et sa vie, elle est capable encore de ressentir du désir et de prendre des décisions.

 

Maryssa Rachel signe une romance hors des sentiers battus (encore !) qui explore l’âge de la raison avec réalité et honnêteté. Une romance aussi légère et sérieuse portée par une plume toujours aussi sensationnelle et brute de décoffrage !

 

Une chronique de #Esméralda

TROPICAL LOVE, une romance de Estelle Every.

ROMANCE CONTEMPORAINE

Littérature indépendante


En acceptant un stage au Mexique, dans un hôtel de luxe des Caraïbes, Maxine était loin de se douter qu’elle retrouverait son ex, le charismatique et insupportable Erhan, qu’elle n’a plus vu depuis trois ans. Quand elle s’aperçoit que le job de ses rêves n’est pas celui qu’elle croyait, qu’Erhan sera son boss, et qu’en plus ils seront colocs, Maxine envisage de rentrer en France.
Mais c’est sans compter sur ses nouveaux amis qui lui montrent les bons côtés de ce mode de vie. Et que dire de l’attraction entre Erhan et elle qui n’a jamais été aussi intense ?
Pour Maxine, choisir de rester, c’est aussi renoncer à sa carrière telle qu’elle la planifiait… Est-elle prête à tout risquer pour Erhan ?
Entre amitiés naissantes, moments de joie partagée, spectacles endiablés et l’attitude ambivalente d’Erhan, Maxine ne sait plus où donner de la tête.
Et si la vie avait mis Erhan sur son chemin pour leur offrir une seconde chance ?

 

Ma note : 5/5
Nouveauté 2021
272 pages
Disponible en numérique et broché

 


MON AVIS

Trois années pour l’effacer de sa mémoire et de son corps. Après Erhan, sa vie n’a été que solitude, se concentrant sur ses études et rien d’autre. Maxine voit en son stage l’ultime étape avant de rentrer dans la vie active, celle qui lui ouvrira les portes de prestigieuses entreprises. Mais pour cela elle va devoir traverser tout un océan. De Nice au Mexique, il n’y a qu’un pas et un an. Une année à se perfectionner. L’enjeu est de taille et mérite tout un tas de sacrifices.

 

Tulum, la Riviera Maya, tout un paysage exotique et hallucinant l’accueille. Qui ne rêverait pas de travailler presque les pieds dans l’eau des Caraïbes !?

 

Mais elle était loin de s’imaginer se retrouver,  le lendemain de son arrivée, nez à nez avec son ex qui n’a pas perdu de sa superbe et qui l’a larguée comme une vielle chaussette puante il y a trois ans de cela. Et la cerise sur le gâteau, il est son boss et son stage n’a rien avoir avec ce qu’elle espérait.

 

Les jours passent et un choix doit s’imposer : partir ou rester.

 

Maxine est le genre de jeune têtue, sûre d’elle, sauf en face d’Erhan qui est sans contexte sa plus grande faiblesse. Fonceuse, travailleuse, humble et peureuse (surtout devant un jaguar), Maxine est une belle personne à laquelle il est très facile de s’attacher. Erhan est un brin prétentieux, pas très bien dans ses baskets surtout devant Maxine, coureur de jupons, passionné par l’environnement et la culture maya. Il cache tout un tas de secrets qui ont façonné l’homme qu’il est devenu (sans contrainte, sans attachement).

 

Maintenant tu mets en sourdine « Time of my life » (tu sais … la musique finale de Dirty Dancing) et tu te laisses portée par la magnifique et trépidante histoire de Max et Erhan.

 

Tropical love est la lecture idéale pour finir ses vacances en beauté ou pour entamer la reprise du boulot. Une histoire pimentée toute en couleur. Une lecture emplie de passion, de sentiments à profusion, de musique, de danse, de caresses, de virée romantique et d’exotisme. Une vraie bouffée d’air frais et plein de soleil pour illuminer tes futures soirées. La plume d’Estelle Every est une nouvelle fois un pur ravissement. Une lecture qui t’accapare dès les premières pages et dont il bien difficile de s’en défaire. Tropical Love est un pur shoot de bonheur et d’amour, tout aussi efficace qu’un paquet de Shockobons, même davantage !

 

De nombreuses surprises, de l’amitié, des rebondissements, un peu de drame, de l’amour (un peu, beaucoup, passionnément, pas du tout !), un paysage à couper le souffle, et voilà une romance qui vaut le détour.

 

Je ne vous parle pas des personnages secondaires qui ont une place capitale dans l’histoire mais sachez que vous allez adorer cette bande de joyeux lurons.

 

Une lecture idéale pour affronter les jours sans soleil qui se profilent, accompagnés d’un bon mojito !

 

Une chronique de #Esméralda

NOS SENS CACHÉS, une romance de Estelle Every.

ROMANCE CONTEMPORAINE

Littérature indépendante

Tome 2/2


« La proposition qu’il n’aurait jamais dû faire… »
Conor, riche héritier du clan McLane, fait une proposition indécente à sa belle-sœur Julia : être mère porteuse de l’enfant qu’il n’a pas pu avoir avec Swann, sa femme tragiquement décédée.
Un simple contrat dans lequel les deux parties trouveront leur compte, en théorie…
 

Mais une découverte vient faire voler en éclats toutes les certitudes de Conor… Swann était-elle vraiment celle qu’il pensait avoir épousé ? Comment continuer à chérir une femme qui lui a menti sur toute la ligne ? Surtout quand l’attirance qu’il éprouve envers Julia grandit de jour en jour…
À trop vouloir défier la mort, Conor pourrait bien être perdant, à moins que la vie ne lui offre l’amour en guise de dédommagement ?
Ce roman est le tome miroir de Nos Sens Interdits. Les deux romans peuvent être lus séparément.

Ma note : 4/5
369 pages
Nouveauté 2021
Disponible en numérique et broché


MON AVIS

Quand à la fin de Nos sens interdits est annoncé que le point de vue de Conor serait l’objet d’un second tome, j’ai vu rouge. Pour ne pas dire que j’étais frustrée. Je râle souvent quand le point de vue masculin est banni dans les romances. J’aime lire les deux perspectives en même temps, cela me donne en général un point de vue plus global avec tous les tenants et les aboutissants. J’en ai voulu énormément à Estelle Every mais pas longtemps.

 

En ouvrant Nos sens cachés, je me suis dit bon « okay c’est parti pour relire la même histoire mais d’un point de vue différent ». L’emballement n’était pas au rendez-vous ! Maintenant que j’ai fini de me plaindre, je vais vous parler de cette incroyable surprise.

 

Dans un premier temps j’ai eu l’impression de ne pas connaître du tout l’histoire de Conor et Julia. Malgré quelques échos du précédent tome, j’ai entièrement re-découvert l’histoire de Conor. Un homme taciturne, empêtré dans ses sentiments et ses émotions. S’épancher n’est pas son genre, seulement auprès de son jeune frère Lachlan. Conor est totalement perdu à la suite de la mort tragique de sa femme qu’il plaçait sur un piédestal. Elle était tout pour lui, son monde, sa reine, sa femme. Malgré une vie commune atypique, Conor était un homme épanoui (selon ces points de comparaison et de sa satisfaction générale). Seul ombre au tableau l’absence d’un enfant qu’ils tentaient de contrer grâce à la médecine.

 

Alors quand la gynécologue lui affirme avoir trois embryons en parfait état alors que sa femme vient tout juste d’être mise en terre, c’est la goutte qui fait déborder le vase d’où surgit une idée aussi grandiose que grotesque. Demander à sa belle-sœur d’être mère porteuse. Chercher l’erreur ! Contre toute attente Julia accepte, ainsi débute une histoire complexe.

 

Conor n’est pas franchement le type qui va déblatérer pendant des heures sur son humeur. Faut jouer au devinette tant son impassibilité peut être agaçante et efficace. Sous son air bourru se trouve un mec pas très bien dans ses baskets et qui flippe. Entre l’envie d’être père et d’espérer un quelque chose avec Julia, il a de quoi être surmener. Dire et faire n’importe quoi, il devient le champion de la couardise. Heureusement il se rend compte de ses maladresses et se remet en question. Les semaines s’écoulent et l’inévitable attirance s’installe, le rendant tout simplement dingue.

 

Aimer sa belle-sœur et devenir père d’un enfant déjà orphelin, le monde de Conor ne semble pas tourner rond ?

 

Nos sens cachés est une romance totalement réussi. Elle complète à merveille le premier tome (même s’ils peuvent se lire séparément). J’ai redécouvert cette histoire sous un autre angle et j’en suis sortie totalement conquise. D’un personnage totalement impénétrable, Conor va s’épanouir et réussir à trouver les bons mots sur ses propres problèmes notamment ceux qu’il avait avec sa défunte femme. Cette incroyable aventure aussi immorale qu’elle soit, nous offre un aparté sensible où la démesure dépasse l’entendant et où les sentiments viennent ébranler une conviction égoïste.

 

Une lecture qui était au départ loin de me satisfaire, mais Estelle Every a su tirer le meilleur de son personnage masculin pour nous présente son histoire sous un autre aspect. Elle m’a conquise !

 

Une chronique de #Esméralda

LOVE YOU, FORGIVE ME une romance de Élodie François.

ROMANCE CONTEMPORAINE

Collection &H


Elle ne l’a jamais oublié, il ne l’a pas du tout reconnue… mais ils vont devoir partager une chambre d’hôtel.
Simon Brunet est nu dans la douche. Simon Brunet, son crush du collège – et accessoirement celui qui se moquait le plus d’elle –, est nu dans la douche de sa chambre d’hôtel. Ivy ne s’en remet pas. Si son regard de braise est toujours aussi perturbant, les tatouages et les muscles ciselés sont nouveaux.
Et très dangereux. D’autant que Simon ne l’a pas du tout reconnue ; en même temps, pourquoi se souviendrait-il de la gamine qu’il prenait de haut quinze ans plus tôt ? Au fond, c’est mieux ainsi : elle va pouvoir profiter pleinement de la situation. Alors, quand l’hôtel leur confirme que c’est un problème de surbooking et qu’ils vont devoir partager une suite luxueuse pendant plusieurs jours, Ivy ne peut retenir un sourire : elle a bien l’intention de profiter de ce laps de temps pour tourner la situation à son avantage…

 

 

Ma note : 4,5/5 mention « à dévorer »
Nouveauté 2021
319 pages
Disponible en numérique

 

 


MON AVIS

Viviane, alias Ivy, a une revanche sur la vie. Sa jeunesse est tourmentée. Il faut dire qu’étant ronde, elle était la cible de vacheries en tout genre. Et le cercle vicieux, la poussait à manger davantage. Elle n’avait que très peu d’ami.e.s et la solitude était devenue pesante.
Mais Ivy est une battante. Dès son arrivée à la faculté, elle prend sa vie en main et décide de faire taire les vieilles moqueries. La perte de poids devient son objectif principal. Ses études la conduisent à un poste de rédactrice en chef. Son plaisir : faire des recherches et écrire des articles. Son meilleur ami (et colocataire aussi) est la canne sur laquelle elle se repose quand son moral est en berne. Ivy est devenue une jeune femme déterminée, combattive, volontaire, un peu revêche, mais encore mal dans sa peau. Son corps porte toujours les stigmates de ses jeunes années. Elle n’arrive pas à s’accepter et surtout à se montrer.

 

Direction Paris pour une rencontre annuelle entre journalistes de tout horizon au cours de laquelle un prix est décerné. Ivy est folle de joie de pouvoir partager son amour pour le journalisme autour de tables de rencontres et conférences. Soulagée enfin d’avoir pu poser sa valise dans sa chambre, elle se dirige vers sa salle de bains. En ouvrant la porte c’est un homme dans la douche qu’elle découvre. Statufiée par la surprise et l’incompréhension, son ébahissement est à son comble quand elle pense l’avoir reconnu. Lui est sans aucun doute son amour de jeunesse, enfin son crush, celui qu’elle regardait avec les yeux de l’amour et lui l’ignorait totalement. Simon, elle n’en croit pas ses yeux. Bel homme, tatoué, un corps à damner. Ivy n’en revient toujours pas alors que ce dernier ne semble pas l’avoir reconnu. Cette erreur de réservation va lui permettre de passer trois jours de rêves. Son identité toujours cachée, elle va découvrir un nouveau Simon qu’elle ne peut qu’apprécier davantage. Alors quand cette dernière vole en éclat, c’est la douche froide. Simon n’a pas du tout apprécié qu’elle se joue de lui. Trois jours de rêves qui s’écroulent instantanément.

 

Simon, également journaliste, n’a pas eu la vie aussi facile que l’on pourrait croire. Il a dû surmonter de nombreuses épreuves et une de taille l’attend encore. Malgré sa déception due au mensonge, il s’en veut terriblement de s’être laissé emporter.

 

Après tout peut-être a-t-il droit de goûter au bonheur ?

 

Élodie François nous propose une magnifique romance où de nombreux thèmes sont abordés. Elle parle avec honnêteté de problèmes de surpoids, d’addiction, de confiance en soi, d’amitié, de famille, de passion et d’amour compliqué mais si magnifique. Sa plume m’a captivé dès le départ. Une romance loin d’être lisse et qui propose de nombreux rebondissements. Une romance slow burn qui prend le temps de s’installer, de développer les sentiments des protagonistes. Des moments romantiques, des moments dramatiques, des moments tendres, tout ce dont je raffole. Entre Strasbourg et Rome, ce voyage guérira les cœurs blessés et pansera les âmes détruites.

 

Une romance doucereuse où les sentiments ont avant tout une place cruciale, portée par des protagonistes dont il est impossible de ne pas adorer. Leur histoire vous émouvra tout autant que je l’étais. Et j’ai envie de conclure sur « tout vient à point à qui sait attendre ». Une histoire de cœur et d’amour rocambolesque.

 

Une chronique de #Esméralda

Johannes Brothers, Ready tome 2 de Lisa Barthelet

Romance contemporaine – Sortie en juin 2021
Éditions Edelweiss – Collection Plumes Écarlates

Ma note : 4,5/5 mention « Incontournable 2021 »


Avant de débuter cette chronique, je tiens à remercier les Editions Edelweiss pour leur confiance et pour m’avoir confié ce roman en service presse.

Résumé : Lorsque l’on tait la vérité, elle devient poison.
Tandis que le nouveau groupe de Jurgen prend forme, Liv réalise son rêve : ouvrir son propre salon de tatouage. Et si tout semble aller à merveille pour le couple, les imprévus s’invitent et font du mal.
Jurgen doit faire face à Enzo et ses calomnies. Liv, quant à elle, doit gérer son ex un peu trop envahissant. Et dès l’instant où les mensonges deviennent de fausses vérités, c’est tout l’équilibre du couple qui vole en éclats.
Comment faire confiance lorsque l’on doute de soi-même ?
Comment tout donner de soi à l’autre lorsque les barrières érigées sont trop dures à surmonter ?


L’avis de #Lilie :
Quelle joie pour moi de retrouver Liv et Jurgen !! Heureusement, la suite et fin de cette duologie est arrivée quelques semaines après le tome 1 donc j’avais encore tous les éléments en tête et j’étais impatiente de savoir ce qui attendait nos protagonistes.

Nous retrouvons donc Liv et Jurgen qui tentent de se construire en tant que couple mais aussi de se reconstruire professionnellement. En effet, Liv tente d’ouvrir sa boutique de tatouages tandis que Jurgen essaie de se remettre à la musique et d’aller de l’avant. Mais sont-ils au bout de leurs surprises ? Dans quelle mesure les non-dits peuvent impacter leurs vies ? Sont-ils réellement prêts à se faire confiance et à avancer ensemble ?

Dans ce second tome, nous sommes face à une Liv beaucoup moins sûre d’elle, en proie avec ses doutes et des problèmes de confiance en elle. Malgré sa « grande gueule », elle garde, bien enfouie, des blessures du passé qu’elle n’a peut-être pas tout à fait cicatrisées…. Jurgen, quand à lui, est toujours le bookboyfriend parfait : gentil, prévenant, bienveillant, attentionné, amoureux…. bref, que demander de plus ?? On pourrait prendre sa gentillesse pour une faiblesse mais on sent chez lui une volonté d’apaisement et d’essayer de faire les choses du mieux qu’il le peut. Malheureusement, il va se rendre compte que tout le monde ne réfléchit pas comme cela. Dans les personnages secondaires, j’ai beaucoup aimé Soan et Fitz, le nouveau venu, qui vont trouver peu à peu leur place et j’ai été très étonnée par Min-Ho qui est, d’un premier abord, très froid, mais qui cache de grandes ressources en lui.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le duo d’autrices se régale à faire tourner en bourrique ses lecteurs. Le tome 1 se terminait sur les chapeaux de roue, le début de celui-ci commençait plutôt calmement mais rapidement, les ennuis arrivent !! Leurs plumes sont toujours aussi fluides et addictives et une fois la lecture débutée, bon courage pour poser le roman. Émotionnellement, on alterne entre amour et tensions et l’intrigue m’a vraiment pris aux tripes. Il y a quelques scènes épicées mais ce qui prévaut ici, clairement, c’est l’aspect émotionnel de la relation qui se construit entre Liv et Jurgen mais aussi avec les autres personnages qui gravitent autour d’eux. On nous parle ici de confiance en soi, et envers les autres, et il est vrai que c’est une question centrale de nos vies car sans confiance, sommes-nous capables d’avancer ?

Pour conclure, je referme avec un brin de nostalgie et de tristesse ce tome 2 de « Johannes Brothers ». Cette duologie se passant dans le monde de la musique et du tatouage est une jolie histoire d’amour qui parle de reconstruction, de perspective d’avenir et des fantômes du passé. L’épilogue peut laisser penser qu’un spin-off est possible. Pour ma part, je le souhaite de tout mon cœur !!


Retrouvez ce roman sur le site des éditions Edelweiss
20210407_180237 <– Retrouvez aussi mon avis sur le tome 1 ici

Infinite Love, tome 1 : Nos Infinis Chaos d’Alfreda Enwy

Romance contemporaine – Sortie en 2018
Editions Milady

Ma note : 5/5 mentions « coup de cœur » et « incontournable 2021 »


Résumé : « Il sourit, son regard se posa sur mes lèvres. Il les dévorait des yeux.
Oh, non… seigneur, non ! Pas ça. Les baisers, jamais. Surtout pas après un tel rêve, surtout pas après avoir revu ça ce soir…
— Ne m’embrasse pas, murmurai-je. Ne cherche pas à m’embrasser, Nate. Jamais. »
Dylan a vécu un grave traumatisme dans son adolescence, depuis lors, elle fait ce qu’elle peut pour se reconstruire. En débarquant à San Francisco, elle compte bien reprendre sa vie en main : poursuivre son entraînement au sport de combat, obtenir une licence de management, et, surtout, garder ses distances avec la gent masculine – ses lèvres n’embrasseront plus jamais celles de personne. Plus jamais. À moins que la rencontre de Nate, séduisant boxeur au passé sombre, et de son fils de quatre ans, aussi charmant que son père, vienne perturber cette dernière règle.
Alors que leurs chemins ne cessent de se croiser, Dylan sent son cœur et son corps s’éveiller, et ses troubles passés la hanter de nouveau…


L’avis de #Lilie : Ah, Alfreda Enwy ! Encore une autrice dont j’adore la plume et dont, généralement, les romans me font passer par tous les états émotionnels possibles et imaginables… Encore une fois, elle a fait mouche et elle m’a totalement conquise avec ce premier tome de sa saga mythique.

Nous faisons ici connaissance avec Dylan, une jeune étudiante venant d’arriver à San Francisco pour poursuivre ses études et suivre sa meilleure amie. Un jour, elle croise Nate, son séduisant voisin, à la laverie et tout de suite, cette rencontre va créer des étincelles. Pourtant, Dylan refuse de se laisser aller et fait tout pour éloigner Nate. Pourquoi un tel comportement ? Que cherche-t-elle à lui cacher? Et lui, pourtant si séduisant, pourquoi est-il toujours célibataire ? Ce lien qui semble exister entre eux va-t-il leur permettre de vivre une belle histoire d’amour ?

Dylan est une jeune femme qui n’entend plus se laisser dicter sa ligne de conduite. Échaudée par des drames dans son adolescence, elle a dressé, autour d’elle et de son cœur, une grande muraille qu’elle pense inviolable. Malheureusement, sa rencontre avec Nate et Kyle va tout bouleverser et elle va découvrir que parfois, pour trouver le bonheur, il faut surmonter de nombreuses épreuves. Nate, quand à lui, est un papa sexy avec des bras plein de « gribouillis ». Il jongle entre son fils, ses études et son travail à la salle de boxe afin d’assurer au mieux sa mission de papa et éduquer son fils du mieux qu’il le peut. Dylan va bouleverser son monde, et celui de son fils, et il va, par moment, avoir du mal à s’y retrouver entre ce que lui dicte son cœur et ce que lui dicte sa tête.

Pas la peine d’y aller par quatre chemins, ce roman est un gros coup de cœur pour la simple et bonne raison que ça faisait longtemps que je ne m’étais pas laissée piéger par un livre. Tout d’abord, une fois entamé, il est très difficile de le poser tant la plume de l’autrice est addictive. Ensuite, émotionnellement, on atteint des sommets. En effet, les protagonistes n’ont pas été épargnés par la vie et en plus, l’autrice prend un malin plaisir à leur mettre des bâtons dans les roues. J’ai pleuré, comme rarement, en lisant certains passages, et j’ai vraiment dû reprendre mon souffle, et mes esprits, pour poursuivre la lecture. Mon petit cœur s’est serré puis s’est empli d’amour au fil des pages et j’ai ressenti un grand vide en le refermant. Il y a quelques scènes épicées qui font monter la température mais ce qui prévaut ici, clairement, c’est l’aspect émotionnel. Il ne fait aucun doute que je vais poursuivre cette saga surtout que le tome 2 est consacré à deux personnages qui me semblent très prometteurs.

Pour conclure, « Nos infinis chaos » est une magnifique romance contemporaine où se mêle des sentiments forts, des protagonistes marquants et une intrigue qui nous tient en haleine de bout en bout.

Retrouvez l’univers de l’autrice ici !
Retrouvez ce roman sur Amazon


Bien cordialement, votre employée (complètement folle de vous) de Caro M.Leene

Romance contemporaine – Sortie en juillet 2021
Editions Harlequin – Collection Harper Collins Poche

Ma note : 4.5/5 mention « romance doudou »


Résumé : L’avantage de fantasmer sur son patron ? Fini de traîner les pieds pour aller au bureau !
Dans la vie, Aubrey a trois fantasmes : Ryan Gosling, Liam Hemsworth et Jace Adam. Jace Adam, le riche businessman qu’on aperçoit dans toutes les soirées branchées de la ville, le patron de la start-up new-yorkaise numéro un et… son crush de lycée. Mais attention, si elle s’est fait embaucher dans son entreprise, c’est uniquement pour profiter d’une opportunité professionnelle en or, pas pour le mater en douce ! D’accord, elle doit avouer que Jace est encore plus séduisant qu’avant, avec ses cheveux en bataille, sa petite fossette et son charisme d’entrepreneur à succès. Mais Aubrey aussi a changé : elle n’est plus l’élève timide et réservée qu’elle était à l’époque. Cette fois, elle ne laissera pas cette peste de Serena, l’éternelle petite amie et désormais associée de Jace, lui mettre des bâtons dans les roues. Elle sera une employée modèle et se limitera à des échanges strictement professionnels… ou presque !


L’avis de #Lilie : Caro M.Leene fait partie des autrices dont je ne rate plus aucune parution. Ses romances ont toujours le don de me faire un bien fou. J’étais ravie de la retrouver pour le début de mes vacances et une nouvelle fois, je n’ai pas été déçue.

Nous faisons ici connaissance avec Aubrey, une jeune femme dont la vie n’a pas été toute rose jusqu’à présent. Elle vit avec son amie Jess et cherche désespérément un nouveau travail pour aider cette dernière à payer les soins de son fils. Quand elle postule dans la boîte de son fantasme de jeunesse, elle espère l’impressionner avec ses idées et son dynamisme. Malheureusement, Serena est toujours dans les parages et veille jalousement sur Jace. Aubrey va-t-elle réussir à s’imposer et à imposer ses idées ? Jace se souviendra-t-il de cette adolescente timide ? En quoi leur rencontre va bouleverser leurs destins ?

Aubrey est une femme moderne, forte, avec un gros cœur et des rêves plein la tête. Diplômée en communication, c’est un domaine dans lequel elle s’épanouit et est en réussite. Malheureusement, l’entreprise où elle travaillait a fermé et elle a dû faire des choix, et des sacrifices, pour essayer de s’en sortir. Elle postule pleine d’espoir, mais aussi d’appréhension, dans l’entreprise de Jace et de Serena. En effet, lorsqu’elle était encore au lycée, elle avait déjà eu à faire à eux et ses souvenirs restent entachés d’amertume. Néanmoins, elle est bien décidée à leur montrer qu’elle n’est plus la même et qu’elle peut être un atout non négligeable pour leur entreprise. Jace, quand à lui, est devenu un homme puissant, en réussite, qui attire les convoitises. Méfiant, il a, depuis longtemps, appris à compartimenter sa vie et à blinder son cœur. Pourtant, lorsqu’il recroise Aubrey, un sentiment méconnu l’envahit…. Serait-il sous le charme ? Entre les deux, la relation sera sur courant alternatif et l’autrice s’amuse avec nos nerfs jusqu’à la fin !
Même si j’ai adoré le couple principal, j’ai aussi beaucoup aimé les personnages secondaires, que ce soit Ryan, le meilleur ami de Jace, le tombeur de ces dames, Harper, la collègue d’Aubrey qui n’a pas sa langue dans sa poche, ou Stan, l’autre collègue malicieux et plein de ressources. En revanche, j’ai détesté Serena, qui représente tout ce qui m’horripile chez les protagonistes féminins.

Vous l’aurez compris, j’ai adoré ce roman. Tout d’abord, la plume de Caro M.Leene fait, comme toujours, des miracles. Fluide et légère, elle est aussi totalement envoûtante et on a du mal à poser la liseuse une fois l’histoire débutée. L’intrigue est pleine de rebondissements qui ont tourmentés mon petit cœur. En effet, âmes sensibles, préparez-vous car l’autrice joue avec nos nerfs et même si on espère le happy end, il n’est pas si évident que nos deux héros vont arriver à se trouver et à s’accorder. L’alternance des points de vue est, comme toujours, la bienvenue, car elle nous permet de bien cerner les protagonistes principaux et d’en apprendre plus sur leurs attentes et leurs réflexions. Les thèmes de la confiance et de l’intégrité sont centraux et rappellent qu’il y a une question que l’on se pose souvent au cours de notre vie : à qui peut-on véritablement faire confiance ?

Pour conclure, la dernière romance de Caro M.Leene est une jolie réussite. Tous les ingrédients pour passer un bon moment sont réunis : des personnages attachants, une intrigue qui nous tient en haleine et de l’amour, bien sûr, beaucoup d’amour !

Retrouvez ce roman sur le site des éditions Harlequin

pro_reader_120    favorited_reviews_120    reviews_50_120    netgalley_challenge_2018_120    netgalley_challenge_2019_120