SEXY DEVIL, une romance de Sara June.

ROMANCE CONTEMPORAINE

Éditions Harlequin – Collection &H


Elle devait le haïr de toutes ses forces… mais elle le désire de tout son corps.
 
Cela fait maintenant plusieurs jours que Madison a été traînée de force dans ce bâtiment désaffecté, où elle est retenue prisonnière. Et, au-delà de ses repères, c’est son bon sens qu’elle commence à perdre. Car, depuis que Vince a posé les yeux sur elle, elle n’a plus qu’une envie : sentir sa peau contre la sienne…
Pourtant, c’est la dernière personne en qui elle devrait placer sa confiance. Il a beau être le seul parmi toutes ces brutes à se soucier de son bien-être, il reste avant tout le bras droit du boss de la Mano, l’organisation mafieuse qui l’a kidnappée.
Et fantasmer sur ses bras musclés ou sur le tatouage sombre qui recouvre ses épaules n’est pas la meilleure des idées. Surtout alors qu’elle a prévu de s’échapper et que, pour y arriver, elle ne doit en aucun cas regretter ce qu’elle laisse derrière elle…

 

Ma note : 4,5/5 mention « mon premier crush »
Nouveauté 2021
251 pages
Disponible uniquement au format numérique

 


MON AVIS

Premier coup de cœur de cette nouvelle année avec cette romance qui sérieusement a eu le mérite de me happer en un tour de main et me captiver tout au long de l’histoire.

 

Madison est orpheline depuis le décès de son père. Après avoir vendu tout un tas de choses pour éponger les dettes de son père, elle a pris un logement dans le Bronx. N’ayant pu finir ses études de médecine, elle survit tant bien que mal en travaillant dans un dispensaire. C’est un de ses soirs alors qu’elle rentrait qu’elle fut témoin d’un meurtre et qui lui valut son enlèvement par deux hommes. Quelque peu malmenée et brutalisée, elle apprend très vite qu’elle est aux mains de la Mano, l’une des plus dangereuses organisations mafieuses du pays. Malgré sa peur évidente, elle observe sans relâche dans le seul et unique but de s’échapper. Présentée au boss de la Mano et contre toute attente, elle se voit confier une drôle d’affectation : devenir le médecin de la branche. Entre crainte et émerveillement de devenir enfin médecin, Madison se pose tout un tas de questions. Le danger, la violence, les regards menaçants, les coups de feu, la menace du FBI, tout un tas d’élément qu’elle a du mal à digérer. Mais avoir son cabinet est un rêve absolu. Peu à peu elle trouve sa place dans le gang et se lie d’amitié avec une des filles, mais celui qui l’impressionne et qui la tétanise, c’est Vince, un des bras droit du boss.

 

Vince est un homme assez secret et surtout très directif. La violence s’inscrit sur ses traits mais sa manière de protéger Madison tend à repousser sa noirceur. Un homme a l’état brut qui se contente de peu. Partir à sa découverte, c’est explorer des terres sauvages où aucune règle règne.

 

Vince et Madison, c’est le feu qui rencontre l’eau. C’est explosif, magnétique, subjuguant.

 

Mais une limite ne doit pas être franchie. Celle de l’espoir !

 

Je découvre pour la première fois la plume de Sara June et je peux vous assurer que c’est un véritable délice. Les émotions, les sentiments sont d’une intensité incroyable. Elles te scotchent à ta tablette et tu n’as qu’une seule envie, c’est de savoir, d’avancer, de découvrir et de vivre cette aventure dans le vif. Entre romantic suspense et dark romance, Sara June nous plonge dans un monde où la violence est reine. Mais vous allez y croiser autre chose : l’envie, l’addiction, la passion, l’amitié, la découverte des sens. Une romance trépidante, vibrante et vivante. Bien que dès le départ j’avais compris ce qui allait immanquablement se passer, je me suis laissé porter par une histoire juste wow ! Je me suis régalée. Les personnages sont intéressants et attachants. La violence est là mais elle reste dans la limite du supportable. Bref j’ai vraiment kiffé, et cela faisait longtemps que je n’avais pas une romance de cet acabit.

 

Si t’aimes le danger et les romances qui chahutent pas mal, alors je ne peux que te dire de foncer !

 

MON BEAU SAPIN, ROI DES ENFOIRÉS (que j’aime ton fessier), une romance de Noël de Déborah Guérand.

ROMANCE

Éditions Harlequin – Collection &H Digital


Le père Noël est mort… vive la mère Noël ! 
D’habitude, Fauve adore Noël – et surtout les multiples calendriers de l’Avent qu’elle dévore pour l’occasion. Mais cette année sa période préférée s’annonce tout sauf magique. Pour commencer, elle a été obligée d’accepter le seul job qu’elle a trouvé : lutin du père Noël dans un centre commercial. Jusque-là, rien d’insurmontable.
Sauf que – surprise ! – par le plus grand des hasards il se trouve que le nouveau père Noël n’est autre que Jérémy, son ex. Le Jérémy qui l’a lâchement plaquée il y a deux ans pour partir en tournée aux États-Unis et qui lui a brisé le cœur au passage. Alors, quand elle voit le petit sourire en coin que lui adresse cet enfoiré de père-Noël-Jérémy, elle a soudain très envie de le tabasser à grands coups de sucre d’orge géant devant une file d’enfants bientôt traumatisés…

 

Ma note : 4,5/5
Nouveauté 2021
284 pages
Disponible uniquement au format numérique

 

 


MON AVIS

Fauve est une femme au caractère bien trempé. En général sa détermination ne vaut pas son entêtement, mais derrière cette force se trouve un cœur d’artichaut nourrit au chocolat. Fauve est une businesswoman accomplie sauf depuis qu’elle n’a plus de boulot. Désigner en décoration intérieure, elle rêve d’intégrer une prestigieuse entreprise, mais en attendant elle est lutin de noël faisant face à l’hystérie collective qui possède les enfants au nez coulant. Bref pas le boulot de ses rêves heureusement le calendrier de l’avent est là pour lui remonter le moral. Après un père noël aux mains baladeuses, ce dernier est remplacé par le seul et unique amour de sa vie, Jérémy. Armée de son plus joli sucre d’orge et de son sourire de tueuse, la voici entrain de rouster le père noël. Le pauvre homme est quelque peu surpris de sa réaction. Il faut dire que deux ans auparavant c’était la douche froide suivit d’une vague de tristesse sans pareille qui avait assailli la belle Fauve. On peut donc comprendre son geste désespéré.

 

Je finis cette petite introduction par une jolie citation :

 

On a peine à haïr ce qu’on a bien aimé, et le feu mal éteint est bientôt rallumé.
Citation de Pierre Corneille ; Sertorius, I, 3 (1662)
 
Mais quelle romance sensationnelle. Il faut dire que le personnage de Fauve est juste hilarant et j’ai pris un plaisir fou à la découvrir, à rire et à pleurer avec elle. Une femme resplendissante, bourrée de bons sentiments, généreuse et imparable. Genre gaffeuse, maladroite mais tellement touchante. Les sentiments rendent dingue et Fauve en est la première victime. Entre sa passion « pas du tout » modéré pour le chocolat et ses posts Instagram touchant, Fauve est une femme inspirée et inspirante. J’ai passé toute la première partie de cette romance à me tordre de rire. Une immersion totalement réussi dans une atmosphère de noël de dingue. Rapidement je prend à espérer comme elle et à croire que la magie ne noël existerait. Je suis prise d’un véritable engouement pour cette histoire qui parle de seconde chance. Des rendez-vous ratés ne sont pas le point final aux jolies histoires. Une énergie revitalisante découle de la plume de Déborah Guérand qui nous offre un moment de pur bonheur. Les personnages sont justes ravissant et attachant.

 

Bref, une romance de noël qui en jette. Du punch à revendre. Une magnifique ambiance de noël. Et des personnages attendrissants. Je sors de cette lecture ravie et bien au-delà ! Et vive le chocolat !

PLAYING WITH FIRE, une romance de L.J. Shen.

ROMANCE CONTEMPORAINE

Éditions Harlequin – Collection &H

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Tiphaine Scheuer

Sexy, indomptable, torturé… Sera-t-il sa perte, ou sa seule chance ?
Elle  : reine de lycée déchue, rescapée d’un incendie, déteste son reflet dans le miroir, West et la vie en général.
Lui  : bad boy le plus populaire du campus, addict aux combats clandestins, écrase tous les cœurs sur son passage. 

Depuis que West St. Claire, le mec le plus populaire du campus, a été embauché pour travailler avec elle dans ce minuscule food-truck, Grace a de plus en plus de mal à garder son sang-froid. Car West est dangereux, libre, imprévisible, et son charme magnétique lui rappelle tout ce qu’elle a perdu depuis l’accident. Pire, on dirait qu’il fait exprès de se balader torse nu et de la provoquer pour la pousser à bout… Mais, dans les couloirs de la fac, c’est une tout autre personne et il ne lui adresse même pas la parole. Alors, si elle ne veut pas se brûler les ailes, Grace va devoir rester de glace…

 

Ma note : 4/5
Nouveauté 2021
544 pages
Disponible au format numérique et broché

 


MON AVIS

Pour celles qui ne le savent pas encore, L.J. Shen est mon autrice favorite en ce qui concerne les romances. Je peux me vanter de les avoir toutes lues (du moins celles qui ont été éditées chez Harlequin). Une autrice au talent indéniable qui a la faculté de t’envoûter en un claquement de doigts et te mener par le bout du nez tout au long de ta lecture. Un shoot d’adrénaline, de passion, d’amour qui te fais planer.

 

Playing with fire ne déroge pas à la règle, mais cette fois ci pas de coup de cœur mais un moment de lecture intense et mémorable.

 

Grace a tout perdu dans un incendie qui a non seulement ravagé son corps et son cœur mais sa confiance. Grace est devenue une jeune femme solitaire qui, pas après pas, tente d’avancer à son rythme. Elle a appris à devenir transparente aux yeux de tous. Casquette, sweat large, pantalon, une carapace loin des rumeurs et des moqueries. Grace a grandit dans l’esprit qu’elle été une trouble-fait, une erreur et qu’elle ne mérite ni compassion ni amour ni amitié. Elle qui était la fille, la pom-pom girl, la plus remarquable de son lycée, au talent de comédienne exceptionnelle, se retrouve à limiter tout contact. Suivant un cursus d’arts dramatiques, sa passion est de monter sur les planches et de crier haut et fort sa haine, son envie d’en découdre avec tout. Elle peut compter sur sa meilleure amie de tous les temps pour lui remonter le moral et les bretelles. Alors quand cette dernière embauche West pour la remplacer, Grace est folle de colère. L’imbuvable, le colérique, l’égoïste, le dragueur invétéré West avec elle dans un food-truck. Elle espère que la promiscuité de lui faudra pas un faux pas.

 

West incarne l’homme qui n’en a rien à foutre de vivre. Chaque vendredi soir, il prouve aux yeux de tous qu’il est imbattable malgré tous les coups qu’il reçoit. Les combats clandestins sont devenus un exutoire, une drogue, qui lui permettent de jouer avec la mort, la narguer. West est un de ces hommes taciturnes au charme sauvage et ravageur. Son dédain et sa nonchalance attirent. Pourtant personne, à part son meilleur ami, ne le connaît véritablement, sans filtre. Ce post au food-truck lui permettra de rembourser une dette, de faire amende honorable, et ce ne sera pas pour mettre la fille bizarre qui lui servira de collègue dans son lit.

 

Est ce que les gens blessés par la vie se reconnaissent entre eux ? Est-il plus facile de vivre et d’avancer quand l’autre est capable de comprendre, sans jugement ? Qui croit en les secondes chances ?

 

L.J. Shen signe une nouvelle romance bouleversante et percutante. Une nouvelle fois le K.O. est de mise. Une romance portée par deux héros aux antipodes qui vont ensemble découvrir le chemin de la résilience et du pardon. Oui ensemble. Ensemble cela semble impossible, hors du commun, inatteignable, compliqué. La colère, l’abnégation, le refus semblent les seuls remparts protecteurs de ce feu qui couve dans son regard. L.J. Shen explore les méandres des blessures et y puissent une force destructrice. L’apprivoiser paraît un exploit. L’autrice a su me captiver, me tordre les tripes et me rendre accro. Je pense que tu ne peux pas mesurer l’intensité tant que tu n’auras pas ouvert une de ces romances. Elle a cette facilité à t’émouvoir et à te plonger dans une histoire hors norme, hors du commun. Un de ses livres dans tes mains et plus rien n’existe autour de vous. Un sentiment enivrant, de plénitude, d’envie. Une addiction vorace. L’autrice nous livre une romance bien plus soft que ses précédentes. Une romance où le temps va devenir le meilleur allié pour cette histoire qui ne se veut pas fulgurante. Nous sommes ici dans une histoire moins provocante mais qui nous pousse dans une atmosphère où les confidences et la confiance ont une toute autre place.

 

Une lecture que j’ai savourée avec délice. Une romance qui pourra te plaire et que je ne peux que te pousser à ouvrir. Allez, laisse toi tenter 😉

 

LOVING MADNESS, une romance de Lina Reys.

ROMANCE CONTEMPORAINE

Éditions Harlequin – Collection &H

Tome 1


Jayde Black est un homme au cœur aussi sombre que son nom –  ce n’est pas pour rien qu’on le surnomme Singer Killer. Soupçonné de meurtre et habitué des pires scandales, il se raccroche à la vie grâce à la musique et à son groupe, Madness, qui lui permet de canaliser sa douleur et sa rage. Il sait qu’il doit faire profil bas s’il
veut garder sa place de chanteur mais, quand son manager l’informe qu’une inconnue a été embauchée pour composer le nouvel album, il ne peut l’accepter. Et pour se débarrasser de cette opportuniste tatouée aux cheveux mauves et au caractère indomptable il est prêt à tout…
Iris Lance ne croit pas à sa chance : elle va travailler sur le nouvel album de Madness ! Après tout ce qu’elle a traversé, la roue semble enfin tourner pour la jeune pianiste. Bien sûr, elle va devoir supporter Jayde Black, cet enfoiré de la pire espèce qui a un sérieux problème avec les femmes et le mot respect, mais elle en a maté de plus coriaces. Et Jayde n’a aucune idée de ce dont elle est capable…
Ces deux âmes sulfureuses et hantées par leur passé vont bientôt découvrir qu’une haine viscérale cache souvent le plus puissant des désirs…

 

Ma note : 3,5/5
Nouveauté 2021
512 pages
Disponible au format numérique et broché

 


MON AVIS

Iris et Jayde ont en commun bien plus qu’ils pourraient le croire. Un passé respectif qui pourtant a beaucoup de similitudes et surtout la musique seul intermède salvateur. La musique est pour elle, ce moment unique où plus rien n’existe autour et où toutes les émotions transparaissent, envoûtent. L’écriture est un des prolongements de cet état. Il permet de véhiculer les émotions, les messages, l’amour, la peur, la solitude, la rage et la haine. Les mots ont cette faculté innée de faire écho en tout un chacun. Une résonance personnelle qui touche un grand nombre d’entre nous. Iris a trouvé sa force dans cet avenir qui lui n’était pas autorisé. Elle est allé chercher au fond d’elle, la hargne et la volonté de risquer tout pour obtenir ce qu’elle souhaitait et pour cette promesse qu’elle s’est faite il y a longtemps.

 

Jayde n’est plus que l’ombre de lui même. Une ombre taciturne où la douleur s’apaise dans ces moments glauques où la drogue devient le seul et unique remède à ses maux. Écrire et chanter ont été son rêve le plus cher malgré toutes les remontrances dont il a fait l’objet. Un but qu’il atteint avec la hargne collée aux tripes et cette volonté de faire taire les méjugés et les préjugés. Derrière ses mots se cachent le désespoir, la douleur, l’abandon, la désolation et la haine. Son groupe est son havre de paix. Ces trois amis et malgré leurs caractères respectifs, forment cette famille unie dans les bons comme les mauvais moments.

 

Alors quand Iris empiète sur le territoire de Jayde, la guerre est déclarée. Tout élément devient l’objet de disputes virulentes dans le seul but d’éjecter Iris. Mais la belle n’a pas dit son dernier mot et seul son entêtement les poussera à déposer les armes et à apprendre à se connaître, se découvrir et écrire ensemble. Mais les démons rôdent toujours prêts à fondre sur eux à la moindre seconde d’inattention.

 

J’adore les romances qui évoluent dans le monde de la musique. J’aime ce monde pour des raisons inconnues mais davantage pour le feeling que j’éprouve pour les personnages. J’aime beaucoup l’osmose qui se créer entre les personnages et la musique. Et c’est ce qui m’a en premier lieu donné envie de lire cette romance et non pas le bandeau où le mot Wattpad règne en maître. J’ai beaucoup aimé cette histoire où les protagonistes aussi sombre soit ils tentent malgré tout vers la résilience et l’acceptation. Oui j’ai beaucoup aimé cette histoire. Elle m’a déchiré mon petit cœur et m’a tenu en haleine. Mais et oui il y a un mais, le seul élément qui m’a déplu est le fait que l’autrice insiste sur l’état psychique des personnages. C’en devient lourd, redondant et cela entache à mes yeux tout le reste et je n’ai pas su m’en détacher pour me laisser happer complètement par cette histoire. En règle général, je ne lis pas, pour ne pas dire jamais, les romans où apparaissent ce fameux bandeau (dixit plus haut) car en règle général je sors des ces lectures déçues voire énervées. J’ai voulu déroger à mes aprioris et mon avis s’en ressent. Et comme j’adore être paradoxale, je ne te cache pas que je lirai quand même le tome 2 ( je ne sais pas combien il y en aura). Il faut dire que Lyna Reys a soigné son final me laissant carrément sur la touche. Et clac de fin !

 

En bref, j’ai adoré l’histoire qui flirte avec le romantic suspense mais alors tout ce qui a été mis en exergue concernant l’aspect psychologique des personnages et dit et redit, non là, je passe mon tour !

 

MY CRUEL PRINCE, une romance de Ashey Jade.

ROMANCE CONTEMPORAINE

Éditions Harlequin – Collection &H


Quand votre premier amour devient votre pire ennemi…
En revenant à la Royal Hearts Academy pour sa dernière année de lycée, Dylan se doutait qu’elle ne retrouverait pas sa vie telle qu’elle l’avait laissée quatre ans plus tôt. Mais jamais elle n’aurait imaginé que Jace Covington, son ami d’enfance et premier amour, se serait changé en un véritable tyran. Glacial, cruel et irrésistible.
Un tyran qui a décidé de s’acharner sur elle à coups de provocations et de rumeurs scandaleuses. Qu’a-t-elle fait pour mériter ça  ? En tout cas, s’il croit qu’elle va se laisser intimider, il se trompe. Et elle compte bien lui faire admettre qu’il tient encore à elle.
Jace est hors de lui. Comment Dylan ose-t-elle revenir en ville et dans son lycée après avoir détruit sa vie  ? Cette fille est un poison dont il doit se débarrasser au plus vite. Car, il a beau la haïr du plus profond de son être, une part de lui ne veut qu’une chose  : la posséder.

 

 

Ma note : 4,5/5
Nouveauté 2021
443 pages
Disponible en format numérique et broché

 

 


MON AVIS

Il me semble que c’est la première romance d’Ashley Jade éditée et traduite en France et je peux vous assurer que c’est une autrice américaine à suivre. Imaginez un combo de LJ Shen et de Jay Crownover, et voilà qui donne une romance explosive et totalement addictive.

 

Dylan et Jace se connaissent depuis le banc de l’école. Une amitié indéfectible les lie et les aide à grandir dans une certaine harmonie loin de l’enfer de la vie et des ordures qui pilulent. Leur amitié résiste au collège et s’amplifie. Un lien puissant les unit, des passions communes et toujours ces défis qui ont lieu une fois par semaine. Mais la vie est une sacrée vicieuse qui a décidé de jouer les mauvais augures. Du jour au lendemain Dylan doit quitter la vie, laissant derrière elle son ami de toujours, ses sentiments, ses rêves, tout et son cœur à ses pieds. Alors lorsqu’elle revient, quelques années plus tard, pour sa dernière année de lycée au sein du Royal Hearts Academy, elle ne s’attendait pas à être rejeté, bannie et détestée à ce point. Plus elle le regarde, plus l’attirance renaît de ces cendres et plus la haine jaillit.

 

Jace est un cœur blessé, cramé, anéanti. Sa vie, c’est marche ou crève. Une obsession : avoir le lycée à ses pieds et écrasés tout ce qui se trouve sur son chemin. L’arrivée de Dylan remue de vieilles blessures qui n’ont jamais cicatrisé. Il est prêt à tout pour détruire la source de son mal-être et quoiqu’il puisse voir au fond des yeux de Dylan, il n’oubliera jamais la promesse qu’il a fait. Quoiqu’il en coûte, il ira brûlé en enfer tel le roi insensible qu’il est devenu.

 

Une agréable et surprenante surprise. Ashley Jade nous offre une romance bouleversante et déchirante. Le personnage de Jace est très sombre. On décèle dans les profondeurs de son âme les blessures qui ont façonné un homme qui puisse sa puissance et sa vengeance dans sa rage contenue. L’histoire se déroule entre le passé et le présent et avec les points de vue de Dylan et de Jace. Les chapitres s’assemblent pour un final qui m’a laissé pantoise (et plus communément sur le cul !). Une véritable claque. J’ai toujours de l’appréhension lorsque j’ouvre une romance avec des personnages aussi jeunes mais elle a vite été chassée. La plume d’Ashley Jade est un pur délice qui se croque avec frénésie. Cette histoire m’a véritablement chamboulée. Elle met en scène un chemin de résilience ardu et sinueux. Les ami.e.s qui se dévoilent tout au long du roman sont justes délicieux. Un cousin déjanté qui panse ses blessures à coup weed et une amie précieuse.

 

Une romance unique où les émotions se vivent avec fulgurance et endurance. Une romance qui rime avec vengeance et promesse. Une romance sensationnelle qui, vraiment, mérite le coup d’œil. Autrice à suivre !!!

 

WAVES OF LOVE, une romance de C. Handon.

ROMANCE CONTEMPORAINE

Éditions Harlequin – Collection &H


Aucun homme ne lui avait encore fait cet effet-là…
Lorsque Nahia a croisé le regard de Kade Slayton, elle a cru halluciner. Si elle s’attendait à une simple soirée en compagnie de ses nouveaux colocs et d’un de leurs amis, jamais elle n’aurait imaginé qu’il s’agissait de l’ancien champion de surf sur lequel elle a fantasmé pendant toute son adolescence.
Kade aussi était visiblement surpris de la voir débarquer chez lui ; il faut dire que l’accident qui l’a contraint à arrêter sa carrière sportive l’a rendu très méfiant avec les étrangers. Pourtant, Nahia ne peut s’empêcher de vouloir en apprendre davantage sur cet homme au destin brisé. Et plus elle sent le regard intense de Kade l’envelopper, plus elle se dit que l’ancien surfeur partage peut-être son intérêt… 

Ma note : 4,5/5 mention « à découvrir »
Nouveauté 2021
322 pages
Disponible en numérique uniquement


MON AVIS

Nahia a quitté la côte basque lorsque son père s’est vue se proposer un poste aux États-Unis. Elle a grandi au rythme de l’océan et cela a toujours été un déchirement de le quitter. Nahia a su rapidement trouver sa place au sein de la société américaine. Nahia est une jeune femme épanouie, un charme atypique, du répondant, de la réserve, la main sur le cœur et surtout elle est bousillée. La vie ne l’a pas épargnée et chaque jour elle se lève sachant pertinemment que ses démons ne la laisseront pas une seule minute de liberté.

 

Kade était une idole, un homme vénéré dans le monde du surf et adulé par tous ses fans. Il a fallu une seconde pour transformer sa vie en un véritable enfer où le jugement et la pitié n’ont pas sa place. Kade est un homme débordant d’énergie, maladroit, romantique un peu, carrément dingue par moment et surtout, surtout un homme au cœur brisé.

 

Nahia et Kade, c’est un peu comme la collision de deux galaxies. Ça fait des vagues, des remous, des éclaboussures. Ou alors un tsunami qui déblaye tout sur son passage pour laisser le champ libre afin d’y bâtir un avenir meilleur.

 

C. Handon nous livre ici une romance qui va bien au-delà de ces histoires d’amour ou flirt qui finissent bien avec quelques rebondissement gnangnan. Il est vrai qu’au départ j’ai eu peur d’avoir à faire à l’histoire d’une fan qui tombe amoureuse de son idole. Mais non il n’en ai rien de tout, enfin un peu mais loin du genre « pot de colle » ou « ado hystérique ». C’est une histoire bouleversante qui prend littéralement aux tripes. L’autrice aborde avec tact et honnêteté un sujet sensible (que je ne peux pas vous dévoiler sans vous spoiler toute l’histoire). Il met en exergue avec subtilité les conséquences psychologiques et physiques qui peuvent en découler. Un chemin vers la résilience et l’acceptation d’une faiblesse qui sans contexte peut devenir une force. Les personnages sont hyper attachants. J’adore la fougue de Nahia et le flegme de de Kade. Un duo très bien assorti où quelques punchlines viennent pimenter leurs échanges. Une magie extraordinaire émane d’eux qui captive instantanément. J’adore quand la magie opère. Les meilleurs amis sont tout autant irrésistibles. L’océan n’est jamais trop loin également ce qui donne un sentiment de liberté et d’insouciance.

 

WAVES OF LOVE est une très belle surprise Une romance où les fêlures des protagonistes sont en mis en avant grâce à une jolie plume, et où chaque premier pas en avant marque le chemin vers le renouveau. C’est beau l’amour même quand il est bancal.

 

REVIENS VITE, TU ME MANQUES DÉJÀ !, une comédie romantique de Julia Parme.

Comédie romantique

Éditions Harlequin

Collection &H


Fleuriste créative cherche client charmant pour concevoir de jolis bouquets… et plus si affinités.

Un sourire ! C’est tout ce qu’il a fallu pour que le cœur d’Iris s’emballe ce matin. Il faut avouer que son nouveau client, Gabriel, est plus charmant que la plupart des habitués de sa boutique. Et galant, qui plus est ! Il n’a pas hésité à lui venir en aide lorsqu’elle s’est coupée avec l’un de ses outils.
Un réflexe que n’aurait certainement pas eu Édouard, son petit ami de longue date, qui a toujours fait passer ses copains avant elle. Mais ce n’est pas une raison suffisante pour imaginer quoi que ce soit entre elle et Gabriel. D’autant que, si ce dernier lui a acheté des fleurs, c’est sûrement pour les offrir à quelqu’un qui lui est cher… C’est vite vu : s’il ne remet plus les pieds dans son magasin, Iris sera fixée. Mais s’il revient… c’est peut-être qu’elle lui plaît elle aussi !

 

Ma note : 3/5
Nouveauté 2021
258 pages
Disponible en numérique

 


MON AVIS

Voici une belle romance à découvrir en ce début de reprise de boulot et tout le tralala. Une jolie romance toute douce qui émeut sans aucun doute.

 

Des fleurs partout, sur le parterre, sur des étagères, sur l’escalier en colimaçon. Iris a grandit auprès des fleurs que sa mère admirait sans cesse et c’est toujours le cas. Iris est une passionnée. Une de celle qui grâce à un coup d’œil et quelques mots va vous confectionner le bouquet qui vous correspond. Iris a un talent inné. Le plaisir de partager, d’échanger, d’écouter, une sensibilité bienveillante et bien rare de nos jours. Iris a repris la boutique de sa mère qui a pris sa retraite loin de Paris dans un petit village bucolique. Secondée par sa meilleure amie. Elle l’a embauchée suite à une rupture difficile et depuis elle partage leur quotidien et même l’appartement de fonction. Une amie fidèle, un peu casse pieds et qui se mêle de ce qui ne la regarde pas. Une fille pimpante. Un duo surprenant mais lié par une amitié sans faille et bon enfant.

 

Les histoires d’amour devraient toujours commencer avec un bouquet de fleurs. Gabriel est entré dans cette petite boutique qu’on lui a chaudement recommandée. Un accueil accompagné de jurons, bien incongru dans ce cadre si calme. Et une fleuriste dépitée et mal à l’aise face à la situation avec une main blessée. Gabriel ne se fait pas prier et vient l’aider. Une première rencontre surréaliste se terminant par un bouquet pour une dame qui aura bien de la chance. Une première rencontre où les sourires élargissent les lèvres et les regards se font timide. Il en faut peu à Iris pour tomber son le charme du dandy et c’est bien incompréhensible. En couple depuis six années avec Édouard, les frémissements des premières fois ont laissé place à une grande solitude. Chacun de son côté, l’avenir n’a rien de concret à ses côtés. Et leur dernière dispute est plus grave que ce qu’il n’y paraît.

 

Alors quand Gabriel revient dans sa boutique, il ne lui faut pas plus pour oser espérer davantage.

 

Julia Parme nous propose une jolie romance placée sous le signe de la tendresse et de la timidité et des fleurs. Une histoire portée par des personnages exceptionnels qui doivent d’affronter des moments difficiles de leur vie au moment de leur rencontre. Une romance loin d’être lisse puisque de nombreux rebondissements jalonnent leur histoire. Si vous aimez les histoires d’amour qui prennent tout son temps pour s’installer, alors vous êtes au bon endroit. Effectivement, Julia Parme met en avant les sentiments et leur contradiction, la peur de l’engagement, la peur de l’échec entraînée par une timidité non feinte. Un slow burn parfait pour débuter la reprise de septembre. J’ai été charmée par l’atmosphère bucolique qui se dégage et l’histoire engagée. Julia Parme met en exergue les émotions avec malice et tendresse sauf cas exceptionnel, mesure exceptionnelle. Il m’a toutefois manqué ce punch que j’aime retrouver dans les romances, le rythme de celle-ci me convenait moins.

 

Une très belle histoire portée par une jolie plume enchanteresse que je recommande vivement aux amatrices de belles romances.

 

 

Une chronique de #Esméralda

LOVE YOU, FORGIVE ME une romance de Élodie François.

ROMANCE CONTEMPORAINE

Collection &H


Elle ne l’a jamais oublié, il ne l’a pas du tout reconnue… mais ils vont devoir partager une chambre d’hôtel.
Simon Brunet est nu dans la douche. Simon Brunet, son crush du collège – et accessoirement celui qui se moquait le plus d’elle –, est nu dans la douche de sa chambre d’hôtel. Ivy ne s’en remet pas. Si son regard de braise est toujours aussi perturbant, les tatouages et les muscles ciselés sont nouveaux.
Et très dangereux. D’autant que Simon ne l’a pas du tout reconnue ; en même temps, pourquoi se souviendrait-il de la gamine qu’il prenait de haut quinze ans plus tôt ? Au fond, c’est mieux ainsi : elle va pouvoir profiter pleinement de la situation. Alors, quand l’hôtel leur confirme que c’est un problème de surbooking et qu’ils vont devoir partager une suite luxueuse pendant plusieurs jours, Ivy ne peut retenir un sourire : elle a bien l’intention de profiter de ce laps de temps pour tourner la situation à son avantage…

 

 

Ma note : 4,5/5 mention « à dévorer »
Nouveauté 2021
319 pages
Disponible en numérique

 

 


MON AVIS

Viviane, alias Ivy, a une revanche sur la vie. Sa jeunesse est tourmentée. Il faut dire qu’étant ronde, elle était la cible de vacheries en tout genre. Et le cercle vicieux, la poussait à manger davantage. Elle n’avait que très peu d’ami.e.s et la solitude était devenue pesante.
Mais Ivy est une battante. Dès son arrivée à la faculté, elle prend sa vie en main et décide de faire taire les vieilles moqueries. La perte de poids devient son objectif principal. Ses études la conduisent à un poste de rédactrice en chef. Son plaisir : faire des recherches et écrire des articles. Son meilleur ami (et colocataire aussi) est la canne sur laquelle elle se repose quand son moral est en berne. Ivy est devenue une jeune femme déterminée, combattive, volontaire, un peu revêche, mais encore mal dans sa peau. Son corps porte toujours les stigmates de ses jeunes années. Elle n’arrive pas à s’accepter et surtout à se montrer.

 

Direction Paris pour une rencontre annuelle entre journalistes de tout horizon au cours de laquelle un prix est décerné. Ivy est folle de joie de pouvoir partager son amour pour le journalisme autour de tables de rencontres et conférences. Soulagée enfin d’avoir pu poser sa valise dans sa chambre, elle se dirige vers sa salle de bains. En ouvrant la porte c’est un homme dans la douche qu’elle découvre. Statufiée par la surprise et l’incompréhension, son ébahissement est à son comble quand elle pense l’avoir reconnu. Lui est sans aucun doute son amour de jeunesse, enfin son crush, celui qu’elle regardait avec les yeux de l’amour et lui l’ignorait totalement. Simon, elle n’en croit pas ses yeux. Bel homme, tatoué, un corps à damner. Ivy n’en revient toujours pas alors que ce dernier ne semble pas l’avoir reconnu. Cette erreur de réservation va lui permettre de passer trois jours de rêves. Son identité toujours cachée, elle va découvrir un nouveau Simon qu’elle ne peut qu’apprécier davantage. Alors quand cette dernière vole en éclat, c’est la douche froide. Simon n’a pas du tout apprécié qu’elle se joue de lui. Trois jours de rêves qui s’écroulent instantanément.

 

Simon, également journaliste, n’a pas eu la vie aussi facile que l’on pourrait croire. Il a dû surmonter de nombreuses épreuves et une de taille l’attend encore. Malgré sa déception due au mensonge, il s’en veut terriblement de s’être laissé emporter.

 

Après tout peut-être a-t-il droit de goûter au bonheur ?

 

Élodie François nous propose une magnifique romance où de nombreux thèmes sont abordés. Elle parle avec honnêteté de problèmes de surpoids, d’addiction, de confiance en soi, d’amitié, de famille, de passion et d’amour compliqué mais si magnifique. Sa plume m’a captivé dès le départ. Une romance loin d’être lisse et qui propose de nombreux rebondissements. Une romance slow burn qui prend le temps de s’installer, de développer les sentiments des protagonistes. Des moments romantiques, des moments dramatiques, des moments tendres, tout ce dont je raffole. Entre Strasbourg et Rome, ce voyage guérira les cœurs blessés et pansera les âmes détruites.

 

Une romance doucereuse où les sentiments ont avant tout une place cruciale, portée par des protagonistes dont il est impossible de ne pas adorer. Leur histoire vous émouvra tout autant que je l’étais. Et j’ai envie de conclure sur « tout vient à point à qui sait attendre ». Une histoire de cœur et d’amour rocambolesque.

 

Une chronique de #Esméralda

TU N’AURAS PAS LE DERNIER MOT, une comédie romantique de Aëla Liper.

COMÉDIE ROMANTIQUE

ÉDITIONS HARLEQUIN

COLLECTION &H


Qui a dit qu’on ne pouvait pas trouver l’amour à la bibliothèque ?
 
En ce moment, la vie de Loeiza est aussi palpitante qu’un fondant au chocolat sans chocolat. Son projet le plus excitant cette semaine ? Commencer le tome 2 de sa saga préférée, qu’elle a enfin pu emprunter à la médiathèque, et retrouver l’héroïne badass qui (elle au moins !) ne vit pas son existence par procuration.
Ma note : 4/5
208 pages
Disponible en numérique
Nouveauté 2021
Mais, entre les pages du livre, elle découvre un petit mot à son attention signé de la main d’un inconnu. Le mystérieux correspondant a trouvé sa liste des « choses à faire avant 35 ans », qu’elle avait oubliée dans le tome 1 (voilà où elle l’avait mise !), et semble vouloir l’aider à les réaliser. L’occasion rêvée pour Loeiza de pimenter un peu son quotidien, avec un tout nouvel objectif en tête : découvrir l’identité de cet homme mystère…

MON AVIS

Loeiza, la trentaine passée, et toujours pas de bébés. Ce n’est pas qu’elle subit la pression, elle arrive très bien à se la mettre toute seule. Son copain est un gros nounours tout aussi pantouflard. Ce qui l’intéresse le sport à la télé, dans la réalité c’est le canapé qui en fait ! Loeiza et son amoureux, les papillons se sont envolés depuis presque une éternité. La routine les accapare, dodo boulot et rien d’autres ! Pourtant Loeiza rêve de tout un tas d’autres choses. Vivres des expériences inédites et accomplir son rêve le plus cher : écrire un livre. Et tout cela elle l’a compilé sur une liste qu’elle garde précieusement. Malheureusement cette dernière a disparu de la surface de la terre depuis quelques jours. Moral en berne et le boulot n’arrange pas la situation, elle attend désespéramment le roman réservé à la bibliothèque de l’entreprise pour reprendre du poil de la bête. Une sacrée saga qu’elle adore et qu’elle dévore en un rien de temps. Alors que le fameux sésame est arrivé dans sa boîte mail, c’est d’un pas léger et insouciant qu’elle va récupérer son précieux trésor. Les pages défilent, et oh ! surprise, une lettre lui est adressée, accompagnée de sa liste de choses à faire. Interloquée et puis curieuse, elle décide d’en parler à sa meilleure amie (et collègue) dans un premier temps. Les idées (bonnes et mauvaises) fusent au point de devenir une jolie obsession. Sa vie continue à tourner pendant qu’elle mène l’enquête et sous l’impulsion de l’auteur mystérieux de la lettre, elle ose enfin cocher sa « to do list ». Et l’une de ses nouvelles décisions l’amène directement à un cour d’écriture. Elle est aux anges ! Elle va faire la rencontre de nouveaux collègues, puisque ces séances sont organisées par l’entreprise. Elle se liera d’amitié avec un comptable qui lui tourne peu à peu la tête. Loeiza se sent bien dans ses pompes et elle respire à nouveau. Le stress s’est fait gentiment la malle et enfin elle ose prendre du temps pour elle et ses désirs. Mais surtout elle n’oublie pas de jouer les enquêtrices. La révélation sera-t-elle une douche froide ou pas ?!

 

Je découvre pour la première fois la plume de Aëla Liper qui a su me captiver dès les premières lignes. Sa romance est douce et pleine de surprises. J’adore le personnage de Loeiza. Pimpante, renversante, maladroite, sa fougue est un vrai plaisir. Malgré sa timidité, elle fonce dans des situations rocambolesques. Sa prise en main est audacieuse et merveilleuse. Elle arrive à se détacher de cette routine « morbide ». Il va lui falloir du courage pour affronter tout de même les conséquences de sa nouvelle vie. Aëla Liper parle d’amitiés, de folies, d’amour incontrôlable et de la vie et de ses injustices. Le mystère s’installe au fil des pages étoffant un scénario doucereux et voluptueux. Une histoire intrigante et passionnante où je me suis laissé prendre au jeu rapidement. Les personnages secondaires apportent la douce folie et l’exubérance qui manque à Loeiza. Une comédie romantique aux charmantes senteurs de la Bretagne.

 

Un feel good book plein de charme, idéal pour se laisser porter lors de vos soirées d’été.

 

UNE CHRONIQUE DE #ESMÉRALDA

OUPS, J’AI EMBRASSÉ MON BOSS ! une comédie romantique de Julia Nole.

COMÉDIE ROMANTIQUE

ÉDITIONS HARLEQUIN

COLLECTION &H


Bosser ou flirter ? Il faut choisir… en théorie !
 
Daphné devrait être aux anges : elle vient de décrocher le job de ses rêves dans une super boîte. Alors, pourquoi n’est-elle pas plus excitée que ça ? La réponse est simple et tient en un mot : Benjamin. Son nouveau patron n’est autre que le mec canon avec qui elle a scandaleusement flirté hier soir. Quelle idée aussi d’aller boire un verre dans le bar en face du bureau la veille de son entretien d’embauche ! Et dire qu’ils avaient prévu de se revoir ce soir…
Ma note : 4,5/5 mention « à croquer »
141 pages
Disponible en numérique
Nouveauté 2021

Daphné ne va quand même pas se pointer à leur rendez-vous comme si de rien n’était. Non, elle doit faire une croix sur Benjamin. Et ça implique de ne surtout pas se laisser déconcentrer par ses yeux bleus déroutants et son adorable petit sourire…

MON AVIS

Daphné avait la vie qu’elle rêvait. Un petit copain connu sur les bancs de la fac, un appartement, un boulot qu’elle affectionnait et qu’elle partageait avec son compagnon. Jusqu’au jour où le ciel lui tombe sur la tête. Douche froide instantanée et la voici qu’elle remet tout en question. Trois années se sont écoulées depuis cette terrible mésaventure et Daphné est toujours sur la défensive. Boulot, boulot, métro, dodo. Heureusement qu’elle peut compter sur sa meilleure amie pour lui remonter le moral et la secouer.

 

Alors que Daphné vient sur le nouveau lieu de travail de son amie, elle fait la connaissance d’un homme séduisant. Faisant fi de son entêtement à fuir la gente masculine, elle ose, enfin, à vivre. Des regards, les mots, cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas flirté. Alors que la journée se conclut sur un prochain rendez-vous, Daphné est aux anges. Rêve qui bascule au cauchemar lorsque le lendemain elle passe son entretien d’embauche. En face d’elle se tient l’homme qu’elle a séduit le soir d’avant. Bien évidemment elle remet tout en question et ne s’autorise absolument pas à avoir une relation autre que professionnelle avec un homme de la même société. Son quotidien devient rapidement l’enfer. L’attirance est là, bien trop présente. S’autorisera-t-elle enfin à avoir droit, elle aussi, au bonheur ?

 

Daphné est une femme droite dans ses bottes. Elle adore passionnément son boulot et ne vit qu’au travers de lui. C’est une femme entraînante qui aime tout de même s’amuser, même si ces moments sont rares. Elle a un certain humour et je la trouve malgré tout d’un calme olympien alors que sous cette carapace d’apparence sereine, c’est une sacrée tempête.

 

Lui, Benjamin, est l’archétype du mal devant lequel on aime se pâmer. J’ai été touchée par sa sensibilité. Il sait prêter attention aux personnes qui vivotent dans son entourage proche. Il sait être terrible quand la situation l’exige.

 

Daphné et Benjamin sont un duo où leurs blessures ont façonné leurs personnalités respectives mais qui après moult échanges vont tenter de les surmonter.

 

Je suis très heureuse de retrouver Julia Nole dans ce registre. Si j’ai connu Julia à ses débuts, elle proposait à ses lectrices des romantics suspenses, mais elle excelle tout autant dans la comédie romantique. Avec cette nouvelle romance, le ton est donné dès les premières pages. L’univers est sans contexte celui du boulot et des histoires d’amour. A mes yeux c’est un mélange très intéressant et qui par contre me semble complexe dans la réalité. Les romances sont bien connues pour mettre en avant un sujet toujours délicat et le pari est réussi. Les protagonistes évoluent dans le monde de la publicité et du marketing, un monde macho et surtout misogyne. De nombreuses péripéties arrivent à notre charmant duo et viennent pimenter une histoire hyper attendrissante. Une nouvelle fois je suis charmée par la plume de Julia qui sait comment nous faire vivre les montagnes russes émotionnelles. Une mention spéciale pour les meilleurs ami.e.s de nos héros qui sérieusement m’ont bien fait rire. Ils apportent cette touche de légèreté dans les tourments sensationnels de Daphné et de Benjamin.

 

Une nouvelle comédie romantique à déguster dès à présent ou pendant vos vacances d’été. Détente garantie et ça c’est le top !!

 

 

UNE CHRONIQUE DE #ESMÉRALDA