Un jour de plus de ton absence de Mélusine Huguet

Littérature française contemporaine – Sortie en février 2021
Editions Charleston

Ma note : 4/5 mention « jolie découverte »


Résumé : « Félicitations, madame Loiseau. Vous allez être maman ! »
Fonder une famille avec Antoine, c’est le rêve de Jade depuis le tout premier jour de leur amour. Elle devrait nager en plein conte de fées : Antoine est fou de joie, ils ont la trentaine, des situations professionnelles stables, un appartement avec une chambre supplémentaire et des familles aimantes, toutes prêtes à accueillir cette nouvelle vie. Une seule ombre plane sur ce tableau idyllique : celle du mensonge qui dévore progressivement Jade…

Un roman qui aborde avec finesse et force certaines des questions les plus sombres de notre société à travers le parcours d’une héroïne bouleversante, modèle de résilience et d’espoir.


L’avis de #Lilie : J’ai connu Mélusine Huguet comme blogueuse et lorsque j’ai appris qu’elle allait être publiée, je n’ai pas hésité longtemps avant de foncer en librairie pour me procurer son premier bébé. Le sujet avait tout pour me plaire alors je me suis lancée, le cœur battant, espérant ne pas être déçue. Je referme le livre avec le cœur lourd, quelques larmes au coin des yeux mais avec la sensation d’avoir passé un excellent moment de lecture.

Nous faisons ici connaissance avec Jade qui semble avoir une vie parfaite. Mariée à l’homme qu’elle aime, exerçant un métier dans lequel elle s’épanouit, rien ne semble pouvoir obscurcir son avenir. Pourtant, quand elle apprend qu’elle est enceinte, elle se renferme sur elle-même, mettant tous ses proches à distance et ne profitant pas de ces moments privilégiés avec son mari. Que s’est-il donc passé ? Pourquoi, alors que ce bébé était attendu par le couple, Jade ne se réjouit-elle pas ? Pourquoi s’éloigne-t-elle de tout le monde ?

En apparence, Jade a tout pour être heureuse et pourtant sa grossesse la plonge dans un déni et une profonde mélancolie. Ayant l’envie de se rendre utile, elle va s’engager dans une association qui vient en aide aux femmes battues et on comprend rapidement qu’elle cache un secret….. Jade est une femme désemparée, qui semble avoir perdu la flamme qui l’animait et aussi toute confiance en elle. Tel un escargot entrant dans sa coquille, elle se montre méfiante vis-à-vis de ses proches alors qu’elle a, plus que jamais, besoin d’eux. Ses réactions pourraient paraître exaspérantes mais selon moi, chacun gère la douleur comme il peut…. Autour d’elle, il y a son mari Antoine, amoureux, prévenant et totalement dingue de son enfant à naître. Il y a aussi Louise, sa meilleure amie, cousine d’Antoine, qui est une idéaliste de l’amour et une femme forte, positive, qui a toujours envie d’aller de l’avant. Enfin, il y a Annie, la responsable de l’association qui va devenir une oreille attentive et une épaule de soutien pour Jade.

Je suis passée à deux doigts du coup de cœur. En effet, j’ai beaucoup aimé la plume de l’autrice qui est dynamique et très visuelle. Les courts chapitres nous incitent à tourner rapidement les pages et il y a peu de temps morts. Même si Jade est au cœur de l’histoire, on suit des intrigues en parallèle qui permettent d’éviter toute forme de lassitude. Concernant son secret, l’autrice dissémine des indices au fil des pages mais honnêtement, j’avais totalement fait fausse route. C’est un livre écrit par une femme qui parlera, sans nul doute, à la plupart d’entre elles. Il y a des sujets graves qui sont traités tels que le rapport à la maternité ou la manière dont peuvent être traitées les femmes au sein de leur foyer. Au 21ème siècle, la place des femmes est toujours un sujet d’actualité et je sens qu’il le sera encore pour un petit bout de temps…. Le seul bémol que je mettrai concerne la fin, que j’avais imaginé autrement. Je peux comprendre le choix de terminer l’histoire comme ça mais pour ma part, cela me laisse un petit goût d’inachevé.

Pour conclure, « un jour de plus de ton absence » est un joli premier roman qui parle de maternité et qui nous montre à quel point les secrets peuvent empoisonner la vie. J’attends avec impatience le prochain livre de Mélusine car sa plume m’a totalement conquise et j’espère pouvoir la relire bientôt.

Retrouvez tout l’univers de l’autrice ici
Retrouvez ce roman sur le site des éditions Charleston

Les lettres de Rose de Clarisse Sabard

Roman français contemporain – Sortie poche en 2017
Editions Charleston

Ma note : 5/5 mentions « coup de cœur » et « incontournable 2021 »


Résumé : Lola a été adoptée à l’âge de trois mois. Près de trente ans plus tard, elle travaille dans le salon de thé de ses parents, en attendant de trouver enfin le métier de ses rêves : libraire. Sa vie va basculer lorsqu’elle apprend que sa grand-mère biologique, qui vient de décéder, lui a légué un étrange héritage : une maison et son histoire dans le petit village d’Aubéry, à travers des lettres et des objets lui apprenant ses origines. Mais tous les habitants ne voient pas d’un bon œil cette étrangère, notamment Vincent, son cousin. Et il y a également le beau Jim, qui éveille en elle plus de sentiments qu’elle ne le voudrait…


L’avis de #Lilie : J’ai découvert la plume de Clarisse Sabard l’hiver dernier et j’avoue avoir été séduit. Ainsi, j’ai envie, peu à peu, de lire tous ses romans et celui-ci est sorti de ma PAL grâce à ma cousine et notre challenge livresque. Encore une fois, je termine ma lecture conquise et avec le sourire aux lèvres.

Nous faisons ici connaissance avec Lola, une jeune femme qui vit à Paris et travaille avec ses parents. Adoptée quand elle était bébé, elle n’a jamais cherché à retrouver ses origines. Ainsi, lorsqu’elle apprend que sa grand-mère « biologique » est décédée et qu’elle a droit à un héritage, elle est méfiante et surprise. Elle se rend alors à Aubéry et finalement, c’est une véritable chasse au trésor, sur les traces de son passé, qui l’attend. Que va-t-elle découvrir au cours de sa quête ? Tous les secrets de famille doivent-ils être déterrés ? Est-ce une bonne idée de retourner dans le village qui a vu grandir son arrière grand-mère, sa grand-mère et sa mère ? Et pourquoi son cousin Vincent se montre-t-il aussi suspicieux ?

Lola est une jeune femme qui a tendance à vivre sur ses acquis. Travaillant avec ses parents, sans véritable perspective professionnelle, et célibataire depuis peu, elle est à un moment « clé » de sa vie. Le coup de téléphone du notaire tombe à pic et va lui donner l’occasion de reprendre sa vie en main. Lola est curieuse, passionnée, têtue et très attachante. C’est une héroïne moderne, avec des envies de liberté et en même temps très traditionnelle dans son attachement aux siens et dans son envie de trouver le grand Amour. J’ai aimé la suivre dans ses recherches et dans les lectures qui lui permettront de recomposer le passé de ses aïeuls. L’arrière grand-mère de Lola, Louise, elle, était une femme moderne, en avance sur son temps. Elle ne se contentait pas de la vie qui lui tendait les bras et elle va tout faire pour que son destin change. Travailleuse acharnée, elle va parfois manquer de discernement en ce qui concerne ses enfants mais on ne pourra jamais lui reprocher sa droiture et la continuité dans ses convictions. Elle a eu deux filles, Rose, la grand-mère de Lola, et Léonie. Rose est une jeune fille puis une jeune femme passionnée, fougueuse et pas toujours d’accord avec sa mère. Le destin va lui imposer de drôles d’épreuves qu’elle va tenter de relever en gardant la tête haute. Sa vie ne sera pas facile mais ne comptez pas sur moi pour vous en dire plus ! Parmi les autres personnages importants, il y a tout d’abord Tristan, le meilleur ami de Lola, une épaule solide et une oreille attentive pour sa « chouquette » préférée. Enfin, il y a Frédérick, le notaire d’Aubéry, qui sera un atout pour Lola dans ses recherches, et le beau Jim, le meilleur ami de son cousin Vincent, un cousin bien mystérieux et méfiant vis-à-vis de cette cousine arrivée de nulle part.

Cette lecture est un gros coup de cœur pour moi. Il est vrai que ce roman avait tout pour me plaire : des secrets de famille, une histoire intergénérationnelle, un peu d’amour, un peu d’humour, bref tout était réuni pour faire un carton plein ! J’ai aimé le fait que l’intrigue se déroule sur plusieurs temporalités, dans le présent mais aussi dans le passé de Louise et Rose. Cette alternance permet d’éviter la monotonie et aussi d’éclairer les choix qui ont été faits à l’époque. La plume de l’autrice est très visuelle et elle nous immerge totalement dans son récit. On entre très facilement dans cette histoire de famille et dès le départ, ma curiosité a été attisée. Je ne me suis pas ennuyée une seconde et même si j’avais deviné une partie du secret, je me suis régalée jusqu’au bout. C’est aussi un roman « féministe » dans la mesure où les différentes générations de femmes sont au centre de l’intrigue et elles illustrent la vie de nombreuses femmes au fil de ces époques, avec les contraintes et les préjugés qui existaient à l’époque.

Pour conclure, « Les lettres de Rose » est un joli roman évoquant les secrets de famille mais aussi la vie de plusieurs femmes au cours du XXème siècle, des femmes qui n’ont pas eu la vie facile mais qui ont choisi de vivre selon leurs propres règles.

Retrouvez ce roman sur Amazon

Grandir un peu de Julien Rampin

Littérature française contemporaine – Roman sorti le 9 mars 2021
Editions Charleston

Ma note : 4/5 mention « premier roman prometteur »

 

Résumé : « Vieille dame un peu loufoque loue appartement meublé à dame de bonne compagnie. Loyer modéré contre menus services. » Cette petite annonce a tout de suite attiré l’attention de Jeanne. À 35 ans, elle décide sur un coup de tête de partir sans se retourner, pour fuir une existence qui ne lui ressemble pas. C’est ainsi qu’elle rencontre Raymonde, une vieille dame fantasque et rebelle, et Lucas, son petit-fils. Tous les trois vont alors tenter de s’apprivoiser, apprendre les uns des autres, et vivre une parenthèse enchantée, à l’abri du monde. Jusqu’au jour où la vie va finir par les rattraper et les obliger à grandir un peu…


L’avis de #Lilie : Dès que j’ai appris que ce roman allait sortir en librairie, je l’ai précommandé. En effet, voilà plusieurs mois que je suis « la bibliothèque de Juju » sur les réseaux sociaux et que je me régale de l’entendre nous parler de ses lectures coup de cœur. Ainsi, j’étais curieuse de découvrir sa plume et je vous le dis clairement, je n’ai pas du tout était déçue !!

Nous faisons ici connaissance avec Jeanne, une femme de 35 ans qui décide, un beau jour, de quitter son train-train quotidien pour aller s’installer dans une ferme du Lauragais auprès de Raymonde et son petit fils Lucas. Tous les trois, ils vont partager des moments tendres, des moments forts et des moments de complicité incroyables. Mais comment se fait-il que Jeanne ait décidé de tout plaquer ? Pourquoi Lucas est-il si attaché à sa grand-mère? Et Raymonde, que cache-t-elle derrière son entrain et son énergie débordante ?

Jeanne est une femme qui n’a pas confiance en elle et qui, surtout, n’a jamais rencontré personne qui lui a permis d’avoir un regard positif sur elle-même. Un jour, elle décide de prendre sa vie en main et de partir en laissant Bernard derrière elle. Cette grande timide va peu à peu ouvrir sa carapace grâce à Raymonde, une mamie déjantée qui a passé une annonce pour trouver une personne de compagnie. Elle est un peu loufoque mais tellement attachante, Raymonde, avec son enthousiasme débordant, sa manière de donner des ordres et sa sensibilité cachée sous plusieurs couches de répliques cinglantes ou d’expressions totalement désuètes. A la ferme, elle accueille également son petit fils Lucas, avec qui elle a développé une relation fusionnelle. Lui aussi est mal dans sa peau, rejeté par son père, avec pour seul repère cette mamie qu’il aime tant.

Ce roman choral nous permet de découvrir l’histoire de ces trois protagonistes mais aussi de les voir évoluer ensemble. J’ai beaucoup aimé la finesse de la plume de Julien ainsi que l’humour, la tendresse et l’amour qui s’en dégage. Émotionnellement, attendez-vous à rire mais aussi à avoir les larmes aux yeux. Ce livre retrace trois tranches de vie de trois personnages qui sont à un tournant de leurs vies. J’ai trouvé la construction sympathique et les courts chapitres dynamisent notre lecture. J’en aurai voulu plus car la fin m’a semblé un peu rapide. Néanmoins, je crois surtout que je me suis beaucoup attachée à ces héros ordinaires qui m’ont tellement touché et avec qui j’aurais aimé partager encore plus de moments…

Pour conclure « Grandir un peu » est un très beau premier roman. Amateurs de jolies histoires qui parlent de transmissions et de personnes authentiques, laissez-vous séduire par Raymonde, Jeanne et Lucas. Concernant l’auteur, je lui souhaite beaucoup de succès car sa plume envoûtante, a, je le pense, encore beaucoup de choses à nous raconter !

Retrouvez ce roman sur Amazon

La vie est belle et drôle à la fois de Clarisse Sabard

Comédie de noël – Livre sorti le 16 octobre 2018
Editions Charleston
Lecture personnelle

Ma note : 5/5 mentions « coup de cœur » et « incontournable 2020 »

 

Résumé : Léna n’en revient pas. Comment sa mère, qui l’a convoquée pour passer Noël dans la maison de son enfance, a-t-elle pu disparaître en ne lui laissant que ce message sibyllin ? La voilà donc coincée dans le petit village de Vallenot au cœur des Alpes de Haute-Provence et condamnée à passer la fête qu’elle hait plus que tout, entourée de sa famille pour le moins… haute en couleur ! Mais les fêtes de famille ont le don de faire rejaillir les secrets enfouis. Les douloureux, ceux qu’on voudrait oublier, mais aussi ceux qui permettent d’avancer…


L’avis de #Lilie : Cette année, en raison du contexte morose, j’ai eu envie, et besoin, de lire des romans de noël et de me déconnecter le temps de mes lectures. C’est complètement par hasard que j’ai entendu parler de deux livres de Clarisse Sabard qui ont rejoint, rapidement, ma PAL. Celui-ci n’y est pas resté longtemps et je ne regrette pas cette découverte qui m’a procuré tellement de plaisir et d’émotions.

Nous faisons ici connaissance avec Léna, une jeune femme qui n’affectionne pas la période de noël. Quand elle reçoit un mail de sa mère lui demandant de venir passer les fêtes dans le chalet familial, avec son frère et sa nièce, elle hésite à accepter…. Néanmoins, elle se fait une raison et décide d’y aller. Une fois arrivée, elle découvre que sa mère est partie ! Léna va-t-elle rester à Vallenot ? Pourquoi est-elle aussi morose en cette période ? Se pourrait-il que ces fêtes soient l’occasion, pour elle, d’écrire une nouvelle page de sa vie ?

Léna est un personnage auquel il est difficile, selon moi, de ne pas s’attacher. En effet, même si elle n’aime pas noël, elle accepte la réunion de famille proposée puis ensuite de rester, même si sa mère les a plantés. C’est une jeune femme un peu perdue, qui va, à l’occasion de ces fêtes, voir resurgir des souvenirs enfouis et traumatisants. Elle est aussi maladroite que son frère, Tom, est pragmatique. Papa d’une adolescente, Violette, en pleine crise de couple, il trouve malgré tout l’énergie de faire bonne figure pour passer de bons moments en famille et en profite pour se changer les idées. Violette, quand à elle, est à un tournant de sa jeune vie puisqu’elle entre de plein pied dans l’adolescence, ce qui implique des interrogations, des changements hormonaux et des projets à gogo ! Il y a aussi Xavier, l’oncle devenu prêtre, Clément, l’amour de jeunesse de Léna, et la grand-mère de Tom et Léna, jamais à court d’idées ni de pâtisseries ! Tous les personnages sont hauts en couleurs, très attachants et permettent au lecteur de s’identifier grâce à leur normalité.

Cette découverte de la plume de Clarisse Sabard se solde par un énorme coup de cœur ! Sa plume vive et dynamique vous emporte dès les premières lignes et vous rendent complètement accro à votre lecture. Son écriture tout en simplicité vous accroche pour ne plus vous lâcher et ses descriptions de scènes, qui pourraient arriver à n’importe quelle célibataire de nos jours, donnent du réalisme au récit. Elle aborde des thèmes assez sombres malgré la légèreté affichée. En effet, elle nous parle de traumatismes d’enfance, de la difficulté des séparations mais aussi d’infidélité. Émotionnellement, vous serez donc servis car l’autrice arrive à vous faire passer du rire aux larmes en l’espace de quelques mots. J’ai ri,souri mais aussi eu une boule dans la gorge au fil des pages et j’ai ressenti une petite pointe de tristesse en arrivant au dernier chapitre. Heureusement, il existe une suite à ce roman, qui est déjà dans ma PAL. La question est maintenant de savoir si je me laisse tenter tout de suite ou si je patiente un peu… Affaire à suivre….

Pour conclure, « la vie est belle et drôle à la fois » est une belle découverte qui mérite d’être plébiscitée par les lecteurs en recherche d’une lecture remplie d’émotions, avec des personnages attachants et auxquels on peut s’identifier. Pour ma part, je me note le nom de Clarisse Sabard parmi les autrices à suivre et à lire en 2021 tant j’ai été conquise par son style, sa plume et sa manière de nous raconter des jolies histoires. Un incontournable à ne pas louper !



Envie d’en savoir plus sur l’autrice, découvrez son interview sur le site des Editions Charleston ici !
Retrouvez ce roman sur Amazon

LAIT ET MIEL de Rupi Kaur.

[ POÉSIE – 2017 ]
LITTÉRATURE ÉTRANGÈRE – illustrations
Éditions Pocket – Éditions Charleston
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Sabine Rolland
208 pages
Ma note : 5/5 mention ‘incontournable 2019″
Lien Kindle
 

 

Le résumé :
voici le voyage d’une
survie grâce à la poésie
voici mes larmes, ma sueur et mon sang
de vingt et un ans
voici mon cœur
dans tes mains
voici la blessure
l’amour
la rupture
la guérison

 

– rupi kaur –
 » lait et miel est un recueil poétique que toutes les femmes devraient avoir sur leur table de nuit ou la table basse de leur salon. Accompagnés de ses propres dessins, ses poèmes, d’une honnêteté et d’une authenticité rares, se lisent comme les expériences collectives et quotidiennes d’une femme du XXIe siècle.  » Erin Spencer –​ Huffington Post
 

Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"

 

 

A mes yeux, en lecture, il n’y a pas d’occasion ratée, il n’y a que ces moments intimistes entre les mots et moi. Ce recueil me faisait de l’œil depuis sa sortie, 2 ans auparavant. Il était là gravé dans un coin perdu de mon cerveau et ce qu’il y a de génial c’est que les libraires sont là pour vous rappeler pendant votre balade (où vous faite en sorte de pas ruiner votre compte en banque et mettre en rogne votre mari), que ce livre vous fait de l’œil depuis belle lurette et qu’il est temps de le lire.

 

Je ne suis pas une grande fan de poésie. Je trouve cela difficile de saisir le sens caché et surtout la poésie reste celle que j’ai été obligée d’apprendre par cœur à l’école et à laquelle je ne pigeais que dalle ( oui j’ai été traumatisée par la poésie !).

 

Bref après cet aparté d’aucune utilité, LAIT ET MIEL de rupi kaur a quelque chose de magique, de majestueux et de splendide.

 

Ce recueil de poésie est axé sur quatre émotions, quatre états d’âme et est illustré merveilleusement bien. Ces émotions transpirent d’honnêteté : celle qui pique, celle qui passionne, celle qui déchire et celle qui réconcilie. A travers le style propre de rupi kaur et ses illustrations, j’ai voyagé d’un état à l’autre me laissant portée par ce flot musical unique et où ricoche tant de chose au travers de ces mots percutants. Chaque femme trouvera un écho à sa propre expérience et existence et c’est en cela qu’il est majestueux : il réunit.

 

Cette expérience de lecture est magique et grandiose à mes yeux. Ces mots m’ont scotché, tétanisé, ému, transcendé, apaisé. LAIT ET MIEL fait parti maintenant de ces livres que je lirai encore et encore et encore.

 

Voici à présent quelques extraits :

 

SOUFFRIR (page 15)
on
t’as appris
que tes suisses
sont un arrêt au stand
pour les hommes qui ont
besoin d’un lieu où se reposer
un corps vacant assez vide
pour accueillir des hôtes
mais où personne
ne souhaite
demeurer

 

AIMER (page 63)
je mentirais si je disais
que tu me laisses sans voix
en vérité tu rends ma
langue si défaillante qu’elle oublie
dans quelle langue parler

 

ROMPRE (page 134)
la nuit après ton départ
je me suis réveillée si brisée
le seul endroit où mettre les morceaux
était les poches sous mes yeux
 
GUERIR (page 202)
tu dois
vouloir passer
le reste de ta vie
avec toi-même
d’abord

 

L’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ? Avez-vous envie de lire ce recueil ?
 
#Esméralda

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

… le site de Rupi Kaur.

Juliette de Anne Fortier

Juliette perso

Littérature internationale – édition poche sortie le 16 juin 2017

Editions Charleston

Lecture personnelle

 

Résumé : À la mort de sa tante préférée, Julie ne reçoit pour héritage qu’une mystérieuse clé, accompagnée de l’adresse d’une banque à Sienne. Elle s’envole aussitôt pour l’Italie et y trouve une liasse de papiers jaunis relatant les amours d’un jeune homme prénommé Roméo avec celle qui est sans doute son ancêtre, la belle Juliette Tolomei. La Juliette de Shakespeare.

Alors que Julie déchiffre les parchemins, elle comprend que la sinistre malédiction prononcée six siècles plus tôt plane encore sur sa famille… Pourra-t-elle échapper au danger qui la guette à vouloir ainsi découvrir son destin ?

Une poignante histoire d’amour : Shakespeare en a tiré sa plus belle pièce, Julie y découvrira son destin.

 

Mon avis : J’ai connu ce roman grâce à ma cousine, également grande lectrice et bloggeuse, avec qui je participe, régulièrement, à des défis lecture. L’une de nous propose un thème commun à deux livres de sa PAL et l’autre en choisit un à lire. Cette fois, le thème proposé était « histoire de famille » et j’ai choisi de lire « Juliette ».

Nous faisons ici connaissance avec Juliette, une jeune américaine qui vient de perdre sa tante. Elle découvre alors une lettre lui apprenant ses origines italiennes et lui disant de se rendre à Sienne afin de découvrir un trésor de famille. Arrivée là-bas, elle se rend compte que la famille Tolomei, dont elle fait partie, est une des grandes familles de la ville, et que les rivalités interfamiliales sont toujours d’actualité. Juliette va alors se plonger dans une quête qui l’amènera à fouiller dans le passé de sa famille et à découvrir des secrets qu’elle ne soupçonnait même pas.

Juliette est une jeune fille déterminée qui part en Italie en ne sachant pas ce qu’elle va y trouver. Sa rencontre avec Eva Maria et Alessandro va l’aider à comprendre les us et coutumes de la ville mais aussi les légendes qui s’y rattachent. Alessandro est un officier de police mystérieux, terriblement séduisant, mais dont on sait peu de choses. Le roman fait des va-et-vient avec le passé et avec les véritables Roméo et Juliette. On apprend ici que ces héros auraient, en vérité, vécus dans la région de Sienne et que Shakespeare s’en serait inspiré pour écrire sa célèbre pièce.

J’ai beaucoup aimé cette lecture. Tout d’abord, les allers-retours entre les personnages originaux et la Juliette du présent donnent du rythme à l’histoire. En effet, même si cela peut paraître déstabilisant, on est vite pris dans un tourbillon d’actions, d’émotions et d’intrigues qui nous font voyager du moyen-âge au 21ème siècle. Ensuite, j’ai trouvé l’écriture très réaliste et visuelle. Ainsi, au fil des pages, j’avais l’impression de me balader en Toscane et d’assister aux actions des personnages. Cela m’a d’ailleurs donné envie d’aller faire un tour à Sienne cet été et de voir de visu certains lieux décrits. Enfin, j’ai beaucoup aimé ce roman car jusqu’au bout, on est dans l’incertitude et on ne peut être sûre à 100% de l’issue de l’histoire.

Vous l’aurez compris, ce roman est une très belle découverte. Amateurs d’histoires mettant en scène des secrets de famille, n’hésitez pas à vous lancer dans ce roman qui vous transportera en plein cœur de la Toscane et qui vous fera également voyager au fil des âges !

Juliette est retournée à Sienne et est allée faire un tour sur la Piazza del Campo et devant le palais Tolomei.

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez ici l’avis de ma cousine sur son blog « la caverne d’Ankya »

Si vous souhaitez acheter ce livre sur le site des éditions Charleston, c’est par là

Retrouvez également « Juliette » sur Amazon