LOVE YOU, FORGIVE ME une romance de Élodie François.

ROMANCE CONTEMPORAINE

Collection &H


Elle ne l’a jamais oublié, il ne l’a pas du tout reconnue… mais ils vont devoir partager une chambre d’hôtel.
Simon Brunet est nu dans la douche. Simon Brunet, son crush du collège – et accessoirement celui qui se moquait le plus d’elle –, est nu dans la douche de sa chambre d’hôtel. Ivy ne s’en remet pas. Si son regard de braise est toujours aussi perturbant, les tatouages et les muscles ciselés sont nouveaux.
Et très dangereux. D’autant que Simon ne l’a pas du tout reconnue ; en même temps, pourquoi se souviendrait-il de la gamine qu’il prenait de haut quinze ans plus tôt ? Au fond, c’est mieux ainsi : elle va pouvoir profiter pleinement de la situation. Alors, quand l’hôtel leur confirme que c’est un problème de surbooking et qu’ils vont devoir partager une suite luxueuse pendant plusieurs jours, Ivy ne peut retenir un sourire : elle a bien l’intention de profiter de ce laps de temps pour tourner la situation à son avantage…

 

 

Ma note : 4,5/5 mention « à dévorer »
Nouveauté 2021
319 pages
Disponible en numérique

 

 


MON AVIS

Viviane, alias Ivy, a une revanche sur la vie. Sa jeunesse est tourmentée. Il faut dire qu’étant ronde, elle était la cible de vacheries en tout genre. Et le cercle vicieux, la poussait à manger davantage. Elle n’avait que très peu d’ami.e.s et la solitude était devenue pesante.
Mais Ivy est une battante. Dès son arrivée à la faculté, elle prend sa vie en main et décide de faire taire les vieilles moqueries. La perte de poids devient son objectif principal. Ses études la conduisent à un poste de rédactrice en chef. Son plaisir : faire des recherches et écrire des articles. Son meilleur ami (et colocataire aussi) est la canne sur laquelle elle se repose quand son moral est en berne. Ivy est devenue une jeune femme déterminée, combattive, volontaire, un peu revêche, mais encore mal dans sa peau. Son corps porte toujours les stigmates de ses jeunes années. Elle n’arrive pas à s’accepter et surtout à se montrer.

 

Direction Paris pour une rencontre annuelle entre journalistes de tout horizon au cours de laquelle un prix est décerné. Ivy est folle de joie de pouvoir partager son amour pour le journalisme autour de tables de rencontres et conférences. Soulagée enfin d’avoir pu poser sa valise dans sa chambre, elle se dirige vers sa salle de bains. En ouvrant la porte c’est un homme dans la douche qu’elle découvre. Statufiée par la surprise et l’incompréhension, son ébahissement est à son comble quand elle pense l’avoir reconnu. Lui est sans aucun doute son amour de jeunesse, enfin son crush, celui qu’elle regardait avec les yeux de l’amour et lui l’ignorait totalement. Simon, elle n’en croit pas ses yeux. Bel homme, tatoué, un corps à damner. Ivy n’en revient toujours pas alors que ce dernier ne semble pas l’avoir reconnu. Cette erreur de réservation va lui permettre de passer trois jours de rêves. Son identité toujours cachée, elle va découvrir un nouveau Simon qu’elle ne peut qu’apprécier davantage. Alors quand cette dernière vole en éclat, c’est la douche froide. Simon n’a pas du tout apprécié qu’elle se joue de lui. Trois jours de rêves qui s’écroulent instantanément.

 

Simon, également journaliste, n’a pas eu la vie aussi facile que l’on pourrait croire. Il a dû surmonter de nombreuses épreuves et une de taille l’attend encore. Malgré sa déception due au mensonge, il s’en veut terriblement de s’être laissé emporter.

 

Après tout peut-être a-t-il droit de goûter au bonheur ?

 

Élodie François nous propose une magnifique romance où de nombreux thèmes sont abordés. Elle parle avec honnêteté de problèmes de surpoids, d’addiction, de confiance en soi, d’amitié, de famille, de passion et d’amour compliqué mais si magnifique. Sa plume m’a captivé dès le départ. Une romance loin d’être lisse et qui propose de nombreux rebondissements. Une romance slow burn qui prend le temps de s’installer, de développer les sentiments des protagonistes. Des moments romantiques, des moments dramatiques, des moments tendres, tout ce dont je raffole. Entre Strasbourg et Rome, ce voyage guérira les cœurs blessés et pansera les âmes détruites.

 

Une romance doucereuse où les sentiments ont avant tout une place cruciale, portée par des protagonistes dont il est impossible de ne pas adorer. Leur histoire vous émouvra tout autant que je l’étais. Et j’ai envie de conclure sur « tout vient à point à qui sait attendre ». Une histoire de cœur et d’amour rocambolesque.

 

Une chronique de #Esméralda