Midnight Blue de L.J. Shen

New romance – Format poche sorti le 18 juin 2020
Éditions Hugo Poche

Ma note : 3.5/5


Résumé : Lorsqu’on propose à Indigo d’accompagner Alex Winslow, le rocker britannique, lors de sa série de concerts à travers le monde, elle n’hésite pas très longtemps, elle a trop besoin d’argent.
Sa mission est à la fois simple et compliquée : elle devra le suivre de très près et le surveiller. Alex est beau comme un dieu et mondialement connu. Mais pas simplement pour son talent. Il a une très mauvaise réputation d’amateur de substances illégales et il s’est retrouvé au cœur de trop de scandales médiatiques.
Après l’échec commercial de son dernier album, il n’a guère le choix : il doit réussir sa tournée, afficher un comportement exemplaire et composer très vite de nouvelles chansons. Indigo va devenir l’ombre d’Alex pendant trois mois, d’hôtels en salles de concert. Il déteste cette idée et est résolu à la faire fuir au plus vite pour qu’elle ne soit plus en travers de son chemin. Mais Indigo est tout aussi déterminée. Au fil des jours, elle pourrait bien jouer un autre rôle dans la vie d’Alex et trouver le chemin de son cœur.


L’avis de #Lilie : Voilà un moment que j’entends parler de LJ Shen. A l’occasion d’un swap, j’ai reçu ce livre en cadeau et j’étais ravie de pouvoir enfin découvrir la plume de cette autrice « à la mode ». Apparemment, je n’ai pas choisi son roman le plus marquant car même si j’ai passé un bon moment de lecture, je ne ressors pas totalement conquise par ma découverte.

Nous faisons ici connaissance avec Alex Winslow, une star du rock sur le déclin, qui enchaîne scandales sur scandales et qui n’arrive plus à créer de nouveaux tubes. En vue de sa « tournée de la dernière chance », son équipe techniquedécide d’engager une jeune femme pour le surveiller et l’aider à écrire son nouvel album. Indigo est déterminée à mener à bien cette mission car elle a besoin de cet argent pour aider ses proches. Alors que tout les oppose, Indigo et Alex vont se rapprocher. Mais est-ce une bonne idée ? Peut-on faire confiance à Alex ? Et Indigo, qu’a-t-elle à gagner dans cette relation qui ne semble pas avoir d’avenir ?

Indigo, ou Indie, n’a pas eu une vie facile. Orpheline depuis quelques années, ses parents sont morts tragiquement et depuis, elle vit avec son frère, sa belle-sœur et son neveu. Tous les quatre, ils essaient de survivre mais le quotidien est loin d’être rose. Indie essaie de faire de son mieux pour aider sa famille. Elle se contente de plaisirs simples, des balades en vélo, coudre des vêtements et profiter de l’instant. Sa rencontre avec Alex va être glaciale, d’autant plus qu’il n’entend pas lui faciliter la vie. Pourtant, la fraîcheur et l’innocence qui se dégagent de sa « nounou » vont piquer sa curiosité et il va, peu à peu, se rapprocher d’elle et tenter de l’apprivoiser. Il a l’habitude d’avoir tout ce qu’il veut et l’obstination d’Indie à lui résister va l’intriguer. Rapidement, elle va devenir sa muse mais aussi un défi pour lui. La relation entre les deux protagonistes avance sur courant alternatif et par moment, ils m’ont un peu fatigué. J’ai eu du mal à m’attacher à eux car Alex est une véritable tête à claque et Indie a parfois des réactions assez incompréhensibles. Bref, mis à part la fin qui m’a touché, je n’ai pas réussi à avoir d’empathie pour « le couple star ».

Vous l’aurez compris, cette lecture me laisse un goût mitigé. En effet, je n’ai pas apprécié les deux protagonistes principaux et ils m’ont même exaspéré à de nombreuses reprises. En revanche, la plume de l’autrice est assez magique car dès qu’on commence à lire, on a bien du mal à poser le livre tant on a envie d’en savoir plus. L’intrigue est riche en rebondissements et laisse peu de temps morts, ce qui fait qu’on ne s’ennuie pas une minute. La double narration permet d’avoir une vue d’ensemble et de suivre l’évolution d’Alex et Indie. L’épilogue offre une jolie conclusion à cette histoire qui avait tous les ingrédients pour me plaire mais qui n’a pas atteint pleinement son objectif.

Pour conclure « Midnight Blue » est donc une lecture en demi-teinte. Même si les protagonistes ne m’ont pas touché, j’ai aimé découvrir la plume addictive de LJ Shen et je pense me lancer très bientôt dans sa saga « Sinners » dont j’ai entendu tellement de bien !

Retrouvez ce roman sur le site des éditions Hugo&Cie

 

L’honneur de Preston de Mia Sheridan

New romance – Livre sorti le 11 octobre 2018
Editions Hugo Poche
Lecture personnelle

Ma note : 4,5/5 mention « émotions »

 

Résumé : Ils étaient deux frères –des jumeaux– je les aimais tous les deux, mais mon âme n’appartenait qu’à l’un d’entre eux.
Toute sa vie durant, Annalia Del Valle a aimé Preston Sawyer. Elle a grandi dans une cabane dans Central Valley en Californie, mais a découvert la liberté, dans la ferme Sawyer voisine et auprès des garçons qui étaient ses seuls amis.
Preston est amoureux de Annalia depuis son enfance. Il a réussi à le lui cacher jusqu’ à ce que leurs mondes – comme leurs corps– sont entrés en collision par une chaude nuit d’été. Une nuit qui va bouleverser leur vie pour toujours.
Après avoir disparu corps et âme pendant six mois Annalia est de retour en ville. Si Preston a échappé à son désespoir amoureux, son sens de l’honneur et sa fierté parviendront-t-ils à le retenir à nouveau, lorsque, l’objet de son désir de toujours, est de retour.
Comment fait-on pour dépasser les blessures du passé ? Réparer L’irréparable ?


L’avis de #Lilie : Mia Sheridan fait partie des autrices que j’aime lire même si je sais que ses histoires me procurent souvent de grandes émotions. Grâce au #FrostyChallenge, j’ai enfin sorti ce roman de ma bibliothèque et je dois avouer qu’une fois encore, Mia Sheridan nous entraîne dans une romance unique avec son flot de larmes, d’amour et de secrets.

Nous faisons ici connaissance avec Annalia, une jeune fille puis une jeune femme d’origine mexicaine, à qui la vie n’a pas toujours souri. Durant son enfance, elle fait connaissance avec Cole et Preston, deux jumeaux tellement semblables physiquement mais aussi tellement différents dans leurs attitudes et leurs manières d’évoluer dans la vie. Un soir, tout bascule et le destin des trois protagonistes change de manière irrémédiable. Preston pourra-t-il se pardonner ? La vie va-t-elle enfin sourire à Annalia ? Annalia et Preston ont-ils un avenir ensemble ?

Annalia n’a pas une vie facile : tout d’abord, elle a des relations compliquées avec sa maman, arrivée illégalement aux USA et qui a bien du mal à s’intégrer. De ce fait, elle a grandi dans la précarité et elle a bien du mal à s’ouvrir ou à se rapprocher des autres car elle a honte de sa situation. Néanmoins, cela va lui donner une certaine force de caractère même si, pendant longtemps, elle va se brider afin de ne pas faire de vagues. Concernant les jumeaux, il y a Cole, qui est à l’aise socialement, et Preston, qui est plus mystérieux et taiseux. Ils sont tous les deux très séduisants mais ils n’ont pas du tout la même vision de la vie. Tandis que l’un rêve de s’évader et de partir loin, l’autre rêve de rester sur sa terre et de la voir prospérer. Ils nourrissent tous les deux des sentiments pour Annalia et cela va causer des frictions et des non-dits entre eux.

Comme toujours avec Mia Sheridan, ce roman est riche en rebondissements et en émotions. En effet, prévoyez la boite de mouchoirs à proximité car l’autrice prend un malin plaisir à malmener ses protagonistes et ses lecteurs. Son écriture est efficace, visuelle et une fois le livre débuté, c’est compliqué de le laisser de côté. Le récit est construit de manière originale. On commence au présent avant de repartir quelques années en arrière pour revenir jusqu’au présent. La double narration permet de comprendre les raisonnements d’Annalia et de Preston et le moins que je puisse dire, c’est que par moment, j’aurais aimé les secouer un peu tous les deux. Néanmoins, l’intrigue est bien menée car jusqu’au bout, on est dans l’incertitude du dénouement et l’émotion monte crescendo jusqu’au dénouement, avec une scène qui m’a prise aux tripes à quelques pages de la fin! En bref, encore une fois, la magie a opéré et j’ai été conquise.

Pour conclure, « l’honneur de Preston » est une romance riche en émotions qui ne devrait pas laisser les lecteurs de marbre. Entre secrets et passion, l’équilibre est parfois difficile à trouver mais ce qu’il faut retenir, c’est que le plus important, c’est l’amour !

Retrouvez ce roman sur le site d’Hugo & Cie

N’oublie pas les chocolats de Tamara Balliana

Romance de noël – Livre sorti le 8 octobre 2020
Hugo Poche
Lecture personnelle

Ma note : 4/5 mention « lecture gourmande »

Résumé : Devi n’aime pas Noël. Chaque année, elle a hâte que cette période se termine, que les gens autour d’elle cessent de se comporter comme des elfes surexcités et redeviennent des adultes. Alors, quand elle perd son emploi quelques semaines avant le réveillon, c’est sans joie aucune qu’elle postule… au magasin de jouets de son village d’Alsace. Sur les conseils de Louise, sa meilleure amie et précieuse alliée au quotidien, elle apporte ses chocolats faits maison lors de son premier jour. Tout le monde aime les chocolats, non ?
Gabriel adore les fêtes de fin d’année. Il fait partie de ceux qui, dès fin novembre, décorent leur maison, enfilent des pulls kitsch, boivent du vin chaud au marché de Noël et dévorent les chocolats ! Son travail de directeur d’un magasin de jouets lui permet de laisser libre cours à sa créativité. Son défi cette année : transformer la nouvelle recrue et son âme de Grinch en lutin du Père Noël.


L’avis de #Lilie : Je continue ma « cure » de romance de noël avec une autrice que j’aime beaucoup lire. A la lecture du résumé, je sentais le potentiel de ce roman. Je n’ai pas été déçue car j’ai passé un excellent moment de lecture, romantique, drôle et dépaysant.

Nous faisons ici connaissance avec Devi, une jeune femme qui va perdre son travail et se retrouver à postuler dans un magasin de jouet, au mois de décembre, alors qu’elle déteste noël…. Elle rencontre alors Gabriel, un jeune homme sexy, qui est aussi….son patron ! Il adore noël autant qu’elle semble détester cette fête. Ces deux personnes, que tout semble opposer, vont-elles arriver à s’accorder ? Pourquoi Gabriel se donne-t-il pour mission de faire aimer noël à Devi ? Et elle, va-t-elle finir par aimer noël et succomber à la magie de cette période ?

Devi est une jeune femme qui ne rentre pas vraiment dans le « moule » des héroïnes de romance : un peu revêche, elle est plus attirée par les tueurs en série que par les romans et films à l’eau de rose. Sans emploi, elle semble bien indécise quant à son avenir professionnel. Néanmoins, comme elle a la tête sur les épaules, elle n’hésite pas à postuler dans un magasin de jouets afin de faire bouillir la marmite. Très proche de son amie Louise, qui est aussi excentrique et organisée que Devi est pragmatique et bordélique, elles forment un duo détonnant, solide et elles sont toujours là l’une pour l’autre. Gabriel, lui, a tout du « golden boy » : patron d’un magasin de jouet après avoir franchi tous les échelons, gentil, beau, sportif, attentionné avec ses employés, la liste de ses qualités n’en finit pas !! Lorsqu’il rencontre Devi, il se sent immédiatement attiré par ce bout de femme qui a du caractère et qui ne porte pas noël dans son cœur. Il va alors se donner la mission de la sensibiliser à la magie de la période et va découvrir, en la côtoyant, une âme plus fragile qu’il n’y paraît, qui s’est forgée seule, loin de l’atmosphère familiale qu’il a lui-même connu.

J’ai passé un excellent moment de lecture. En effet, la plume de Tamara Balliana est toujours aussi vive, visuelle et émotionnellement prenante. On est tout de suite plongés en plein cœur de l’Alsace et même si on ne connaît pas, ou peu, la région, on n’a aucun mal à la visualiser et à sentir toutes les odeurs émanant des marchés de noël. L’humour est très présent au fil des pages et je me suis, à de nombreuses reprises, surprise à éclater de rire. Mais ne vous y trompez pas, l’amour et la séduction sont bel et bien au rendez-vous. Subtilement, les protagonistes font leur chemin et avancent pas à pas l’un vers l’autre. L’intrigue est intéressante, ponctuée de quelques rebondissements qui permettent de surprendre le lecteur. La double narration, que j’affectionne particulièrement, est un vrai plus pour cette romance. J’ai également beaucoup aimé les personnages qui sont hauts en couleur et très attachants. Mais attention, je dois vous prévenir qu’au cours de cette lecture, un phénomène assez étrange risque de s’emparer de vous. En effet, Devi confectionne des chocolats, régulièrement, et du coup, on a tendance à avoir envie de dévorer un grand nombre de douceurs chocolatées tout en lisant…. Si mon esprit s’est allégé avec ce roman, je ne suis pas sûre que ma balance me dise merci ^^

Pour conclure, « N’oublie pas les chocolats » est une bonne romance de noël qui réunit tous les incontournables du genre : deux personnages que tout semble opposer, l’ambiance des fêtes de fin d’année et un cocktail de bons sentiments. Laissez-vous tenter par l’atmosphère alsacienne et surtout, gardez vos chocolats à portée de main !!

Retrouvez l’univers de Tamara Balliana sur son site
Retrouvez ce roman sur le site d’Hugo & Cie

La promesse de Mia Sheridan

20180727_183808

New romance – livre sorti le 13 avril 2017

Hugo et Compagnie

Lecture personnelle

 

Résumé : Quand Kira croise Grayson à la banque, elle pense avoir trouvé la solution à son problème : il est visiblement à la recherche d’argent et elle est prête à partager celui dont elle héritera si elle se marie. Il ne lui reste plus qu’à faire sa proposition, un peu inhabituelle.

Grayson a promis qu’il restaurerait le vignoble familial situé en Californie. Pour cela, il a besoin de fonds. Il va accepter avec réticence la proposition de Kira. Apparemment, ils partagent bien peu de choses. Ils ont également des préjugés l’un sur l’autre. Mais, au cours d’un été, au milieu des vignes, ils vont apprendre à se découvrir, à s’apprivoiser, à découvrir que leur rencontre va peut-être leur permettre de trouver bien plus qu’un avantage financier.

 

Mon avis : J’avais eu l’occasion de découvrir la plume de Mia Sheridan lors de la sortie d’Archer’s Voice, il y a deux ans. Touchée par un déluge émotionnel, j’ai longtemps hésité avant de retenter l’expérience…en effet, on a toujours peur que la magie n’opère pas de nouveau, et du coup on repousse sans cesse la lecture. Maintenant je peux l’avouer, quelle erreur !!!

Kira croise par hasard Grayson à la banque. Comprenant qu’il a besoin d’argent, et elle aussi, elle va le trouver le lendemain pour lui proposer un arrangement incroyable : elle pourra toucher l’héritage de sa grand-mère en cas de mariage. L’arrangement est donc simple : ils se marient, ils restent ensemble quelques mois en faisant croire à leur idylle puis ils divorcent en se partageant l’argent. Simple sur le papier, cette cohabitation ne va pas se passer si facilement. Et si finalement, l’argent faisait le bonheur ?

Nous faisons donc connaissance avec Kira, une jeune femme à la personnalité complexe. Fille d’un homme politique en vue, elle fuit cette vie guindée et souhaite se détacher de l’influence de son père. Echaudée par sa précédente relation, elle ne souhaite plus s’attacher car elle ne veut plus souffrir. Elle a aussi un tempérament de feu, sait ce qu’elle veut, et ne veut plus. Elle a également le cœur sur la main et utilise son temps libre pour être bénévole dans un centre d’accueil.  J’ai adoré ce personnage qui ne se laisse pas faire et qui essaie toujours de faire au mieux. Surnommée « la petite sorcière » par Grayson, va-t-elle réussir à l’ensorceler ?

Grayson a repris l’exploitation viticole de son père, au bord de la faillite, et souhaite la sauver pour le rendre fier. La proposition de Kira va le déstabiliser mais sa volonté de remettre sur pied le domaine va le décider. Lui aussi, il souffre d’un manque de confiance en lui et a toujours manqué d’affections. Pourtant, la petite sorcière va peu à peu toucher son petit cœur et transpercer la carapace de « dragon » qu’il s’est construit. Tous les deux, ils vont emprunter un chemin qui leur fera découvrir de nouvelles perspectives et d’en apprendre beaucoup sur leurs propres histoires.

Pour la deuxième fois, j’ai été envoutée par la plume de Mia Sheridan. Ses romans jouent beaucoup sur la corde sensible et si vous n’aimez pas ressentir un déluge émotionnel, passez votre chemin. On passe de la stupéfaction à l’attente, de la tristesse à la joie, de l’amour à la colère sans aucun préavis. Les scènes de sexe sont peu nombreuses mais sont intenses. L’écriture à double point de vue est toujours une excellente idée et permet d’avoir une vision d’ensemble de la situation et de connaitre tous les tenants et les aboutissants. Sous couvert d’une romance, l’auteure aborde des thèmes sensibles comme celui des relations familiales ou des pressions subies par les proches. Encore une fois, elle arrive à faire passer son message avec délicatesse.

Pour conclure, ce roman est un coup de cœur de l’été.  Une nouvelle fois, Mia Sheridan prouve qu’elle est une magicienne des mots et qu’elle arrive à nous amener là où elle veut. Amateurs de new romance fortes en émotion, n’hésitez pas à vous lancer.  Laissez-vous envouter par la petite sorcière et le dragon de Californie !

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez ce roman sur le site d’Hugo et Compagnie

Retrouvez-le également sur Amazon