ACCOMMODER AU SAFRAN, une romance de Maryssa Rachel.

ROMANCE CONTEMPORAINE

JDH Éditions

Collection Romance Addict


Une sexy romance dans la collection Romance Addict : Comment prendre soin de l’autre si on n’est pas capable de prendre soin de soi ? L’amour existe-t-il encore ? Que signifie être infidèle ? Peut-on encore vibrer d’amour après toutes ces années de mariage et surtout après 40 ans ? Et si tout était trop tard ? Et si après tout, la vie c’était l’ennui… ?
Qui n’a jamais eu envie de tout foutre en l’air et de recommencer une vie ailleurs ? Marie est drôle, brute de décoffrage, tantôt joyeuse, tantôt triste, tantôt forte, tantôt faible, tantôt amoureuse, tantôt haineuse… Mais Marie manque de confiance en elle. La vie de couple l’a « enrobée » dans tous les sens du terme, elle se trouve grosse, vieille, moche et inintéressante, surtout à côté de ses deux merveilleuses amies… Relookage express, nouvelle coiffure et épilation, sorties dans les bars avec les copines… Marie va vite se rendre compte que ses sorties lui font un bien fou. Elle retrouve goût à la vie, elle reprend soin d’elle, elle évite de plus en plus ce mari boulet qu’elle ne supporte plus… Avec « ACCOMMODER AU SAFRAN », Maryssa Rachel offre à ses lecteurs une histoire d’amour moderne, drôle, parfois cynique, sans « once upon a time » et sans « ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants »…

Ma note : 4/5
Nouveauté 2021
328 pages
Disponible en numérique et broché


MON AVIS

Si le nom de l’auteure vous interpelle, c’est que certainement vous aviez suivi de près ou de loin la sortie en 2017 de son roman Outrage Chez Hugo Roman dans leur collection Blanche qui avait fait beaucoup, beaucoup, de bruits.

 

Est-ce-que Maryssa Rachel s’est adoucit en nous proposant une romance traditionnelle ?

 

Je dirai bien que non !

 

Une romance certes traditionnelle, mais pas gnangnan. Une romance mature et qui explore l’amour et l’âge sous toutes ses coutures, si je puis dire.

 

Marie, la petite quarantaine, pas d’enfant, mais un mari bien installé dans la vie, avec la petite bedaine naissante et les chaussettes qui puent (c’est important). Marie est journaliste, écrit quelques piges et couvre ici et là des événement régionaux sans grande importance. La vie de Marie est un long puits sans fond. Une routine morbide dans laquelle s’est installée les remords et les reproches. Le sommeil, cette fatigue psychique, fait de ses journées un long combat, pour se lever, faire quelques chose et être la femme parfaite pour un mari qui a perdu de sa splendeur et de son ardeur.

 

Que sont devenus ses rêves ? Qu’est devenue sa vie ? Quelle femme est-elle à présent ?

 

La prise de conscience est ardue. La liberté est un lointain et doux éphémère. Aidée par ses deux amies de toujours qui croquent la vie et les plaisirs à pleine dent, Marie va tenter de donner un sens à sa vie, à ses désirs, à ses espoirs. Une quête semée d’embûches, mais c’est bien connu les erreurs forment la jeunesse.

 

Maryssa Rachel nous propose une romance assez atypique. J’ai rarement lu une romance où l’héroïne principale est une quadra en mal d’amour et en plein questionnement. De ce fait j’ai beaucoup apprécié le déroulement de l’histoire et surtout les prises de consciences qui nous ne vendent pas du rêve en tablette de chocolat et de happy-end. Une romance très proche de la réalité dans laquelle je m’y souvent retrouvée (et c’est choquant de se dire j’aurai pu dire ou faire cela). Maryssa Rachel aborde avec tact et fermeté des sujets sensibles tels que le deuil de la maternité, le deuil d’un mariage, le deuil de la femme que l’on souhaitait être, le deuil d’un premier amour, le deuil d’une carrière professionnel mais au-delà de tout cela elle parle d’amitié, de sexe libre, de liberté, de confiance en soi, de bien-être, d’espoir et d’amour naissant.

 

Marie est un personnage à part entière avec ses défauts et ses qualités. Une personne déterminée malgré sa tristesse envahissante et qui par ses hésitations va découvrir que malgré son âge et sa vie, elle est capable encore de ressentir du désir et de prendre des décisions.

 

Maryssa Rachel signe une romance hors des sentiers battus (encore !) qui explore l’âge de la raison avec réalité et honnêteté. Une romance aussi légère et sérieuse portée par une plume toujours aussi sensationnelle et brute de décoffrage !

 

Une chronique de #Esméralda