L’HIVER N’EST JAMAIS FROID AU CAFÉ DE L’AMOUR, une romance de noël de Julia Nole.

ROMANCE CONTEMPORAINE

Éditions Harper Collins


C’est un fait : depuis que sa grand-mère, Madie, a été placée en EHPAD, rien ne va plus dans la famille de Lili. Sa sœur ne jure que par son travail, son frère frôle le coma éthylique tous les week-ends, et voilà que son père envisage de vendre le café de Madie. Pourtant, cet endroit est tellement plus qu’un simple café ! C’est une véritable institution dans le village, un refuge où venir se réchauffer et un lieu chargé de souvenirs, qui les a tous vus grandir…
Non, il ne peut pas disparaître. Alors, Lili va tout faire pour le sauver et permettre à sa grand-mère d’y passer un dernier Noël. Même si ça signifie recroiser Tom, son éternel ennemi d’enfance, celui à qui elle doit le surnom de « Liliputienne » ainsi que sa phobie des insectes. Ce garçon moqueur devenu un officier de police très séduisant… mais toujours aussi énervant !

 

 

Ma note : 4/5 mention « à savourer »
Nouveauté 2021
304 pages
Disponible au format poche et numérique

 

 


MON AVIS

Aurélie, alias Lili, porte au café de grand-mère Madie, une affection sans limite. Des souvenirs à la pelle hantent ses lieux où elle a toujours eu une place particulière. Ses murs renferment des anecdotes, des rires, des pleurs, des cris d’enfants, l’odeur du café et des savoureux gâteaux confectionnés avec amour. Le café de Madie est un lieu magique, vivant et humain. Sa chaleur vous enveloppe dans un doux et tendre cocon dont il est difficile de s’extraire.

 

Mais un jour ce rêve s’écroule. Madie est hospitalisée en urgence et ne remettra plus jamais les pieds dans son café. Une année s’est écoulée et la famille s’étiole aux résonances de non-dits, de peine et de peur. Une année affreuse où les mots dépassent les pensées et où la tristesse s’installe. Aurélie fuit à tout prix ces moments familiaux se réfugiant dans son travail. Mais l’ultimatum est posé et Aurélie va tout faire pour montrer que sa famille à tort.

 

Julia Nole nous propose une nouvelle fois une jolie romance d’amour. L’histoire se déroule tout autour de ce café qui va devenir un véritable enjeu personnel et par extension familial. Aurélie est une jeune femme tenace et idéaliste. Sa maladresse est légendaire est ne tarde pas à faire des étincelles dans ce café montagnard. Aurélie fonce avec conviction et générosité. Elle n’a qu’un seul objectif : profitez de Madie et de son café une dernière fois. Cette situation ubuesque va perturber le quotidien d’Aurélie qui se retrouve chef d’entreprise, comptable, accessoirement peintre, décoratrice et apprentie électricienne et surtout gaffeuse. Aurélie m’a littéralement touchée par son enthousiasme débordant et contagieux et peu à peu son entourage va être également pris par cette frénésie. Si l’atmosphère dès le départ se veut triste, progressivement elle tend vers une ambiance chaleureuse et magique.

 

Et une romance de noël ne serait rien sans un soupçon d’amour. Et celui-ci est à l’image d’un policier. Tom, elle le connaît depuis son enfance. Ils ont fait les quatre cent coups ensemble mais surtout elle ne retient de lui que l’expert en farce et attrape qu’il était. Tom a beaucoup à se faire pardonner mais surtout il va devoir être à la hauteur du costume (c’est Aurélie qui le dit).

 

Une romance slow burn qui fait palpiter le petit cœur romantique que j’ai. Un décor parfait pour les différentes scènes du roman : entre la neige, le feu de cheminée, le pub joyeux et festif et le marché de noël.

 

La nouvelle romance de Julia Nole est un moment de lecture à savourer lentement et qui nous met dans l’ambiance de noël en un clin d’œil. Un environnement propice à la détente et qui invite à croire que l’amour est aussi doux que noël et qu’un bon chocolat chaud. Julia Nole m’a fait vivre une aventure palpitante où la famille est au cœur de tout. Une histoire qui met plein d’étoiles dans les yeux et qui nous pousse à penser que tout est possible tant que l’on y croit et qu’il n’y a pas de limite à nos rêves les plus fous.

 

Une jolie romance de noël aussi douce qu’un gros nounours que l’on enserre sans cesse.

 

OUPS, J’AI EMBRASSÉ MON BOSS ! une comédie romantique de Julia Nole.

COMÉDIE ROMANTIQUE

ÉDITIONS HARLEQUIN

COLLECTION &H


Bosser ou flirter ? Il faut choisir… en théorie !
 
Daphné devrait être aux anges : elle vient de décrocher le job de ses rêves dans une super boîte. Alors, pourquoi n’est-elle pas plus excitée que ça ? La réponse est simple et tient en un mot : Benjamin. Son nouveau patron n’est autre que le mec canon avec qui elle a scandaleusement flirté hier soir. Quelle idée aussi d’aller boire un verre dans le bar en face du bureau la veille de son entretien d’embauche ! Et dire qu’ils avaient prévu de se revoir ce soir…
Ma note : 4,5/5 mention « à croquer »
141 pages
Disponible en numérique
Nouveauté 2021

Daphné ne va quand même pas se pointer à leur rendez-vous comme si de rien n’était. Non, elle doit faire une croix sur Benjamin. Et ça implique de ne surtout pas se laisser déconcentrer par ses yeux bleus déroutants et son adorable petit sourire…

MON AVIS

Daphné avait la vie qu’elle rêvait. Un petit copain connu sur les bancs de la fac, un appartement, un boulot qu’elle affectionnait et qu’elle partageait avec son compagnon. Jusqu’au jour où le ciel lui tombe sur la tête. Douche froide instantanée et la voici qu’elle remet tout en question. Trois années se sont écoulées depuis cette terrible mésaventure et Daphné est toujours sur la défensive. Boulot, boulot, métro, dodo. Heureusement qu’elle peut compter sur sa meilleure amie pour lui remonter le moral et la secouer.

 

Alors que Daphné vient sur le nouveau lieu de travail de son amie, elle fait la connaissance d’un homme séduisant. Faisant fi de son entêtement à fuir la gente masculine, elle ose, enfin, à vivre. Des regards, les mots, cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas flirté. Alors que la journée se conclut sur un prochain rendez-vous, Daphné est aux anges. Rêve qui bascule au cauchemar lorsque le lendemain elle passe son entretien d’embauche. En face d’elle se tient l’homme qu’elle a séduit le soir d’avant. Bien évidemment elle remet tout en question et ne s’autorise absolument pas à avoir une relation autre que professionnelle avec un homme de la même société. Son quotidien devient rapidement l’enfer. L’attirance est là, bien trop présente. S’autorisera-t-elle enfin à avoir droit, elle aussi, au bonheur ?

 

Daphné est une femme droite dans ses bottes. Elle adore passionnément son boulot et ne vit qu’au travers de lui. C’est une femme entraînante qui aime tout de même s’amuser, même si ces moments sont rares. Elle a un certain humour et je la trouve malgré tout d’un calme olympien alors que sous cette carapace d’apparence sereine, c’est une sacrée tempête.

 

Lui, Benjamin, est l’archétype du mal devant lequel on aime se pâmer. J’ai été touchée par sa sensibilité. Il sait prêter attention aux personnes qui vivotent dans son entourage proche. Il sait être terrible quand la situation l’exige.

 

Daphné et Benjamin sont un duo où leurs blessures ont façonné leurs personnalités respectives mais qui après moult échanges vont tenter de les surmonter.

 

Je suis très heureuse de retrouver Julia Nole dans ce registre. Si j’ai connu Julia à ses débuts, elle proposait à ses lectrices des romantics suspenses, mais elle excelle tout autant dans la comédie romantique. Avec cette nouvelle romance, le ton est donné dès les premières pages. L’univers est sans contexte celui du boulot et des histoires d’amour. A mes yeux c’est un mélange très intéressant et qui par contre me semble complexe dans la réalité. Les romances sont bien connues pour mettre en avant un sujet toujours délicat et le pari est réussi. Les protagonistes évoluent dans le monde de la publicité et du marketing, un monde macho et surtout misogyne. De nombreuses péripéties arrivent à notre charmant duo et viennent pimenter une histoire hyper attendrissante. Une nouvelle fois je suis charmée par la plume de Julia qui sait comment nous faire vivre les montagnes russes émotionnelles. Une mention spéciale pour les meilleurs ami.e.s de nos héros qui sérieusement m’ont bien fait rire. Ils apportent cette touche de légèreté dans les tourments sensationnels de Daphné et de Benjamin.

 

Une nouvelle comédie romantique à déguster dès à présent ou pendant vos vacances d’été. Détente garantie et ça c’est le top !!

 

 

UNE CHRONIQUE DE #ESMÉRALDA


TOI, TU NE M’ÉCHAPPERAS PAS !, une comédie romantique de Julia Nole.


Si sa vie était un conte de fées, elle tendrait un piège au prince charmant !
Emilia est au pied du mur. Son boss lui a accordé un mois, pas un jour de plus, pour décrocher un scoop qui fera la une du journal. Si elle échoue, elle pourra dire adieu à son nouveau poste de journaliste senior, et à son poste tout court d’ailleurs. Alors, fini l’intégrité et les hésitations ; place aux coups bas et aux méthodes impitoyables !
Comme s’installer dans la maison de son père pour espionner le voisin, Florian Cartalier, riche héritier habitué à faire la une de la presse à scandale américaine jusqu’à ce qu’il disparaisse complètement des radars il y a deux ans. La cible parfaite. Emilia n’a plus qu’à découvrir les raisons de ce silence et de son retour en France, et elle tiendra son scoop. Un plan infaillible, tant qu’elle ne se laisse pas charmer par les beaux yeux de Florian…

 
Emilia est le genre de nana totalement indécise. Bataillant quotidiennement entre son désir le plus cher de devenir une journaliste renommée et ses remords qu’elle ressasse énormément. La minute d’avant, hyper confiance, elle fonce dans le tas, la suivante elle remet tout en cause. Pas un trait de caractère idéal quand on est journaliste people. Emilia et ses démons, c’est un sacré phénomène.
Touchante dans sa maladresse, j’ai eu comme des envies de coups de pieds pour la secouer quand elle réfléchit trop et surtout pas comme il faudrait. Emilia et sa naïveté. Emilia et ses désirs. Emilia et ses rêves. Emilia et ses remises en question. Emilia et sa couardise. Emilia et ses remords. Emilia et sa douleur, celle d’avoir perdu sa mère. Emilia et ses mauvaises idées. Un cliché à elle toute seule. Heureusement qu’elle peut compter sur l’amitié indéfectible d’une geek et d’un lourdaud, pour la remettre sur les rails et lui planifier des plans infaillibles qu’elle capote elle-même comme une grande fille.

 

Panoplie de rêve, plan implacable, talon haut et hop c’est parti pour une approche de tonnerre. Renverser le contenu de son gobelet sur le costume impeccable de la cible et après lui soutirer des informations. Vous ne voyez pas la faille ? Oui, c’est bien Emilia ! Malgré son capotage mémorable, elle obtient le poste tant convoité au sein de l’agence. Il est temps pour elle, de faire ses preuves. Six mois sans rien mettre sous la dent du patron, rien de mieux pour faire monter la pression et des ultimatum.

 

Rien ne va plus, faites vos jeux !

 

Et c’est ici que Florian Cartalier rentre en scène. Héritier et enfant du pays, le voici de nouveaux sur la terre de son enfance et voisin de la maison paternelle d’Emilia. Elle a trouvé le sujet idéal qui va lui sauver la vie. Seul hic, l’approcher, échanger des confidences et tout cela dans les temps impartis. La team de choc pose leurs valises dans la maison d’enfance d’Emilia et le brainstorming peut commencer !

 

Florian est un jeune homme discret, peu bavard et très méfiant. Lors de son expatriation à ses 15 ans, c’est un véritablement déchirement qui le plongera, Outre-Atlantique, dans diverses déviances. Et si depuis deux ans, le silence radio est de rigueur, c’est pour de bonnes raisons.

 

Grâce au couacs d’Emilia et les souvenirs qui remontent au fil des conversations, il se pourrait que sa vie change du tout au tout, surtout quand son père se mêle de ses affaires !

 

Je suis très heureuse de retrouver Julia Nole avec sa nouvelle comédie romantique. Et comme toujours j’ai passé un super moment de lecture à ses côtés. Celle-ci ne sera pas ma préférée à cause du personnage d’Emilia auquel j’ai eu vraiment du mal à m’attacher. Je l’ai toutefois davantage appréciée sur la fin où, enfin, elle comprend qui elle est véritablement. Julia Nole nous offre une belle romance où les moments tendres et rigolos se partagent la place avec ceux plus douloureux. Une histoire où la douceur est de mise, reflet des personnages. Julia Nole prend son temps, dans l’urgence due au scénario, pour relater le passé des héros, leurs aspirations, leurs rêves et même d’y inscrire une morale. Même si Emilia fait ce métier pour l’honneur, on comprend très vite qu’elle n’est pas taillée pour. Ce qui nous offre ces moments où le rire s’invite. Julia Nole confirme son talent pour les comédies romantiques. Sa plume va vous transporter.

 

La lecture idéale pour ce début de printemps et à croquer sans modération. Vous allez adorer !

 

Une chronique de #Esméralda

… Lien Kindle

… le site des éditions Harlequin

… mes avis sur d’autres romance de Julia Nole, clique sur les photos pour les découvrir !

COMMENT J’AI BOYCOTTE NOËL (ET SURVÉCU A L’ALASKA) de Julia Nole.

[ COMÉDIE ROMANTIQUE DE NOËL – Nouveauté 2019 ]
Éditions HARLEQUIN – Collection HQN
249 pages
Ma note : 5/5 mention « à croquer »
Lien Kindle
 
Le résumé :
A situation désespérée, solution… radicale.
L’Alaska. Ensoleillement quasi nul, températures extra hostiles et réseau inexistant. Pas exactement la destination dont rêvait Courtney pour les fêtes de Noël ! Pourtant c’est la seule solution qu’elle a trouvée pour :
1. Fuir son ex (qui se trouve aussi être son patron) ;
2. Échapper à la traditionnelle réunion de famille (à laquelle elle était censée venir accompagnée) ;
3. Faire le point sur sa vie (ou ce qu’il en reste).
Bon, elle a peut-être surestimé ses capacités d’adaptation et sous-estimé l’hostilité des habitants. En l’occurrence, de Brad, homme à tout faire du village, à la carrure – et à l’amabilité – digne de celle d’un ours. Alors Courtney n’a plus qu’un seul objectif : survivre. Si possible, loin de Brad.

Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"

 
Okay, okay … j’échauffe mes doigts et je remets en ordre tout ce que je dois vous dire sur cette comédie romantique « spéciale noël » aussi hilarante qu’émouvante.

 

Courtney est une jeune femme sans histoire. Beaucoup rêveuse, un peu trop romantique, un peu trop fleur bleue et irrémédiablement attirée par les hommes qui ne méritent aucunement son attention. Courtney rêve de l’homme, du vrai, celui qui sera la rendre heureuse et non pas celui qui l’abonne à son canapé accompagnée d’un (voire beaucoup) pot de glace géant. Courtney, la tête dans les étoiles et le reste sur un nuage duveteux, est le genre de femme que j’adore. Simple, bordélique, maladroite, intelligente … la femme parfaite dans un monde un peu trop macho ! Courtney est attachante et irrésistiblement rigolote. Le plus dur dans sa vie c’est la solitude et les noël chez sa mère qui passe de février à décembre son temps à préparer l’événement majeur de l’année. Une mère un brin trop protectrice et beaucoup monomaniaque, qui ne rêve qu’une chose que sa fille adorée trouve chaussure à son pieds et bague à son annulaire. Oui mais Courtney a un léger problème, ses histoires de cœur ne dépasse guère le troisième rendez-vous, et la bague a beau briller dans ses yeux elle est loin d’être sur son doigt. Et si elle avait mis tous ses espoirs dans son patron hyper sexy au diable, la chute en est bien plus douloureuse. Courtney rêve mais ses illusions virent souvent au cauchemar. Et elle n’en peu plus ! Elle sature, elle débloque, elle rumine, elle mange trop de glace, elle ne va pas bien du tout ! Alors que tout son monde s’écroule comme un vilain château de cartes, une proposition saugrenue vient la sauver : faire un remplacement en Alaska. Ni une ni deux, la voici bagages en main, direction un petit village de rien du tout perdu au fin fond de l’Alaska. Parée à toutes éventualités, elle a oublié de prendre en considération la présence exceptionnelle d’un ours mal léché.

 

Brad, le barbu et taciturne, tout le temps, n’a que faire de cette citadine venue se perdre dans son monde. Lui ce qu’il aime avant tout c’est : la solitude, le calme, le vide, rendre service, travailler le bois et peut être par la force des choses aller secourir la belle. Peu bavard mais d’une gentillesse sans pareil, Brad fait peur. Sa carrure imposante, son pick-up qui a des allures de guet-apens pour y réaliser un kidnapping voire un meurtre, sa manière de s’exprimer, il y a de quoi flipper pour la brave Courtney. Tout ceci aurait pu continuer sur cette lancée désastreuse, si une bande de mamies olé olé n’avaient pas mis leur grain de sel ou de neige dans cette histoire. Oui parce que toutes les mamies voient ce que nous ne nous voyons pas. Et le pire c’est qu’elles ont raison !

 

Une chaudière malmenée, une terrible tempête, un blizzard à couper le souffle et la vue et un ours brun mal léché ont suffit que ces deux têtes brûlées se rapprochent. Cela suffira t-il à surpasser leurs erreurs et leurs peurs ?

 

Une nouvelle fois c’est un sans faute pour Julia Nole. Sa dernière comédie romantique a de quoi vous faire chauffer les zygomatiques. Une histoire aussi douce qu’hilarante. Une histoire aussi charmante que accaparante. Un humour dosé avec suffisance et un personnage sympathique et extraordinaire. J’ai rigolé pour les petits tracas de Courtney, ses déboires et sa manière de les affronter, sa maladresse et sa façon de se les approprier, ses piques non pas assassines mais qui témoignent de sa gêne, sa manière de courir dans la neige et de s’y affaler de toute sa longueur, ses décisions rocambolesques et sa façon de se dépatouiller de sa maladresse, de ses mensonges et de ses peurs. Une aventure exotique au pays de la neige où Courtney va enfin trouver la femme qu’elle est et la fille aimée par ses parents. Un parcours houleux où les ours auront sa peau !

 

Une comédie romantique pétillante qui enjolivera cette période de noël ! A découvrir et à croquer sans modération ! Julia Nole a su me faire pleurer de rire !

 

Une chronique de #Esméralda.

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

… le site des éditions Harlequin !

… mes avis sur d’autres romances de Julia Nole.

NE ME LAISSE PAS T’AIMER de Julia Nole.

 
[ ROMANCE CONTEMPORAINE – Nouveauté 2019]
Éditions HARLEQUIN – Collection HQN
314 pages
Ma note : 4,5/5 mention « à dévorer »
Lien Kindle
 

 
Le résumé :

 

Il espérait la faire fuir. Maintenant, il ne veut plus qu’elle parte.
Ça fait des mois qu’Alexander ne s’est pas senti libre. Et les gardes-malades que sa sœur s’entête à lui imposer n’aident pas. Il a beau les faire fuir l’une après l’autre, elle continue de les embaucher sans lui demander son avis. Tout ça parce qu’elle ne veut pas qu’il reste seul. Une fois de plus, il va devoir se montrer exécrable pour faire décamper la petite nouvelle. Sauf que Lizzie est pleine de surprises… et beaucoup plus coriace que prévu. Sous ses dehors fragiles, cette femme a du cran et ça lui plaît. Son sourire, sa douceur et son audace lui feraient presque du bien. Mais Alexander n’a pas le droit de tomber amoureux. Pas maintenant.

 
Mon avis :

 

En ce mardi ensoleillé, je te parle de ma dernière lecture qui m’a tenue en haleine pendant une journée. Je suis une inconditionnelle fan des romances de Julia Nole et ce n’est pas prêt de s’arrêter.

 

Tout démarre sur les chapeaux de roue. Pas le temps de broder, je suis vite mise dans le bain par une effroyable nouvelle, celle qui bouleverse la vie de Lizzie. Comment se remonter d’un tel choc ? Comment retrouver un sens à sa vie quand son monde s’écroule, à ses envies et à son avenir ? Lizzie est une jeune femme qui sous ses airs tout à fait convenable cache un tempérament de feu résultant de ses blessures personnelles. Loin des clichés de bimbo à tout va, Lizzie tente de survivre dans un monde qui n’arrive pas à comprendre ses états d’âme. Survivre n’a rien de complaisant. Survivre c’est prendre les jours un par un et arriver à sortir la tête sans se noyer. Survivre c’est mettre de côté ses émotions sous peine d’être écraser par un trop plein. Survivre c’est se lever la tête fasse aux comportements compatissants si pathétique.  Depuis un an, Lizzie est devenue un vraie pro. Une survivaliste à toute épreuve ! Pourtant rien n’y fait, ce qui lui tient le plus à cœur est entrain de sombrer, seul un nouveau choix s’impose. Ce dernier va la mener droit dans les bras d’un être abominable, Alexander.

 

Alexander est la bête noire de la famille : capricieux, égoïste, malpoli, roublard et j’en passe. Le beau ténébreux est dévoré par la haine. Il se bat continuellement avec son entourage. Il n’aspire qu’à un véritable chose : la liberté. La liberté d’accepter son passé. La liberté de vaincre son avenir. La liberté de respirer. La liberté d’affronter le danger. La liberté d’aimer ? Lorsque la nouvelle nurse, Lizzie, apparaît dans sa vie, elle chamboule tout. Leur rencontre est empreinte de nervosité et de dangerosité. S’apprivoiser l’un l’autre s’avère un véritable parcours du combattant. Un sacré choc de titan !

 

Julia Nole offre avec sa nouvelle romance, une magnifique histoire où tes émotions ne peuvent qu’être chamboulées. Ses personnages hauts en couleur et aux blessures éprouvantes sont au centre d’un scenario qui ne pourra pas te laisser indifférente. Julia Nole explore les sentiments qui ravagent la vie. Accepter la violence du passé, se reconstruire, avancer pas à pas et s’ouvrir à l’autre. Tout autant d’actions qui prennent un sens véritable au fil des chapitres. Julia Nole exacerbe volontairement tous les ressentis des personnages. Très vite, j’ai été submergée par ce flot continuel d’émotions. J’ai autant pleuré que j’ai été attendrie et j’en ai encore le cœur serré. Impossible de lâcher ma tablette tant que je n’était pas arrivée au point final.

 

C’est d’une telle puissance ! So addictif ! So cute !

 

Julia Nole confirme avec sa nouvelle romance son talent. Une plume exquise et fluide qui t’envoute en un tour de main. J’ai tant adoré que j’ai râlé à la fin car je l’ai trouvée trop rapide. J’en voulais encore et encore !

 

Si t’es une accro des romances palpitantes alors je voudrais te convaincre de découvrir celle-ci. Je voudrais que tu découvre cette romance bouleversante, éprouvante et magnifique. Si je pouvais via cet article te communiquer mon enthousiasme, alors j’aurai le smile pour tous les jours à venir. Alors est ce que j’ai réussi ?

 

#Esméralda

 
Je remercie les éditions Harlequin pour leur confiance.

 

image-principale-page-liens-utiles

 

 

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

Découvre mon avis sur un autre roman de Julia Nole : « I know you ».

Découvre mon avis sur autre roman de Julia Nole : « WALKING FOR ABSOLUTION ».

 

 

WALKING FOR ABSOLUTION de Julia Nole.

51CbJ4XYh3L

 

 

 

[ROMANTIC SUSPENSE – Nouveauté 2018]

Éditions Harlequin – Collection HQN

Service presse

 

Format numérique (320 pages) : 5.99€

Ma note : 5/5 mention « coup de cœur » et  » à dévorer »

 

 

 

 

 

Je remercie les éditions Harlequin pour leur confiance.

 

 


 

Le résumé :
L’amour sera-t-il plus fort que la soif de vengeance ?

C’est elle, pas de doute. La serveuse derrière le comptoir, William la reconnaît : c’est la fille qu’il traque, et dont le nom suffit à faire frémir de rage chaque cellule de son corps. Rebecca Miller. Celle qui va enfin lui permettre de venger la mort de son père et de faire régner la justice du sang entre les gangs. C’est la mission la plus importante de sa vie, et rien ne pourra se mettre en travers de son chemin. D’ailleurs, quand il voit le regard hésitant et empreint de douceur de cette fille, William est certain qu’il n’aura aucun mal à l’attirer dans ses filets. Elle a l’air si fragile et si vulnérable ; elle réveillerait presque son instinct protecteur. Dommage qu’elle doive être sacrifiée au nom de la vengeance.

 


 

Mon avis :

 

« Walking for absolution » est le troisième roman de Julia Nole. Je peux vous assurer que cette fois ci elle met le paquet. Si quelques faiblesses apparaissaient dans son second roman « I know you », ici, elle nous offre un romantic suspense dirigée d’une main de maître. Wouah, whouah… c’est absolument ça que je veux quand je lis ce genre de roman : de l’amour à gogo, des rebondissements, du suspense haletant, des situations cocasses ou délicates, des frissons, la boule au ventre,  les yeux humides, les ongles rongés par la pression qui monte, l’attente insoutenable et le final où là tu dis  » Ooooooohhhhhh putaiiiiiin ! » Un retournement de situation imprévisible, de nouvelles attentes, de nouveaux frissons, une nouvelle pression pour une conclusion juste sensationnelle et merveilleuse. Julia, tu as fait juste un travail remarquable, maintenant tu tiens le bon bout ( non je ne te met pas la pression pour le prochain :p ).

 

Parlons peu, mais parlons bien !

 

Las Vegas, gang, rivalité, contrôle des territoires, trafic… Une fille, Rebecca et un homme, William. Leurs vies, ils auraient du se détester et s’anéantir. Deux familles rivales unis pour le pire. Très vite cette histoire m’a apparu comme un super remake de Roméo et Juliette, pourquoi pas ! Mais honnêtement j’ai vite balancé cette idée qui me semblait un peu surfaite même si quelques points s’y prêtent ! Bref ! Rebecca, à ses 18 ans, a fuit son monde violent, un père dangereux et oppressant, une mère soumise et violentée, une vie qui allait vite s’apparentait à une prison loin d’être dorée. Ce jour là, sa fuite ne se fait pas sans casse et toute l’histoire va découler de ce moment fatidique. Le gang rival va être accuser de l’avoir enlevée et les conséquences vont être terribles. Si William l’a sauvée par empathie, sa vie va vite virer à l’enfer. La violence il la côtoie depuis qu’il a 7 ans, les combats, l’agressivité, le pouvoir, il a été formaté pour tout cela. Il est à l’image d’une arme fatale et meurtrière. Mais il doit encore fait ses preuves pour être accepter comme étant le digne successeur de son père : enlever la fille du chef du gang rival.

 

 

Il lui aura fallu cinq années pour faire face à ses démons et qu’enfin sa fuite s’avère bénéfique. Elle est là face à lui, prête à tomber dans son filet. Un piège mortel qui mettre fin à cette disgrâce. Une fin à la hauteur d’un chef de gang. William est un homme très secret. Il ne laisse paraitre aucune émotions ou bien elles sont si contradictoires que tu ne sais plus sur quel pied danser. William c’est l’icône de la bad boy attitude. Tatouage, look sauvage, cigarette et autres substances illicites de rigueur. C’est l’homme qui t’attire mais qui te fais reculer de trois pas immédiatement. C’est l’homme aux multiples blessures. C’est l’homme qui t’embrase instantanément, qui t’attire dans ses bras pour mieux te repousser par la suite. C’est l’homme protecteur mais je m’en foutiste ! C’est un paradoxe à lui tout seul. Tu le détestes et tu l’adores. Tu l’adules et tu l’exècres ! Tu lui ouvres ton cœur, il te déteste ! Tu le fuis il te rattrape… tu le rattrapes il te fuit ! Tu vois le bonhomme … c’est un sacré bonhomme ! Julia Nole perfectionne à merveille son attitude, sa psychologie et ses traits de caractère ! Elle ne laisse pas passer le moindre détails. Il est à l’image d’une œuvre d’art complexe, simple, lumineuse et sombre. Un manipulateur coriace, sexy et badass !

 

 

Rebecca est la jeune femme modèle. Elle a laissé loin derrière elle, sa vie au sein du gang. Elle ne veut plus y avoir affaire. Elle s’est reconstruite à sa seule force et volonté. Aidée par sa meilleure amie, elle suit un cursus universitaire et travail également dans un coffee shop. C’est une jeune femme introvertie, timide mais qui ne laisse pas forcément marcher sur les pieds quand la situation l’exige. C’est une grande rêveuse qui aspire à une vie meilleure sans galère et auprès d’un homme qui saura la comprendre. Une fille romantique mais qui a le don ne se mettre dans des situations périlleuses. La rencontre avec William est celle qui va lui mettre les étoiles dans les yeux et les papillons dans le ventre. Elle lui donne tout, son cœur, ses espoirs, ses craintes, son passé, son avenir, son corps… Mais son passé va vite la rattraper : pour le pire et le meilleur !

 

 

Cette romance est parfaitement ficelée. Une trame riche et explosive ! Une romance que j’ai dévoré du début à la fin sans temps mort. La plume de Nole est parfaite et addictive! C’est juste un tourbillon d’émotions, des scènes explosives et des rebondissements à la pelle ! Tout ce que j’adore ! Nole explore un monde violent sans faire étalage toutefois d’éléments macabres. Mais elle ne fait pas non plus dans la dentelle : elle a trouvé le juste milieu pour te faire ressentir tout le paradoxe entre la vengeance et l’amour, entre la haine et la passion, entre la lumière et les ténèbres.

 

 

Walking for absolution est le romantic suspense que tu dois absolument découvrir ! J’ai été conquise à 200% ! Une histoire sublime où tu vogueras sur les flots incessants d’émotions aussi intenses que cela puisse être possible !

 

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

 

Lien Amazon !

Mon avis sur un autre roman de Julia Nole : « I know you » !

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

Vers la page Facebook de Julia Nole, pour suivre son actualité !

 

 

 

I know you de Julia Nole.

513HKl5NlwL

 

 

 

[ ROMANCE SUSPENSE – Nouveauté 2017]

Editions Harlequin – Collection HQN

Service presse

 

 

 

 

 

 

 

Je remercie les éditions Harlequin pour ce service presse via Netgalley.

 

Résumé :

Sera-t-il son ange gardien ou l’instrument de sa chute  ?

Jamais elle ne s’était sentie aussi vivante. Depuis qu’Alexia a tout quitté pour commencer une nouvelle vie loin des fantômes de son passé, c’est comme si elle respirait à nouveau. Et sa rencontre avec Dorian n’est pas étrangère à ce sentiment d’euphorie. Cet homme est si… intense ! Lui seul sait comment la faire vibrer. Mais plus leur relation devient sérieuse et plus l’image parfaite de son amant s’écorne. Car Dorian est impulsif, surprotecteur et, surtout, il tient absolument à garder leur histoire secrète. Alors, Alexia commence à douter même si, en son for intérieur, elle sait déjà qu’il est trop tard : elle l’a dans la peau.

 

66112426

 

Mon avis :

Il y a de ces livres au détour d’un partage internet qui vous attire indéniablement : un synopsis intriguant, une couverture pleines de mystères et un book trailer me filant les frissons. Oui il y a de ces livres et « I Know you » en fait. Un livre qui se dévore littéralement où il est impossible que vous le lâchiez tant il vous ai indispensable de tout découvrir, de savoir où l’auteure veut nous emmener. Le voilà mon dernier coup de cœur. Aussitôt dans ma tablette, aussitôt lu et j’ai bien fait de suivre mon pressentiment.

Alexia est une jeune femme perdue et anéantie par son passé qui fait froid dans le dos. Elle doute d’elle même et veut absolument trouver l’amour, forcer le destin pour ne plus se sentir seule. Elle le veut, elle le désire tant. C’est son obsession. Mais bon la vie, elle, fait ce qu’elle veut et par la force des éléments, Alexia quitte, pour un congé sabbatique son boulot de journaliste et sa mère qu’elle adore énormément. Elle quitte sa terre natale pour rejoindre sa tante qui vit à l’île de La Réunion. L’auteur nous offre un décor exotique : palmier, plage, volcan, jungle luxuriante. On voyage aux travers de ces descriptions et en ce temps de vacances d’été, le dépaysement n’est juste que formidable. La voici donc partit sur cette île pour se ressourcer et vivre l’aventure.

Son aventure se nomme Dorian. Le beau spécimen dans toute sa splendeur, l’archétype même du beau mâle dans sa puissance brute ( non, non, je ne bave pas du tout). Dorian sa principale caractéristique : mystère. Il baigne dans une aura énigmatique. Il est surprotecteur mais à la fois d’un romantisme à toute épreuve. D’ailleurs Alexia n’a que ces mots à la bouche « il souffle le chaud et le froid ». Déstabilisant n’est ce pas ? Bon je vous passe qu’il est directeur de deux hôtels ( ça y est je vois vos yeux briller !).

Deux personnages hauts en couleur qui se complètent à merveille et qui vont se découvrir une passion dévorante. Baisers langoureux et scènes un peu explicite ( sans tomber dans la frénésie de l’érotisme) viennent pimenter une lecture déjà plus qu’addictive. Les personnages secondaires ne sont pas en restes et  portent une touche « familiale » agréable et essentielle au texte. En effet il s’agit des cousins d’Alexia.

Décor planté et personnages présentés, il ne manque plus que le côté suspense à vous exposer. Alors là accrocher vous car Julia Nole va jouer avec vos nerfs, elle vous induit en erreur pour son plus grand plaisir  et nous mène en bateau tel un navire en pleine mer lors d’une tempête. Elle m’a surprise ! Elle a su créer une atmosphère pesante où le moindre rebondissement vous fait palpiter votre cœur. On subit, on frissonne, on espère et on part en quête de la vérité. On est carrément plongés dans l’intrigue qui nous fait avaler les pages avec frénésie. On se fond dans les mots pour notre plus grand plaisir. La plume de l’auteure est addictive (je me re-répète) et fluide. Elle arrive à nous envouter en un tour de main. C’est une explosion de sensations et d’émotions qui vous transpercent. Question technique l’auteure alterne le narrateur fréquemment : elle joue entre le « je » et le « elle » avec une facilité déconcertante et donne un aspect à la romance non négligeable. Et c’est assez troublant.

Je pourrais vous vanter les mérites pendant plusieurs lignes, mais … Ah ah il y a un mais. J’avoue parfois, (non pas tout le temps), je suis difficile en ce qui concerne le final. Apres toutes ces péripéties ahurissantes les unes plus que les autres, l’auteure nous offre une fin beaucoup plus calme (ce que je peux tout à fait comprendre), pour cette dernière confrontation j’aurais voulu plus de hargne, des mots lourds de sens, des coups de poings, une dernière échauffourée. Les personnages m’ont donnée l’impression d’être résignés et d’attendre. Mon opinion n’entache nullement mon ressenti dans son intégralité : un pur moment de lecture et un véritable coup de cœur.

« I know you » nous consume. Un suspense à couper le souffle. Un dépaysement où les émotions se chamboulent et s’affrontent.

 

 

liens-utiles

 

Lien Amazon.

Lien vers le site les éditions Harlequin.