PLAYING WITH FIRE, une romance de L.J. Shen.

ROMANCE CONTEMPORAINE

Éditions Harlequin – Collection &H

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Tiphaine Scheuer

Sexy, indomptable, torturé… Sera-t-il sa perte, ou sa seule chance ?
Elle  : reine de lycée déchue, rescapée d’un incendie, déteste son reflet dans le miroir, West et la vie en général.
Lui  : bad boy le plus populaire du campus, addict aux combats clandestins, écrase tous les cœurs sur son passage. 

Depuis que West St. Claire, le mec le plus populaire du campus, a été embauché pour travailler avec elle dans ce minuscule food-truck, Grace a de plus en plus de mal à garder son sang-froid. Car West est dangereux, libre, imprévisible, et son charme magnétique lui rappelle tout ce qu’elle a perdu depuis l’accident. Pire, on dirait qu’il fait exprès de se balader torse nu et de la provoquer pour la pousser à bout… Mais, dans les couloirs de la fac, c’est une tout autre personne et il ne lui adresse même pas la parole. Alors, si elle ne veut pas se brûler les ailes, Grace va devoir rester de glace…

 

Ma note : 4/5
Nouveauté 2021
544 pages
Disponible au format numérique et broché

 


MON AVIS

Pour celles qui ne le savent pas encore, L.J. Shen est mon autrice favorite en ce qui concerne les romances. Je peux me vanter de les avoir toutes lues (du moins celles qui ont été éditées chez Harlequin). Une autrice au talent indéniable qui a la faculté de t’envoûter en un claquement de doigts et te mener par le bout du nez tout au long de ta lecture. Un shoot d’adrénaline, de passion, d’amour qui te fais planer.

 

Playing with fire ne déroge pas à la règle, mais cette fois ci pas de coup de cœur mais un moment de lecture intense et mémorable.

 

Grace a tout perdu dans un incendie qui a non seulement ravagé son corps et son cœur mais sa confiance. Grace est devenue une jeune femme solitaire qui, pas après pas, tente d’avancer à son rythme. Elle a appris à devenir transparente aux yeux de tous. Casquette, sweat large, pantalon, une carapace loin des rumeurs et des moqueries. Grace a grandit dans l’esprit qu’elle été une trouble-fait, une erreur et qu’elle ne mérite ni compassion ni amour ni amitié. Elle qui était la fille, la pom-pom girl, la plus remarquable de son lycée, au talent de comédienne exceptionnelle, se retrouve à limiter tout contact. Suivant un cursus d’arts dramatiques, sa passion est de monter sur les planches et de crier haut et fort sa haine, son envie d’en découdre avec tout. Elle peut compter sur sa meilleure amie de tous les temps pour lui remonter le moral et les bretelles. Alors quand cette dernière embauche West pour la remplacer, Grace est folle de colère. L’imbuvable, le colérique, l’égoïste, le dragueur invétéré West avec elle dans un food-truck. Elle espère que la promiscuité de lui faudra pas un faux pas.

 

West incarne l’homme qui n’en a rien à foutre de vivre. Chaque vendredi soir, il prouve aux yeux de tous qu’il est imbattable malgré tous les coups qu’il reçoit. Les combats clandestins sont devenus un exutoire, une drogue, qui lui permettent de jouer avec la mort, la narguer. West est un de ces hommes taciturnes au charme sauvage et ravageur. Son dédain et sa nonchalance attirent. Pourtant personne, à part son meilleur ami, ne le connaît véritablement, sans filtre. Ce post au food-truck lui permettra de rembourser une dette, de faire amende honorable, et ce ne sera pas pour mettre la fille bizarre qui lui servira de collègue dans son lit.

 

Est ce que les gens blessés par la vie se reconnaissent entre eux ? Est-il plus facile de vivre et d’avancer quand l’autre est capable de comprendre, sans jugement ? Qui croit en les secondes chances ?

 

L.J. Shen signe une nouvelle romance bouleversante et percutante. Une nouvelle fois le K.O. est de mise. Une romance portée par deux héros aux antipodes qui vont ensemble découvrir le chemin de la résilience et du pardon. Oui ensemble. Ensemble cela semble impossible, hors du commun, inatteignable, compliqué. La colère, l’abnégation, le refus semblent les seuls remparts protecteurs de ce feu qui couve dans son regard. L.J. Shen explore les méandres des blessures et y puissent une force destructrice. L’apprivoiser paraît un exploit. L’autrice a su me captiver, me tordre les tripes et me rendre accro. Je pense que tu ne peux pas mesurer l’intensité tant que tu n’auras pas ouvert une de ces romances. Elle a cette facilité à t’émouvoir et à te plonger dans une histoire hors norme, hors du commun. Un de ses livres dans tes mains et plus rien n’existe autour de vous. Un sentiment enivrant, de plénitude, d’envie. Une addiction vorace. L’autrice nous livre une romance bien plus soft que ses précédentes. Une romance où le temps va devenir le meilleur allié pour cette histoire qui ne se veut pas fulgurante. Nous sommes ici dans une histoire moins provocante mais qui nous pousse dans une atmosphère où les confidences et la confiance ont une toute autre place.

 

Une lecture que j’ai savourée avec délice. Une romance qui pourra te plaire et que je ne peux que te pousser à ouvrir. Allez, laisse toi tenter 😉

 

ANGRY GOD, une romance sensationnelle de L.J. Shen.

-T’es jolie.

J’aurais préféré qu’il ne dise pas ça. Parce que, s’il n’avait rien dit, je n’aurais pas eu à vivre avec la honte de sentir mon cœur exploser d’une douleur douce et sourde à la fois.

ANGRY GOD de L.J. Shen

Elle est la seule qui puisse le percer à jour… sauf s’il la détruit avant
Au lycée, Vaughn fascine autant qu’il intimide. Beau comme un dieu, prodige de la sculpture, il a le cœur aussi froid que le marbre qu’il cisèle. Surtout, il est prêt à écraser tout obstacle dressé entre lui et la bourse qui lui permettra de partir en Angleterre pour se former auprès de son mentor. Quand cet obstacle prend les traits d’une concurrente au charme magnétique, fraîchement débarquée dans son lycée, Vaughn comprend qu’il va pouvoir joindre l’utile à l’agréable. Évincer la propre fille de son mentor promet d’être très satisfaisant…
Lenora déteste la jeunesse dorée futile qu’elle découvre à All Saints High. Le seul élève qui se distingue est le protégé de son père : Vaughn, un artiste sexy à s’en damner, dont l’ambition et le talent sont sans limites. La noirceur aussi. Mais Lenora connaît le secret qui a fait de lui ce prince sans cœur. Alors, même s’il se comporte en salaud quand il la croise au lycée ou dans l’atelier de son père, elle n’a pas peur de lui. D’un mot, elle peut briser sa fierté éclatante…

Dernier tome de la trilogie All Saints High, L.J. Shen confirme sa place indétrônable de la romance contemporaine. Des histoires où les sentiments se confrontent, où les personnages se déchirent, et où le meilleur finit toujours par en sortir. La plume de L.J. Shen regorge d’une certaine force, d’une attraction et d’ une aura puissante. Celles qui vous attirent indéniablement, qui vous captive dans son monde, qui vous fait frisonner même pleurer, rire et hurler. Un monde où l’amour prend des chemins détournés et périlleux pour éclore au cœur d’une magnificence éblouissante.
Vaughn, fils de Vicious et d’Emilia, est un vrai bourreau des cœurs. Pas de sentiments visibles, une aura magnétique terriblement irréel. Il subjugue, il émerveille autant qu’il effraye. Un Dieu parmi les mortels. Voilà à quoi ressemble Vaughn. Inaccessible et quand il te choisit, tu as l’impression d’être une élue d’une grande importance. Pourtant rien ne lui importe. Il méprise ses camarades de classe, il est dégoûté par ses filles qui se la joue princesse sans classe, il n’a de la considération pour personne. Il aime la puissance qu’il dégage et en joue quotidiennement. Personne ne le connaît. Ses failles, ses blessures, ses secrets sont gardés précieusement au cœur de sa carapace. Seule une personne en a vu une partie. Mais ses menaces exprimées il y a de cela quelques années on suffit à les terrer dans le silence. Alors quand il a  l’a voit devant les casiers de son lycée, il n’a qu’une idée en tête s’assurer que son secret est préservé et la briser pour être revenu.

 

Lenora, alias Lenny, n’a pas eu le choix. Elle doit passer sa dernière année de lycée, ici à Todos Santos, dans ce lycée huppé pour gosses de riches. Elle les déteste déjà, les méprise. Le seul qui retient son attention est l’inatteignable Vaughn. Artiste émérite sous la protection de son père. Depuis cette nuit où il l’a intimidée, elle s’est jurée de devenir forte dans le but de se confronter à ce Dieu. Lenora est une jeune femme sensible et intelligente, artiste dans l’âme. Elle mesure à la perfection les tenants et les aboutissants de cette relation toxique qui s’installe peu à peu avec Vaughn. La colère apparaît au fil des chapitres et devient impérieuse à la fin, moteur de ces secrets sinistres. La douleur, le mépris, l’obnubilation, l’acharnement jouent au chat et à la souris avec la passion, l’adoration, la contemplation et la tendresse maladroite. Un duo qui s’entrechoque, qui se déteste, qui s’aime, qui se déchire et où la vengeance instille à l’histoire une dimension surprenante.

 

L.J. Shen signe un dernier tome d’une beauté époustouflante qui vous scie les jambes et broie votre cœur en une fraction de secondes. Une puissance, une déflagration où les émotions vous coupent le souffle. C’est l’effet L.J. Shen ! Une nouvelle fois, elle traite avec finesse des thèmes douloureux où la reconstruction emprunte un chemin tortueux. Les liens familiaux et d’amitiés ont une place cruciale. Elle perce avec aisance les âmes tourmentées et met les mots adéquats, tels des pansements.

 

ANGRY GOD brille dans les ténèbres attiré inlassablement vers ce qui ressemble à de l’amour. Sera t-il  capable de s’en saisir malgré toutes ses blessures ?

 

Un immense coup de cœur ! L.J. Shen signe des romances qui resteront à jamais graver dans mon cœur !

 

Une chronique de #Esmeralda

… Lien Kindle

… Le site des éditions Harlequin

… Mes avis sur les précédents tomes, clique sur les photos pour les découvrir.

DIRTY DEVIL, une romance de L.J. Shen.


Il fera tout pour assouvir sa vengeance… et son désir
Daria est capitaine des pom-pom girls. Miss Popularité. Celle qui fait la loi à All Saints High, celle qu’on admire et qu’on redoute. Derrière cette façade, nul ne suspecte le secret dévastateur qui la ronge, et c’est très bien comme ça. Seulement, son trône de reine du lycée menace de s’effondrer lorsque Penn revient dans sa vie…
Penn est le capitaine de l’équipe de foot du lycée ennemi, celui où vont tous les rebuts de la société. Penn est sexy, rancunier, et prêt à tout pour briser Daria. Même à jouer avec le désir brûlant qui les pousse l’un vers l’autre. Depuis la tragédie provoquée par leur premier baiser, il y a quatre ans, il prépare sa vengeance. Et l’occasion rêvée de l’assouvir se présente lorsqu’il est placé en famille d’accueil… chez Daria.
TOME 1/3

C’est toujours un plaisir de découvrir les romans de LJ Shen, auteure à mes yeux totalement fascinante et scandaleuse. Elle a une manière inouïe et une facilité exacerbée de faire ressentir une multitude d’émotions. Une auteure qui en jette et qui, wouah, rend votre moment de lecture inoubliable ! Si vous avez lu la série Sinners vous serez heureuses d’apprendre que cette nouvelle saga met en scène les rejetons des Hot Hereos. Et comme des chiens ne font pas de chats, leurs histoires sont toutes aussi dingues !
Daria, fille de Jaime et Melody, est une jolie princesse dont il est difficile de refuser quoique ce soit. Comme toute princesse qui se respecte, Daria règne sur son royaume d’une main de maître. Peste authentique, méchante quand cela ce doit, elle écrase qui compte ose se frotter à elle. Daria n’a pas de cœur et le revendique. Mais personne ne sait mieux que Penn, qu’elle se cache derrière une muraille. Penn l’a véritablement vue, ce jour fatidique qui a signé le début de la guerre. Une rencontre où mille choses se sont passées et défaites. Une rencontre majestueuse où l’évidence est née. Une rencontre chaotique où les portes de l’enfer s’ouvre. Daria doit apprendre à vivre avec une certaine culpabilité. Sa rage s’amplifie au fil des années, se détachant peu à peu de sa famille, notamment de sa mère. Elle est incomprise, détestée, détestable, exécrée, exécrable.

 

A la veille de sa dernière année de lycée, Daria va perdre pied en voyant Penn se faire tabasser. Elle se souvient de ce moment unique de leur rencontre. Daria est loin des surprises car quelques jours plus tard, Penn est accueilli par ses parents et devint son frère adoptif. Penn ne rêve que de vengeance et il est prêt à tout pour l’assouvir.

 

Jouer de football émérite et reconnu, Penn n’a jamais eu la vie dorée de Daria. Très tôt il est confronté à la dureté de la vie, aux coups bas et aux coups de points. Irrésistible , le bad boy déchaîne les foules. Pourtant sous cette caricature se trouve un homme intelligent, empathique et soucieux des autres. Il a cultivé sa haine et il est prend à faire souffrir Daria.

 

Mettez deux démons dans une pièce et imaginez la suite ! Des révélations, des confessions, des déclarations, des espoirs et des doutes, tout un panache explosif, romantique, passionnant, passionnel, destructeur !

 

LJ Shen a toujours su capturé mon cœur. C’est d’une intensité incroyable, c’est rare, c’est impressionnant, c’est hallucinant. LJ Shen est un phénomène à elle seule. Elle arrive à retranscrire les émotions de ses personnages avec finesse et force. C’est un feu d’artifices à chaque fois ! Une romance dans la ligné des Hot Hereos avec d’autres enjeux. Cette romance est young adult. Elle se déroule dans un lycée. Elle développe les éléments auxquels sont confrontés ses jeunes, en quête, d’amour, d’identité et de place dans une société où les apparences prévalent sur l’entité. En ce qui concerne le young adult, je sais que ce genre peut rebuter certains d’entre vous, mais je vous assure que les personnages principaux n’ont rien d’agneaux attendrissants. Leurs comportements respectifs sont aussi matures que de jeunes adultes. LJ Shen explore avec les conséquences des actes sur notre vie, ses impacts qu’ils soient positifs ou négatifs. Elle développe ce thème avec une force extraordinaire et n’hésite pas à faire subir à ses héros des tourments gravissimes et des rebondissements. Le sens de l’amitié, le sens de la famille sont aussi abordés. Le monde du lycée est cruel et quand deux mondes se rencontrent c’est le chaos. L’amour et la passion ont aussi leur place et c’est là que tout devient merveilleux. Si vous avez lu la saga Sinners vous serez ravies de retrouvez de temps à autre vos chouchous qui sont devenus des adultes et des parents responsables ! Carrément !

 

J’adore et j’adore ! LJ Shen fait battre mon cœur à chaque fois me refile des frissons ! Je ne peux que vous recommandez et vous dire de foncer ! LJ Shen s’élève au premier rang de la reine mondiale des romances palpitantes ! C’est juste dingue !!

 

Une chronique de #Esméralda

 

Lorsque quelqu’un me donne un coup de bâton, je réplique en lui roulant dessus avec un tank. Je suis si méchante avec lui que j’en ai la nausée. Je déteste cette facette de ma personnalité. Celle qui veut frapper le plus fort à tout prix.
-Que les choses soient claires.
Je pose la brosse à cheveux en battant des cils.
-Tu n’es pas mon demi-frère, ni mon frère adoptif, ni un membre de la famille. Tu es un chien errant, le dernier de la portée qui a peu de chances de se faire adopter, une œuvre de charité.
Penn fait un pas vers moi, et mon cœur se bat pour sortir ma cage thoracique. Plus il s’approche, plus je prends conscience que mon cœur pourrait bien parvenir à ses fins. Les yeux de Penn me font penser à ceux d’un serpent. Hypnotiques et inhumains à la fois. Ils n’étaient pas comme ça avant.
Son odeur me trouble. J’ai envie de le toucher et de lui caresser le visage. D’embrasser ses blessures. D’implorer son pardon. De le maudire. Le repousser. Pleurer sur son épaule pour ce qu’on à fait. Pour la façon dont tout s’est terminé. Pour ce qu’on est devenus après. Parce que je ne suis faite que de conneries et que lui est vide.
Nous nous sommes détruits le jour de notre premier baiser.

… Lien Kindle

… le site des éditions Harlequin

… mes avis sur les autres romances de L.J. Shen, clique sur les images pour les découvrir.

NO TEARS FOR YOU de L.J. Shen.


Il est des passions contre lesquelles il ne sert à rien de lutter…
 
Il y a dix ans, Rory et Mal ont partagé la nuit d’amour la plus mémorable de leur vie. Alors que rien ne les prédestinait à se revoir, ces deux inconnus se sont promis de tout quitter pour l’autre s’ils étaient un jour amenés à se recroiser.
Depuis cette soirée, chacun a refait sa vie. Rory a un super boulot, un super appart et un super copain. En somme, elle est à des kilomètres de celle qu’a rencontré Mal, dix ans auparavant. Ce dernier est devenu une star de la musique que s’arrachent les plus grandes maisons de disques. Malgré son succès auprès des femmes, il n’a pas oublié Rory et le pacte qu’ils ont fait lors de leur rencontre.
Lorsqu’ils se retrouvent à New York, Rory est troublée par les sentiments contradictoires que Mal fait resurgir en elle. Respectera-t-elle la promesse qu’elle lui a faite ou choisira-t-elle de tourner le dos au passé ?

 
Je voue un amour inconditionnel à L.J. Shen. Un amour aveugle : celui d’ouvrir son livre peu importe le résumé, peu importe la couverture. Seul son nom me suffit à savoir que je fais passer un fol moment de lecture. Et une nouvelle fois c’est une immense claque !
Rory est une douce idéaliste. Sa vie n’a pas toujours été rose mais elle s’en accommode. Rory aime capturer le monde avec son appareil photo. Des clichés qu’elle magnifie. Rory est américaine mais une partie de son cœur est Irlandaise. Elle n’a jamais connu son père. Une histoire triste où les non dits sont tels des secrets précieux. Il était chanteur et il aimait sa petite fille. Son addiction pour l’alcool à détruit leur famille. Rien n’a jamais pu les réconcilier. Rory imagine un papa torturé, l’idéalise et ne lui en veut guère. Leurs correspondances, leurs petits cadeaux, leur suffisent à leur relation. Elle avait prévu de le rencontrer à la fin du lycée, mais la vie a décidé qu’elle ne rencontrerait qu’une pierre tombale. Et comme si l’univers entier et le cosmos aussi s’étaient ligués, elle est mise sur la route cahoteuse de l’irrésistible Mal.

 

Mal est la caricature type du chanteur un peu paumé mais qui assure grave. Son charisme, son aura de débauché, sa voix, sa prestance attirent la foule. Chanteur maudit et fauché, Mal est un surdoué de la musique mais déteste et rejette l’industrie de la musique. Auteur, compositeur et chanteur, il a toutes les cordes à son arc. C’est un passionné. Il croque la vie telle qu’elle vient et plus que tout, il croit en ces signes anodins qu’il l’entoure. La pluie qui tombe au mauvais moment, l’électricité qui s’en va, la neige qui tombe … Et là quand il la voit, il sait. Il sait tout, il sait qu’il sera perdu pour toujours. Elle sera son enfer.

 

Une nuit dans une vie, c’est une goutte dans l’océan. Une nuit à se parler, une nuit à refaire le monde, une nuit à s’aimer, une nuit à s’embrasser, une nuit à se toucher, une nuit qui luira pour toujours dans leur yeux et qui s’inscrira sur leur peau pour l’éternité. Une nuit infinie qui finit par se graver sur une serviette en papier comme une promesse vénéneuse, une promesse ultime, une promesse scandaleuse. Si le hasard de la vie les conduit à se retrouver, alors ils devront abandonner tout pour s’aimer à nouveau.

 

Rory et Mal c’est l’histoire d’un amour fulgurant et pur. Aussi beau que l’immortalité, aussi sensible qu’une plume, aussi intense que le rugissement de la terre. Rory et Mal c’est l’histoire du déchirement charnel, de la perte, de la désolation. Rory et Mal c’est l’ultime dans toute sa splendeur.

 

Et L.J. Shen le sublime à la perfection. Chaque phrase est douce, captivante, dévorante de passion, mais aussi foudroyante, blessante. Chaque mot devient une épée qui se joue avec les émotions de sa victime. Chaque point, chaque virgule sont une respiration salvatrice. L.J Shen est un bourreau des émotions. Une histoire qui débute, il y a huit ans et qui se termine dans la force tumultueuse de l’abandon, de l’espoir, de la haine et de la passion. Comme on dit, j’y ai laissé des plumes au cours de ma lecture. Elle te tient en apnée, elle t’offusque, elle te fait rager, elle t’illumine. Un tourbillon qui sans cesse te prend, te broie, te maltraite. Et puis il y a cette petite touche inattendue. Une touche d’humour qui survient de temps à autre à la fin d’un chapitre d’une manière assez théâtrale. Un point de vue extérieur qui donne sa vision sur ces deux-là. Il peut être celui d’une vache, d’une serviette en papier, d’un personnage … C’est vraiment la cerise sur le gâteau !

 

L.J. Shen se renouvelle sans cesse et c’est un pur régal. J’aime que les auteurs ne restent pas dans leur confort et osent. NO TEARS FOR YOU est à la fois une comédie romantique saupoudré de suspense avec une grosse cuillère de douce folie.

 

Un immense coup de cœur pour cette romance qui en vaut le détour ! Il ne vous manque plus qu’à foncer !

 

Une chronique de #Esméralda

… Lien Kindle

… Le site des éditions Harlequin

… mes avis sur la saga Sinners of Saints (clique sur la couverture pour les lire)