LE SOUFFLE DU BONHEUR, un roman feel-good de Linda Da Silva.

FEEL-GOOD BOOK

ÉDITIONS LEMART


Il n’est jamais trop tard pour partir à la conquête de son bonheur ! Le printemps s’installe tranquillement , avec son lot de giboulées. L’envie de partir loin devient de plus en plus pressante. Oublier ses soucis, faire de nouvelles rencontres, se donner une autre chance. Le rêve ! A la poursuite du bonheur, chacun hisse ses voiles au hasard d’une destination. Jusqu’où pouvons-nous aller dans notre quête insatiable du bonheur ? A chaque nouvelle épreuve, faut-il renoncer ? Des morceaux de vie qui enchantent, des joies, des chagrins, quelques confidences. Ensemble, pendant un road trip dans les Iles Lofoten en Norvège, pour le meilleur et pour le pire, tous vont tenter de laisse rentrer le Souffle du Bonheur dans leur vie.
Ma note : 4/5
225 pages
Disponible en numérique et broché
Nouveauté 2021

MON AVIS

Telle que sa jolie couverture, LE SOUFFLE DU BONHEUR est une histoire douce, langoureuse et qui explore la difficulté de la vie avec ce brin d’enthousiasme.

 

Ils vivent tous dans la région parisienne et se rejoignent pour un road trip particulier. Camping cars et guides, ils s’en vont parcourir et découvrir les îles Lofoten. Un endroit paradisiaque non loin du cercle arctique où les paysages vous coupent le souffle, les aurores boréales vous émerveillent et les gens vous ouvrent grand les bras.

 

Un groupe d’ami.e.s, une bande de copains qui enterre la vie de garçon de l’un des leurs, une jeune femme solitaire et taciturne, un vieux couple aussi amoureux que depuis leur rencontre et un père et son fils autiste.

 

Cette extraordinaire aventure a tout d’un conte moderne. Chaque personnages a une place particulière et leurs histoires vont au final en former qu’une. A travers ses personnages, Linda Da Silva va explorer les multitudes de la vie : la solitude, le deuil, la perte, les souvenirs, l’héritage, la passion, l’amitié, l’amour, la possessivité, les relations, le pardon. Dans leurs bagages, les aventuriers ont emporté leurs soucis, leurs tracas, leurs désespoirs, leurs espoirs, leurs désillusions, leurs doutes. Et tout au long de ce périple le bonheur fleurit : l’amour, la confiance en soi, l’espérance, le pardon, l’écoute, la reconquête, la persévérance, l’optimisme, l’acceptation. Douze histoires uniques et particulières se déroulant au cœur d’un paysage grandiose. Linda Da Silva a su m’émouvoir. Ses personnages sont touchants, parfois agaçants. J’ai été touchée par leurs parcours de vie, leurs souhaits et leurs quêtes du bonheur. Le papa et son fils autiste m’ont particulièrement émue et j’ai apprécié le fait que l’auteure n’est pas racontée n’importe quoi sur le sujet de l’autisme. Elle aborde également le sujet de la maladie neurodégénérative et de la dépression avec tact et surtout sans tomber dans le pathos. Et sans oublier les relations toxiques dont il difficile de se défaire.

 

Ce road trip a été une aventure extraordinaire. Des émotions en pagaille qui m’ont percutée et ce sentiment inéluctable que les rencontres opportunistes peuvent changer en un rien de temps votre vie. Un brin utopique et bienveillant, ce feel good porte en lui des messages forts et percutants.

 

Une véritable bouffée d’air vrai et oh mon dieu que cela fait du bien de lire ce genre de roman. C’est revigorant ! Un roman à dévorer cet été !

 

UNE CHRONIQUE DE #ESMÉRALDA