DARK REDEMPTION, un romantic suspense de M.J. Swan.


Ce n’est pas sa vie qui est en danger… c’est son coeur

En grandissant dans les rues hostiles de Benson, en Arizona, Taylor a très vite développé un puissant instinct de survie. Enfin, c’est ce qu’elle croyait jusqu’à ce qu’elle se fasse capturer par le gang des Desert Reapers. Car, en se retrouvant au mauvais endroit au mauvais moment, elle est devenue le seul témoin du meurtre d’un de leurs membres, et les bikers ne la relâcheront pas tant qu’elle ne leur aura pas raconté la scène violente qui l’a traumatisée.
Même si, pour l’instant, ils ne lui ont fait aucun mal, Taylor ne se sent pas en sécurité au milieu de ces prédateurs. Sauf peut-être auprès de Zach, dont le regard sombre et captivant a un étrange effet sur elle : pour la première fois depuis longtemps, elle n’a plus envie de fuir quand elle est à ses côtés. Et c’est précisément pour cette raison qu’il représente le plus grand des dangers.

Taylor n’a jamais eu la vie facile. Orpheline à l’âge sept ans, elle est accueillie par sa belle-mère qui a tout de la marâtre acariâtre et sa demi-sœur n’est pas en reste. L’amour, le soutien, le bonheur, elle ne les connaît pas. Très vite, elle apprend à survivre. Passée inaperçue, ne pas faire de vagues, sont son camouflage au cœur d’une banlieue qui n’a rien d’accueillante.
Mais les mauvaises fréquentations de sa demi-sœur la portent sur un terrain glissant. C’est au cour d’une soirée qu’elle met les deux pieds involontairement dans les embrouilles. Dès cet instant, sa vie va devenir un véritable enfer. La peur et les angoisses la rendent muette. Bon an mal an, elle se tire de ce mauvais pas, mais les risques sont davantage présents qu’avant cette tragédie. Elle trouve rapidement un boulot. Hangus le patron du bar, la prend sous son aile. Un patron mystérieux qui ne laisse rien transparaître. Une relation filiale se construit peu à peu au détriment de Taylor qui n’a plus confiance en personne. Une période qui semble enterrer les démons de Taylor. Alors qu’elle s’apprête à prendre son service, elle est témoin d’une scène qui va à nouveau bouleverser sa vie. Kidnappée par les Desert Reapers, un gang de bikers, leur protection deviendra vitale car sa vie est en péril.

 

Si les premiers jours sont une vraie torture pour Taylor, très vite elle s’adapte à ce mode de vie. Prise sous l’aile de Baylee, la pimpante et séduisante barman, elle prend rapidement ses repérés et ses aises. Le club lui offre sa protection car elle est devenue le témoin gênant d’un meurtre de l’un des leurs. Une affaire dont les tenants et les aboutissants sont loin d’être démêlés. Taylor devient l’une des leurs par la force de la situation. Sa présence est loin d’être acceptée par tous mais certains plus que d’autres y sont sensibles. Notamment le séduisant Zach qui est le seul à pouvoir s’approcher de Taylor. Maverick, le vice président l’a prévenu qu’une relation ne serait pas accepter par Elijah, le président. Maverick est le diable en personne. Instable, violent, il peut dégoupiller dans la seconde. Un comportement qui trouve ses racines et ses raisons dans son passé. La présence de Taylor le dérange, le déstabilise. La petite fait resurgir des souvenirs qu’il aurait préféré laisser enfouis. Mais peu à peu cette relation va tisser des liens fraternels.

 

Est ce que Taylor ressortira indemne des derniers rebondissements parsemant sa vie ?

 

C’est la troisième romance de MJ Swan que je lis. J’avoue que j’adore sa plume et l’intensité qu’elle nous transmet au travers ses personnages. L’atmosphère est à l’image de ces clubs de motards outre-atlantique. Dangereux, imprévisibles, violents, respects, honneurs sont les maître mots de cette vie de hors-la-loi. Taylor est l’image même d’un ange parachuté au milieu de l’enfer. Un ange rédempteur et qui par hasard va trouver son propre chemin. M.J. Swan est époustouflante quant à l’enchaînement des rebondissements et surprenante quant au déroulement. J’ai beaucoup apprécié cette ambiguïté sous-jacente entre les personnages et quelque peu frustrée par l’auteure qui choisit finalement un chemin pas si simple que cela. J’ai pris énormément de plaisir à la lecture de ce romantic suspense. Une romance explosive où les personnages et leurs sentiments sont essentiels. Une histoire douloureuse où la douceur tente de s’imposer. Une histoire d’amitié, d’amour. Une histoire de seconde chance.

 

Une chronique de #Esméralda

… Lien Kindle

… le site des éditions Harlequin

… mes avis sur d’autres romances de M.J. Swan, clique sur les photos pour les découvrir.

TOXIC LOVE #2 de M.J. Swan.

51kgeGs+QGL

 

 

[ROMANTIC SUSPENS -Nouveauté 2018]

Éditions Harlequin – Collection HQN

Service Presse

 

Format numérique (254 pages) : 5€99

Ma note : 5/5 Méga COUP DE COEUR

 

 

 

 

Je remercie les éditions Harlequin pour le service presse.

 

 


 

Le résumé :
La mort peut-elle vraiment les séparer ? 
Du vide. C’est tout ce que Calie ressent depuis qu’elle a appris la disparition d’Ezio. Cela fait maintenant des mois qu’elle ne parle plus et qu’elle s’est complètement coupée du monde extérieur. À quoi bon continuer à vivre alors qu’elle vient de perdre celui qui comptait le plus pour elle ? Le seul qui était capable de comprendre sa souffrance et de la lui faire oublier d’un regard. Pourtant, Calie sait que, tôt ou tard, elle devra revenir à la réalité, si cruelle soit-elle. Car une nouvelle vie dépend de la sienne désormais, et elle va devoir se battre si elle veut la protéger du danger qui les guette. Mais, contrairement à ce qu’elle pense, elle ne sera pas seule pour le faire…

 

 


 

 

Mon avis :

 

Comment vous dire ce diptyque est carrément de la bombe. Du soap opéra à la sauce biker. De nouveaux rebondissements, de nouveaux enjeux, une nouvelle guerre !!! Il y a tout ce que vous voulez pour passer un moment de lecture caliente.

 

On retrouve une Calie bien plus forte que jamais, blindée. Sa vie est un véritable champ de ruines. Tout ceux à qui elle tenait ne sont plus sur cette terre. Se relever a été une épreuve terrible. Chamboulée à jamais, elle ne veut plus souffrir. Deux ans qu’elle respire pour tenir un autre genre d’engagement. Un engagement qui perpétue le souvenir d’Ezio. Son monde écroulé ne tient qu’à ce dernier. Le monde des bikers, elle a plus ou moins coupé les ponts. Désormais sous la protection de son oncle, Hector, elle le fuit pour avoir une vie paisible. Julien est toujours aussi présent. Son soutien est essentiel, elle ne pourrait pas vivre sans lui. C’est le trait d’union entre son ancienne et nouvelle vie. Lorenzo retrouve également une place essentielle dans sa vie, après sa sortie de prison. Il jouera ce rôle « de tampon » face aux événements. Ces derniers surgissent de nulle part et viennent à nouveau chambouler sa vie. Ils la replongent dans le monde cruel des clubs de bikers. On aperçoit le côté sauvage de Calie. Son instinct la pousse dans ses retranchements. Passée en mode survie, elle sera prête à tout : se défendre, pardonner et massacrer.

 

Une nouvelle fois je suis tombée complétement sous le charme de ce second tome. Alors que rien ne semble présager la suite, M.J. Swan nous surprend, nous envoute dans une multitude des rebondissements insoupçonnés. Ces personnages dégagent une force incommensurable. De la haine, des pleurs, de l’amour, de l’amitié, des révélations, des soupçons, des batailles, une guerre. Une guerre pour vivre en toute simplicité. Une guerre pour la sérénité. Une guerre pour venger les disparus.

 

Que vous dire : c’est hyper addictif !!! C’est fort en émotions. C’est émouvant. C’est juste waouh. C’est un de ces romans qui fait battre votre cœur à tout allure, qui le déchire, qui l’emplie de joie, qui le retourne et qui le meurtri. Oui c’est tout ça ! Un roman qui bouleverse en vous en faire tourner la tête. La plume de M.J. Swan est plus que jamais démentielle !

 

Alors il y a matière à ce que l’auteur écrive une suite ! Je l’espère de tout cœur ! Je croise les doigts même s’il vous être patiente.

 

Si vous êtes ADDICTE de romances où se mêlent bikers torrides, amour, haine, passion, sens de l’honneur. Alors TOXIC LOVE est fait pour vous. Absolument fait pour vous !

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Mon avis sur le tome #1 !

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

 

 

TOXIC LOVE #1 de M.J. Swan.

51vg7pbzlxL

 

 

 

 

[ROMANTIC SUSPENS – Nouveauté 2018]

Éditions Harlequin – Collection HQN

Service presse

 

 

 

 

 

 

 

Je remercie les éditions Harlequin pour ce service presse et leur confiance.

 

 


 

 

Le résumé :

 

Un regard. Un seul regard d’Ezio a suffi pour que Calie comprenne qu’elle pouvait encore ressentir des émotions. Dans les yeux de son garde du corps, elle a lu la même souffrance et la même rage qui sont les siennes depuis que la vie lui a arraché sa mère, puis son père. Et, bien qu’elle ignore tout de l’histoire contée par les cicatrices et les tatouages de l’homme de main de son oncle, elle sait désormais qu’elle n’est pas aussi seule qu’elle le pensait. Mais ce lien silencieux qui les a réunis pendant une seconde est aussi salvateur que toxique, car Ezio évolue dans un milieu violent et dangereux. Alors, elle doit à tout prix rester à distance ; elle ne peut pas courir le risque de s’attacher à lui et de le perdre : la mort lui a déjà tant pris qu’elle n’a plus rien à lui donner, si ce n’est sa propre vie.

 

 


 

 

Mon avis :

 

Calie a tout vécu en l’espace de quelque mois : la perte, les mensonges, la douleur indicible, la douleur psychologique et physique, la peur, l’espoir, la tranquillité et l’aveuglement. Calie aurait pu avoir toutes les raisons pour s’effondrer psychologiquement, fuir ce monde où le bonheur qu’elle chérissait a été détruit. L’amour, la complicité. Tout anéanti ! La voici projetée dans un monde dont elle ignore les codes. Celui des bikers, cercle ou club, ils appartiennent à un monde violent où le faux pas, la non obéissance au code sont irrémédiablement fatals. Ce monde que sa mère a fuit pour une vie loin de l’inquiétude et de cette violence, loin du sang et des larmes. Mais ce monde ci l’a rattrapée malgré tout. Le seul parent qu’il lui reste est cet oncle, Clay, dont elle soupçonnait l’existence. Il la prend sous son aile. Une protection essentielle car l’extérieur est sans pitié. Les hommes de main de cet oncle bienveillant veillent tour à tour sur elle. Ezio, le lunatique, Lorenzo, le toubib, Alex, l’amoureux de la meilleure copine de Calie, Erika, et Justin. Une certaine complicité voit rapidement le jour et ces derniers vont lui apprendre la complexité d’appartenir à un cercle. Elle fait également la connaissance de son cousin, Julien et ainsi permet ainsi de renouer avec cette famille désavouée. Mais Ezio est celui qui va changer la donne, déstabiliser l’équilibre sensible de la vie de Calie, insuffler l’espoir que l’amour peut naître des cendres, effacer cette colère qui petit à petit les font sombrer dans les ténèbres. Ezio est un dur à cuir, un homme qui ne fait pas dans le demi mesure, qui frôle a mort à la moindre occasion. A vrai dire il n’a plus rien à perdre, a part peut être la vie. Son cœur a cessé de battre à la mort de son petit frère. Une trahison plus tard, il est devenu cet homme acariâtre, lunatique, violent, insouciant, odieux, méchant. Une fureur habite ces yeux où les flammes de l’enfer semble le dévorer de l’intérieur. Un homme qui ne fait pas bon de s’approcher. Aimer est une douleur qui ne veut plus ressentir qui à se fourvoyer sur les sentiments qu’il ressent. Calie est à ses yeux la tentation dans toute sa quintessence. Calie est le paradis auquel il n’aura jamais accès.

 

« Toxic Love » est un de ces romans qui ne peut que faire du bruit sur les blogosphères. Une auteure au talent immense que je n’hésite absolument pas à comparer à celui de Jay Crownover. C’est puissant, intense. Pas de demi mots. Une prose efficace qui met à rude épreuve les lectrices. Un suspense incroyable et à couper le souffle. Une histoire sensationnelle et émotionnellement éprouvant ! Des galères. Des larmes. Des rires. Des frissons. De la peur. De la haine. Beaucoup de haine. Du sang. Des coups. Des enlèvements. Des cris. Des crises d’angoisse. Des coups de feu. Cette sensation incroyable que dans les bras d’Ezio tout ceci n’existe plus !

 

« Toxic Love » est le dernier roman qui m’a autant tenue en haleine. Début de lecture à 21 heure. Pour finir de m’endormir à 1 heure du mat. Pour se lever à 6 heure pour enfin terminer la lecture. Rarement il m’arrive d’opérer de cette manière.

 

C’est absolument prenant ! L’auteur m’a plongée dans son univers dès les premiers chapitres. Prise dans l’action omniprésente, les rebondissements incessants, les tensions palpables, les questions, les réponses, j’ai dévoré les pages avec une envie insatiable. Le mot qui me revient inlassablement : puissance. Cette puissance des mots, ceux des personnages qui m’ont rendu totalement accro !

 

Un coup de cœur immense pour cette immersion auprès de ces personnages hauts en couleur et qui en bavent toujours. Pour cette magnifique plume !

 

 

∞∞∞ EXTRAIT∞∞∞

 

 

Alors qu’ils continuaient à se chamailler dans l’eau, je tournai la tête vers la terrasse. Lorenzo et Ezio discutaient. Ils avaient l’air sérieux, et je me demandai de quoi ils pouvaient bien parler. Le visage d’Ezio était presque guéri maintenant, le bleu qu’l avait à l’œil avait presque disparu et les coupures s’étaient refermées, ne laissant qu’une légère marque rosée sur sa peau. Depuis cette fameuse nuit, il était différent? Il était plus attentionné, plus prévenant et beaucoup plus protecteur qu’au début. J’étais plus amoureuse de lui que jamais. Grâce à lui, à son amour, j’avais repris doucement le dessus. Je me sentais plus vivante à ses côtés que je ne l’avais jamais été. Il me donnait confiance en moi, il faisait ressentir des tas de choses dont je ne connaissais même pas l’existence. Il était ma vie, mo cœur, mon âme sœur. Je me sentis sourire comme une idiote. Ca faisait une éternité que je ne m’étais pas sentie aussi heureuse.

 

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Lien Amazon ,tome 2 : sortie le 21 février 2018 !

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

Vers la page Facebook de M.J. Swan !

 

 

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3