Grisha, tome 2 : le dragon de glace de Leigh Bardugo

Fantasy/Jeunesse – Intégrale sortie en 2020
Editions France Loisirs

Ma note : 3.5/5 


Résumé : Un pays déchiré par la guerre civile. Une jeune femme idolâtrée, rongée par ses propres pouvoirs. Un corsaire flamboyant et mystérieux. Un soldat renégat, en proie aux doutes ; une menace grandissante. un danger imminent. Pour s’opposer au Darkling, Alina devra explorer ses propres ténèbres. Au risque d’y perdre sa lumière.


L’avis de #Lilie : Je poursuis ma découverte de l’univers Grisha avec la lecture de ce tome 2 qui, selon la plupart des lecteurs, marquait un peu le pas, par rapport à la richesse du tome 1. Il est vrai que c’est un tome de transition, où les scènes d’action sont moins nombreuses mais toujours aussi palpitantes !!

Mal et Alina ont échappé au Darkling mais ce dernier n’a pas tiré un trait sur « l’invocatrice de lumière » !! Très rapidement, il retrouve nos fugitifs et les attaque avec de nouvelles créatures effrayantes et puissantes. Heureusement, un corsaire du nom de Sturmhond leur vient en aide et une véritable course poursuite est lancée. Mais qui est Sturmhond ? Pourquoi leur vient-il en aide ? Alina va-t-elle s’habituer à ses pouvoirs et accepter les responsabilités qui vont avec ? Que pense Mal de la situation ?

Dans ce second volet, Alina est toujours aussi perdue. Désormais, elle accepte un peu mieux son pouvoir mais a bien du mal à trouver sa place. Tantôt sûre d’elle, tantôt craintive, elle ne sait toujours pas comment se positionner vis-à-vis des autres Grishas. Sa relation avec Mal évolue également en un « je t’aime-moi non plus » qui, par moment, est un peu lassant. C’est notamment dans ces moments là qu’on voit la jeunesse des protagonistes et leur manque de maturité. Le Darkling est beaucoup moins présent que dans le tome 1 mais il reste dans l’ombre, plus séduisant et plus puissant que jamais. Il y a aussi ce corsaire énigmatique, Sturmhond, qui semble changer d’avis au fil du vent. C’est un personnage que j’ai pris plaisir à découvrir et qui amène un souffle de nouveauté. Enfin, on fait la connaissance de jumeaux, Tayla et Tamar, qui seront d’une grande aide pour notre duo. Puissants, courageux, ils seront toujours là, même quand on ne les attend pas…

Quand j’ai commencé ma lecture, je me suis dit qu’on redémarrait sur les chapeaux de roue !! Malheureusement, le soufflet retombe très vite et j’ai l’impression de retrouver le même schéma que dans le tome 1 : un début fracassant, un ralentissement de l’action avant un final qui nous laisse sur notre faim. Néanmoins, encore une fois, vu la richesse de l’univers et le nombre de personnages présents, je ne doute pas que tout cela a pour but de nous préparer un tome 3 époustouflant ! La plume de l’autrice est toujours aussi magique et envoûtante et l’atmosphère ressentie est énigmatique. J’ai été totalement happée par cette lecture et je me pose beaucoup de questions sur les surprises à venir. Le bémol de cette histoire réside dans les questionnements incessants d’Alina et son manque de maturité dans la gestion de certaines situations. Certes, elle ne vit pas des moments faciles mais j’avoue que j’aurais aimé la voir prendre de l’assurance et s’affirmer un peu plus. Enfin, il y a un petit bonus dans l’édition « France Loisirs » avec une nouvelle inédite sur Genya, qui nous permet d’en savoir un peu plus sur ce personnage qui m’avait tant plu mais aussi tant intrigué dans le tome 1.

Pour conclure, « le dragon de glace » est un second tome qui laisse présager une conclusion en apothéose pour cette saga à l’univers magique riche et plein de surprises !

Retrouvez cette intégrale sur le site de France Loisirs
Retrouvez ce tome 2 sur le site du livre de poche jeunesse
arton3554-3bb26 <– Retrouvez également ici mon avis sur le tome 1!

Grisha, tome 1 : Les orphelins du royaume de Leigh Bardugo

Fantasy/Jeunesse – Intégrale sortie en 2020
Editions France Loisirs

Ma note : 4.5/5 mention « Incontournable 2021 »


Résumé : OMBRE. GUERRE. CHAOS. Un royaume envahi par les ténèbres. Une élite magique qui se bat sans relâche contre ce mal. Des citoyens envoyés en pâture aux créatures qui peuplent le Shadow Fold. Parmi eux : Alina Starkov. ESPOIR. DESTINÉE. RENOUVEAU. L’avenir de tous repose sur les épaules d’une orpheline qui ignore tout de son pouvoir. L’Invocatrice de lumière.


L’avis de #Lilie : Voilà un livre, encore un, que j’ai découvert grâce aux réseaux sociaux mais aussi grâce aux copines lectrices. La fantasy n’est pas un univers que je connais bien donc je me réfère souvent aux avis et aux recommandations des « spécialistes du genre ». Ici, j’ai été tentée par les avis dithyrambiques mais aussi à cause de cette magnifique intégrale. Malgré tout, je ne savais pas trop dans quelle aventure je me lançais…. et j’ai été complètement happée par cette histoire dingue !!

Nous faisons ici connaissance avec Alina, une jeune orpheline, devenue cartographe pour l’armée. Un jour, avec son ami Mal, ils se retrouvent en danger et elle découvre qu’elle est dotée de pouvoirs magiques. Rapidement, le Darkling la convie à venir rejoindre le centre de formation des Grisha et la convainc que l’avenir du peuple repose sur ses épaules. Mais quels sont les pouvoirs réels de la jeune femme ? Pourquoi ne les a-t-elle pas découvert avant ? Et pourquoi le Darkling se montre-t-il aussi empressé ? A qui peut-elle faire confiance ?

Alina est une jeune femme qui n’a pas eu une vie facile. Orpheline, elle a su trouver réconfort et amitié auprès de Mal, son complice de toujours. Néanmoins, elle est très introvertie et a bien du mal à extérioriser tout ce qu’elle ressent. Alors que Mal et elle sont en danger, elle arrive à faire surgir « la lumière ». A partir de là, sa vie va changer, puisqu’elle intègre le cercle fermé des Grishas, des sorciers répartis par couleurs en fonction de leurs spécialités. Elle va avoir du mal à se familiariser à sa nouvelle vie, la maîtrise de ses pouvoirs et l’entrainement imposé. Mais elle ne baissera jamais les bras et tentera toujours de faire ce qu’il y a de plus juste, selon elle. Nous faisons aussi connaissance avec le Darkling, le plus puissant des Grishas, qui est un homme aussi séduisant que mystérieux. Ambivalent, je n’ai toujours pas réellement réussi à le cerner mais c’est un protagoniste qui vous réserve bien des surprises. Nous rencontrons aussi Mal, l’ami d’Alina. Loyal, râleur, téméraire, il est un chasseur hors pair et il vous réserve lui aussi pas mal de surprises. Enfin, je ne peux terminer ce tour des personnages sans parler de Genya, une alliée pour Alina et une confidente qui, je l’espère, sera de retour dans les autres tomes car on l’a, finalement, peu vue.

Je me suis totalement laissée happer par cet univers magique. On rentre rapidement dans l’action et au départ, j’ai eu un petit peu peur d’être totalement submergée par tout ce vocabulaire et cet univers complexe. Mais finalement, tout se met en place au fil des pages et on trouve assez rapidement ses marques. L’écriture est assez magique elle aussi car dès qu’on commence la lecture, il est bien difficile de la stopper. L’immersion dans ce monde fantastique est totale et émotionnellement très prenante. En effet, on se met rapidement à espérer, à souffrir avec Alina et les rebondissements sont nombreux. Même s’il y a de petites longueurs au moment de son apprentissage, on repart vite dans le feu de l’action avec des révélations en chaîne et un suspense qui nous tient en haleine jusqu’à la dernière page !

Pour conclure, ce tome 1 est une jolie introduction à la trilogie « Grisha« . Les bases sont posées mais à mon avis, on n’est pas au bout de nos surprises car de nombreuses questions restent en suspens et surtout, le tome 1 se termine en apothéose, laissant à penser que le meilleur, ou le pire, reste à venir….

Retrouvez cette intégrale sur le site de France Loisirs
Retrouvez le tome 1 sur le site du Livre de poche Jeunesse

Les animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald de David Yates

les crimes de grindelwald 5

Film sorti le 14 novembre 2018

Fantastique – Aventure

 

Résumé : 1927. Quelques mois après sa capture, le célèbre sorcier Gellert Grindelwald s’évade comme il l’avait promis et de façon spectaculaire. Réunissant de plus en plus de partisans, il est à l’origine d’attaque d’humains normaux par des sorciers et seul celui qu’il considérait autrefois comme un ami, Albus Dumbledore, semble capable de l’arrêter. Mais Dumbledore va devoir faire appel au seul sorcier ayant déjoué les plans de Grindelwald auparavant : son ancien élève Norbert Dragonneau. L’aventure qui les attend réunit Norbert avec Tina, Queenie et Jacob, mais cette mission va également tester la loyauté de chacun face aux nouveaux dangers qui se dressent sur leur chemin, dans un monde magique plus dangereux et divisé que jamais.

 

Mon avis : Grande fan de l’univers Harry Potter, je m’étais naturellement rendue, il y a deux ans, au cinéma pour voir le premier volet des « animaux fantastiques ». Totalement conquise par ce nouvel univers magique, préquel des aventures du célèbre sorcier, j’attendais avec impatience la suite des aventures de Norbert Dragonneau !

Commençons par parler du casting :

  • Le réalisateur David Yates n’est pas un débutant dans l’univers magique puisque c’est lui qui a réalisé les trois derniers films de la saga Harry Potter, le premier des animaux fantastiques et il a également, récemment, réalisé un nouveau film sur le mythe de Tarzan.
  • les crimes de grindelwald 2Norbert Dragonneau est joué par l’acteur britannique Eddie Redmayne. Personnellement, j’ai découvert, et eu un vrai coup de cœur artistique, pour cet acteur quand, en 2015, il a joué le rôle de Stéphen Hawking dans le film « une merveilleuse histoire du temps ». Ce biopic lui a valu le gain de l’oscar du meilleur acteur et une reconnaissance auprès du grand public. Depuis, il enchaîne les rôles à succès comme dans « The Danish Girl », qui lui vaudra une nouvelle nomination aux Oscars, ou dans les animaux fantastiques. Je le trouve parfait pour ce rôle, il a la fois une authenticité et une certaine naïveté qui sied à merveille à ce personnage si original et haut en couleur. Comme l’acteur, Norbert Dragonneau ne fait pas toujours ce qu’on attend de lui mais il fait surtout ce qu’il a envie.
  • les crimes de Grindelwald 6Tina Goldstein est jouée par Katherine Waterston. Je dois dire que je connaissais peu cette actrice avant qu’elle rejoigne le casting des animaux fantastiques. On l’a notamment vue au côté de Georges Clooney en 2007 dans le film « Michael Clayton » ou plus récemment dans le biopic « Steve Jobs ».
  • les crimes de grindelwald 3La grosse surprise du casting, pour moi, concerne celui qui joue le rôle de Dumbledore jeune…. il s’agit de Jude Law, acteur connu et reconnu que je n’attendais pas du tout dans ce rôle. Habitué à changer de registre, il a quand même souvent joué des jeunes premiers, comme dans « Retour à Cold Mountain » avec Nicole Kidman, ou dans la comédie romantique « the holiday ». Cependant, il nous a aussi prouvé qu’il pouvait jouer des rôle plus profonds, comme celui d’un jeune soldat dans « Stalingrad » ou en jouant le père d' »Hugo Cabret ». J’ai été agréablement surprise par son interprétation de Dumbledore jeune. En effet, on retrouve les postures du sorcier que l’on a connu dans la saga Harry Potter et il conserve un voile de mystère, notamment sur son passé avec Grindelwald.
  • les crimes de grindelwald 4Le méchant Grindelwald est interprété par Johnny Depp. Aperçu à la fin du premier opus, il prend pleinement sa place dans cet épisode qui lui est consacré. Johnny Depp voit sa carrière décoller après avoir interprété le rôle phare de la série « 21, jump street ». Rapidement, il commence à tourner avec Tim Burton, notamment dans « Edward aux mains d’argent » ou dans « Sleepy Hollow ». Après quelques remous dans sa carrière, il se relance grâce à la saga des « Pirates des Caraïbes » et son rôle de Jack Sparrow. Amoureux des personnages décalés, il a fait un merveilleux chapelier fou dans les adaptations d’Alice au Pays des Merveilles réalisés par…..Tim Burton !! Dans le rôle de Grindelwald, Johnny Depp fait un méchant convaincant, qui fait froid dans le dos et doté d’un fort pouvoir de persuasion.

Ce deuxième épisode des « animaux fantastiques » démarre sur les chapeaux de roue : évasion de Grindelwald, panique au ministère de la magie, dans le monde de la magie…. bref, dès les premières minutes, vous êtes surchargés d’informations, à la limite de l’overdose. Petit conseil, revoyez l’épisode un avant d’aller voir celui-ci sous peine d’avoir du mal à remettre tous les personnages à leur place ! Néanmoins, on rentre ici dans le vif du sujet, le monde de la magie connaît une crise sans précédent, les risques de scission existent et la lutte entre « le bien et le mal » n’a jamais été aussi présente. Beaucoup plus sombre que le premier, ce film fait également beaucoup moins la part aux animaux fantastiques, qui sont cependant sensés être au cœur de l’histoire. Pourtant, j’ai trouvé l’intrigue très bien ficelé, de plus en plus de passerelles avec l’univers Harry Potter (on découvre des personnages que l’on retrouve ensuite), et les effets spéciaux complètement dingues !!

Vous l’aurez compris, je suis une nouvelle fois tombée sous le charme de l’univers de JK Rowling. Comment peut-elle avoir autant d’imagination ?? Encore une fois, on nous sert un film magique, rempli d’effets spéciaux pendant lequel on ne voit pas passer le temps. Il me tarde maintenant la suite des aventures de Norbert Dragonneau car de nombreuses questions sont encore en suspens !! J’espère juste ne pas avoir à patienter deux ans car mine de rien, on oublie de nombreuses informations en route et on perd un peu la dynamique de l’histoire. Néanmoins, amoureux de l’univers Harry Potter ou des univers fantastiques, laissez-vous tenter par ce nouvel opus des « animaux fantastiques » et succombez à la magie de l’instant !

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez tout l’univers de JK Rowling ici

Vous cherchez des infos sur le film, rendez-vous ici