MON VOISIN EST UN OURS (UN POIL AGAÇANT), une comédie romantique de Mily Black et de Déborah Guérand.

COMÉDIE ROMANTIQUE

ÉDITIONS HARLEQUIN

COLLECTION &H


Quoi de plus excitant pour une esthéticienne que d’avoir un ours comme voisin ?

Une carrure de rugbyman professionnel, un regard de prédateur grognon et une aura virile : pas de doute, Timothy, le nouveau voisin d’Annabelle, a tout d’un ours. N’importe quelle personne saine d’esprit (et douée d’un instinct de survie) resterait discrète et éviterait à tout prix de le contrarier… Sauf qu’Annabelle est plutôt du genre à foncer dans le tas et, dès leur première rencontre, elle n’a pas pu s’empêcher de le provoquer. Si elle a quitté Paris et son taré de petit ami, ce n’est pas pour se laisser impressionner par le premier homme venu ! Et, même si l’ambiance avec Timothy est déjà électrique, elle ne rate pas une occasion de le pousser à bout. Mais, quand elle découvre que derrière cette façade se cache un père célibataire tout à fait charmant et aussi perdu qu’elle, elle se dit qu’ils ont peut-être plus en commun que leur sale caractère…

Ma note : 4,5/5 mention « à croquer »

368 pages

Disponible en numérique

Nouveauté 2021


MON AVIS

Annabelle a tout quitté du jour au lendemain. Exit Paris et les mauvais souvenirs, direction Saint-Malo où une nouvelle vie l’attend. Sa solitude la pèse et le lourd secret qu’elle a laissé à Paris l’est tout autant. Grâce à une amie parisienne, elle tient un salon d’esthétisme. Sa clientèle, féminine et masculine, la sort rapidement de son marasme. Sa nouvelle amie rencontrée au restaurant du coin lui permet de sortir. Annabelle est une gentille fille qui ne se laisse pas toutefois marcher sur les pieds. Sa mauvaise expérience avec son ex manipulateur lui cause encore des sueurs froides. Elle se méfie des hommes. Un point c’est tout ! Sa solitude et sa tristesse sont pesantes, mais elle se sent ici en sécurité. Malgré la confession faite auprès de sa sœur, celle ci ne l’a malheureusement pas cru et il est hors de question de mettre ses parents dans la confidence. Sa sœur et son futur beau-frère côtoient toujours l’ex indésirable, et lorsque cette dernière lui annonce avec fanfare qu’ils vont se marier dans quelques mois et qu’elle sera le témoin de sa sœur avec l’autre c’est la goutte qui fait déborder le vase. L’angoisse surgit et l’emprisonne dans ses vieux souvenirs où la cruauté était bien trop présente. Quel bazar ! Et sans compter sur son voisin qui a un sérieux grain et un mauvais caractère ronchon. Leur rencontre est épique au fin fond d’une cave dans le noir total. Son voisin n’est rien d’autre que son nouveau propriétaire. Une étrange relation naît entre eux. Entre attraction improbable et pas franchement visible et une peur insidieuse. Mais très vite à force de rencontres fortuites et grâce à une aide providentielle, les choses pourraient bien changer.

 

Mily Black et Déborah Guérand signent un quatre main franchement rafraîchissant. Une comédie romantique comme je les aime, où je n’ai pu m’empêcher de rire. Outre ce côté léger, les auteures traitent d’un sujet gravissime, la violence conjugale. Ni pathétique, ni cruel, les auteures ont décidé de mettre une sacrée raclée à ce mal de notre société. Le personnage d’Annabelle est une véritable guerrière qui a su se délivrer de ses chaînes et qui a pu ensuite se reconstruire malgré les blessures profondes. Sa route est pavée de nombreux soucis et elle va trouver le soutien auprès d’une personne qu’elle n’aurait jamais soupçonné. Malgré eux et leurs caractères respectifs, ils ont de nombreux points communs. Ce gros nounours est si attachant, si attendrissant. Qui ne révérait pas de le prendre dans ses bras. Sous ses airs bourrus, baraqués et imposants se cache un homme au cœur en or.

 

Cette comédie romantique est juste un bijoux. Les sentiments des personnages sont si réels, leurs préoccupations si prenantes et leur relation si extraordinaire que j’ai vite été accaparée. Deux plumes hypers addictives qui savent retranscrire les émotions avec force et puissance. Un sujet sensible porté par des personnages si mignons transportés par cette force indescriptible que les victimes puisent au fond d’eux. Une comédie qui a su me faire rire et sourire. Un agréable moment en compagnie d’Annabelle et de Tim.

 

UNE CHRONIQUE DE #ESMERALDA

IRISH THERAPY de Mily Black.


L’amour est la meilleure thérapie.

Dans la vie de Salomé, il y a deux hommes : Auguste, son meilleur ami de toujours, et Jules, l’homme qui l’attire en secret. Lorsqu’elle perd le premier brutalement, c’est tout son monde qui s’écroule. Sans cette amitié, Salomé perd peu à peu goût à la vie. Jusqu’à ce que Jules, son collègue franco-irlandais, décide de prendre les choses en main.
Armé de son sourire indécemment craquant et de son regard hypnotique, il a l’air déterminé à ne pas la laisser tomber. Et, même s’il n’a jamais semblé partager ses sentiments jusqu’à présent, il fait tout pour passer du temps avec elle et l’aider à retrouver sa joie de vivre. Salomé commence alors à douter : Jules agit-il par simple amitié ou ressent-il vraiment quelque chose pour elle ?

Salomé et Auguste est une histoire qui a débuté sur les bancs de la maternelle. Inséparable, ils grandissent ensemble au rythme de leurs découvertes et déconvenues. Une amitié forte et indestructible qui émeut et passionne. Leurs études les séparent géographiquement, mais ils restent en contact.
Entre conseils et chamailleries, la distance n’est pas un frein à leur épanouissement mutuel. Des projets, ils en ont une multitude et c’est ensemble qu’ils souhaitent les réaliser. Puis un jour tout bascule. Le décès d’Auguste est incompréhensible. Salomé plonge dans un désarroi abyssal. Elle perd pied, se noie dans les souvenirs. Colère et désespoir sont si puissants et destructeurs. Jules est là pour la soutenir. Cet irlandais lui tend la main, l’écoute. Sa patience et sa persévérance soulagent cette immense peine. Puis cette amitié devient tout autre. Salomé remet tout en question, son attachement, ses sentiments naissants, sont-ils véritables ou un moyen de combler l’abandon ?

 

Désireuse de savoir où elle en est, elle part, fuit. Elle se retrouve en Irlande, sac sur le dos, à vadrouiller et puis un jour elle s’arrête devant une ferme particulière. Arrivera-t-elle à se reconstruire ?

 

Mily Black nous transporte au cœur d’une histoire déchirante. Elle traite avec subtilité ces liens d’amitiés qui deviennent vitaux et puis du deuil, celui qui est abrupt. Irish Therapy est à mon sens une soft romance. Ne vous attendez pas à un récit foudroyant où vous trouverez tout ce que vous aimez dans les romances contemporaines ou new adult. Mily Black table sur les sentiments profonds et sur la reconstruction après cette terrible épreuve. L’amour ici, fait figure de canne de soutien et puis après, elle tend à évoluer. J’ai beaucoup aimé voir évoluer les personnages. Je m’y suis accroché et je les ai poussés de tout mon cœur afin de les voir sortir de leurs peines. Une plume douce qui tour à tour s’intensifie, virevolte dans ses moments douloureux ou passionnels. Je suis sortie de cette lecture enchantée.

 

Une chronique de #Esméralda

DEVINE QUI VIENT POUR NOËL de Collectif.

 
[ ROMANCE CONTEMPORAINE – Nouveauté 2018]
Mily Black – Emily Blaine – Eve Borelli – Alfreda Enwy – Alix Marin – Angéla Morelli
Éditions HARLEQUIN – Collection &H
320 pages
Ma note : 5/5 mention « à découvrir »
Lien Kindle

 
Le résumé :
Les grands noms de la romance française au pied du sapin  !
Dans ce recueil, la fine fleur de la romance française s’est réunie pour vous offrir un réveillon hors du commun. Prenez six héros irrésistibles, dont un pâtissier du Vermont touché par Cupidon, un ancien crush du lycée au charme insolent et un barman sexy en diable. Ajoutez-y six héroïnes de compétition, policière gaffeuse, infirmière sensuelle ou comédienne hautement délurée. Agrémentez de défis, de coups de foudre, d’un shooting photo avec un furet facétieux et d’un concours de bûche géante. Laissez reposer toute une nuit, sous la neige. Et, qui sait, votre grand amour s’invitera peut-être chez vous pour la dégustation… 

L’avis d’Esméralda :
 
Haaaa…. la magie de Noël ! Cette ambiance survoltée et cosy où amour, amitié, bonheur, cadeaux, chocolats et bons petits plats s’unissent pour des moments uniques et merveilleux. Les étoiles dans les yeux, les papillons dans le ventre, un jour où touts les miracles sont possibles. DEVINE QUI VIENT POUR NOEL est le parfait livre de chevet pour accompagner ces jours festifs et féériques. Et si l’amour s’invitait pour une fois et nous offre un pur moment de bonheur où tous les rêves ont une chance de se réaliser.

 

Dans ce recueil six auteures de leurs plus belles plumes vous invitent dans une atmosphère cocooning et chaleureuse pour vivre auprès de leurs personnages les plus belles aventures qu’elles ont imaginées. Six histoires magnifiques qui mettent du baume au cœur, qui font sourire et couler la petite larme. Six histoires insolites où romantisme et chocolats font bon ménage.

 

J’ai adoré ce recueil car il m’a permis de découvrir, enfin, six auteures aux talents indéniables. Effectivement, à part de suivre de loin les sorties livresques de ces dames, je ne les avais jamais, oui jamais, lu ! Tu me diras sacrilège ! Et je comprendrais parfaitement que l’on me fustige. Du coup quelles merveilleuses rencontres ! Je me suis régalée en tout point avec leurs six histoires. Allez et si je t’emmenais maintenant faire un petit tour dans leur monde !

 

Un secret sinon rien de Mily Black
Station de ski, ambiance survoltée sauf qu’Honorine aurait voulu être ailleurs qu’avec ses anciens camarades de lycée. Vitrine loin d’être alléchante de succès story et de famille au portrait modèle. Honorine ne supporte rien de ces faux semblants, de cette hypocrisie et de la Belle qui fait toujours la Belle au sourire ultra bright qui ne cache rien de bon. Heureusement Martial, son meilleur ami va bientôt arriver et tout rentrera dans l’ordre. Arriveront-ils à se soustraire à leurs impitoyables camarades ? Que la danse commence et que les secrets virevoltent au grès des flocons de neige !

 

L’amour est très gourmand de Emily Blaine
Duncan est chef pâtissier, a décidé de recommencer sa vie loin des tracas de la vie citadine. Dans sa petite ville paisible, il vit entouré de vielles dames qui ne rêvent que de mettre leurs petites filles dans ses beaux bras. Mais rien n’est simple dans la vie du pâtissier surtout depuis qu’il a croisé le regard d’une jeune inconnue dans les bouchons New-Yorkais. Coup de foudre ? Certainement ! Comment faire pour la retrouver ? Aucune idée ! L’heure n’est plus à la rêverie, il temps pour lui de décorer sa vitrine, Noël arrive à grand pas et les plus gourmands seront présents.  

 

C’est Noël, rien ne va plus ! de Eve Borelli
Thaïs est une jeune policière dans l’âme, portée par les histoires de policiers écrites par son grand père pendant toute son enfance, mais n’a rien du super flic. Légèrement maladroite, on ne l’a voit pas du tout résoudre la super enquête. Bref, elle se retrouve, au marché de Noël de Gruissan, à jouer la mère Noël qui raconte les belles histoires aux enfants qui n’ont rien d’angéliques et à poursuivre le saboteur de la plus grande bûche de Noël qui doit une nouvelle fois figurer dans le Guinness Book des records. Oh, et puis il y a Aubin, l’amoureux secret depuis le collège. Sacré Noël si là, de suite, la magie pouvait opérer, cela pourrait sauver Thaïs !

 

Et s’il suffisait d’une fois ? de Alfreda Enwy
Amy ne croit vraiment plus en l’amour. Déçue, elle vivote d’instants volés auprès de beaux spécimens péchés sur Tinder. De sacrés numéros qu’il ne faut mieux pas retenir. Barman sexy, alias Aidan, la sauve in extrémis d’un gars un peu trop insistant. La belle infirmière et le beau Aidan font vivre une belle soirée ensemble. Et si elle suffisait, pour une fois, à faire naître la plus belle des étincelles ?

 

Secret Santa de Alix Marin
Gaëtan est tombé sous le charme de la belle suédoise, Hannele, dès qu’elle est rentrée dans son bureau. Grand timide et pas trop sur de lui, il ne sait pas comment l’aborder. Lorsque la vie trépidante des bureaux va lui offrir une très belle occasion de se rapprocher, il n’hésitera pas d’être prés d’elle. Son authenticité arrivera peut-être à la séduire ?
 
Homecoming flirt de Angéla Morelli
June est d’une maladresse chronique. Elle ne sait par quelle miracle, elle arrive toujours à se mettre dans des situations aussi pas possibles que pittoresques. De retour pour Noël dans le village qui a bercé ses plus belles vacances, elle était loin de se douter de retomber nez à nez avec Estéban qui a vu d’œil ne ressemble plus au gringalet qu’elle a assommé avec un club de golf y a quelques années. Depuis que l’eau a coulé sous les ponts, il serait temps, certainement, de remettre la pendule à l’heure !

 

Je te souhaite de très belles fêtes de fin d’année.
#Esméralda
Tout d’abord, je dois dire que je remercie chaleureusement les éditions Harlequin qui m’ont permis de gagner ce recueil de nouvelles de noël lors d’un de leurs concours « noël avant l’heure ». Dès son annonce, il m’a tenté car il permet à six autrices que j’adore de prendre leurs plumes et de nous offrir, potentiellement, des bons moments de lecture.
 
Commençons par « un secret sinon rien » de Mily Black. Dans cette nouvelle, on fait connaissance avec Honorine et Martial, deux amis qui vont à une fête des anciens du lycée. Cette fête est l’occasion de voir ressurgir les anciennes rancœurs mais aussi de voir émerger de nouvelles amitiés.
Je ne connaissais pas la plume de Mily Black mais j’en avais entendu beaucoup de bien et j’avoue que je n’ai pas été déçue. La nouvelle est bien ficelée, les personnages sont hauts en couleur et on est surpris jusqu’à la dernière ligne.
 
Nous poursuivons notre lecture avec la nouvelle d’Emily Blaine « l’amour est très gourmand ». Quelle jolie surprise de constater que cette histoire est en fait un spin-off de « tout en haut de ma liste » !! Ici, on suit Duncan, le frère du sexy Callum, pâtissier dans une petite ville du Maine qui a été traumatisé par son divorce. En rejoignant son frère, il flashe sur une jeune femme dans un embouteillage qu’il retrouve quelques jours plus tard grâce à une de ses clientes.
Comme toujours, la plume d’Emily Blaine est efficace, incisive et fait monter la température au fil des pages. Comme souvent, on a l’impression d’en avoir eu trop peu et on se serait bien délecté de quelques lignes supplémentaires remplies d’amour et de sucre.
 
La troisième nouvelle est celle d’Eve Borelli et s’intitule « C’est noël, rien ne va plus ! ». Ici, nous découvrons Thaïs, une jeune policière qui se retrouve à devoir enquêter sur le saccage de la bûche qui concourait pour le titre de la « plus longue bûche du monde ». Elle retrouve Aubin, son amour de jeunesse, qui ne la laisse toujours pas insensible….
Cette nouvelle m’a fait mourir de rire et j’ai été surprise, là encore, jusqu’au bout ! A noter que chaque chapitre avait un titre qui donnait le ton sur la poursuite de la lecture et j’ai trouvé cela original et dynamisant.
 
Continuons notre périple avec la nouvelle d’Alfreda Enwy « et s’il suffisait d’une fois ? ». Là encore, j’ai eu une bonne surprise car c’est un spin-off du magnifique « Love Deal » que j’avais lu l’an passé. Amy est une jeune infirmière qui, déçue par l’amour, ne cherche que des histoires sans lendemain. Un soir, elle donne rendez-vous à un plan « Tinder » qui se trouve être, finalement, un gros lourd prétentieux. Aidan, le barman, prend alors sa défense et entre eux, le courant va immédiatement passer.
Une nouvelle fois, Alfreda Enwy m’a conquise. Cette nouvelle est sexy, tendre et pleine de rebondissements. Les deux protagonistes sont comme je les aime, avec des failles, et l’écriture à double-voix est un vrai plus afin de nous permettre d’avoir une vue d’ensemble sur la situation.
 
La cinquième nouvelle est écrite par Alix Marin, une de mes jolies découvertes de l’année, et s’intitule « Secret Santa ». C’est une histoire à quatre voix qui nous permet de suivre Hannele, Gaëtan, Garance et Vas. Garance et Gaëtan sont frères et sœurs, Hannele travaille avec Gaëtan et Vas est son colocataire. Cette jolie romance de noël est une histoire « doudou », pleine de bons sentiments que l’on savoure sous un plaid, avec une boisson chaude et un petit chocolat.
 
Enfin, Angéla Morelli clôt ce recueil avec « Homecoming flirt ». June est une illustratrice, en vacances en famille pour les fêtes à Luchon. Elle retrouve Esteban, son amour de jeunesse qu’elle a perdu de vue à cause des aléas de la vie….et une petite bourde de June.
Cette nouvelle est une conclusion parfaite pour ce livre. Comme toujours, Angéla nous entraine dans son monde acidulé, plein de bons sentiments avec des personnages attachants et toujours des situations un peu farfelues. Néanmoins, on ne peut s’empêcher d’arriver trop vite à la fin et on regrette de les laisser partir.
 
Vous l’aurez compris, « devine qui viens pour noël » est une lecture de saison, qui fait du bien au moral et qui fait renaitre l’esprit de noël. Toutes ces nouvelles redonnent le sourire et vous donnent envie de croire que l’amour peut-être un cadeau inespéré pour ces fêtes de fin d’année !
 

Je remercie les éditions Harlequin et Mélanie pour leur confiance.

image-principale-page-liens-utiles

Vers le site des éditions Harlequin pour tout savoir !