LE PROSCRIT DE NORMANDIE, une romance historique de Natacha J. Collins.


Mélisande est abasourdie. Le convoi mandé par Justin de Montaigle – chevalier auquel son frère l’a promise contre son gré – vient d’être attaqué avant d’arriver dans sa Normandie natale. Mais le sort d’otage ne lui laisse pas l’amertume qu’il devrait. Traitée avec plus d’égards qu’elle n’en a eu coutume avec les siens par le mystérieux brigand qui dirige cette troupe de hors-la-loi, elle se sent étrangement apaisée à son contact. Comme si ce diable ne lui était pas tout à fait étranger…

Mélisande, fille de seigneur, n’a pas eu une enfance loin de tout tracas. Violentée par son père et sa belle-mère, Mélisande déteste tout ce qui se rapproche à le seigneurie. Mélisande aime s’échapper du château, vagabonder avec son nouvel ami, rêver d’amour. Elle s’accroche à tout cela, même lorsque le désespoir la rattrape à la suite de la perte de son ami d’enfance. Une tristesse profonde et incommensurable l’accompagne alors durant des jours et des jours. Son frère vient de rependre le flambeau suite à la mort de leur père et lui promettre que son mariage serait un mariage d’amour.
Mais les jeunes filles n’ont pas à décider cela. Malgré cette promesse, Mélisande s’enfuit loin de ses terres où l’horreur semble se propager et où sa vie n’est qu’une marchandise. Elle rejoint alors un couvent et entre dans les ordres sans toutefois prêtée allégeance. Elle y gagne une certaine sérénité malgré cette épée de Damoclès toujours aussi présente.

 

Mélisande fait preuve d’un grand courage et fait même figure de rebelle. Les femmes quelque soit son rang social, ne sont qu’un objet aux mains des hommes. Se défaisant ainsi de ses liens, elle s’en affranchit avec persuasion et conviction. Elle apprend avec envie auprès de Sœur Agnès, matrone. Une bien gentille dame qui a pris sous son aile la jeune femme et pour qui elle éprouve une grande sympathie et réciproquement. Mélisande s’épanouit ainsi, loin de tous conflits et épousailles non voulues.

 

Le destin la rattrape en la personne de Justin de Montaigle. Chevalier, issu d’une noble famille, à qui on lui a promis sa main. Mélisande est obligée de le suivre afin de retourner sur ses terres en Normandie dans le but de célébrer ce mariage. Gagnée par la colère, Mélisande ne s’avoue pas vaincue aussitôt. Elle ne veut pas de ce mariage forcé et elle mettra un terme à cette mascarade dès les retrouvailles avec son frère. Un retour chaotique où elle fomente mille et un plans d’évasion. Alors que la neige s’est abattue avec force et vigueur sur ces terres tristes, le convoi est attaqué par des brigands. Prise en otage, Mélisande sera rendue à son seigneur contre une généreuse rançon. Le Borgne ne fait pas de quartier et souhaite tirer à profit de cette situation.

 

Le Borgne pourrait en effrayé plus d’un. Haute stature, charismatique, prestance, tout en lui transpire l’assurance de ses mots et la violence de ses gestes. Chef de ce groupe de brigands, ses motivations de voleurs semblent honorables. Mélisande découvre tout au long de sa captivité un homme aux valeurs et principes ancrés et honnêtes. Un robin des bois tout aussi taciturne, mélancolique aux accès de colère impressionnants. Si Mélisande tente de lui faire faux bond à de nombreuses reprises, Mélisande va découvrir à ses dépens un homme généreux et qui cache son passé. Un passé douloureux que va tenter d’apaiser Mélisande. Sera t’elle prête à accepter touts ces secrets et révélations ?

 

Je connaissais Natacha J Collins pour ses romances historiques sur les Highlanders, je découvre maintenant un univers tout autre puisqu’elle se déroule sur nos chères terres, et dans ce cas ci en Normandie pendant la guerre de Cent Ans. Et une nouvelle fois c’est un sans faute pour Natacha J Collins. Elle m’a plongée dans un univers qu’elle maîtrise totalement que ce soit par rapport au contexte historique, du langage avec des expressions de l’époque, et sans oublier la part de la romance. Elle nous propose des personnages attachants qui sont aux antipodes. Des méchants, des gentils, des farouches, des intrigants, des intrépides, des méchants qui sont gentils, des femmes et des hommes au passé douloureux. Ces derniers portent haut les cœurs leurs convictions, leurs peines  et leurs colères. Une histoire qui fait frémir et qui m’a accaparé dès le début laissant le doute quant au déroulé de l’histoire s’installait. L’auteure fait preuve de suspense et mène l’action avec bravoure et force. Un huis clos dans les bois qui ne peut absolument pas vous laissez insensible. Natacha J Collins sait surprendre et envoûter. Une nouvelle fois, je suis charmée par la teneur de cette nouvelle romance historique. De menus détails, des combats, des révélations, des secrets et des manipulations tout un tas d’éléments qui vous scotcheront sans aucun doute !

 

Une chronique de #Esméralda

… Lien Kindle

… Le site des éditions Harlequin

… mes avis sur d’autres romances de Natacha J Collins.

L’USURPATRICE DES HAUTES TERRES, une romance historique de Natacha J. Collins.


Écosse, 1307
Reprends-toi, petite sotte ! Pour la première fois, Émilia McTrayall a l’opportunité d’assumer sa destinée. De mener à bien le seul projet qui la ronge : se venger des Sinclair, les démons qui ont ravagé son village et tué ses parents sous ses yeux, quand elle était enfant.
Elle revêtira le masque de la promise de Calvin Sinclair, la timorée Meagan McDowall, prisonnière des geôles du clan McTrayall. C’est là sa seule chance de mettre fin au règne tyrannique du clan ennemi et de briser la fragile alliance avec le roi Robert Bruce… même s’il lui faut pour cela sacrifier Calvin qui semble si sincèrement épris d’elle. 

Emilia a vu l’horreur avec ses yeux innocents d’enfants. Son village brûlé, les cris, les larmes, les hommes tués, les enfants et les femmes prisonniers. Un tableau figé dans le temps où l’horreur a encore toute son emprise. Emilia recueilli par le clan des McTrayall a nourri sa haine au travers du temps. Grandissant avec comme seul objectif obtenir vengeance pour le sang versé de ses parents.
Emilia est devenue une jeune femme combattante, intelligente et téméraire. Les années défilent et l’occasion d’assouvir enfin sa vengeance se présente. Un plan machiavélique se met en place rapidement à l’annonce de l’arrivée éminente de la future épouse de Calvin Sinclair. Une épouse que personne n’a jamais au sein du clan Sinclair et dont cette alliance permettra une certaine et relative paix sur les terres du Nord. L’heure est enfin venue pour Emilia, son obstination va être récompensée. Un stratagème rapide et efficace visant les Sinclair dans sa totalité. Leur mariage sera la main de la mort. Si le plan était parfait sur le papier, la réalité est toute autre. De nombreux aléas viennent contrarier ce mariage et Calvin est loin d’être le diable en personne. Emilia devra fournir des efforts indispensables pour qu’elle ne soit pas trahie et surtout ne pas reconsidérer ses états d’âmes.

 

Calvin est sous le charme de sa belle promise. Le dernier des enfants, il n’a pas à se préoccuper des affaires du clan, pour sa plus grande joie. Il vaque à ses occupations qui se concentrent essentiellement à la chasse et autres menus travaux. Calvin est un homme robuste qui se laisse facilement emporter par son impétuosité. C’est un homme de confiance qui sait écouter. Parfois farceur, charmeur et coquin, le highlander a tout pour plaire. Il n’aurait jamais pensé que son mariage serait un mariage d’amour. Son épouse a su le séduire. Alors quand son monde s’écroule il n’hésite pas à prendre les armes et à foncer dans le tas.

 

Natacha J Collins maîtrise à la perfection l’univers des Highlanders et c’est toujours un plaisir de découvrir ses romances. L’originalité de cette histoire part sur ce mensonge totalement abracadabrant. Dès le départ j’ai compris les enjeux de cette folle aventure mais j’ai été tout de même surprise par les rebondissements et le retournement de situation. Un suspense haletant saupoudré de romance pour une histoire dont il est difficile de se détacher. Natacha J Collins nous transporte dans l’atmosphère propre des clans des Hautes Terres. Des détails, des éléments historiques remplissent le contrat pour la curieuse et la passionnée d’histoire que je suis. Un grand plus, non négligeable, qui rend l’histoire davantage passionnante. J’ai vite été embarquée dans les aventures d’Emilia et Calvin. J’ai été touchée par leurs histoires respectives qui s’entrechoquent dans ce duel. J’ai été émue par le déroulement de l’histoire, paniquée par de nombreux rebondissements, chamboulée par tout un tas d’émotions. Natacha J Collins n’a pas son pareil pour rendre dingue ses lectrices ! Un duo explosif pour une histoire passionnante et passionnelle où la raison est malmenée et les sentiments bourlingués. Un highlander comme on les aime, une histoire bouleversante et une héroïne tumultueuses ! Moi j’adore tout simplement !!!

 

Une chronique de #Esméralda.

… Lien Kindle

… le site des éditions Harlequin

… mes avis sur d’autres romances historiques de Natacha J. Collins, clique sur les photos.

LA FUGITIVE ET LE HIGHLANDER de Natacha J. Collins.


Irlande, 1232  Rory Fraser, ici ? En apercevant le séducteur qui n’a eu de cesse de la charmer la veille durant une réception mondaine, Lorna blêmit.  Que fait cet homme à bord du bateau qui vogue vers l’Écosse ?  Elle qui pensait être à l’abri de tout faux pas sous la protection de lady Lucinda Powell, la riche veuve anglaise qui l’a prise à son service comme dame de compagnie, se retrouve confrontée à un danger immédiat. Un homme qui, elle le redoute plus que tout, pourrait être le mercenaire envoyé à sa recherche par la Couronne…

Rory n’a cure des rumeurs qui circulent sur lui au sujet de ses travers. Oui il aime la compagnie des dames, qu’elles soient mariées, promises ou célibataires. Rory est un tombeur de ses dames et elles lui rendent bien. Charmeur et charmant, la gente féminine ne lui résiste pas. A part une certaine Brianna (voir tome 2) qui a eu le mérite de le frustrer.
Rory est un libertin qui aime jouir de sa vie comme il entend. Le nom prestigieux de son clan et sa carrure d’highlander y font beaucoup. Rory n’a pas à se préoccuper de l’avenir de son clan car il ne le dirigera jamais. Lui il tâte de l’épée quand les événements s’enveniment. Mais il y a certaine chose qu’il ne peut pas gérer, ce sont les pères furibonds de ses demoiselles ( pas en détresse) dont il a sali leur honneur. Murtagh, son frère aîné et chef du clan (voir tome 1), voit rouge et décide de lui confier une mission de la plus haute importance commanditée par le roi, trouver une jeune femme qui mettrai le royaume en péril. Direction l’Irlande sur les traces d’une femme pas comme les autres.

 

Lorna Bell n’a jamais eu la vie facile. Fille bâtarde du chef Williams, sa vie se résume aux corvées et aux interdictions en tout genre. Depuis que son père s’est mis en tête de destituer le roi d’Ecosse, sa vie est en danger. Le roi et le clan des Commins ont décidé de tuer toute sa descendance. Lorna est une jeune femme intelligente et sournoise. Sa fuite aux nez et à la barbe de ses ennemis est digne d’une grande aventure. Elle rentre au service d’une bourgeoise anglaise et passe son temps entre l’Angleterre et l’Irlande. Sa débrouillardise a jusqu’à présent couvert son identité, mais lorsqu’elle croise cet irrésistible highlander au gala et qui lui pose des questions, il éveille en elle le sentiment de danger imminent. Elle esquive convenablement l’empressement du guerrier sans toutefois être sereine. Alors qu’elle embarque sur le navire les ramenant à Londres, elle l’aperçoit, Rory. Elle craint maintenant pour sa vie. Est ce que le passé la rattrape ? A t-elle une chance de s’en sortir vivante ? Peut-être, mais cela, c’était avant que le bateau se fasse accoster par des pirates.

 

Ce dernier tome est à croquer. Sous le signe de l’action et du romantisme, cette romance historique est comparable à une grande bouffé d’air pur. Les personnages sont hyper attachants et surtout très, très, highlander. Le highlander un brin prétentieux, émouvant et touchant dans sa manière d’appréhender sa relation avec Lorna. Il fait preuve de patience et ne tente pas de brusquer les révélations. Quant à Lorna, s’est une femme très têtue, intelligente et qui a le sens de l’honneur. Ce troisième tome se lit d’une traite et j’ai très vite été captivée par cette histoire hors du commun. L’aspect historique se concentre sur les us et coutumes. Natacha J. Collins m’a surprise par les rebondissements et notamment par des situations inattendues qui se concluent d’une manière surprenante. Une histoire très rythmée, portée par une plume délicate, où j’ai été subjuguée par les décors grandioses et l’alchimie entre les personnages qui oscillent entre l’épanouissement et le refus.

 

Une magnifique histoire totalement dépaysante ! A découvrir !

 

Rory était décontenancé. Décontenancé, et furieux contre lui-même. Comment était-il possible de passer ainsi du paradis à l’enfer ? En quelques instants … de paroles malheureuses ? Car il avait bien dû dire quelque chose, pour qu’elle se sauve de la sorte ! Pour qu’elle prétende que c’était une erreur, qu’elle regrettait ! Que diable !
 
Une chronique de #Esméralda

… Lien Kindle

… le site des éditions Harlequin

… mes avis sur les précédents tomes (clique sur la photo pour les lire)

IDYLLE AMERICAINE 1/2 : Passion à Hollywood de Natacha J. Collins.


Bridget n’en revient pas : elle va assister au tournage d’un blockbuster ! Car la star dont elle est l’assistante vient de décrocher un rôle pour un long-métrage très attendu. À elle Hollywood et les acteurs sexy ! Comme le beau Craig Anders, héros du film, qui ne la quitte pas des yeux… Non ! Elle s’est promis de ne pas refaire la même erreur qu’avec son ex, un comédien manipulateur. Et le fait que Craig soit logé dans le même immeuble qu’elle ne doit pas la détourner de ses bonnes résolutions…

Bridget adore son travail. Même si il est chronophage et  hallucinant. Être l’assistance de la star montante du petit écran est juste fabuleux. Sa patronne, Nerea, ne déroge pas à la règle : un brin excentrique et égoïste, ses désirs sont ses ordres et Bridget doit s’y plier.
Mais Bridget sait que les apparences sont trompeuses dans ce milieu et connait la femme sans les paillettes. Et quand les temps sont durs, elle peut compter sur l’indomptable Becky, coiffeuse officielle de la star, et boutentrain de la troupe pour rire aux éclats.

 

Nerea a obtenu son premier rôle au cinéma. C’est une immense joie pour toute l’équipe et l’euphorie est à son apogée lorsque le prétendu rôle masculin se débine et laisse la place à Craig Anders, le chouchou de Bridget. Mais leur rencontre a tout du scénario comique. Entre méfiance et jalousie, Bridget et Graig marchent sur des œufs. Pas sûr que leur histoire soit féerique !

 

Je connais Natacha J. Collins pour ses romances historiques dont je raffole. Je la découvre pour la première fois dans ce registre. Elle nous offre une romance légère et pimpante. Des chapitres courts qui vont à l’essentiel. Des personnages à la fois détestables et attachants. Une histoire captivante et prenante. Une romance où la passion et la jalousie se côtoient, donnant une intrigue haletante. J’ai aimé la simplicité de Natacha J. Collins qui en ces temps difficiles m’a permis de décompresser. Une lecture singulière dans un monde qui l’est tout autant. Une lecture fraîche et parfois déroutante.

 

A découvrir !

 

Une chronique de #Esméralda.

… Lien Kindle

… le site des éditions Harlequin

… mes avis sur d’autres romances de Natacha J. Collins (clique sur la photo)

L’ÉPOUSE DU HIGHLANDER de Natacha J. Collins.

[ ROMANCE HISTORIQUE – 2019 ]
Tome 2/3 – Saga Le souffle des Highlands
Éditions HARLEQUIN – Collection Victoria
384 pages
Ma note : 4/5
Lien Kindle
 
Le résumé :
Écosse, XIIIe siècle
Je vous donnerai tout, je ferai tout ce que vous voulez. Amère, la promesse que Brianna avait faite à Shaw McAsgaill quelques jours plus tôt lui revint en mémoire. Au moment où elle avait engagé sa parole pour sauver son cousin Rory, grièvement blessé après l’attaque viking qu’ils venaient d’essuyer, elle s’attendait à une demande de rançon auprès du clan Fraser pour leur libération. Pas à ce qu’un sauvage des terres du nord, un rustre inconstant tel que Shaw, la force à l’épouser pour son nom, son titre et le bénéfice qu’il en retirerait pour son clan. Pourtant, elle avait prêté serment. Et si ce serment permettait de sauver Rory, elle devait accepter la noce avec ce monstre aux yeux de glace…
Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"
 
Bienvenue en Écosse du début du XIIIe siècle. Une Écosse rustre où les nombreux clans tentent de cohabiter et faire vivre au mieux leurs membres. Si les menaces sont nombreuses, celle des Vikings est bien plus effrayante. Une paix qui aurait du les protéger et pourtant les faits sont là : les pillages et les villageois morts sont de plus en plus nombreux. Le Clan McAsgaill met tout en œuvre pour faire face aux sauvages mais leurs requêtes d’aide ne sont entendues par personne. Dirigé par Shaw (le loup), son clan connaît des heures sombres. La famine guète, entraînant sur son sillage la mort. Ses excursions avec ses highlanders mettent davantage en péril son clan, faisant d’eux des cibles faciles à atteindre. Lors d’une de ses campagnes, il doit à nouveau faire face aux envahisseurs qui s’étaient pris à un autre clan. Une bataille sanglante comme chaque fois et les blessés sont nombreux. Parmi eux se trouve Rory Fraser, frère de Murtagh Fraser, laird. Il escortait sa cousine Brianna vers les noces de son amie. Désappointée face à la fureur des sauvages, bouleversée par la perte de sa servante, effrayée par tout ce sang et la possible perte de son cousin Rory, elle fait une promesse dont elle n’en tient pas la teneur. Une promesse de la dernière chance, une promesse du cœur, une promesse qui la mène droit dans les bras de Shaw qui sans un remord l’oblige à devenir son épouse.

 

Lui, le feu et elle, le vent, ensemble il font attiser les braises. Un duo uni dans de mauvaises conditions qui contre toute attente font trouver un terrain d’entente. Un terrain d’entente et une osmose qui font provoquer la convoitise et la jalousie. Au cœur de la lande sauvage, Brianna va apprendre à vivre selon son rang d’épouse. Elle découvre les membres du clan et leurs métiers. Mais elle va également s’imposer d’une manière peu habituelle par le combat. Alors que les mauvaises nouvelles affluent en tout sens, elle convainc le second de Shaw et les femmes du clan d’apprendre à se battre et à manier l’épée. Trouvant les mots justes, elle convertit de nombreuses femmes qui en cachette viennent auprès de Brianna pour s’entraîner.

 

Ce second tome (qui peut se lire indépendamment du premier même si il y a quelques clins d’oeil) est une magnifique histoire. Natacha J Collins joue sur les opposés et cela fonctionne à merveille : la belle et la bête, la douceur et la brutalité, la sournoiserie et l’innocence, la convoitise et l’humilité. L’amour et la passion s’invitent dans les bains de sang. Ces deux être qui s’apprivoisent vont devoir rassembler leurs forces pour faire face à l’horreur et exterminer le mal. L’ambiance et l’atmosphère sont très bien décrites avec ses petits détails dont je raffole : les tenues (dont le kilt !!), ce château pittoresque, le village, les gestes du guérisseur… A cela se rajoute une héroïne qui ne lâche rien et qui est finalement prête à tout. Son empathie démesurée la pousse dans des situations périlleuses et elle en sort la tête haute.

 

Une romance historique que j’ai beaucoup appréciée et où le dépaysement est garanti 😉

 

Sans ça, il mourra …, termina-t-elle pour lui en pensée. Tourmentée par l’angoisse, désorientée, elle se précipita auprès de son époux et s’empara de sa main. Celle-ci était gelée, comme s’il se trouvait déjà aux portes de la mort. Elle ravala les larmes qui menaçaient. Si elle voulait lui être utile, elle ne pouvait flancher ni se laisser aller au désespoir. Agir, c’était la meilleure chose à faire. Elle s’adressa à Aidan, déterminée.
-Comment puis-je aider ?
-Parlez-lui, pour commencer. Qu’il sente votre présence. Ensuite, nous verrons.
Sentir sa présence ? Le pouvait-il, seulement ? Néanmoins, elle obéit et se pencha vers lui. Avec délicatesse, tout en lui parlant doucement, elle dégagea une mèche poisseuse de sang de son front. Avec un mouchoir humide, elle s’appliqua à lui nettoyer le visage. Il n’eut aucune réaction. Si elle avait déjà rêvé qu’il puisse mourir, être réellement confronté à cette cruelle éventualité la terrifiait.
 
Une chronique de #Esméralda.

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

…le site des éditions Harlequin.

… mon avis sur le premier tome (clique sur la photo).

LE SOUFFLE DES HIGHLANDS, tome 1 : La disparue des Highlands de Natacha J. Collins

20181003_165448

 

 

[ROMANCE HISTORIQUE – Rentrée littéraire 2018]
Editions Harlequin – Collection Victoria N°61

 

Format numérique (384 pages) : 5.99€
Broché : 7.90€
Ma note : 5/5 mentions « coup de coeur » et « à découvrir« 

 

 


 

Le résumé :

 

Il a l’audace de la choisir ; elle a le courage de l’aimer.
Écosse, XIIIe siècle.
Quand sa mère lui apprend le nom de l’homme qu’elle doit épouser, Kenna se sent trahie, vendue. Comment ses parents peuvent-ils l’unir à un Fraser, ce clan de brutes, d’assassins… leurs ennemis de toujours ? Pourtant, lorsqu’elle rencontre son promis pour la première fois, Kenna est surprise : Liam se révèle être un homme aimable, peut-être même séduisant. Tout le contraire de son cousin Murtagh, un Highlander aussi ténébreux et solitaire que Liam est sociable. Mais, à mesure que les noces approchent et que le comportement de son fiancé se fait plus ambigu, Kenna se demande lequel des deux cousins est le plus à craindre…

 

 

Mon avis :

 

Il y avait déjà quelques mois que je ne m’étais pas plongée dans une romance au cœur des Highlands. Et bon dieu …. qu’est ce que j’aime ça ! Il est vrai dit comme ça ce n’est pas trop fin ! A bats les bonnes manières et vive les sauvages de l’Ecosse.

 

Si tu n’as pas encore perçu mon enthousiasme : c’est romance c’est de la bombe ! Au plus communément un sacré coup de cœur.

 

Kenna est une princesse. Etant la seconde, elle n’est forcément prédestinée à monter sur le trône et pense donc niaisement qu’elle pourra se marier à l’homme qu’elle choisira et aimera profondément. Kenna est une rebelle aux idées de liberté bien précises. Elle prétend à une certaine équité entre son grand frère et les hommes du clan. Kenna aime bouger, courir sur les terres alentour, et veut apprendre à manier l’arc à flèches. Son âme revêche est pur et fait d’elle une jeune femme attachante. Elle déborde d’amour pour sa famille et sa nourrice. Son espièglerie est d’une telle fraicheur et case un peu le monde rigide dans lequel elle a grandi. Elle s’imagine la vie trépidante, passionnelle et merveilleuse. Cette dernière déjante lorsqu’elle apprend par sa mère qu’elle doit s’unir au fils unique du clan ennemi de toujours. Quelle claque ! Elle en tombe dénue et s’oppose carrément à cette union qui pourrait cependant faire régner une paix enviable et non négligeable sur les terres de son père. Porter l’honneur est un si grand geste de dévouement à son royaume mais qui l’agace profondément. Se confiant à sa nourrice, cette dernière lui explique que parfois la vie impose ses choix et ses obligations. Faisant profil bas, elle accepte cet arrangement mais avec le cœur lourd et l’âme en peine. Elle espère tout de même qu’il ne sera pas le portrait du parfait sauvage.

 

Liam est le fils unique du royaume des Fraser et par conséquence l’héritier. Cette union de le déplait guère, bien au contraire. Liam est un jeune bien sous tout rapport. Charmeur, d’une beauté non négligeable, bienséant, courtois, les manières de rustres tant craints par Kenna ne transparaissent pas. D’ailleurs, elle tombe bien vite sous son charme et croit à un avenir paisible, confortable et non violent. Malheureusement et trop rapidement, elle s’aperçoit que les plus belles choses peuvent cacher des épines venimeuses. Saura t-elle faire face ?

 

Murtagh est le cousin énigmatique du beau prince. Taciturne, associable, violent, les beaux yeux sombres cachent beaucoup de colère et d’injustice. Et pourtant….

 

Je m’arrête ici dans les présentations, sinon je craint de te raconter toute l’histoire. Cette romance soulève la passion et met au cœur de son histoire l’injustice et la révolte. L’amour fait pousser des ailes et le livre en est la parfaite illustration. L’auteur ne laisse aucun répit à sa lectrice. Elle lui fait subir des rebondissements aussi hallucinants qu’étourdissants. De l’action à gogo, des temps plus calme où l’auteur approfondit les désirs des personnages, et tout cela, menant vers un final totalement dingue. Dans ce cas là, j’aime bien utiliser deux expressions : page turner et cliffhanger ! Et qui résument parfaitement l’ambiance qu’a su créer Natacha J. Collins. Le cadre historique est très intéressant, notamment dans la manière dont est gérer le clan.

 

Une belle découverte et un beau (magnifique !) coup de cœur pour LA DISPARUE DES HIGHLANDS, j’attends la suite avec impatience et curieuse de découvrir qui seront les prochains héros.

 

 


 

Je remercie Mélanie des éditions Harlequin pour sa confiance.

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

 

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3