BLACK FIDELITY, tome 1 : Overdose de Shelby Kaly.


Quand Lynn, assistante personnelle renommée de Los Angeles, est engagée par le manager du célèbre Jett Campbell, elle n’imagine pas le chaos qui l’attend.
Le leader charismatique des Black Fidelity a pour devise « sexe, drogue & provocations » sans se soucier des répercussions de sa vie sur le groupe.
Leur rencontre va être explosive et la tension à son comble alors que des sentiments et des désirs contradictoires s’ajoutent à l’équation.
Entre mensonges, jalousie et son passé qui ressurgit, Lynn pourra-t-elle sauver la rockstar de ses tourments ?

 
En règle générale je lis très peu de romance axée sur les groupes de musique car souvent et en général c’est plus ou moins la même chose. J’ai voulu avec ce premier casser mes préjugés tout en espérant que ce serait la bonne lecture. Et là BINGO !
Lynn n’aime pas les paillettes. Pourtant elle évolue dans un monde où le moindre faux pas peut anéantir une carrière. Assistante personnelle, son professionnalisme est reconnu par une multitude de célébrités de tout bord. Son empathie, sa manière de concevoir la vie, son hygiène de vie et sans oublier sa personnalité à la fois douce et pimpante, Lynn est une jeune femme attachante et persévérante. On lui réclame fréquemment ses services et c’est tout à son honneur. Lynn est une végan accomplie qui prend soin d’elle par le sport et loin des excès en tout genre. Alors quand son nouveau contrat la mène auprès du dernier groupe de musique à la mode, Lynn ne peut qu’être ahurie face à cette déchéance carrément apocalyptique. Engagée pour requinquer le célèbre chanteur Jett Campbell, figure emblématique des Black Fidelity, elle devra user de touts ses moyens pour accomplir un heureux miracle.

 

Jett est un homme abîmé qui se noie allègrement dans les excès multiples. Alcool, sexe à outrance et drogue, Jett n’est plus qu’une âme en peine à la recherche d’une rédemption qui ne veut guère de lui. Égoïste, parfait manipulateur, un franc parler acerbe, un comportement désagréable qui en déroute plus d’un.

 

Leur première rencontre a tout du scénario du bad trip. Pourtant le « quelque chose » se produit. Une alchimie qui va les porter sur le chemin difficile de la résilience. Deux âmes en peine qui s’unissent au diapason de leurs tourments. Une idylle naissante, foudroyante et miraculeuse car les démons du passé n’attendent que la faille pour s’immiscer et rallumer le feu de l’enfer.

 

Shelby Kaly nous offre une overdose d’émotions qui s’épanouit et s’autodétruit. Une plume hyper addictive qui m’a fait vivre quelques heures tumultueuses avec cette aisance que j’adore trouver dans les romances. Les pages s’avalent et défilent au rythme d’une histoire où les rebondissements nous tordent les tripes, nous font pleurer, nous font rire, nous font s’alanguir. Shelby Kaly frappe formidablement bien avec une histoire qui sort légèrement des sentiers battus. L’atmosphère se veut tendue à souhait où quelques rares moments de plénitude arrivent à s’infiltrer. Les personnages sont captivants, à la fois rustres et tendres. Un premier tome qui en jette bien plus que je ne l’aurais cru. Un final totalement tonitruant qui laisse présager une suite aussi mystérieuse que torride. Je suis curieuse de savoir quels risques a pris l’auteure.

 

Une romance qui mérite largement votre attention ! A découvrir sans faute et à croquer avec envie !

 

Une chronique de #Esméralda

.. Lien Kindle

… le site de Black Ink Editions

… mon avis sur un autre roman de Shelby Kaly (clique sur l’image pour le lire)

SEASON SONG, tome 1 : Summertime de Fleur Hana et de Jacinthe Canet.


Un road-trip dans la lignée de Thelma et Louise…« On est libres. Il n’y a plus rien qui nous retient. »
Lou-Ann…
Elle n’a jamais quitté son quartier de Perpignan, travaille depuis toujours dans le même bar et retourne chaque soir auprès de sa mère alcoolique.
Son rêve ? Aller à Paris.
Sixtine…Elle a abandonné des études prestigieuses, n’a aucune perspective d’avenir et fuit l’univers doré de ses parents.
Son rêve ? Quitter Paris.
Elles n’auraient jamais dû se rencontrer. Et pourtant, elles vont faire route ensemble, affronter leurs peurs côte à côte et se lancer le défi de vivre.
Cap ou pas cap d’embarquer dans Summertime, un road trip estival autant qu’une ode à la vie ?

 
Il est impossible de résister à cette histoire de toute beauté. Un quatre mains grandiose qui va vous porter au cœur d’un road trip qui va révéler les deux héroïnes.
Lou-Ann a toujours vécu dans le quartier le plus pauvre de Perpignan, le quartier St-Jacques. Elle a grandi dans ses ruelles rythmées par les différentes communautés installées. Livrée à elle même avec son grand frère, elle survie aux côtés d’une mère alcoolique qui ne lui a jamais accordée un soupçon de tendresse et de bienveillance. Lou-Ann est une jeune femme volontaire, un peu casse-cou, débrouillarde et généreuse qui ne souhaite qu’une seule chose, quitter son quartier pour vivre à la capitale. Elle n’a jamais osé franchir ce cap et pas. Son grand frère a toujours veillé sur elle malgré la situation déplorable dans laquelle elle se trouve. Une ancre essentielle.

 

Sixtine avait une vie toute tracée où dorure et paraître en étaient les maîtres mots. La richesse ne fait parfois pas tout, et Sixtine étouffait derrière toutes ces exigences d’un monde qui n’est pas à son image. Sixtine a plié bagage et au bout de quelques semaines, s’est retrouvée dans ce squat. Devenue le petite amie d’un dealer charismatique, elle vaque à ses occupations entre le squat et son nouveau boulot de serveuse. Rêveuse, idéaliste, la tête dans les étoiles, elle croque cette liberté avec envie. Elle pensait se sortir de ce bouge et reprendre la route pour réaliser son rêve quand la vie a décidé de lui jouer un sacré vilain tour.

 

Une blonde, une brune, deux mondes opposés réunis dans une vieille totote où les doutes, les questions, la crainte et la peur de l’avenir empreignent l’atmosphère. Prémices à la découverte d’une grande amitié, la route va les révéler au grès de leurs arrêts, de leurs découvertes et de leur jeu favori Cap ou pas cap, déliant, au fur et à mesure de leur road trip déjanté, leurs chaînes. L’amour va s’y inviter d’une manière assez incongrue.

 

Fleur Hana et Jacinthe Canet signent une magnifique et merveilleuse aventure placée sous les signes de la découverte, de l’amitié et des révélations. Hilarante, touchante, sensible, cette histoire est un sacré bijou addictif. Un road trip émotionnellement intense, autant pour nous les lectrices et les héroïnes. L’alchimie qui se dégage des deux héroïnes est captivante et saisissante. Une histoire bouleversante, parfois déchirante, parfois lumineuse. Une histoire tout simplement prenante ! Impossible de la lâcher. Arriver au point final devenait une évidence cruciale et salvatrice. J’ai pu tout au long des chapitres imaginer toutes sortes de conclusions. Un final qui se termine d’une manière surprenante et osée. Tout comme bon road trip qu’il se doit, ce dernier permet aux héroïnes de se révéler. Les autrices ont choisi de l’exprimer au travers de ce jeu puéril et fantasque. Mais cela marche tellement bien qu’on s’y laisse vite prendre.

 

Une histoire exquise que j’ai croquée avec envie et délicatesse ! Vivement la suite j’en redemande !

 

Une chronique de #Esméralda