THE CUPIDON BROTHERS, tome 4 : Andréas, une romance paranormale de Estelle Every.

ROMANCE PARANORMALE

LITTÉRATURE INDÉPENDANTE


Il veut sauver les humains, elle souhaiterait guérir ses propres blessures.

Jusqu’à présent, Andréas Cupidon, pédiatre sexy, consacrait sa vie entière à ses jeunes patients, mais l’arrivée de Penny Lake remet en cause ses priorités.
La jeune femme cache un secret : elle est atteinte d’un mal mystérieux qui provoque des hallucinations… comme ces ailes attachées au dos d’Andréas.
Ma note : 4/5
191 pages
Disponible en numérique et bientôt broché
Nouveauté 2021

 

Puisque la maladie la ronge, elle ne peut se lier à un homme, aussi beau et généreux soit-il.

Mais lorsque le passé de Penny la rattrape et que les ennemis d’Andréas se dévoilent, c’est avec les yeux du cœur qu’ils devront faire face ensemble pour s’en sortir.

MON AVIS

Andréas depuis son arrivée sur terre s’est voué à sauver les humains. Naturellement il est devenu médecin pédiatre et met tout son talent au service des enfants gravement malade. Andréas est le moins téméraire des frères même si il n’hésite pas à se lancer dans la bagarre quand il le faut. Il passe ses nuits et ses journées au sein de l’hôpital. Et puis une de ses fameuses journées qui ne terminent jamais, il est appelé aux urgences. C’est ainsi qu’il rencontre la mystérieuse Penny Lake et comble du hasard est la sœur de la chérie à son frère, Éros.

 

Penny est une jeune femme très mystérieuse et introvertie. Elle semble considérer les hommes comme une menace potentielle au bon équilibre de sa vie. Malmenée par sa précédente relation, elle considère qu’elle n’a pas droit au bonheur et met toutes les barrières inimaginables au patient Andréas qui lui est certain de son coup de cœur. Doucement et surement, Penny pose brique après brique dont le but est de se protéger et éviter de replonger dans l’enfer d’une relation nocive. Indécise et pourtant attirée par le beau Cupidon, elle va lui faire vivre littéralement l’enfer. Alors quand le passé se pointe lors d’un de ces après-midi de détente, elle n’a qu’un seul objectif, protéger coûte que coûte ses proches et d’accepter ce qu’elle redoute le plus.

 

Ce quatrième tome est une nouvelle fois une pure merveille. Déjà rien que la couverture vous donne l’eau à la bouche et le reste n’est que la cerise sur le gâteau. Les personnages donnent du fil à retordre à un scénario qui s’étoffe davantage. Le fil rouge des tomes est encore loin d’avoir délivré tous ses secrets mais ça ne serait tardé. Une nouvelle fois je suis tombée sous le charme des personnages, notamment celui de Penny qui doit se battre continuellement contre ses peurs et ses désillusions. Andréas à force de patience et de petites attentions va combler ce sentiment profond qui abîme Penny. Bien évidemment à eux deux c’est une explosion d’étincelles où  le jeu du chat et de la souris est de mise. La plume d’Estelle Every est juste parfaite et m’a fait vivre un joli moment de lecture. Elle a cette aisance pour vous transmettre les émotions de ses personnages avec justesse et elle les magnifie avec grâce. Et le petit plus : le fait que les frères Cupidon continuent à vivre tout au long du tome avec des petits clins d’œil et des prises de parole parfois musclées.

 

Un quatrième tome placé sous le signe de la guérison et de la confiance. Hâte de découvrir le prochain tome !

 

UNE CHRONIQUE DE #ESMÉRALDA

LA RÉSERVE, une romance fantastique de Claytone Carpe.


Deux créatures incompatibles – l’un vampire, l’autre humaine – se retrouvent à coexister suite à un instant d’égarement : le prédateur épargne sa proie.
Maéva embrasse alors un monde tout droit sorti des contes (pas vraiment roses) et James découvre qu’il n’est pas forcément déplaisant d’être autre chose qu’un individualiste méprisant.
Les circonstances mèneront nos héros à fuir en catastrophe une dangereuse firme. Ils seront obligés – pour sauver leurs vies – de faire des choix hasardeux aux répercussions macabres, mais qui leur permettront de découvrir qui ils sont vraiment.

Maéva est une solitaire. Obligée comme beaucoup de monde, son travail de comptable au sein d’une grande firme ne l’épanouit pas. Quelques ami.e.s pour de rares sorties, quelques rencontres hasardeuses, pas d’amoureux, juste un pigeon qui a pris l’habitude de passer la nuit dans son appartement. La vie de Maéva n’a rien de folichon.
Morose, déprimée, l’avenir lui semble sombre. Une matinée banale pour un jour comme tous les autres, le métro et une rencontre improbable. Cet homme aux yeux étranges et magnétiques, une aura envoûtante, un homme que l’on ne peut que remarquer. Le monde autour disparaît, trou noir. Maéva se réveille dans une chambre inconnue face à cet homme intriguant. Son instinct de survie s’affole, elle pressent le pire, la mort. Elle règne autour de son ravisseur. Un prédateur qui la révulse autant qui l’attire. Un mélange ambigu qui l’apeure tout autant qui l’envoûte. Et comme elle s’y attend la mort se faufile sournoisement à son contact.

 

James n’a pas de cœur. Ses proies, il ne leur laisse aucune chance. Les humains lui permettent de vivre longtemps. Leur sang il s’en abreuve. Elle allongée dans son lit, elle n’aurait pas du survivre. Il n’a pitié pour personne et personne ne lui survit. Une belle entorse qu’est cette chose dans son lit mais il n’a pas pu s’y résoudre. Son sang est merveilleusement bon, mais au delà de ça, il éprouve une attirance. Être avec une humaine dans son clan est interdit. Il doit à tout prix la laisser partir.

 

Les semaines défilent, elle s’enfonce dans la déprime. Ces heures où elle a vécut le pire a été aussi le meilleur. Elle a enfin ressenti dans ses bras son cœur battre et s’ouvrir . Sans lui, elle n’a rien à vivre. Lui la suit, la surveille, la protège de loin dans l’obscurité des ruelles.Un cruel hasard va les réunir débutant ainsi une longue et extraordinaire aventure où l’amour, la passion, l’amitié vont révéler leurs émotions et sentiments et leurs natures profondes.

 

Claytone Carpe revisite le fameux mythe lié aux vampires en y agrémentant une belle romance. J’ai beaucoup aimé ce que propose l’auteure. Une histoire qui sort de l’ordinaire et qui a le mérite d’être addictive. Les confrontations et les rebondissements sont nombreux. Une histoire loin d’être banale et qui s’amplifie au fil des chapitres. Une bonne première partie sert à nous imprégner de la psychologie des personnages. Une base nécessaire qui évoluera vers du très très surprenant. Les personnages secondaires vont se greffer à leur aventure. Notamment ce pigeon qui cache bien son jeu. Un docteur intriguant. Un chef charismatique. Des vampires jaloux. Des sorcières qui n’ont peur de rien. Et des méchants vraiment méchants fou à lier qui ne lâchent pas l’affaire. Une histoire où l’amour à sa place au milieu d’actions fulgurantes et sanglantes. Quelques instants romantiques, du grandiose et du dépaysement de quoi passer un excellent moment de lecture portée par une plume, sensuelle et efficace.

 

Une chronique de #Esméralda

THE CUPIDON BROTHERS #2 : Caleb, une romance fantastique de Estelle Every.


TOME 2/7
Une seule chose anime Priyanka Doyle, la chasseuse de primes la plus reconnue de Californie : le plaisir de la traque et de la capture.
Lorsqu’elle arrête Caleb Cupidon, elle se dit qu’elle n’a jamais fait son job aussi vite et aussi bien, mais c’est sans compter sur l’ange.
Caleb est libéré car il prouve qu’il est innocent, mais alors qui est son mystérieux double qui réalise des casses dans les bijouteries de Los Angeles ?
Priyanka et Caleb vont devoir coopérer pour arrêter le malfrat.
Leur enquête pourrait bien les conduire là où ils n’avaient aucune intention d’aller : au cœur d’une relation amoureuse !

Caleb suite à une terrible expérience a déserté la Californie. Loin de ses frères et de ses souvenirs, il tente de se reconstruire et de se pardonner pour l’acte ignoble dont il a été acteur. Les années s’écoulent et le cœur semble soulager de ses peines. Il décide enfin de rentrer au pays.

Ses souvenirs affluent mais pas après pas il avance tant bien que mal. Abattu, morose, taciturne, il n’est pas de bonne compagnie, et ses frères s’accorde tous pour le dire. Pourtant, une rencontre va le remuer. Priyanka est reconnue par ses pairs. Chasseuse de primes, sa vivacité et son intelligence sont des atouts non négligeables. Priyanka est une solitaire. Ses points d’ancrage son petit appartement et son boulot auquel elle s’y voue corps et âme. Sa dernière mission a été relativement facile et rapidement exécutée. Retrouver Caleb Cupidon a été aussi facile que déconcertante. Une fois remis aux forces de l’ordre, on lui apprend que ce dernier a été aussi vite relâché. Décontenancée par cette nouvelle, elle se doit absolument de découvrir ce mystère au risque de devenir la risée de la profession. Premier objectif retrouver Caleb qui lui de son côté a accepté de mener une enquête discrète sur un étrange trafic. Deuxième objectif percer le mystère de Caleb. Troisième objectif ne pas tomber dans les bras du bel Cupidon !

 

Ce deuxième tome met au centre une histoire déchirante, notamment concernant le passé des personnages. A contrario, l’action est omniprésente. Ça bouge dans tous les sens et cette enquête les porte face à de nombreuses confrontations. Le duo Caleb-Priyanka détonne par leur complexité et leur alchimie. Tous deux renfermés à cause de leur passé traumatisant. Lui mutique, elle exubérante. Lui réfléchit, elle impulsive. Peu à peu, ils s’apprivoisent, se délivrent de leurs chaînes respectives. Ce second tome est explosif. Les confrontations sont omniprésentes tantôt des moments plus calmes apparaissent. Estelle Every ne fait pas dans la demie mesure et m’a captivée dès le départ. Des personnages charismatiques et une histoire qui tient en haleine, rien de mieux pour passer un excellent moment de lecture.

 

Une chronique de #Esméralda.

… Lien Kindle

… le site d’Estelle Every

… mon avis sur le premier tome, clique sur l’image pour le lire.

Anthologie de romance paranormale : vampires, démons et métamorphes de Collectif.

51EksSCJ9yL._SY346_

[ ROMANCE PARANORMALE – NOUVEAUTÉ 2017]

ÉDITIONS LASKA

SERVICE PRESSE

 

Je remercie les éditions Laska pour ce service presse.

Résumé :

Cette anthologie regroupe 5 nouvelles de romance paranormale.

Vacances à haut risque (Piko Lynna) – Madison étudie à Paris. À l’occasion de ces vacances, elle a tout prévu pour sa visite chez sa grand-mère… sauf de tomber en panne, la nuit, sur une petite route de campagne ! Résolue à attendre l’aube dans sa voiture, elle aperçoit alors des phares au loin. Elle sait qu’elle devrait se méfier, mais l’homme qui lui offre son aide se comporte avec un tel naturel qu’elle ne peut refuser.

En enfer avec toi (Suzanne Roy) – Rachel aurait dû mourir. Pourtant elle s’est réveillée, et elle se sent en bien meilleure forme que durant ces derniers mois à l’hôpital. Ce lieu inconnu où elle se trouve, est-ce l’enfer ou le paradis ? Et l’homme qui l’y accueille, est-il son ange gardien ou un monstre ?

Parce que je t’attendais (Suzanne Roy) – Jérémie est médecin et, quand il voit sa mère prendre des produits naturels inconnus, il s’empresse de confronter la coupable. Seulement, il ne s’attendait pas à ce qu’elle soit si jeune et jolie… ni à ce qu’il s’agisse de Myriam, la « fille de la sorcière ». À la mort de sa mère, Myrie est revenue vivre dans la petite ville où elle a grandi. Elle sait que son destin l’y attend, même si elle s’est résignée à ce que Jérémie Durant n’en fasse pas partie. C’est alors que ce dernier réapparaît…

Par ton regard (Vanessa Terral) – Sandra est reporter free-lance. Son sujet actuel la conduit à voyager à la frontière de l’Inde et de la Birmanie, en compagnie de quelques écologistes. Cependant, l’un d’entre eux fait tache, autant par son physique — du genre à ne pas s’y frotter — que par sa vigilance : Joachim. Sandra le soupçonne d’être un agent secret. Lorsqu’une fusillade éclate, elle n’a plus de doute. Et, désormais, elle lui doit la vie…

Tentative d’Incubation d’Antéchrist (Viviane Faure) – L’Enfer est en émoi. L’an 2000 approche, et l’Antéchrist n’a toujours pas été créé ! Une seule solution : envoyer d’urgence un démon incube sur Terre pour inséminer une humaine. Et c’est Azelmoth qui doit s’y coller. C’est bien sa veine ! Enfin, ce n’est pas comme s’il avait le choix.

stickers-frise-florale

Mon avis : 

J’ai adoré lire cette anthologie. Les cinq nouvelles sont différentes des unes et des autres. Même si elles sont réunies par le genre littéraire utilisé, elles explorent des univers exquis. Voici un petit topo nouvelle par nouvelle.

  • « Vacances à haut risque » de Piko Lynna.

Celle ci revisite le conte du « Petit Chaperon Rouge » et l’inscrit dans un contexte moderne. Le suspense mis en place nous fait délicieusement tourné en bourrique pour un dénouement inattendu. La plume de l’auteur nous transporte dans son monde avec enchantement.

  • « En enfer avec toi » de Suzanne Roy.

Commet ne pas succomber à cette belle histoire. L’histoire d’un coup de foudre anéantie par la mort mais ressuscité par un vampire. Ce dernier lui voue un amour inconditionnel mais qui pourrait repousser la nouvelle vampire. La plume de l’auteure nous amène en finesse dans un monde sombre où la lumière s’immisce lentement et nous ébloui en nous révélant que l’amour est le sauveur.

  • « Parce que je t’attendais » de Suzanne Roy.

Une nouvelle histoire d’amour qui met en scène le destin connue par cette jeune sorcière Myriam, amoureuse depuis son adolescence de Jérémie. Ici s’insinuent la magie, l’attirance et le désir. Un mélange explosif et une belle manière que de décrire « l’amour de jeunesse ».

  • « Par ton regard » de Vanessa Terral.

Nous voici plongez dans un monde où conte et mythologie prennent un sens. Quand la puissance de la nature rencontre l’amour, il combat toutes les forces du mal qui se mettent sur sa route, quitte à prendre en otage cette personne aimée. Une belle histoire d’amour où l’acceptation de l’autre, la tolérance et l’ouverture d’esprit sont la clef du bonheur.

  • « Tentative d’incubation d’antéchrist » de Viviane Faure.

J’avais découvert la plume de l’auteure dans une autre de ses nouvelles (si mes souvenirs sont bons, il s’agit de « le correspondant inattendu », une romance M/M) et je l’avais adorée. Dans un autre style ici, elle nous narre la mission d’Azelmoth, qui malgré tout ne va pas se dérouler comme il se doit. Sous fond d’Armageddon et de lutte entre le paradis et l’enfer, nos amoureux inconcevables devront affronter leur destin. La plume fraîche, pimpante et acidulé mettent une agréable touche d’humour pour clôturer cette anthologie de tonnerre.

stickers-frise-florale

Pour tout savoir sur le collectif et les éditions Laska : c’est par ICI !