Les lettres de Rose de Clarisse Sabard

Roman français contemporain – Sortie poche en 2017
Editions Charleston

Ma note : 5/5 mentions « coup de cœur » et « incontournable 2021 »


Résumé : Lola a été adoptée à l’âge de trois mois. Près de trente ans plus tard, elle travaille dans le salon de thé de ses parents, en attendant de trouver enfin le métier de ses rêves : libraire. Sa vie va basculer lorsqu’elle apprend que sa grand-mère biologique, qui vient de décéder, lui a légué un étrange héritage : une maison et son histoire dans le petit village d’Aubéry, à travers des lettres et des objets lui apprenant ses origines. Mais tous les habitants ne voient pas d’un bon œil cette étrangère, notamment Vincent, son cousin. Et il y a également le beau Jim, qui éveille en elle plus de sentiments qu’elle ne le voudrait…


L’avis de #Lilie : J’ai découvert la plume de Clarisse Sabard l’hiver dernier et j’avoue avoir été séduit. Ainsi, j’ai envie, peu à peu, de lire tous ses romans et celui-ci est sorti de ma PAL grâce à ma cousine et notre challenge livresque. Encore une fois, je termine ma lecture conquise et avec le sourire aux lèvres.

Nous faisons ici connaissance avec Lola, une jeune femme qui vit à Paris et travaille avec ses parents. Adoptée quand elle était bébé, elle n’a jamais cherché à retrouver ses origines. Ainsi, lorsqu’elle apprend que sa grand-mère « biologique » est décédée et qu’elle a droit à un héritage, elle est méfiante et surprise. Elle se rend alors à Aubéry et finalement, c’est une véritable chasse au trésor, sur les traces de son passé, qui l’attend. Que va-t-elle découvrir au cours de sa quête ? Tous les secrets de famille doivent-ils être déterrés ? Est-ce une bonne idée de retourner dans le village qui a vu grandir son arrière grand-mère, sa grand-mère et sa mère ? Et pourquoi son cousin Vincent se montre-t-il aussi suspicieux ?

Lola est une jeune femme qui a tendance à vivre sur ses acquis. Travaillant avec ses parents, sans véritable perspective professionnelle, et célibataire depuis peu, elle est à un moment « clé » de sa vie. Le coup de téléphone du notaire tombe à pic et va lui donner l’occasion de reprendre sa vie en main. Lola est curieuse, passionnée, têtue et très attachante. C’est une héroïne moderne, avec des envies de liberté et en même temps très traditionnelle dans son attachement aux siens et dans son envie de trouver le grand Amour. J’ai aimé la suivre dans ses recherches et dans les lectures qui lui permettront de recomposer le passé de ses aïeuls. L’arrière grand-mère de Lola, Louise, elle, était une femme moderne, en avance sur son temps. Elle ne se contentait pas de la vie qui lui tendait les bras et elle va tout faire pour que son destin change. Travailleuse acharnée, elle va parfois manquer de discernement en ce qui concerne ses enfants mais on ne pourra jamais lui reprocher sa droiture et la continuité dans ses convictions. Elle a eu deux filles, Rose, la grand-mère de Lola, et Léonie. Rose est une jeune fille puis une jeune femme passionnée, fougueuse et pas toujours d’accord avec sa mère. Le destin va lui imposer de drôles d’épreuves qu’elle va tenter de relever en gardant la tête haute. Sa vie ne sera pas facile mais ne comptez pas sur moi pour vous en dire plus ! Parmi les autres personnages importants, il y a tout d’abord Tristan, le meilleur ami de Lola, une épaule solide et une oreille attentive pour sa « chouquette » préférée. Enfin, il y a Frédérick, le notaire d’Aubéry, qui sera un atout pour Lola dans ses recherches, et le beau Jim, le meilleur ami de son cousin Vincent, un cousin bien mystérieux et méfiant vis-à-vis de cette cousine arrivée de nulle part.

Cette lecture est un gros coup de cœur pour moi. Il est vrai que ce roman avait tout pour me plaire : des secrets de famille, une histoire intergénérationnelle, un peu d’amour, un peu d’humour, bref tout était réuni pour faire un carton plein ! J’ai aimé le fait que l’intrigue se déroule sur plusieurs temporalités, dans le présent mais aussi dans le passé de Louise et Rose. Cette alternance permet d’éviter la monotonie et aussi d’éclairer les choix qui ont été faits à l’époque. La plume de l’autrice est très visuelle et elle nous immerge totalement dans son récit. On entre très facilement dans cette histoire de famille et dès le départ, ma curiosité a été attisée. Je ne me suis pas ennuyée une seconde et même si j’avais deviné une partie du secret, je me suis régalée jusqu’au bout. C’est aussi un roman « féministe » dans la mesure où les différentes générations de femmes sont au centre de l’intrigue et elles illustrent la vie de nombreuses femmes au fil de ces époques, avec les contraintes et les préjugés qui existaient à l’époque.

Pour conclure, « Les lettres de Rose » est un joli roman évoquant les secrets de famille mais aussi la vie de plusieurs femmes au cours du XXème siècle, des femmes qui n’ont pas eu la vie facile mais qui ont choisi de vivre selon leurs propres règles.

Retrouvez ce roman sur Amazon

La vie est belle et drôle à la fois de Clarisse Sabard

Comédie de noël – Livre sorti le 16 octobre 2018
Editions Charleston
Lecture personnelle

Ma note : 5/5 mentions « coup de cœur » et « incontournable 2020 »

 

Résumé : Léna n’en revient pas. Comment sa mère, qui l’a convoquée pour passer Noël dans la maison de son enfance, a-t-elle pu disparaître en ne lui laissant que ce message sibyllin ? La voilà donc coincée dans le petit village de Vallenot au cœur des Alpes de Haute-Provence et condamnée à passer la fête qu’elle hait plus que tout, entourée de sa famille pour le moins… haute en couleur ! Mais les fêtes de famille ont le don de faire rejaillir les secrets enfouis. Les douloureux, ceux qu’on voudrait oublier, mais aussi ceux qui permettent d’avancer…


L’avis de #Lilie : Cette année, en raison du contexte morose, j’ai eu envie, et besoin, de lire des romans de noël et de me déconnecter le temps de mes lectures. C’est complètement par hasard que j’ai entendu parler de deux livres de Clarisse Sabard qui ont rejoint, rapidement, ma PAL. Celui-ci n’y est pas resté longtemps et je ne regrette pas cette découverte qui m’a procuré tellement de plaisir et d’émotions.

Nous faisons ici connaissance avec Léna, une jeune femme qui n’affectionne pas la période de noël. Quand elle reçoit un mail de sa mère lui demandant de venir passer les fêtes dans le chalet familial, avec son frère et sa nièce, elle hésite à accepter…. Néanmoins, elle se fait une raison et décide d’y aller. Une fois arrivée, elle découvre que sa mère est partie ! Léna va-t-elle rester à Vallenot ? Pourquoi est-elle aussi morose en cette période ? Se pourrait-il que ces fêtes soient l’occasion, pour elle, d’écrire une nouvelle page de sa vie ?

Léna est un personnage auquel il est difficile, selon moi, de ne pas s’attacher. En effet, même si elle n’aime pas noël, elle accepte la réunion de famille proposée puis ensuite de rester, même si sa mère les a plantés. C’est une jeune femme un peu perdue, qui va, à l’occasion de ces fêtes, voir resurgir des souvenirs enfouis et traumatisants. Elle est aussi maladroite que son frère, Tom, est pragmatique. Papa d’une adolescente, Violette, en pleine crise de couple, il trouve malgré tout l’énergie de faire bonne figure pour passer de bons moments en famille et en profite pour se changer les idées. Violette, quand à elle, est à un tournant de sa jeune vie puisqu’elle entre de plein pied dans l’adolescence, ce qui implique des interrogations, des changements hormonaux et des projets à gogo ! Il y a aussi Xavier, l’oncle devenu prêtre, Clément, l’amour de jeunesse de Léna, et la grand-mère de Tom et Léna, jamais à court d’idées ni de pâtisseries ! Tous les personnages sont hauts en couleurs, très attachants et permettent au lecteur de s’identifier grâce à leur normalité.

Cette découverte de la plume de Clarisse Sabard se solde par un énorme coup de cœur ! Sa plume vive et dynamique vous emporte dès les premières lignes et vous rendent complètement accro à votre lecture. Son écriture tout en simplicité vous accroche pour ne plus vous lâcher et ses descriptions de scènes, qui pourraient arriver à n’importe quelle célibataire de nos jours, donnent du réalisme au récit. Elle aborde des thèmes assez sombres malgré la légèreté affichée. En effet, elle nous parle de traumatismes d’enfance, de la difficulté des séparations mais aussi d’infidélité. Émotionnellement, vous serez donc servis car l’autrice arrive à vous faire passer du rire aux larmes en l’espace de quelques mots. J’ai ri,souri mais aussi eu une boule dans la gorge au fil des pages et j’ai ressenti une petite pointe de tristesse en arrivant au dernier chapitre. Heureusement, il existe une suite à ce roman, qui est déjà dans ma PAL. La question est maintenant de savoir si je me laisse tenter tout de suite ou si je patiente un peu… Affaire à suivre….

Pour conclure, « la vie est belle et drôle à la fois » est une belle découverte qui mérite d’être plébiscitée par les lecteurs en recherche d’une lecture remplie d’émotions, avec des personnages attachants et auxquels on peut s’identifier. Pour ma part, je me note le nom de Clarisse Sabard parmi les autrices à suivre et à lire en 2021 tant j’ai été conquise par son style, sa plume et sa manière de nous raconter des jolies histoires. Un incontournable à ne pas louper !



Envie d’en savoir plus sur l’autrice, découvrez son interview sur le site des Editions Charleston ici !
Retrouvez ce roman sur Amazon

Come & get me d’Emma Berthet

Romance new-adult – Ebook sorti le 12 novembre 2020
Editions Harlequin – Collection HQN
Service presse

Ma note : 4/5 mention « touchant »

 

Avant de commencer, je tiens à remercier les éditions Harlequin qui, via la plateforme Netgalley, m’ont permis de découvrir ce roman en service presse.

Résumé : Jamais elle ne doit lui révéler ses sentiments.
Ça fait deux ans qu’Annabelle travaille dans le restaurant de Tobias. Et, depuis le début, elle s’est fait une promesse : quoi qu’il arrive, jamais elle ne révélera ses sentiments à celui qui a changé sa vie… et qui la considère depuis toujours comme une amie. Qu’est-ce qu’une fille perdue et brisée comme elle pourrait bien avoir à lui offrir ? Non, elle doit à tout prix laisser Tobias en dehors de son existence chaotique et se concentrer plutôt sur la façon d’éponger les dettes de son père alcoolique tout en assurant un avenir à sa petite sœur. Même si Tobias est désormais célibataire et semble de plus en plus troublé en sa présence…


L’avis de #Lilie : Emma Berthet est une autrice que j’avais envie de découvrir depuis un moment. #Esmeralda avait eu la chance de lire sa parution précédente, « Between you & me« , et pour ma part, je me suis laissée tenter par celui-ci, même si j’ai compris pendant ma lecture que c’était, en quelque sorte, une suite. Cela ne m’a pas gêné car tous les éléments sont donnés au lecteur afin qu’il ne se sente pas perdu.

Nous faisons ici connaissance avec Annabelle, une jeune femme qui porte, un peu, le poids de sa famille sur ses épaules. Le seul rayon de sa vie, c’est son ami Tobias, qui est en cours de séparation, et dont elle est secrètement amoureuse depuis leur rencontre. Mais sont-ils aptes, tous les deux, à se lancer dans une histoire d’amour ? Que cherchent-ils à cacher ? Sont-ils vraiment sincères l’un envers l’autre ?

Annabelle n’est pas une jeune femme épanouie dans la vie. En effet, depuis le décès de sa mère, elle a tenté d’aider son père, qui s’enfonçait dans la dépression, et désormais, elle s’occupe de sa petite sœur Maëlle. Prête à tout pour lui permettre d’avoir un avenir meilleur, elle se prive de beaucoup de petits plaisirs afin que sa cadette réussisse dans son domaine. Pour cela, Annabelle est un exemple car on sent son altruisme et sa volonté de s’effacer pour le bien des siens. Pourtant, ce trait de caractère m’a parfois agacé car elle aussi très bornée et excessive dans ses réactions. Échaudée par les épreuves de la vie, elle a bien du mal à ouvrir son cœur et à accepter de refaire confiance. De son côté, Tobias est loin d’avoir eu une vie parfaite car il a dû fuir sa famille pendant son adolescence et est en plein divorce. Ce papa fou de sa fille a lui aussi bien du mal à sortir la tête hors de l’eau. Heureusement, il a son restaurant, qu’il mène d’une main de maître, sa sœur, Cathlyn, et Annabelle, pour qui il ressent une attirance grandissante. Lui aussi a érigé des murailles autour de son cœur, ce qui implique qu’il a bien du mal à se livrer. Sa relation avec l’héroïne est digne d’une montagne russe, passant par des très hauts et des très bas…. Mais finalement, arriveront-ils à s’accorder et à se trouver ? Telle est la question…..

J’ai eu du mal au début de la lecture de ce roman. En effet, au départ, l’ambiance est assez sombre tant les protagonistes sont submergés par les épreuves. Mais rapidement, un vent de fraîcheur et d’espoir souffle sur le récit et l’autrice nous emporte rapidement grâce à sa plume dynamique et visuelle. De Chicago à New-York, on est en totale immersion avec les deux protagonistes et certains passages sont durs, émotionnellement parlant, à lire. On souffre avec eux, on espère, on s’enflamme et jusqu’au bout, on est surpris par le sort qui leur est réservé. Les courts chapitres rythment la lecture et la double narration nous permet de mieux suivre les raisonnements de l’un et de l’autre, même si parfois, on aimerait aussi les secouer !! De nombreux thèmes sont abordés ici tels que celui de la reconstruction après une enfance difficile ou le deuil d’une personne proche. Même si la romance est bien présente, on n’a pas une histoire pleine de paillettes mais une intrigue qui percute le lecteur et ne peut le laisser indifférent.

Pour conclure, même si le coup de cœur n’est pas au rendez-vous, « Come & get me » est une excellente romance, remplie d’espoir et qui permet de croire aux secondes chances et aux nouveaux départs. Annabelle et Tobias sont deux personnages hauts en couleur et si attachants, que vous ne voudrez plus les quitter !

Retrouvez ici l’avis d’Esmeralda sur « BETWEEN YOU & ME »
Retrouvez ce roman sur le site des éditions Harlequin

pro_reader_120    reviews_50_120    favorited_reviews_120    netgalley_challenge_2018_120    netgalley_challenge_2019_120

La colline aux esclaves de Kathleen Grissom

Littérature nord-américaine – Livre sorti le 7 avril 2016
Editions Pocket 
Lecture personnelle

Ma note : 4.5/5 mention « touchant »

Résumé : États-Unis, 1791. Lavinia, jeune orpheline irlandaise, se retrouve domestique dans une plantation de tabac. Placée avec les esclaves noirs de la cuisine, sous la protection de Belle, la fille illégitime du maître, elle grandit dans la tendresse de cette nouvelle famille.
Cependant, Lavinia ne peut faire oublier la blancheur de sa peau : elle pénètre peu à peu dans l’univers de la grande maison et côtoie deux mondes que tout oppose. Jusqu’au jour où une histoire d’amour fait tout basculer… Le petit monde de la plantation est mis à feu et à sang, de dangereuses vérités sont dévoilées, des vies sont menacées…


L’avis de #Lilie : Voilà un roman que je ne connaissais pas du tout. Prêté par une amie, je me suis plongée avec grand plaisir dans cette fresque familiale qui nous plonge dans une Amérique où l’esclavage est encore la norme et où le fossé noirs/blancs est incroyablement large.

Nous faisons ici connaissance avec Lavinia, une jeune orpheline d’origine irlandaise, qui est recueillie par un capitaine ayant une exploitation de tabac. Arrivée chez lui, elle est confiée à Belle, une domestique métisse dont la place n’est pas très claire au sein de la famille. Éduquée d’abord par Mama, Lavinia va grandir et se retrouver dans une situation bancale, coincée entre sa famille de cœur, composée d’esclaves noirs, et la blancheur de sa peau. Va-t-elle trouver sa place ? Quelle est-elle ? Lavinia fera-t-elle ce qu’elle doit faire ou ce dont elle a envie ?

Lavinia est une petite fille puis une jeune femme pleine de vie, après un temps d’adaptation dans sa nouvelle maison. Placée au sein des domestiques qui s’occupent de la grande maison, elle va s’épanouir et, très tôt, être confrontée à des drames et aux inégalités de traitement entre noirs et blancs. En grandissant, elle va être amenée à côtoyer la famille de Mme Marshall et son destin sera loin d’être un fleuve tranquille. Attachante, elle est pourtant très naïve et j’ai trouvé qu’en vieillissant, elle perdait de son mordant et baissait, parfois, un peu trop les bras. Certes, elle ne va pas avoir un destin très rose mais j’aurais aimé que la flamme de la rébellion prenne le dessus même si, en toute honnêteté, c’est une analyse de femme du XXIème siècle, dont la condition n’est pas du tout la même qu’à l’époque. Le roman tourne principalement autour d’elle et de Belle, une jeune esclave proche du capitaine mais dont la place n’est pas claire au sein de la famille. C’est un protagoniste qui va beaucoup souffrir tout au long de sa vie et qui a un destin en dent de scie.

Ce roman est vraiment une belle découverte. Cette fresque familiale courant sur une vingtaine d’année est en même temps touchante, dramatique et révoltante. On sent la fracture qui existait à l’époque entre les riches propriétaires blancs et leurs esclaves noirs qui n’étaient, pour certains, rien d’autres qu’une marchandise comme une autre. Il est aussi question de la place de la femme à l’époque, totalement soumise à la volonté de leurs maris et n’ayant aucun moyen de faire entendre leurs voix. Malgré quelques longueurs, il est très difficile de poser ce livre tant l’autrice embarque son lecteur. La plume est très descriptive et précise et on ressent toutes les émotions des personnages au cours de la lecture. Tenue en haleine jusqu’au bout, j’ai eu un pincement au cœur en tournant la dernière page. Heureusement, j’ai vu qu’elle avait écrit une suite et il est fort probable que je me laisse tenter très bientôt !

Pour conclure, « La colline aux esclaves » est un roman marquant sur la condition des esclaves et des femmes à la fin du 18ème siècle. Loin d’être une lecture légère, cette histoire saura, à coup sûr, vous captiver et vous entraîner aux côtés de Lavinia, Belle ou Mama.

Retrouvez ce roman sur le site des éditions Pocket

Duelle de Barbara Abel

Thriller – Livre sorti le 1er octobre 2006
Editions le Livre de poche
Lecture personnelle

Ma note : 5/5 mention « diaboliquement efficace! »

 

Résumé : Abandonnée par sa mère à la naissance, Lucy a néanmoins vécu une enfance heureuse au sein d’une famille d’adoption aimante. Aujourd’hui, elle mène une existence sans histoire entre son mari et leurs deux enfants. Mais le jour où l’équipe de Devine qui est là ? frappe à sa porte, son destin bascule.
C’est pour une émission de télé-réalité qui se propose de réunir ceux que la vie a séparés. Comprenant que quelqu’un cherche à la retrouver, Lucy n’a aucun doute : il s’agit de sa mère biologique. Elle a quinze jours pour se préparer à cette rencontre. Quinze jours d’excitation, d’angoisse et d’appréhension. Mais au fil du temps, la jeune femme n’est plus sûre de rien… Et s’il s’agissait de quelqu’un d’autre ? La rencontre aura bien lieu, surprenante, inattendue, qui fera éclater un bouleversant secret, conduisant Lucy aux confins de l’enfer, là où le rêve devient cauchemar.


L’avis de #Lilie : Avec cette lecture, je continue ma découverte des auteurs de thrillers. Voilà un moment qu’on me parle de Barbara Abel et c’est grâce à un groupe de « livres voyageurs » que j’ai enfin fait connaissance avec cette autrice. Au final, je reste sans voix et le moins que je puisse dire, c’est que cette lecture m’a surprise jusqu’au bout !

Nous faisons ici connaissance avec Lucy, une jeune femme qui vit à Bruxelles avec son mari, Yves, et leurs deux enfants, Léa et Max. Elle a une vie confortable, routinière et semble heureuse. Quand une émission de télé-réalité l’invite à venir à Paris pour retrouver quelqu’un qu’elle a perdu de vue, elle sent qu’elle a là une chance de voir sa vie bouger et ainsi soigner des blessures enfouies. Pourtant, ce qu’elle va découvrir ce soir-là va chambouler son existence, au-delà de tout ce qu’elle aurait pu imaginer. Qui souhaite la retrouver ? Pourquoi ? En quoi ces retrouvailles vont ébranler les certitudes de Lucy ?

Lucy est une trentenaire qui a une vie bien ordonnée, bien rangée, forte de ses petites habitudes et manies. Avec son mari et ses enfants, la vie passe, sans grande surprise. Cette émission va être, chez elle, un déclencheur qui va lui permettre de mettre un grand coup de pied dans ce quotidien un peu routinier et d’explorer une nouvelle facette d’elle-même. A ses côtés, il y a Yves, un mari aimant, avec un boulot très prenant, et ses amis Miranda et Jean-Michel, très présents et toujours à son écoute. 

Comme je le disais en préambule, ce thriller est diaboliquement efficace. Basé sur des secrets de famille et des non-dits, l’intrigue monte en intensité au fil des pages et se déroule petit à petit un sous les yeux du lecteur. La plume de Barbara Abel est très efficace, très visuelle et émotionnellement prenante. Au fil de l’histoire, on est littéralement happé par le flot des événements qui s’enchaînent et surprennent jusqu’au bout ! Telle une araignée tissant sa toile, l’autrice emprisonne son lecteur qui se retrouve témoin d’une histoire assez incroyable mais incapable de bouger ni d’agir pour faire changer quoi que ce soit.

Pour conclure, amoureux des thrillers basés sur les secrets de famille, je ne peux que vous recommander la lecture de « Duelle ». Venez découvrir le secret de Lucy et constater à quel point, parfois, les apparences peuvent être trompeuses ! Pour ma part, j’ai refermé ce roman avec la boule au ventre et avec la certitude d’avoir fait une belle découverte livresque !

 

Retrouvez ce roman sur le site du livre de poche