Surface d’Olivier Norek

Policier/thriller – livre sorti le 4 avril 2019

Editions Michel Lafon

Lecture personnelle

Ma note : 5/5 mentions « coup de cœur » et « incontournable »

 

Résumé : ICI, PERSONNE NE VEUT PLUS DE CETTE CAPITAINE DE POLICE.
LÀ-BAS, PERSONNE NE VEUT DE SON ENQUÊTE.

 

L’avis de #Lilie : Le moins que l’on puisse dire, c’est que le résumé du dernier roman d’Olivier Norek est très succinct… Cela peut attirer comme cela peut rebuter…. A titre personnel, j’avais eu des informations sur l’histoire lorsque j’avais eu la chance de participer à une rencontre avec l’auteur en septembre dernier. Intriguée, je l’ai été dès le début… époustouflée, c’est ainsi que j’ai terminé.

Nous faisons ici connaissance avec Noémie. Elle est chef d’équipe à la PJ Parisienne et au cours d’une intervention, elle est défigurée. Obligée de se reconstruire, elle se retrouve fragilisée par ses supérieurs qui décident de l’envoyer à Decazeville, dans l’Aveyon. Elle espère ne pas y rester longtemps mais la découverte d’un cadavre vieux de 25 ans va titiller son instinct de flic. Néanmoins, en rouvrant une enquête si ancienne, Noémie ne risque-t-elle pas de déterrer des secrets que beaucoup souhaiteraient oublier ?

Au départ, Noémie représente parfaitement l’image que je me fais des policiers parisiens : toujours dans l’action, ne tenant pas en place, avec une envie d’être en permanence sur le terrain. Sa mutation dans l’Aveyron va l’obliger à mettre son côté bougeotte de côté…. ou pas ! Car oui, ce cadavre qui resurgit va mettre en émoi toute la communauté. Son côté téméraire et tenace ne va pas plaire à tout le monde et elle va bien être obligée de s’imposer pour aller au bout de ses idées. Tout au long de l’histoire, en filigrane, on suit également la reconstruction de cette jeune femme, son difficile parcours pour son acceptation de cette nouvelle « elle », celle qu’elle est désormais.

Ce roman, qui est le deuxième que je lis de l’auteur, est incroyable. En effet, tous les ingrédients d’un bon polar sont présents : une intrigue bien ficelée, des faux-semblants, des rebondissements mais surtout un rythme haletant ! En effet, il y a peu de temps morts dans ce roman et une fois plongé dedans, il est difficile de le lâcher. La plume de l’auteur est très visuelle et on sent qu’il sait de quoi il parle quand il nous décrit certaines opérations de police… Loin d’être une critique de nos campagnes, ce roman nous incite, au contraire, à aller voir au-delà de la « surface », au-delà des apparences.

Pour conclure, si vous êtes amateur de polar, n’hésitez plus et plongez vous sans attendre dans la lecture de « Surface », un roman prenant et haletant qui ne vous laissera sûrement pas de marbre !

 

Retrouvez ce roman sur le site des éditions Michel Lafon