THE CUPIDON BROTHERS, tome 4 : Andréas, une romance paranormale de Estelle Every.

ROMANCE PARANORMALE

LITTÉRATURE INDÉPENDANTE


Il veut sauver les humains, elle souhaiterait guérir ses propres blessures.

Jusqu’à présent, Andréas Cupidon, pédiatre sexy, consacrait sa vie entière à ses jeunes patients, mais l’arrivée de Penny Lake remet en cause ses priorités.
La jeune femme cache un secret : elle est atteinte d’un mal mystérieux qui provoque des hallucinations… comme ces ailes attachées au dos d’Andréas.
Ma note : 4/5
191 pages
Disponible en numérique et bientôt broché
Nouveauté 2021

 

Puisque la maladie la ronge, elle ne peut se lier à un homme, aussi beau et généreux soit-il.

Mais lorsque le passé de Penny la rattrape et que les ennemis d’Andréas se dévoilent, c’est avec les yeux du cœur qu’ils devront faire face ensemble pour s’en sortir.

MON AVIS

Andréas depuis son arrivée sur terre s’est voué à sauver les humains. Naturellement il est devenu médecin pédiatre et met tout son talent au service des enfants gravement malade. Andréas est le moins téméraire des frères même si il n’hésite pas à se lancer dans la bagarre quand il le faut. Il passe ses nuits et ses journées au sein de l’hôpital. Et puis une de ses fameuses journées qui ne terminent jamais, il est appelé aux urgences. C’est ainsi qu’il rencontre la mystérieuse Penny Lake et comble du hasard est la sœur de la chérie à son frère, Éros.

 

Penny est une jeune femme très mystérieuse et introvertie. Elle semble considérer les hommes comme une menace potentielle au bon équilibre de sa vie. Malmenée par sa précédente relation, elle considère qu’elle n’a pas droit au bonheur et met toutes les barrières inimaginables au patient Andréas qui lui est certain de son coup de cœur. Doucement et surement, Penny pose brique après brique dont le but est de se protéger et éviter de replonger dans l’enfer d’une relation nocive. Indécise et pourtant attirée par le beau Cupidon, elle va lui faire vivre littéralement l’enfer. Alors quand le passé se pointe lors d’un de ces après-midi de détente, elle n’a qu’un seul objectif, protéger coûte que coûte ses proches et d’accepter ce qu’elle redoute le plus.

 

Ce quatrième tome est une nouvelle fois une pure merveille. Déjà rien que la couverture vous donne l’eau à la bouche et le reste n’est que la cerise sur le gâteau. Les personnages donnent du fil à retordre à un scénario qui s’étoffe davantage. Le fil rouge des tomes est encore loin d’avoir délivré tous ses secrets mais ça ne serait tardé. Une nouvelle fois je suis tombée sous le charme des personnages, notamment celui de Penny qui doit se battre continuellement contre ses peurs et ses désillusions. Andréas à force de patience et de petites attentions va combler ce sentiment profond qui abîme Penny. Bien évidemment à eux deux c’est une explosion d’étincelles où  le jeu du chat et de la souris est de mise. La plume d’Estelle Every est juste parfaite et m’a fait vivre un joli moment de lecture. Elle a cette aisance pour vous transmettre les émotions de ses personnages avec justesse et elle les magnifie avec grâce. Et le petit plus : le fait que les frères Cupidon continuent à vivre tout au long du tome avec des petits clins d’œil et des prises de parole parfois musclées.

 

Un quatrième tome placé sous le signe de la guérison et de la confiance. Hâte de découvrir le prochain tome !

 

UNE CHRONIQUE DE #ESMÉRALDA

THE CUPIDON BROTHERS, tome 3 : Elon, une romance fantastique de Estelle Every.


Il ne croit plus en rien, elle ne croit plus qu’en lui.
Il a renoncé à les défendre, elle ne vit que pour les aider.
Élon Cupidon, avocat chez Campbell & Partners, n’a plus d’illusions. Ses efforts pour les défendre sont du temps perdu, les humains ne veulent pas évoluer. Alors quand Sienna Fields s’introduit dans son bureau pour le supplier de prendre une nouvelle affaire, la première réaction de l’ange n’est pas celle que la jeune assistante sociale espérait…
Et si Sienna était la clé pour lui redonner la force de continuer ?

Elon est un homme de loi (son prénom lui va à merveille). La justice, la droiture font entièrement parti de lui. Aider les gens dans leurs difficultés, faire valoir leurs droits, c’est son dada. Mais très vite, il se rend compte que l’Homme adore se mettre dans les ennuis. Il aime se vautrer dedans et Il ne souhaite pas déroger à cette règle. Las de leurs attitudes autodestructrices, il baisse les bras. Les affaires se succèdent sans grand intérêt.
Puis un de ces matins discrets et longs, il découvre une jeune femme fouinant dans son bureau. Interdit par cette attitude, il n’hésite pas à la rabrouer. C’est alors qu’elle explique son geste désespéré. Il est le meilleur et elle compte sur lui pour défendre les intérêts de ce jeune homme incarcéré. Furieux par cette requête, il la rejette. Sienna est assistante sociale. Elle n’était pas prédestinée à cette vie, mais les aléas l’ont poussé à donner un sens à sa vie pour finalement venir en aide aux enfants les plus démunis, rejetés par la société, abandonnés. Son métier lui tient à cœur. Elle s’y épanouit et ne compte pas les heures qu’elle met en œuvre pour les aider au maximum. Entre la maison de retraite et l’orphelinat St-Mary, elle ne ménage pas sa monture. Du bénévolat essentiel. Sienna croit à la bonté, à cette seconde chance, à la vie. Son entrain et son enthousiasme sont entraînants et communicants.

 

Ils se revoient inopinément et Elon accepte ce dossier. De fil en aiguille, ils se rencontrent fréquemment. L’attirance, la manière d’aborder la vie, leurs discussions passionnantes les mettent en émoi. Mais la peur s’insinue entre eux. Celle de l’abandon, essentiellement. Ils représentent pour chacun l’espoir. Pour l’un panser ses blessures, pour l’autre s’ouvrir au monde et d’en accepter les défauts.

 

Estelle Every signe un tome 3 tonitruant. Rapidement j’ai été prise par les rebondissements de leur histoire commune. Le fil rouge commun aux tomes s’étoffe et offre d’agréables surprises. J’ai été heureuse de retrouver Eros et Caleb avec leurs moitiés. Les actions ne manquent pas. La romance s’installe progressivement laissant les sentiments s’épanouirent à leur rythme. La psychologie des personnages s’enrichissent tout au long des chapitres me laissant découvrir leurs blessures respectives. Elon, l’ange de la justice, apprend à se défaire de ses liens et à s’ouvrir au monde et à aimer même maladroitement. Estelle Every traite du sujet délicat de l’enfance. Les enfants abandonnés et délaissés donnent une touche terriblement dramatique à l’histoire mais sans tomber dans la gravité.

 

Une romance sous le signe de la passion, de la découverte et de la confiance. Une romance qui ne manque pas de piquant et de passion.

 

Une chronique de #Esméralda

… Lien Kindle

… le site de Estelle Every

… Mon avis sur les précédents tomes, clique sur l’image pour le lire.

THE CUPIDON BROTHERS #2 : Caleb, une romance fantastique de Estelle Every.


TOME 2/7
Une seule chose anime Priyanka Doyle, la chasseuse de primes la plus reconnue de Californie : le plaisir de la traque et de la capture.
Lorsqu’elle arrête Caleb Cupidon, elle se dit qu’elle n’a jamais fait son job aussi vite et aussi bien, mais c’est sans compter sur l’ange.
Caleb est libéré car il prouve qu’il est innocent, mais alors qui est son mystérieux double qui réalise des casses dans les bijouteries de Los Angeles ?
Priyanka et Caleb vont devoir coopérer pour arrêter le malfrat.
Leur enquête pourrait bien les conduire là où ils n’avaient aucune intention d’aller : au cœur d’une relation amoureuse !

Caleb suite à une terrible expérience a déserté la Californie. Loin de ses frères et de ses souvenirs, il tente de se reconstruire et de se pardonner pour l’acte ignoble dont il a été acteur. Les années s’écoulent et le cœur semble soulager de ses peines. Il décide enfin de rentrer au pays.

Ses souvenirs affluent mais pas après pas il avance tant bien que mal. Abattu, morose, taciturne, il n’est pas de bonne compagnie, et ses frères s’accorde tous pour le dire. Pourtant, une rencontre va le remuer. Priyanka est reconnue par ses pairs. Chasseuse de primes, sa vivacité et son intelligence sont des atouts non négligeables. Priyanka est une solitaire. Ses points d’ancrage son petit appartement et son boulot auquel elle s’y voue corps et âme. Sa dernière mission a été relativement facile et rapidement exécutée. Retrouver Caleb Cupidon a été aussi facile que déconcertante. Une fois remis aux forces de l’ordre, on lui apprend que ce dernier a été aussi vite relâché. Décontenancée par cette nouvelle, elle se doit absolument de découvrir ce mystère au risque de devenir la risée de la profession. Premier objectif retrouver Caleb qui lui de son côté a accepté de mener une enquête discrète sur un étrange trafic. Deuxième objectif percer le mystère de Caleb. Troisième objectif ne pas tomber dans les bras du bel Cupidon !

 

Ce deuxième tome met au centre une histoire déchirante, notamment concernant le passé des personnages. A contrario, l’action est omniprésente. Ça bouge dans tous les sens et cette enquête les porte face à de nombreuses confrontations. Le duo Caleb-Priyanka détonne par leur complexité et leur alchimie. Tous deux renfermés à cause de leur passé traumatisant. Lui mutique, elle exubérante. Lui réfléchit, elle impulsive. Peu à peu, ils s’apprivoisent, se délivrent de leurs chaînes respectives. Ce second tome est explosif. Les confrontations sont omniprésentes tantôt des moments plus calmes apparaissent. Estelle Every ne fait pas dans la demie mesure et m’a captivée dès le départ. Des personnages charismatiques et une histoire qui tient en haleine, rien de mieux pour passer un excellent moment de lecture.

 

Une chronique de #Esméralda.

… Lien Kindle

… le site d’Estelle Every

… mon avis sur le premier tome, clique sur l’image pour le lire.

THE CUPIDON BROTHERS, tome 1 : Éros de Estelle Every.


« Je suis un ange ! Ce n’est pas une petite brindille telle que Daphné qui me dira quoi faire !
Sa frêle silhouette se dessine devant moi, ses grands yeux marron lui mangent le visage.
Elle semble fragile mais une grande force émane d’elle… »
Daphné, coordinatrice en intimité, intègre les studios de tournage d’un célèbre show à Los Angeles.
Dès son arrivée, elle est confrontée à l’acteur star, Éros Angel, le fantasme de la ménagère américaine.
L’objectif de Daphné est clair : apprendre à Éros à respecter les autres et les limites à ne pas franchir.
La jeune femme a des idéaux et des valeurs, pour commencer, elle ne mélange pas travail et plaisir…
Mais quand l’ange, aussi borné que sexy, se met en tête de la séduire, Daphné voit ses valeurs remises en question et sa perception de la réalité voler en éclat.

Résistera-t-elle à l’appel de l’ange ou saura-t-elle redéfinir ses propres limites ?

TOME 1/7

Daphné a un drôle de métier. Coordinatrice en intimité sur les plateaux de tournage a de quoi décontenancé. Gérer les humeurs des uns et des autres. Créer une certaine complicité entre acteurs et actrices. Définir les actions qui peuvent mettre mal à l’aise. Tout un programme complexe que Daphné gère avec une grande expertise.
Elle a quitté la côte ouest pour venir s’installer auprès de sa sœur qui a été victime d’une agression. Elle connaît très peu les mœurs liées au cinéma et stars en tout genre. C’est avec une certaine appréhension qu’elle débute son nouveau travail au cœur d’un plateau surmené et survolté. Il faut dire que l’acteur principal déroute beaucoup et ses caprices sont légendaires. Éros a, ce que l’on peut qualifier, une grosse tête. Un brin mégalo associé à une arrogance sans limite et une silhouette à mourir d’une crise cardiaque, l’acteur sait jouer de son charme et de tout un attirail qui lui est propre. Son attitude hautaine pourrait en choquer plus d’un mais Daphné a plus d’un tour dans son sac et aussi charismatique qu’il soit, il se pliera à ses conditions malgré la nuée de papillons qui prend possession de son corps dès qu’elle pose les yeux sur lui.

 

Daphné est le genre de femme à s’obstiner pour ce qu’elle entreprend. Elle ne laisse quiconque la détourner de son chemin qu’elle s’est tracée. La main sur le cœur et son empathie la rendent de suite sympathique.

 

Éros et Daphné sont la poudre et l’explosif. Ensemble, ils défient toutes les lois et complots en tout genre.

 

Ce premier tome met allégrement l’eau à la bouche. Une romance fantastique à la fois épicée et addictive. Estelle Every revisite la mythologie grecque façon conte contemporain. Des personnages aux antipodes qui s’apprivoisent au fil des pages tout en devant faire face à de nombreuses péripéties. Un rythme addictif et alléchant porté par une plume qui a su capturer mon cœur de lectrice passionnée. Éros figure mythique de la Grèce antique est considéré comme étant le dieu de l’amour et du désir amoureux. Estelle Avery lui rend toute sa prestance au détours de descriptions dithyrambiques. Entre attirance et résolution ferme, ce jeu de séduction tient en haleine. Un premier tome réussi qui met l’eau à la bouche pour les 6 prochains à paraître (pour le second tome) dès le mois d’octobre.

 

The Cupidon Brothers est définitivement à mettre dans vos bibliothèques 😉

 

Une chronique de #Esméralda