DU POMMIER IL NE TOMBE PAS DES POIRES, un roman graphique de Collectif.

ROMAN GRAPHIQUE

Éditions Vedrana


Ce livre est un recueil d’expressions serbes, illustrées par Bryan Beast, Albert Foolmoon, Dav Guedin, Pole Ka, Nadine Grenier, Emilie Ringlet, Laura Schneider, Jean-Jacques Tachdjian, Miroslav Weissmuller.
 
Ma note : 4/5
2020
33 pages
Disponible au format broché

 

 


MON AVIS

Quelle idée originale de regrouper dans un cours recueil les expressions serbes. Dix sept d’entre elles sont illustrées par neuf auteurs et auteures.

 

Toutes de noire vêtues les illustrations à leurs manières et de façon très atypique mettent en exergue une expression. Les techniques du dessin restent simple (crayon et/ou encre) malgré la complexité de certaines. Ne sachant pas dessiner, c’est toujours un moment merveilleux de découvrir, de chercher le détail qui fait la différence et enfin d’interpréter.

 

Le nec plus ultra sont les petites explications au début du recueil qui nous permettent de ne pas rester sur notre faim et/ou notre incompréhension.

 

Un recueil d’expressions serbes très amusant et enrichissant aux chouettes illustrations.

 

« La grenouille a entendu qu’on mettait le fer au cheval, et elle a levé la patte. »

 

Il ne sait pas s’asseoir sur la chaise, elle a des clous. »

 

OLIVIER, LE RÉPARATEUR DE CŒURS, un roman graphique de Vedrana Donic’ et de Pole Ka.

ROMAN GRAPHIQUE

Vedrana Éditions

Vedrana Donic’ (texte) et Pole Ka (illustrations)


Ce livre raconte l’histoire d’Olivier, le réparateur de cœurs. C’était le seul réparateur de cœurs de sa ville car c’était le seul à avoir un cœur en bois depuis sa naissance. Ses parents ne savaient pas pourquoi car ils avaient des cœurs en verre qui se brisaient à chaque déception. Cela ne voulait pas dire qu’Olivier ne pleurait jamais,
seulement qu’il n’était pas touché de la même façon. Cela lui permettait donc d’aider les cœurs plus fragiles : Il les réparait, les regonflait avec sa pompe, leur soufflait des mots doux, leur prêtait son oreille, les réfugiait sous son bras et les bordait.

 

Ma note : 5/5
2012
32 pages
Disponible au format broché

 

MON AVIS

Aujourd’hui je viens vous parler de ce joli conte pour enfant et pour adulte (aussi). Un roman graphique d’une trentaine de pages où la différence de ce petit garçon Olivier qui a un cœur en bois, va en grandissant devenir le plus grand réparateur de cœurs. Une différence qu’il met à profit. Il écoute, il palpe et surtout il détient un secret important.

 

Un conte tout simplement magnifique que vous pouvez lire à vos enfants. Vedrana Donic’ parle d’émotions et de différence avec humilité. Les illustrations de Pole Ka sont tout simplement magnifiques. Elles mettent en exergue avec douceur et volupté une histoire sensible et belle.

 

Un roman graphique qui dans son ensemble m’a capturée, emportée par une histoire et des dessins d’une jolie sensibilité.